Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le PDG d'Apple se dit « engagé à travailler de façon productive » avec le gouvernement
Pour protéger les données des utilisateurs

Le , par Stéphane le calme

0PARTAGES

1  0 
Vendredi dernier, le président Barack Obama s’est adressé aux grandes enseignes technologiques américaines à l’occasion d’un sommet sur la cybersécurité organisé par la Maison Blanche pour leur faire comprendre que l’heure était au partage des informations afin de pouvoir mieux faire bloc face à un ennemi jugé commun.

« Nous vivons dans un monde où les gens ne sont pas traités de la même manière. Trop de gens ne se sentent pas libres de pratiquer leur religion, d’exprimer leur opinion ou même d’aimer la personne de leur choix. Un monde dans lequel cette information peut faire la différence entre la vie et la mort. Si ceux d’entre nous qui occupons une position de responsable échouons de faire tout ce qui est en notre pouvoir pour protéger le droit à la vie privée, nous risquons de perdre quelques choses qui a plus de valeur que l’argent. Nous risquons de perdre notre mode de vie », a avancé Tim Cook, le numéro un d’Apple.

Des remarques qui arrivent alors que la communauté technologique a exprimé ses préoccupations face à un gouvernement qui a tenté d’affaiblir les normes qu’ils ont établies pour protéger la confidentialité des données en ligne. Il faut dire qu’après les révélations faites par Edward Snowden sur les programmes d’espionnage de la NSA, Apple ainsi que d’autres acteurs dans le domaine ont entrepris de renforcer leurs chiffrements en optant pour un chiffrement de bout en bout, opération qui n’a pas été très bien vue par des élus ainsi que des membres des forces de l’ordre. L’année dernière par exemple, le directeur du FBI James Comey s’est attaqué à cette nouvelle politique que l’industrie adopte progressivement en disant que « les criminels et les terroristes voudraient plus que tout au monde que nous ne les ayons pas sur notre radar ». Ce à quoi Tim Cook a répondu « la confiance de nos clients signifie tout pour nous. Et nous avons passé des décennies à gagner cette confiance » avant de préciser « nous savons que les pirates tentent le tout pour le tout afin de dérober vos données ».

Les dirigeants d’autres grands noms de l'industrie technologique comme Facebook, Google et Microsoft ont décidé de ne pas assister à ce sommet, un geste qui a été interprété par de nombreuses personnes comme étant la manifestation de leur désaccord.

« Heureusement, la technologie nous donne les outils pour éviter ces risques. C’est mon espoir sincère que par leur utilisation et en travaillant ensemble, nous allons », se réjouit Tim Cook qui a déclaré qu’Apple s’est « engagé à travailler de façon productive » avec le gouvernement pour protéger les citoyens, mais à réitérer son soutien aux solutions technologiques les plus solides pour protéger les données personnelles des individus.

À l’issue de ce sommet, Obama a annoncé de nouvelles règles qui se présentaient plus sous la forme de conseils pour partager sa vision sur la façon dont une plus grande coopération entre les entreprises privées et le gouvernement sur le partage de l'information pouvait être menée. « Nous devons travailler ensemble comme jamais auparavant », a déclaré le président, « pour relever les défis de cette ère de l'information ». Il a continué en disant que « quand les gens vont en ligne, ils ne devraient pas avoir à renoncer à l’intimité de base à laquelle nous avons droit en tant qu’Américains ».

Source : quartz

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 16/02/2015 à 16:58
c'est pas déja le cas ? en donnant accès a leur données a la nsa...
1  0 
Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 17/02/2015 à 12:04
Citation Envoyé par cuicui78 Voir le message
c'est pas déja le cas ? en donnant accès a leur données a la nsa...
Pas vraiment.
Avoir accès aux données est une chose, avoir une connaissance détaillée des architectures logicielles et serveurs en est une autre.
De même, la coopération ira aussi avec le détail des attaques, les analyses effectuées, les mesures prises pour combler la faille exploitée, etc.
0  0 
Avatar de ticNFA
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 17/02/2015 à 21:39
C'est beau comme du Steve Jobs.

Un monde dans lequel cette information peut faire la différence entre la vie et la mort. Si ceux d’entre nous qui occupons une position de responsable échouons de faire tout ce qui est en notre pouvoir pour protéger le droit à la vie privée, nous risquons de perdre quelques choses qui a plus de valeur que l’argent.
La confiance qui amène l'argent.

Après la "révélation" de Snowden qui n'utilise pas d'iPhone justement pour ce risque, ce propos serait succulent si ce n'était pas tragique. Le droit à la vie privée vaut-il pour les ouvriers des sous-traitants d'Apple ? Un reportage de la BBC en caméra cachée chez Pegatron, montrait que les cartes d'identité des ouvriers sont confisquées. Un journaliste a travaillé 60h/semaine pendant 18 jours... On comprend d'où vient le record de profit trimestriel (18 GUSD, oui en 3 mois).

Le cynisme est à la hauteur de l'appétit pour le pognon.

Le bal des hypocrites et des s...
0  0 

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web