Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Docker 1.5 apporte le support d'IPv6 et une API de statistiques et de monitoring des conteneurs
Ainsi que de nouvelles fonctionnalités

Le , par Arsene Newman

0PARTAGES

4  0 
Plus d’un mois après la sortie de la version 1.4 qui a consacré la correction de multiples bugs et l’amélioration de la sécurité, l’équipe en charge de Docker, la plateforme de conteneurisation des applications est heureuse d’annoncer la sortie de la version 1.5, la toute première version de cette nouvelle année.

Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, cette nouvelle version apporte son lot de nouveautés qui répondent ainsi à plusieurs demandes formulées par les contributeurs et les utilisateurs.

Docker 1.5 répond en premier lieu à une critique récurrente, à savoir le support manquant de l’IPv6. Ainsi, cette nouvelle version permet de résoudre des adresses IPv6 à l’intérieur d’un conteneur mais, également de communiquer entre des conteneurs hébergés sur des hôtes différents.

Ne dérogeant pas à la règle, cette version apporte plusieurs correctifs de bugs connus et tend à améliorer une sécurité pointée du doigt auparavant mais, aussi à préserver la persistance et l’intégrité des applications en introduisant pour la première fois un mode de lecture seule, ce qui permettra aux éditeurs de s’assurer de l’intégrité des applications déployées chez leurs clients.

L’autre grande nouveauté réside dans la nouvelle API stats, cette dernière permet à son utilisateur de monitorer ses conteneurs par le biais d’une ligne de commande et de différentes métriques telle que l’utilisation du CPU, de la RAM ou encore les entrées/sorties réseaux. L’API permet entre autres le développement d’applications et de tableaux de bord tiers dédiés au monitoring.

Enfin, parmi les autres fonctionnalités apportées à Docker figurent la possibilité de spécifier le fichier Docker à utiliser lors du build, ainsi que la publication de la spécification des images dans sa version 1, ce qui a pour but d’éclairer les contributeurs au projet et d’améliorer leur compréhension de la construction et du formatage des images afin d’aboutir à une meilleure spécification.

Au final, à travers ses versions successives et ses améliorations continues, Docker reste à l’écoute de sa communauté en répondant favorablement à ses attentes, tout en continuant à capter l’attention de ses potentiels utilisateurs, de quoi faire de l’ombre à son principal concurrent App Container System de CoreOS et à l’autre philosophie alternative : la virtualisation.

Notes de version

Source : Annonce officielle de Docker 1.5

Et vous ?
Qu’en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !