Reportage : L'inauguration du nouvel Interop Lab de Microsoft
Au Technology Center comme si vous y êtiez

Le , par Katleen Erna, Expert éminent sénior
Reportage : l'inauguration du nouvel Interop Lab au Technology Center de Microsoft

Le 10 septembre dernier, l'équipe de developpez.com était présente dans les locaux futuristes du Microsoft Technology Center de Paris pour l'inauguration de l'Interop Lab, laboratoire d’interopérabilité, où clients et partenaires pourront tester des configurations techniques hétérogènes afin d'élaborer les solutions répondant à leurs besoins d'interopérabilité.



Cette inauguration s'inscrit dans la continuité de la politique d'ouverture de Microsoft avec le monde de l'Open Source.

A cette occasion, une table ronde était organisée réunissant Novell, Red Hat, Citrix, Bull, HP, Soyatec, VMWare et des représentants des communautés Drupal et Open Office (pour la première fois en France) sur le thème : « Interopérabilité : réalité client ou approche marketing ? ». Le débat a duré plus d'une heure, et a permis à ses protagonistes de se mettre d'accord sur au moins une chose : l’interopérabilité est une nécessité, mais demande aux éditeurs des efforts conséquents en termes d’investissement.



Cet échange de points de vue s’est achevé par une discussion plus informelle et détendue autour de petits fours.





Mais la véritable attraction de la soirée fut la table interactive Surface (sur laquelle on peut jouer virtuellement aux échecs, peindre, se déplacer sur une carte, etc. grâce à une technologie tactile) qui, jouxtant le buffet, a attiré toutes les attentions.





C'est donc au deuxième étage du bâtiment que débute la visite, en compagnie de Bruno (architecte sur le projet).



Le laboratoire n'est ouvert que depuis quinze jours, et cela se sent. Tout l'équipement est flambant neuf, et par endroit les finitions sont en cours (pose de moquette, appositions de logos, installation de matériel, etc.). Seuls 18 laboratoires Microsoft de ce type existent de par le monde. Celui-ci était déjà opérationnel depuis environ cinq ans au centre de Paris, avant de déménager récemment à Issy-les-Moulineaux pour rejoindre le Microsoft Technology Center. En 2008, il avait ainsi accueilli plus de 8000 visiteurs, signé 600 engagements et réalisé 80 tests benchmark.



Le laboratoire étant dévoué à l'interopérabilité, il est logique que la plus grande partie de ses locaux soit construite en espaces de rencontre et allouée à des salles de réunion (aux couleurs de Windows : vertes, bleues, etc.).



Chacun d'entre elle est équipée d'un Roundtable, étonnant outil de vidéoconférence conçu par Microsoft et fabriqué sous licence par Polycom, permettant la capture d'une image à 360°.



Bruno nous emmène ensuite voir la pièce maîtresse : le data center.



Composée de 300 serveurs (et pouvant en accueillir jusqu'à 500), forte d'une capacité de stockage de 200 téraoctets, la bête est à disposition des clients de Microsoft pour effectuer des tests de performances et de compatibilité.



Le matériel que l'ont peut voir derrière les baies vitrées du laboratoire, admirablement mis en lumière par des spots d'un bleu high-tech, a été intégralement prêté à Microsoft par ses divers partenaires.



Il y en a tout de même pour une valeur de plus de cinq millions d'euros. L'objectif est concrètement d'apporter l'expérience de Microsoft et de ses partenaires grâce a des tests sous plusieurs de leurs environnements. Les clients peuvent ainsi y installer, par exemple, des plateformes Linux ou des bases de données Oracle. Il en résulte la possibilité d'étudier les projets de tous les acteurs et de les valider techniquement en suivant une road map.



Petite précision lancée comme un détail mais pourtant très importante, Bruno nous indique que le datacenter est climatisé à 24° au lieu des 21° habituellement pratiqués en entreprise et qui génèrent un grand gaspillage d'énergie. Les factures de refroidissement sont donc divisées par deux grâce à cette optimisation du développement durable.



On évoque ensuite le déroulement des tests. Ceux-ci s'étalent sur une période moyenne de six semaines. Les applications ne sont pas hébergées, et il est possible d'interopèrer avec les autres MTC du globe. Une fois les études terminées, les clients repartent avec l'ensemble des scripts de test.

L'Interop Lab ne délivre toutefois par de certification, domaine réservé d'autres acteurs externes, précise Bruno. Quand on lui demande quel est le point fort du laboratoire, il répond sans hésiter "l'excellente gestion de son datacenter".

Il est dès aujourd'hui opérationnel à 100 %.

En savoir plus : Le portail interopérabilité de Microsoft France


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Offres d'emploi IT
Data scientist senior H/F
Safran - Ile de France - Magny-les-Hameaux (Saclay)
Responsable transverse - engagement métiers H/F
Safran - Ile de France - Corbeil-Essonnes (91100)
Architecte systèmes études & scientifiques H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil