Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'armée britannique prépare une brigade spéciale sur Facebook
Pour une guerre psychologique

Le , par Michael Guilloux

62PARTAGES

3  0 
La guerre ne se gagne pas nécessairement par des actions violentes, mais de plus en plus par la manipulation et le contrôle de l'information. C'est dans cette optique que l'armée britannique se prépare à assiéger le réseau social bleu, avec une armée d'environ 1500 soldats en ligne.

Son objectif est d’utiliser le réseau de près d'un milliard d'utilisateurs actifs pour tenter d'influencer les opinions des internautes aux quatre points du globe.

Pour cela, l'armée britannique est en train de créer la 77e brigade, une force spéciale de guerriers pour Facebook. La responsabilité de cette brigade sera de faire ce qu'ils appellent la « guerre non-mortelle », qui répond à un contexte où la guerre ne se résume pas qu'à des actions violentes.
« La 77e Brigade est en train d'être créée pour rassembler un ensemble d'aptitudes existantes et en développement, essentielles pour relever les défis des conflits et guerres modernes », a déclaré un porte-parole de l'armée. « Les actions des autres dans un champ de bataille moderne peuvent être attribuées à des manières qui ne sont pas nécessairement violentes. », a-t-il ajouté.

La guerre non violente à laquelle l'armée britannique fait allusion est une guerre psychologique par la manipulation de l'information. Les dernières années ont montré l'importance des réseaux sociaux dans la diffusion d'idées, messages et propagandes. C'est un moyen que l'armée britannique veut aussi utiliser pour influencer les opinions des civils partout dans le monde.

Les forces de défense israéliennes (IDF) sont déjà bien engagées dans ce genre de guerre à l'ère de l'information. Selon un porte-parole de l'armée israélienne, «cela nous permet de nous engager avec un public que nous n'aurions pas pu atteindre autrement ». Les IDF ont été les pionniers de l'engagement militaire de l'État avec les médias sociaux. Elles disposent d’équipes dédiées opérant depuis leur opération à Gaza dans les années 2008-2009. Ces forces sont par ailleurs actives sur 30 plateformes - y compris Twitter, Facebook, YouTube et Instagram - en six langues.

Pour bâtir son équipe de guerriers en ligne, l’armée britannique recherche des soldats qualifiés dans les opérations psychologiques, provenant des différentes unités du pays. Idéalement, les soldats devraient avoir des compétences en journalisme et une familiarité avec les médias sociaux. L’armée sera composée de soldats réguliers et réservistes, et verra le jour officiellement en avril, alors que le recrutement débutera au printemps.

Source : The guardian

Et vous ?

Que pensez-vous du plan de l’armée britannique ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 02/02/2015 à 17:30
Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
Que pensez-vous du plan de l’armée britannique ?
Le seul mot qui me vient à la bouche est "propagande"

Si encore, le but était de repérer les comptes des recruteurs et des évangélistes du djihad afin de mieux les contrer et de repérer leurs "proies", je n'aurai rien à dire, bien au contraire.
Mais là, si je comprends bien, le but est juste de faire une guerre de communication
Bref, faire des vidéos pour faire le buzz
Manipuler l'info pour diffuser de fausses informations, etc, etc
8  0 
Avatar de hIKINGYO
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 02/02/2015 à 17:52
Digne de Goebbels.
C'est proprement scandaleux.
Désormais, les États ne cherchent même plus à se cacher pour manipuler le peuple.
Quel est la prochaine couleuvre que l'on va nous faire avaler au nom de la Paix ?
6  0 
Avatar de transgohan
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 02/02/2015 à 17:52
Ils sont bêtes ces anglais...
Moi j'aurai tout simplement appliqué un lavage de cerveau à la population tous les dimanches soir.
C'est plus simple et plus radical.

Bon plus sérieusement... J'ai au début cru à un poisson d'avril avant l'heure.
Mais en fait c'est sérieux...
C'est de la sacré propagande qu'ils veulent faire... Et le pire c'est qu'ils ne s'en cachent même pas...
Le premier pas c'est de faire en sorte de fournir de la désinformation aux autres pays puis ils en viendront à leur propres citoyens si on suit la logique.
C'est un peu l'art de prendre leurs citoyens pour des abrutis.
"On va vous mentir pour vous faire croire qu'on est des gentils."
5  0 
Avatar de Bono_BX
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 02/02/2015 à 18:25
Ainsi s'éteint la liberté. Sous des applaudissements.
Star Wars Episode 3.
Je sais, c'est bof comme référence, mais on y arrive.
5  0 
Avatar de Muchos
Membre expert https://www.developpez.com
Le 03/02/2015 à 6:42
Merci @Escapetiger pour la précision — même si le fait d'agir dans des pays étrangers est aussi, voire encore plus, inadmissible.

Citation Envoyé par javan00b
Si cest pour proteger leur valeurs et leur culture contre les differents mouvements islamiques, alors c'est une bonne initiative.
Je ne crois pas : on ne doit pas opposer à une dictature de la pensée, une autre dictature. Il faut donner aux individus les moyens de construire une pensée critique. Mais ça, évidemment, l'institution ne le permet qu'au compte-goutte.
Au passage, j'ai de sérieuses réserves sur les notions de "valeurs" et de "culture", qui n'ont rien d'absolues et peuvent être — en particulier dans nos contrées — l'enrobage d'une pilule anti-démocratique.
4  0 
Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 03/02/2015 à 10:53
Citation Envoyé par o.may Voir le message
Et ils prennent pour exemple l'Ukraine... Doublement scandaleux. S'ils défendent réellement la démocratie, qu'ils organisent un référendum dans l'Est de l'Ukraine. Ils ont provoqué des milliers de morts simplement pour ne pas laisser un bout de territoire à la Russie. États meurtriers.
[HS]
Où est-ce la Russie qui a provoqué une guerre qui a fait des milliers de morts pour récupérer un bout de territoire de l'Ukraine ?
Les 2 points de vus tiennent parfaitement la route.
La situation là-bas est loin d'être nette et il ne faut pas tomber dans la désinformation ni de Kiev, ni des Russes ni de l'UE.
C'est un jeu de dupe où tout le monde ment.
Même les experts internationaux et la population sur place ont du mal à distinguer le vrai du faux
Faire un référendum dans cette région est juste irréaliste car cela serait comme les fausses élections qui ont mis un milicien pro-Russe à la tête de la rébellion. Elle est belle la démocratie avec un flingue sur la tempe.
Il est impossible de mettre en place un vote dans une zone de guerre comme celle-ci.
[/HS]
4  0 
Avatar de Népomucène
Modérateur https://www.developpez.com
Le 02/02/2015 à 19:53
Ils ont déjà choisi un uniforme ?
3  0 
Avatar de eric.c
Membre actif https://www.developpez.com
Le 03/02/2015 à 8:38
Fondamentalement, je ne suis pas très enthousiaste pour ce genre de truc. Mais d'un autre coté, quand je vois avec quel entrain les gens foncent sur le premier chiffon rouge conspirationniste ou n'importe quel appel à la haine je ne suis pas sur qu'il faille laisser le champ libre aux malfaisants sous pretexte que le procédé est détestable : eux n'ont pas d'état d'âme.

Mais ça me coute de dire ça

On en revient à St Just et son "pas de liberté pour les ennemis de la liberté" qui me laisse quand même assez perplexe
3  0 
Avatar de Escapetiger
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 02/02/2015 à 21:25
J'ai bien lu les interventions précédentes avec lesquelles je suis en accord.

Cependant pour affiner, il manque à mon sens dans la traduction de l'article original du Guardian, le paragraphe ci-dessous qui traite bien d'information "de guerre" sur les théâtres extérieurs :
The move is partly a result of experience in counter-insurgency operations in Afghanistan. It can also be seen as a response to events of the last year that include Russia’s actions in Ukraine, in particular Crimea, and Islamic State’s (Isis) takeover of large swaths of Syria and Iraq.
2  0 
Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 03/02/2015 à 11:10
eux ne s'en cache pas, ok.. combien d’autres gouvernements font ca depuis beaucoup d'année sans l'avoir publiquement avoué ?

et après les gouvernement veulent supprimer les site d'information ou les gens autour de la théorie du complot .... alors que c'est leur action qui en est la cause.
1  0