Bill Gates exprime à son tour ses préoccupations au sujet des progrès de l'intelligence artificielle
Après Stephen Hawking et Elon Musk

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Bill Gates n’a pas hésité à faire part de ses inquiétudes par rapport aux avancées faites dans le domaine de l’intelligence artificielle. « Je suis de ceux qui se sentent concernés par la super intelligence » a-t-il expliqué lors de sa troisième session AMA (Ask Me Anything) qui a été animée sur le site Reddit.

Il rejoint donc le britannique Stephen Hawking qui avait lui aussi fait part de ses inquiétudes sur ce sujet en décembre dernier en expliquant que « le développement d’une intelligence artificielle complète peut signifier la fin de l’espèce humaine » avait-il insisté, avant de tenter une comparaison : « Une fois que les humains auront développé une intelligence artificielle, elle va prendre son envol et se reconstruire elle-même à un rythme toujours plus rapide. Les humains, limités par la lente évolution biologique, ne pourront suivre et seront remplacés ».

Attention, il ne s’insurge pas contre l’intelligence artificielle mais son inquiétude s’inscrit plutôt sur le long terme : « d'abord, les machines travailleront pour nous, et pas de façon hyper intelligente, ce qui peut être positif si on le gère bien. Dans quelques décennies, l’intelligence artificielle sera suffisamment développée pour devenir un réel problème. Je suis d’accord avec Elon Musk et d’autres sur ce point et je ne comprends pas comment il est possible pour certains de ne pas se sentir concernés. »

Quand il a été questionné sur sa vision des technologies de l’information personnelles sur les trois prochaines décennies, il a estimé « qu’il y aura davantage de progrès au cours des 30 prochaines années que ce que nous avons vu jusqu’ici. Même dans les multiples problèmes actuellement rencontrés, sur des sujets comme la vision, la compréhension de la parole, et la traduction, tous seront très résolus et excellents à l’avenir. Les tâches des robots mécaniques comme la cueillette de fruits ou la possibilité de déplacer un patient de l’hôpital seront résolues. Dès lors que les ordinateurs et les robots arriveront à un niveau de capacité où voir et être mobile seront aisés pour eux, alors ils seront très largement utilisés ».

Pourtant, alors qu’il exprimait ses inquiétudes sur le risque que pourrait représenter l’intelligence artificielle pour l’humanité, l’ancien PDG de Microsoft qui assume désormais le rôle de conseiller en technologie a annoncé quelques minutes plus tard qu’il travaillait en collaboration avec Microsoft sur le projet Personal Agent. « L’un des projets sur lesquels je travaille avec Microsoft est Personal Agent qui se souviendra de tout et vous aidera à revenir en arrière afin de retrouver des choses ou vous aider à choisir à quelles choses vous devriez prêter attention. L’idée selon laquelle vous devez trouver des applications, les choisir et que chacune essaie de vous dire en quoi elle est nouvelle n’est tout simplement pas un modèle efficace – l’agent aidera à résoudre cela. Il fonctionnera sur tous vos terminaux ».

Est-ce que l’agent personnel sera d’une façon ou d’une autre relié à Cortana, l’assistant numérique présent dans les Windows Phone, ou cette application bénéficiera d’une toute nouvelle interface ? Le co-fondateur de Microsoft n’en dit pas plus. Quoiqu’il en soit, le concept en lui-même reste un tantinet nébuleux.

Source : Reddit

Et vous ?

Partagez-vous les inquiétudes de Bill Gates ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de 23JFK 23JFK - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 30/01/2015 à 15:07
C'est sûr que si une super intelligence utilise des concepts de l’économie actuelle pour quantifier l'utilité de l'espèce humaine, on se prépare un beau remake de dérives génocidaires appliquées à l'échelle de la planète.
Avatar de benjani13 benjani13 - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 30/01/2015 à 15:37
Citation Envoyé par 23JFK  Voir le message
C'est sûr que si une super intelligence utilise des concepts de l’économie actuelle pour quantifier l'utilité de l'espèce humaine, on se prépare un beau remake de dérives génocidaires appliquées à l'échelle de la planète.

Tant que cette intelligence supérieure tourne sur une machine sans bras ni jambes je pense que ça limite le risque
Avatar de azias azias - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 30/01/2015 à 15:38
J'ai bien peur que la partie soit perdue d'avance dans le sens où on vit déjà dans un système similaire et que manifestement pas grand monde n'a envie d'y mettre un terme: depuis des dizaines d'années l'homme est au service de l'économie et pas le contraire. Encore aujourd’hui nos femmes et hommes politiques passent leur temps à nous expliquer comment il faut sacrifier l'humain pour que l'économie se porte mieux, comment il faut que les salariés acceptent des durcissements des conditions de travail pour que leur entreprise augmente son rendement, comment précariser l'emploi permettra à l’économie de s’épanouir, etc.

Bref, une super-intelligence artificielle concurrencera sans doute le système actuel mais pour au final retomber sur une situation similaire: considérer l'humain comme une ressource et un facteur d'ajustement et jeter aux oubliettes qu'il est censé être l'objectif principal.

Bientôt ce sera notre assistant Cortana qui nous annoncera notre licenciement pour optimiser les ressources de l'entreprise.
Avatar de earhater earhater - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 30/01/2015 à 15:42
Tant que cette intelligence supérieure tourne sur une machine sans bras ni jambes je pense que ça limite le risque

Bah avec les drones et les robots si on arrive à programmer la machine comme un cerveau, consciente de ses capacités physiques et de ses possibilités peut être qu'on s'éloigne de ça
Avatar de rt15 rt15 - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 30/01/2015 à 15:55
Ces gens ont trop regardé terminator.

Peu importe l'avis de professeurs de maths, de visionaires ou autres phylosophes.

Sauf erreurs tous ces gens n'ont jamais travaillé sur une IA.

C'est mignon d'envisager le "si on arrivait à faire une IA qui approche ou surpasse l'intélligence de l'homme".

Mais que je sache on est à des années lumières de le faire.

Même si matériellement on tend vers des réseaux neuronaux comparable à ce qu'on trouve dans la nature, dans les faits, ils sont très, très loins d'avoir la subtilité d'une fourmis.

Et pendant ce temps, Billou nous promet que des problèmes qui dates de dizaines d'années telle que la compréhension de la parole vont se régler d'ici 30 ans. Alors que l'on est par exemple plus ou moins au bout du bout du silicium et qu'on est plus capable de gratter un MHz. On ne peut plus que rajouter des coeurs. Si le matériel ne progresse plus il faut faire progresser le logiciel et ça il y a pas de raison qu'on y arrive mieux.

C'est beau de rêver mais parti comme c'est l'intelligence qui pourra ne serait-ce qu'apprendre à jouer à la belotte via un tuto sur le net, ce sera sûrement pas de notre vivant. Si on ajoute à ça la robotique pour manipuler un vrai jeu de carte (Sans avoir été conçue pour ça à la base), faudra attendre au moins l'an 3000 (Sachant que la planête à quand même peu de chance de nous supporter jusque là).
Avatar de earhater earhater - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 30/01/2015 à 16:13
Merci à mon VDD qui dit très clairement ce que je pense. La question que je me pose, c'est que M Gates est quand même un développeur à la base, il devrait être au courant des avancées et des possibilités technologiques. A la limite qu'un philosophe s'imagine des choses farfelues pourquoi pas mais venant de ce monsieur j'en suis quand même étonné.
Avatar de SylvainPV SylvainPV - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 30/01/2015 à 16:16
Mouais, mes grands-parents étaient convaincus qu'on voyagerait tous sur la Lune au 21ème siècle. Gageons que ces messieurs ont eux aussi la tête dans les étoiles, à leur façon.
Avatar de azias azias - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 30/01/2015 à 16:28
Citation Envoyé par earhater  Voir le message
Merci à mon VDD qui dit très clairement ce que je pense. La question que je me pose, c'est que M Gates est quand même un développeur à la base, il devrait être au courant des avancées et des possibilités technologiques. A la limite qu'un philosophe s'imagine des choses farfelues pourquoi pas mais venant de ce monsieur j'en suis quand même étonné.

Ça ne me semble pas si farfelu que ça. Évidemment reste à savoir ce qu'on appelle intelligence exactement, et vu que ce sera créé par l'homme se sera probablement à son image (pas très rassurant). Mais si on se contente de regarder le nombre de connexions d'un réseau de neurones par exemple, déjà aujourd'hui internet est constitué de 10 fois plus de transistors que le cerveau humain ne contient de synapse (chiffres trouvés dans la saison 5 de la série documentaire Through the wormhole). Manifestement ce réseau neuronal planétaire est pour le moment surtout utilisé pour faire des trucs débiles que de l’intelligence mais architecturalement il existe déjà une potentielle intelligence planétaire avec laquelle nous sommes en interaction permanente et qui gère une bonne partie de nos vies (comptes bancaires, échanges commerciaux, loisirs numériques, etc.)

Matériellement parlant, entre les nanotechnologies et l'informatique quantique, il ne va pas falloir attendre bien longtemps pour avoir à notre disposition des puces de réseaux de neurones avec bien plus de connexions qu'un cerveau humain. Ce qu'on réussira à en faire et à en maîtriser c'est une autre histoire.

Citation Envoyé par SylvainPV  Voir le message
Mouais, mes grands-parents étaient convaincus qu'on voyagerait tous sur la Lune au 21ème siècle. Gageons que ces messieurs ont eux aussi la tête dans les étoiles, à leur façon.

Il reste encore 85 ans pour concrétiser ça
Avatar de pierre-y pierre-y - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 30/01/2015 à 16:48
Une grande partie de notre violence et guidé par nos besoins et croyances. Qu'elle sera les besoins et croyances de l'IA?
Avatar de 23JFK 23JFK - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 30/01/2015 à 16:54
Citation Envoyé par earhater  Voir le message
Merci à mon VDD qui dit très clairement ce que je pense. La question que je me pose, c'est que M Gates est quand même un développeur à la base, il devrait être au courant des avancées et des possibilités technologiques. A la limite qu'un philosophe s'imagine des choses farfelues pourquoi pas mais venant de ce monsieur j'en suis quand même étonné.


Mr Gates doit avoir ses entrées dans les X-labos de Microsoft, il n'est peut-être pas au fait de la manière dont fonctionne les algorithmes, mais il doit assez régulièrement être convié à des "conspiracy party" ou "l'élite" peut venir faire mumuse avec les dernières versions des projets que même le plus renseigné des journalistes IT ne peut imaginer (Les labos les plus en pointes en sont quand même déjà à s'essayer à la programmation quantique). De là, son ressenti sur le danger d'une intelligence artificielle qui aurait systématiquement trois coups d'avances sur les intentions des Hommes.

Citation Envoyé par benjani13  Voir le message
Tant que cette intelligence supérieure tourne sur une machine sans bras ni jambes je pense que ça limite le risque

Dans un monde hyperconnecté comme le nôtre, où il est possible de mettre en branle une chaîne de production sans jamais rencontrer d'interlocuteur humain, l'on peut s'imaginer qu'une méga intelligence artificielle pourrait se fabriquer une armée de robots sans que personne ne s'en aperçoive, c'est d'ailleurs un thème de dystopie assez prisé de wargame à terminator en passant par star wars.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil