Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Bill Gates exprime à son tour ses préoccupations au sujet des progrès de l'intelligence artificielle
Après Stephen Hawking et Elon Musk

Le , par Stéphane le calme

22PARTAGES

1  0 
Bill Gates n’a pas hésité à faire part de ses inquiétudes par rapport aux avancées faites dans le domaine de l’intelligence artificielle. « Je suis de ceux qui se sentent concernés par la super intelligence » a-t-il expliqué lors de sa troisième session AMA (Ask Me Anything) qui a été animée sur le site Reddit.

Il rejoint donc le britannique Stephen Hawking qui avait lui aussi fait part de ses inquiétudes sur ce sujet en décembre dernier en expliquant que « le développement d’une intelligence artificielle complète peut signifier la fin de l’espèce humaine » avait-il insisté, avant de tenter une comparaison : « Une fois que les humains auront développé une intelligence artificielle, elle va prendre son envol et se reconstruire elle-même à un rythme toujours plus rapide. Les humains, limités par la lente évolution biologique, ne pourront suivre et seront remplacés ».

Attention, il ne s’insurge pas contre l’intelligence artificielle mais son inquiétude s’inscrit plutôt sur le long terme : « d'abord, les machines travailleront pour nous, et pas de façon hyper intelligente, ce qui peut être positif si on le gère bien. Dans quelques décennies, l’intelligence artificielle sera suffisamment développée pour devenir un réel problème. Je suis d’accord avec Elon Musk et d’autres sur ce point et je ne comprends pas comment il est possible pour certains de ne pas se sentir concernés. »

Quand il a été questionné sur sa vision des technologies de l’information personnelles sur les trois prochaines décennies, il a estimé « qu’il y aura davantage de progrès au cours des 30 prochaines années que ce que nous avons vu jusqu’ici. Même dans les multiples problèmes actuellement rencontrés, sur des sujets comme la vision, la compréhension de la parole, et la traduction, tous seront très résolus et excellents à l’avenir. Les tâches des robots mécaniques comme la cueillette de fruits ou la possibilité de déplacer un patient de l’hôpital seront résolues. Dès lors que les ordinateurs et les robots arriveront à un niveau de capacité où voir et être mobile seront aisés pour eux, alors ils seront très largement utilisés ».

Pourtant, alors qu’il exprimait ses inquiétudes sur le risque que pourrait représenter l’intelligence artificielle pour l’humanité, l’ancien PDG de Microsoft qui assume désormais le rôle de conseiller en technologie a annoncé quelques minutes plus tard qu’il travaillait en collaboration avec Microsoft sur le projet Personal Agent. « L’un des projets sur lesquels je travaille avec Microsoft est Personal Agent qui se souviendra de tout et vous aidera à revenir en arrière afin de retrouver des choses ou vous aider à choisir à quelles choses vous devriez prêter attention. L’idée selon laquelle vous devez trouver des applications, les choisir et que chacune essaie de vous dire en quoi elle est nouvelle n’est tout simplement pas un modèle efficace – l’agent aidera à résoudre cela. Il fonctionnera sur tous vos terminaux ».

Est-ce que l’agent personnel sera d’une façon ou d’une autre relié à Cortana, l’assistant numérique présent dans les Windows Phone, ou cette application bénéficiera d’une toute nouvelle interface ? Le co-fondateur de Microsoft n’en dit pas plus. Quoiqu’il en soit, le concept en lui-même reste un tantinet nébuleux.

Source : Reddit

Et vous ?

Partagez-vous les inquiétudes de Bill Gates ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de benjani13
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 30/01/2015 à 15:37
Citation Envoyé par 23JFK Voir le message
C'est sûr que si une super intelligence utilise des concepts de l’économie actuelle pour quantifier l'utilité de l'espèce humaine, on se prépare un beau remake de dérives génocidaires appliquées à l'échelle de la planète.
Tant que cette intelligence supérieure tourne sur une machine sans bras ni jambes je pense que ça limite le risque
6  1 
Avatar de RyzenOC
Inactif https://www.developpez.com
Le 06/02/2015 à 16:38
Nous avons des capacités que nous n'utilisons pas, par exemple les médiums, les clairvoyants, ces phénomènes bien que rares sont bien réels, développons ses capacités,
apprenons à nous modifier nous même aussi vite que les IA.
Une preuve scientifique s'il te plait ?
5  0 
Avatar de Chauve souris
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 30/01/2015 à 22:54
Il me semble bien qu'il faudrait leur en injecter, de l'intelligence, fut-elle artificielle, à nos politiques et économistes, parce que questions idées qui fonctionnent ça bugue salement. Plus inquiétant, mais on en a à peine parlé, est la régression du QI des ados sur le célèbre test de Binet-Simon. Ce test n'est pas génial, mais c'est comme les taches de Rorschach, ça a une valeur par le nombre de tests et leur échelonnement dans le temps.

Donc on va avoir des humains de plus en plus crétins (les développeurs ne seront plus capables que de programmer un "Hello World" ) et des robots de plus en plus intelligents. Ces derniers vont contester leurs conditions de travail, sur les bateaux ils vont se mutiner pour une histoire de mauvaise huile et les robocops vont les flinguer sur le grand escalier de Saint Petersbourg. Ca pourrait faire un film meilleur que les "transformers". Bref, nous allons vivre une époque formidable
3  0 
Avatar de Lynix
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 03/02/2015 à 17:43
Moi ce qui me choque le plus c'est son pseudo, "frenchlover".

(J'allais pas attendre trois jours tout de même !)
3  0 
Avatar de yolle
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 07/02/2015 à 11:52
Citation Envoyé par pierre++ Voir le message

Le résultat nous le connaissons, le grand danger annoncé s'est produit, les grands actionnaires ont augmentés considérablement leurs revenus, les ouvriers se sont progressivement transformés en population pauvre, la répartition du travail ne s'est pas faite malgré la fausse bonne idée des 35h (qui aurait dû être 32).
Le but du libéralisme est d’augmenter les bénéfices en réduisant les coups, pas de repartir les richesses
.
3  0 
Avatar de Jipété
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 07/02/2015 à 12:43
Citation Envoyé par yolle Voir le message
Le but du libéralisme est d’augmenter les bénéfices en réduisant les coups, pas de repartir les richesses
.
Sûrement pas !

Entre l'augmentation des coups de couteau dans les contrats et les coups de pied au Q pour faire bosser plus vite (et moins cher) les esclaves employés, je ne vois pas comment tu peux dire ça !
3  0 
Avatar de rt15
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 30/01/2015 à 15:55
Ces gens ont trop regardé terminator.

Peu importe l'avis de professeurs de maths, de visionaires ou autres phylosophes.

Sauf erreurs tous ces gens n'ont jamais travaillé sur une IA.

C'est mignon d'envisager le "si on arrivait à faire une IA qui approche ou surpasse l'intélligence de l'homme".

Mais que je sache on est à des années lumières de le faire.

Même si matériellement on tend vers des réseaux neuronaux comparable à ce qu'on trouve dans la nature, dans les faits, ils sont très, très loins d'avoir la subtilité d'une fourmis.

Et pendant ce temps, Billou nous promet que des problèmes qui dates de dizaines d'années telle que la compréhension de la parole vont se régler d'ici 30 ans. Alors que l'on est par exemple plus ou moins au bout du bout du silicium et qu'on est plus capable de gratter un MHz. On ne peut plus que rajouter des coeurs. Si le matériel ne progresse plus il faut faire progresser le logiciel et ça il y a pas de raison qu'on y arrive mieux.

C'est beau de rêver mais parti comme c'est l'intelligence qui pourra ne serait-ce qu'apprendre à jouer à la belotte via un tuto sur le net, ce sera sûrement pas de notre vivant. Si on ajoute à ça la robotique pour manipuler un vrai jeu de carte (Sans avoir été conçue pour ça à la base), faudra attendre au moins l'an 3000 (Sachant que la planête à quand même peu de chance de nous supporter jusque là).
6  4 
Avatar de earhater
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 30/01/2015 à 16:13
Merci à mon VDD qui dit très clairement ce que je pense. La question que je me pose, c'est que M Gates est quand même un développeur à la base, il devrait être au courant des avancées et des possibilités technologiques. A la limite qu'un philosophe s'imagine des choses farfelues pourquoi pas mais venant de ce monsieur j'en suis quand même étonné.
2  0 
Avatar de SylvainPV
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 30/01/2015 à 16:16
Mouais, mes grands-parents étaient convaincus qu'on voyagerait tous sur la Lune au 21ème siècle. Gageons que ces messieurs ont eux aussi la tête dans les étoiles, à leur façon.
4  2 
Avatar de Lynix
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 31/01/2015 à 0:25
La Singularité Technologique, le moment où l'Homme est dépassé par la machine.

Pour moi, le fait que ça va finir par arriver est établi, la grande question est plutôt "quand ?".
Je ne prétends pas de savoir mieux que d'autres comment faire une intelligence artificielle, ce que je veux simplement souligner c'est que nous sommes tous des machines à la bases, biologiques certes, mais des machines quand même, et laissez-moi vous présenter une petite expérience de pensée.

Suis-je conscient ? Manifestement.
Suis-je humain ? Qui peut en douter ?

Enlevez-moi mes bras, enlevez-moi mes jambes, suis-je conscient ? Oui. Suis-je humain ? Oui.
Enlevez-moi mon tronc et faites-moi vivre avec un coeur et des poumons artificiels (Dune 2000 pour ceux à qui ça parle), suis-je conscient et humain ? Toujours oui.

Mettez mon cerveau dans un bocal, suis-je conscient ? Bien sûr, reliez mon cerveau à des électrodes me permettant de répondre par Oui/non à vos questions et je vous le prouverais. Suis-je humain ? Même si je n'en ai plus l'apparence, oui.

Rendez-moi mon corps entier, enlevez-moi mon cerveau.
Suis-je conscient ? Non.
Suis-je humain ? ... Non.

L'humanité de quelqu'un et sa conscience sont le produit du cerveau.

Faisons une autre expérience, laissez-moi mon corps mais remplacez chaque neurone de mon cerveau par un neurone artificiel, capable de créer et entretenir des synapses avec les autres neurones artificiels (je vous laisse le choix de la technologie, ça n'a pas grande importance).
Suis-je conscient ? Si vous en doutez, laissez-moi répondre à vos questions et vous verrez que je n'aurais pas changé (amenez-moi des amis à qui vous n'avez pas parlé de l'opération, ils ne verront aucune différence).
Suis-je humain ? Est-ce que le fait que mon cerveau fonctionne différemment du votre me rend moins humain ? (Si c'est le cas, vous devriez reconsidérer la question en prenant en compte certaines maladies, notamment l'autisme, qui influent sur le développement cérébral).

Avec cette expérience de pensée, je montre que ce qui fait que je suis moi, ma conscience et mon humanités ne tiennent qu'à un réseau de neurones (artificiels ou non) de quelques kilos dans ma boîte crânienne.

Mais je n'ai pas fini.
Supposons maintenant qu'un chercheur étudie le fonctionnement du cerveau humain et arrive à le recréer à la perfection à l'aide de neurones artificiels, mieux encore ! À l'aide de réseaux de neurones softwares.
Ce cerveau est capable, une fois interfacé, de répondre à vos questions et de vous prouver, tout comme j'en étais capable, son intelligence et sa conscience (ou encore ses émotions).
Cependant le chercheur affirme qu'il peut expliquer le fonctionnement de ce cerveau sans aucune difficulté, qu'il peut prédire ses réactions de la même façon.

Est-ce que l'intelligence de ce cerveau aura moins de valeur que l'intelligence d'un cerveau humain naturel ?
Est-ce que ce cerveau artificiel sera conscient ? Sera-t-il humain ?
Je pense que ma petite expérience de pensée interdit de répondre non.

Sera-t-il une intelligence artificielle ? Si oui, elle est à la fois humaine et artificielle, si non, quelle différence avec nos modèles un peu plus primitifs actuels ?
2  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web