Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Smile propose « recherche et e-marchandising, l'état de l'art »,
Son Livre Blanc qui vous donne des conseils pour réussir votre e-commerce

Le , par Stéphane le calme

0PARTAGES

6  0 
De nombreuses études comme celle commandée par Facebook au cabinet de conseil et d’audit Deloitte s’accordent à désigner internet comme un outil qui crée ou soutien des activités économiques. Les chiffres qui peuvent être générés par ce canal sont tels que de nombreuses entreprises qui proposent par exemple des produits physiques ont, la plupart du temps, une vitrine en ligne où il est possible de passer une commande.

Si les techniques de marketing traditionnelles ont permis de faire les beaux jours de plusieurs entreprises, elles vont vite montrer leurs limites lorsqu’il s’agit de les appliquer dans le monde de l’internet, car les réalités ne sont pas vraiment les mêmes. Par exemple, si un vendeur en magasin va mener une conversation et capter l’attention d’un client dans la découverte des produits ou des services, l’engagement d’un prospect en ligne est moindre, car il n’hésitera pas à quitter le site : environ 73% des visiteurs de site e-commerce partent après deux minutes s’ils ne trouvent pas de réponse.

Au passage, notons que la FEVAD (Fédération de l’e-commerce et de vente à distance) estime que près de 30% des acheteurs en ligne utilisent un formulaire de recherche pour commencer leur navigation lorsqu’ils arrivent sur un site. Aussi, l’interprétation qui est faite des mots clés entrés par l’utilisateur revêt donc une importance vitale.


Alors qu’un vendeur en magasin va poser plusieurs questions avant de présenter une offre, un moteur de recherche quant à lui va proposer des résultats dès la première question (requête). Par la suite, il affinera sa compréhension des besoins de l’utilisateur à travers des questions fermées représentées la plupart du temps par des filtres (quel est votre budget ? Quel ton de couleur préférez-vous ? En quelle taille voulez-vous l’article ? etc.).

De plus, l’e-merchandising répond à un enjeu complémentaire à celui de la recherche, notamment, proposer au client le meilleur produit qui lui correspond le mieux au bon emplacement et au bon moment (ce qui veut dire, pas uniquement lors des actions volontaires d’achats).

Ces deux solutions étant étroitement liées, Smile propose son Livre Blanc intitulé « Recherche et e-merchandising, l’état de l’art » qui ambitionne de vous guider tout le long de ces 51 pages afin de mieux vous armer pour la conquête et la fidélisation de vos clients en ligne.

téléchargez gratuitement le livre blanc de Smile

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !