Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Microsoft étudierait le lancement d'un nouveau service Cloud payant
La plateforme de Big Data Cosmos n'étaient jusqu'ici utilisée qu'en interne

Le , par Amine Horseman

210PARTAGES

4  0 
D'après plusieurs sources sur internet, Microsoft serait en train de développer un service Cloud massif destiné au grand public avec sa nouvelle plateforme Cosmos.

Cosmos est une plateforme orientée Big Data, utilisée jusqu'ici qu'en interne au sein de Microsoft à travers un grand nombre de serveurs pour le stockage, l'analyse et le traitement de grandes quantités de données. « Chaque jour, nous traitons des centaines de pétaoctets de données de Bing, Azure, AdCenter, MSN, et Windows Live », avait déclaré l'équipe de Microsoft dans une précédente offre d'emploi pour recruter des ingénieurs en développement informatique.

Cosmos permet de faire des traitements parallèles massifs et de gérer des centaines de clusters virtuels en même temps. Il permet d'acheter ses propres machines et les lier avec la plateforme et supporte aussi un langage de calcul parallèle similaire au SQL et basé sur SCOPE. Ce langage est automatiquement compilé et optimisé pour l'exécution sous Dryad.

Microsoft poursuit de plus en plus sa stratégie commerciale afin de réduire sa dépendance pour les PC et élargir son empreinte dans le domaine du matériel mobile et des services Cloud. Avec le lancement récent de deux smartphones Lumia les moins chers du marché, ils espèrent augmenter les ventes de smartphones pour booster leur vente de matériel, selon les analystes. Aussi, la principale source de gain de la société est générée par le système Windows et Office, mais pas seulement. En effet, les services Cloud comprenant actuellement Azure, Office 365 et Dynamics CRM Online seraient sur la voie de générer pas moins de 4,4 milliards de dollars de revenus cette année fiscale selon Satya Nadella, le PDG de l'entreprise.


Durant le 3e trimestre de 2014, Microsoft avait enregistré une croissance de 136% dans le marché mondial du Cloud avec une part de 10% du marché selon les chiffres publiés par Synergy Research Group, ce qui la ramène à la 2e position derrière AWS. Avec le lancement d'un service Cosmos pour entreprise ou à destination du grand public, la multinationale pourrait prendre de la marge face à ses concurrents Google et IBM, ces derniers détenaient durant le même trimestre seulement 7% du marché chacun. Quant au leader du Cloud AWS, il détenait une parcelle plus grande que ses 3 principaux concurrents réunis avec une part s'élevant à 27% du marché mondial à lui tout seul.

Source : SeekingAlpha

Et vous ?

Que pensez-vous des investissements de Microsoft dans le Cloud ?

Hadoop sera-t-il menacé par Cosmos ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de frenchlover2
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 28/01/2015 à 12:26
si seulement il mettait ce projet en collaboration avec ibm , ce sera bien , surtout j'ai envie de ce partenariat pour qu'il fasse pousser encore plus loin le projet synapse d'ibm , ce projet doit aboutir a un résultat , même après l'extinction de notre race , l'héritage de nos société pourra prospérer par le biais du projet synapse et pourquoi pas le mettre avec cortana
0  0 
Avatar de VBrice
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 29/01/2015 à 1:06
Rien à voir, mais à chaque fois que je vois :

Et vous ?
->Question1 ?
->Question2 ?
Cela "casse" vraiment l'âme des articles (qui sont toujours bien écrit).
Alors que l'opinion discrète de l'auteur aura été tout de suite bien plus agréable, et plus humain.
Surtout que les questions viennent d'elles même après avoir lu l'un des articles.

Mais ce n'est peut-être qu'une mauvaise appréciation de ma part.

NS: si je m'arrête ici, c'est harmonieux, mais si je termine mon message part :

Et vous ?
->Qu'en pensez-vous ?

Il y a vraiment une "rupture" de style qui gâche tout non ?
0  0