Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Quelles sont les intentions d'achat des professionnels des TIC en 2015 ?
Le marché du PC a encore du potentiel

Le , par Stéphane le calme

0PARTAGES

2  0 
Une enquête commandée par SHI, un important revendeur de logiciels, matériels informatiques ainsi que de services additionnels, à Harris Interactive, une entreprise d’études marketing et de sondages d’opinion qui réalise à la fois des études quantitatives et qualitatives suivant différentes méthodologies, s’est intéressée aux prévisions des professionnels en informatique en matière d’achat de matériels et de dispositifs. Pour les besoins de l’étude, 306 employés travaillants dans des entreprises employant au minimum 20 personnes et qui sont influentes dans les décisions d’achats de matériels et dispositifs de leurs entreprises ont été interrogés. Voici les statistiques des intentions d’achats au courant de l’année 2015 concernant le remplacement d’un dispositif.


Comme vous pouvez le constater, contrairement à ce que montrent les statistiques générales sur le marché du PC, 82% du panel ont l’intention de remplacer un ordinateur de bureau/ordinateur portable par un autre ordinateur de bureau/ordinateur portable. Seuls 9% veulent remplacer un ordinateur de bureau/ordinateur portable par une tablette. 7% utiliseront une tablette en plus de son ordinateur de bureau/ordinateur portable.

Mais l’étude va plus loin encore et montre que les ordinateurs de bureau ne seront pas remplacés par les ordinateurs portables. En effet, voici comment sont réparties les intentions d’achats pour remplacer un ordinateur de bureau/ordinateur portable par un ordinateur de bureau/ordinateur portable : 45% des professionnels remplaceront un ordinateur de bureau par un autre ordinateur de bureau, 25% remplaceront un ordinateur portable par un autre ordinateur portable et seuls 12% remplaceront un ordinateur de bureau par un ordinateur portable.

Ceci étant, chez les professionnels du secteur, les tablettes ne sont pas perçues comme un dispositif qui viendra remplacer l’utilisation d’un ordinateur puisque seuls 9% du panel a décidé de remplacer un ordinateur portable par une tablette. Les tablettes seront plus considérées comme des outils d’extension même si seulement 7% ont exprimé une intention de se procurer des tablettes en plus d’un ordinateur/ordinateur portable.

Les Chromebooks n’ont intéressé que 1% du panel des professionnels des TIC en tant qu’outil de remplacement d’un ordinateur/ordinateur portable au courant de l’année 2015. « Les résultats auraient été sans aucun doute différents si le sondage incluait les professionnels dans le domaine de l’éducation où les Chromebooks n’ont de cesse de gagner en popularité », explique le rapport qui rappelle que les ventes ont connu une croissance de 67% entre le second et le troisième trimestre de l’année dernière, parvenant même à éclipser les ventes des iPad sur le marché de l’éducation.

Source : blog SHI

Et vous ?

Vous retrouvez-vous dans ces statistiques ? Comment pouvez-vous les interpréter ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de RyzenOC
Inactif https://www.developpez.com
Le 26/01/2015 à 18:50
Pour résumer:
Les tablettes et les chromebook ne servent a rien, ces appareils peuvent servir a quelque cas particulier et encore.
Les chomebook, pas besoin d'argumenter je pense, sa sert a rien du tous.

Les tablettes, a présent que tous le monde en possède, tous le monde se rend conte que sa sert a rien et celui qui croit que sa remplace un pc portable ou pire un pc fixe c'est qu'il n'a jamais eu de tablette, ou bien qu'il travail chez MS.

L'avenir c'est les pc fixe, car rien ne peut les remplacer, des pc portable toujours plus léger/fin
Pour des taches précises en entreprises, des micro ordinateur (type raspberry) ont un grand avenir.
1  1 
Avatar de RyzenOC
Inactif https://www.developpez.com
Le 26/01/2015 à 22:17
Oui la tablette peut être bien pour la consultation de donnée (et encore sa dépend lesquelles), mais le rapport cout/utilité est il bon ? un pc portable léger n'est t'il pas mieux ?

Pour les chromebook, je me demande qui sont ces 1% ? même chez google ils utilisent pas leurs truc (qui nécessite une connexion internet pour imprimer )

Dans une boite où j'ai travaillé la tablette remplaçait un second écran
un écran de quoi, pc fixe ?, si oui a quoi sa sert d'utiliser une tablette ? et pas juste un 2eme écran ?

es commerciaux s'en servaient pour des démos ou des présentations power point "à la volée" dans les conférences
Un pc portable sa vas pas pour passer les présentations ?, les démos chez le client en revanche pourquoi pas, sa peut être "utile"
Troll "Enfin c'est bien connu le marketing et d'une telle utilité dans ce monde... que sa m'étonne pas que se soit les premier a vouloir utilisée des appareil aussi utile qu'eux ."
0  0 
Avatar de NSKis
En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
Le 26/01/2015 à 17:56
Pour quelqu'un qui est au contact avec le monde réel, cette analyse n'a rien du scoop:

1) La tablette, dépassé le côté "c'est à la mode", n'est pas adaptée aux besoins de l'entreprise (à part pour le commercial, et encore, la plupart préfère le pc portable car plus polyvalent: Est-ce que quelqu'un a déjà essayé de taper sur une tablette le rapport de visite d'un prospect? Si vous êtes un vrai commercial, vous allez vous dépêcher de réclamer un pc portable à votre patron)

2) Dans le monde de l'entreprise, l'ordinateur s'adapte au poste: Pourquoi un portable pour une réceptionniste ou un collaborateur qui ne sort jamais hors de l'entreprise? Le portable, c'est pour le commercial, pour les collaborateurs dont le travail se situe à l'extérieur de l'entreprise.

Les entreprises n'ont pas d'argent a jeter par les fenêtres: Microsoft devrait d'ailleurs s'en souvenir lorsqu'il s'étonne du peu de succès de Win8 et de la persistence de WinXP dans le monde de l'entreprise
1  2 
Avatar de AoCannaille
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 26/01/2015 à 20:13
Dans une boite où j'ai travaillé la tablette remplaçait un second écran (Lecture de mail et de PDF...) et les commerciaux s'en servaient pour des démos ou des présentations power point "à la volée" dans les conférences etc...

Dans le premier cas c'est d'une hypocrisie énorme car en plus l'écran coûte moins cher que les tablettes, et le deuxième cas est correspond à des besoins bien spécifiques.

Et oui, rien de nouveau sous le soleil.

En résumé je dirais qu'une tablette est utile (ou remplis son rôle pour ceux à qui "tablette" et "utile" dans la même phrase donnent des boutons) dans le cas de la consommation de données (Surf, PDF, Mails...) et improductive sur les activités de création de données (Bureautique, rédaction de mail, développement etc...). Ce deuxième point étant quand même super lié à l'entreprise les stats énoncées ne sont donc pas étonnantes.
0  1 
Avatar de oritym
Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 27/01/2015 à 1:28
Et les terminaux ont moins de 1% ? Ils n'apparaissent même pas, pourtant, il sont dans bien des cas, bureautique simple, salle de cours... très efficace, coût faible (même en prenant en compte le prix du(des) serveur(s) et licences nécessaire(s)), remplacement immédiat en cas de panne, reconfiguration automatique en quelques secondes en fonction de l'utilisateur. L'aire du cloud est-elle déjà terminée ?

Le demandeur du sondage ne vendrait-il pas beaucoup plus de poste fixe et portable que du reste tout simplement ?

Pour ce qui est des tablettes, et comme déjà évoqué par certains, leurs utilités est limitées en bureautique, mais il peut en être tout autrement dans d'autres secteurs (médical, industrie, milieux extrêmes, domo/robotique...). Évidement, ce ne sera pas celle que l'on trouve au supermarché du coin, il y a encore de amélioration à apporter.

Le PC/portable à encore de beaux jours devant lui dans le secteur tertiaire, mais dans le primaire et le secondaire, seul les postes administratifs vont à terme en garder
0  1 
Avatar de sinople
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 27/01/2015 à 8:38
La tablette a des avantages et des inconvénients par rapport au pc portable pour le monde de l'entreprise.

Bien qu'elle soit plus légère et possède une meilleur autonomie (et dans une certaine mesure un prix d'acquisition plus faible) qu'un pc portable. Il y a par contre des grosses carences avec l'interface du SI traditionnel de l'entreprise (à part les mails) et plus particulièrement les applications pros et surtout l'administration du parc. Même si ce point s'améliore sensible avec le temps.

Je ne parle pas du faux problème du clavier pour la prise de rapport étant donné que ça existe en tant qu'accessoire depuis une belle lurettes...
0  1 
Avatar de NSKis
En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
Le 27/01/2015 à 9:24
Citation Envoyé par sinople Voir le message


Je ne parle pas du faux problème du clavier pour la prise de rapport étant donné que ça existe en tant qu'accessoire depuis une belle lurettes...
Ah oui! quel bonheur! Une tablette sous le nez, une souris sans fil sur les genoux et un clavier sans fil sur le ventre!!!

C'est effectivement un faux problème pour celui qui utilise sa tablette uniquement pour faire joujou dans les transports publics, mais c'est totalement rédhibitoire pour le professionnel qui doit saisir des données en quantité (par exemple saisir un texte dépassant les 10 caractères)!!!

Nous aurons içi une pensée émue pour le commercial qui à la sortie de sa visite avec un prospect, se cache dans sa voiture pour saisir son rapport: C'est sûr que de bloquer la tablette dans le volant, de tenir le clavier à l'aide de ses dents avec une loupe dans la main gauche (pour lire correctement ce qu'il écrit) et de saisir son texte à l'aide de 2 doigts de sa seule main encore disponible, ce n'est qu'un faux problème!

Bel exemple du principal défaut de certains "informaticiens" en entreprise: Jamais à l'écoute de l'utilisateur, mais toujours à vouloir imposer le dernier joujou à la mode! Ce n'est pas pour rien que l'image de "l'informaticien" est bien souvent déplorable en entreprise... Le percepteur des impôts doit bien être le seul à y avoir une plus mauvaise image
0  1