Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Téléportation d'objets physiques grâce à la numérisation destructive et l'impression 3D
Des chercheurs y sont parvenus

Le , par Michael Guilloux

34PARTAGES

6  0 
Même si l'utilisation d'imprimante 3D dans les foyers ou les bureaux est encore un évènement très rare, pour une équipe de chercheurs de l'Institut Hasso Plattner en Allemagne, il vient un temps, pas trop lointain, où tout cela va changer.

Les chercheurs soutiennent que l'adoption généralisée de la numérisation et l'impression 3D, va permettre de résoudre un éventail de questions émergentes concernant la sécurité et la protection de la propriété intellectuelle.

Ils ont donc ont mis au point mis un processus de numérisation destructrice, de chiffrement et impression 3D qui pourrait peut-être résoudre certains de ces problèmes. Le processus, qui est exécuté par une machine appelée Scotty, pourrait garantir qu'un seul exemplaire d'un objet existe lors du transfert de cet objet vers un autre emplacement.

Ils anticipent qu’à l'avenir, il existera des lois interdisant le partage d'objets brevetés. « Toutefois, et si vous vouliez tout simplement transférer la propriété de cet objet? » C'est là que Scotty entre en jeu.

« Non seulement Scotty est capable de scanner plus à fond l'intérieur d'un objet via un processus de numérisation destructrice, mais en même temps qu'il détruit l'artefact d'origine, une copie est envoyée à un autre endroit et chiffrée afin de s'assurer que cette copie n'est accessible qu’à l'ordinateur récepteur, où il peut ensuite être reconstitué par l'intermédiaire d'une imprimante 3D. »

La machine se compose d'une imprimante spéciale avec une fraiseuse à 3 axes, un appareil photo, et un microcontrôleur pour le chiffrement. Un Raspberry Pi est utilisé pour le cerveau de l'appareil, tandis qu'un Arduino contrôle la machine de fraisage.

Comment fonctionne Scotty?

Le processus de destruction et de numérisation est déclenché grâce à un bouton. Alors, la machine rase une seule couche de l'objet original, la scanne, la chiffre, et l'envoie à l'unité de réception, où la couche peut être imprimée presque immédiatement. Ce processus se poursuit couche par couche jusqu'à ce que l'objet original soit complètement détruit dans l'unité d'envoi et numérisé dans l'unité de réception ; et le nouvel objet est reconstitué.


Quelle est son utilité?

La particularité de ce système de numérisation/impression est qu'il permet de garantir l'unicité des objets personnels.
Selon les chercheurs, la numérisation et la technologie d'impression 3D va certainement progresser à un point où presque n'importe quel objet peut être rapidement répliqué en utilisant des matériaux multiples.

Et avec cela, la vente de produits en ligne via les sites web tiers tels qu’Ebay va énormément changer. On pourrait par exemple assister à la livraison numérique des biens physiques. Et même si un produit particulier est protégé par un brevet ou droit d'auteur, la vente pourra être légale puisque l'objet d'origine sera détruit alors que la copie est en cours de reconstitution. Un tel processus, possible avec Scotty, s'assurera que la propriété intellectuelle reste protégée.

Même si dans l'environnement actuel, un tel processus n'est pas encore nécessaire, les chercheurs pensent que dans une décennie ou deux, quand les imprimantes 3D seront beaucoup plus répandues, Scotty pourrait certainement être un système qui joue un rôle important dans la sécurité et la protection de la propriété intellectuelle.

Source : 3D Print.com

Et vous ?

Que pensez-vous de ce système de transfert d’objets physiques ?

Quels bénéfices pour nous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de BugFactory
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 23/01/2015 à 18:30
Super! On vient de trouver le moyen d'utiliser les imprimantes 3D sans supprimer la rente des industriels! On continue à produire comme d'habitude, et on détruit les exemplaires sortis d'usines au fur et à mesure que les clients les dupliquent! Vous vous rendez compte, pour un peu, il suffisait juste de mettre un fichier sur le web pour que tout le monde puisse fabriquer sa copie.
14  1 
Avatar de _skip
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 23/01/2015 à 18:19
En dehors du fait que le besoin paraît tellement futuriste qu'il en est farfelu. Il y aurait toujours le problème de la destruction de l'original qui a lieu en même temps que l'envoi de la copie. Si jamais l'envoi rencontre un souci ou si la machine se loupe, on se retrouve avec un objet à moitié cassé. Un bon coup de masse dessus après la réplication paraît plus approprié, et c'est disponible de suite.
11  0 
Avatar de Hantse
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 23/01/2015 à 19:29
Niveau utilité supprimer l'original ... ça frôle le ridicule ...
Et le terme "Téléportation" pour simplement envoyer un message réseau c'est vachement extrapolé :/

Hop ! Je viens de téléporter mon message sur l'article
11  0 
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 23/01/2015 à 19:05
Il faudra m'expliquer en quoi la destruction de l'original à coup de fraiseuse constitue un avantage, par rapport à l'utilisation d'un scanner 3D, par exemple, qui permet de l'éviter. C'est d'autant plus vrai que vue l'imprécision des systèmes d'impression 3D, la copie n'est pas totalement identique à l'original. Il y a donc perte de données. J'aimerais beaucoup voir à quoi ressemblerait les petits objets de la vidéo au bout de 6 ou 7 "téléportations"...

Sinon, il est vrai que le concept a quelque chose de saisissant.

Edit : Apparemment, BugFactory a trouvé un "avantage" (quand on a l'esprit tordu d'un libéral), juste au-dessus. Bien vu...
11  1 
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 26/01/2015 à 12:05
En fait, selon la même logique, si je relie un fax à un lacérateur pour détruire les documents que je faxe, je téléporte du texte...
9  0 
Avatar de tomlev
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 23/01/2015 à 20:16
Si on laisse de côté l'utilité (douteuse) de la destruction de l'objet original, moi ce qui me dérange dans cette histoire, c'est que ça ne peut marcher qu'avec des objets extrêmement simples... La réplique est faite avec une matière unique, ce qui rend impossible la "téléportation" (s'ils veulent absolument utiliser ce terme) d'objets complexes, comme des appareils électroniques. Même un simple stylo bille, ce serait déjà impossible... En fait je ne vois pas trop quels objets utiles pourraient être transmis avec ce système (à moins de considérer comme utile un truc moche en plastique blanc)
8  0 
Avatar de f-leb
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 23/01/2015 à 20:40
Citation Envoyé par _skip Voir le message
Il y aurait toujours le problème de la destruction de l'original qui a lieu en même temps que l'envoi de la copie. Si jamais l'envoi rencontre un souci ou si la machine se loupe, on se retrouve avec un objet à moitié cassé.
Le plus gros risque c'est lors d'une téléportation entre deux vaisseaux à vitesse de distorsion (ça craint déjà même à distorsion 4 ou 5), car la téléportation à travers un champ de distorsion exige une élévation de la fréquence du faisceau annulaire d'emprisonnement pour compenser la distorsion du sub-espace. Dans le pire des cas, la matrice du sujet est sacrément détériorée et le jet de matière n'aura aucune référence pour reconstituer le sujet, tu vois. A Starfleet ça leur fiche la trouille à chaque fois...

Voilà, euhhh... Scotty, à vous la passerelle.
8  0 
Avatar de imikado
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 23/01/2015 à 22:18
La téléportation c'est du selectionner -> déplacer

ici c'est plutot du couper -> coller , voir du copier -> coller, -> supprimer l'orignal
8  1 
Avatar de danman
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 24/01/2015 à 17:37
La question la plus existentielle qui me vient à l'esprit, là tout de suite, c'est

Est-ce que ça marche avec des chat ?
(Ça résume bien ce qu'on peut en penser).
6  0 
Avatar de f-leb
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 26/01/2015 à 19:36
Mais alors... Si j'ai bien compris le procédé...

Les couches supérieures de la pièces sont usinées et photographiées en premier sur la pièce d'origine. Puis par dépôt de fil sur un plateau, la couche supérieure de la pièce d'origine devient la couche inférieure de la pièce reconstituée.
Donc la pièce reconstituée est retournée de 180° par rapport à la pièce d'origine !! Le haut et le bas inversés !

Avec ce procédé, j'imagine le capitaine Kirk en train de faire le poirier sur la plateforme de départ pour être téléporté et reconstitué debout...
6  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web