Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'EPITA annonce son rendez-vous annuel aux objets intelligents
Une édition qui se déroulera le 3 février 2015 sur son campus Porte d'Italie

Le , par Stéphane le calme

0PARTAGES

1  0 
Durant le CES (Consumer Electronics Show) de Las Vegas, salon consacrée à la technologie et aux différentes innovations dans le secteur qui attirent aussi bien les constructeurs que les journalistes et qui s’est tenu du 06 au 09 janvier 2015, près de 3 000 exposants se sont succédés sur cette période. Des dispositifs portables (comme la montre d’Audi) à l’amplificateur audio signé Griffin qui est doté de la technologie Bluetooth en passant par Rollkers, un système à la frontière de l’hybride entre la chaussure et des rollers inventé par le Français Paul Chavand qui permet de marcher plus vite, de nombreux domaines ont été couvert.

Mais s’il y a bien un domaine en particulier qui a été le plus sollicité c’est bien celui des objets connectés à l’instar de Belty, la ceinture qui se resserre et se desserre toute seule afin de s’adapter le mieux possible au tour de taille de son propriétaire ou encore le tatouage connecté dont le but est d’aider les sportifs à mieux connaître leurs performances : au contact de la peau, il analyse de nombreuses données chimiques et peut indiquer, par exemple, le niveau de déshydratation ou le taux d’acidité de la sueur de la personne qui le porte.

Un marché qui sera sans doute en forte croissance en matière d’innovation durant l’année 2015. C’est en tout cas ce que pense l'EPITA (l'école des ingénieurs du numérique) qui est un acteur averti sur cette thématique de par son partenariat avec Etalab et le livre Big data sorti aux éditions Fyp en novembre dernier. D’ailleurs, l’EPITA consacre chaque année un rendez-vous à ces objets intelligents. La nouvelle édition qui se déroulera le 3 février 2015 de 9h30 à 13h sur le campus de l'EPITA, Porte d'Italie, sera intitulée « Objets connectés : une affaire de software ! ».

Les débats et échanges suite à des démonstrations seront articulés autour de questions à l’instar de : comment faire communiquer les objets entre eux ? Quelles sont les différents acteurs de cette évolution ? Comment l'appréhender ? Est-on passé, en matière d'objets communicants, de l'ère de l'hardware à celle du software ? Cédric Ingrand journaliste à LCI sera entouré de Lucibel, Schneider, Sen.se, Sigfox, Technicolor, Usine io, Parrot et Intel.

L'EPITA à travers ses laboratoires de recherche et ses enseignements souhaite apporter des réponses concrètes aux attentes des entreprises et des utilisateurs, a expliqué Joël Courtois, directeur général de l'EPITA. De plus, dans le cadre du MTI Day ayant lieu en parallèle de l'événement « Objets connectés : une affaire de software ! », les invités pourront découvrir, à côté des objets intelligents présentés par les entreprises, les démonstrations des projets étudiants de la majeure EPITA "Multimédia et technologies de l'information" sur la thématique des applications mobiles. Les objets connectés ne sont donc pas seulement une affaire de professionnels puisque les étudiants apportent leur point de vue.

L'événement est ouvert et gratuit sur inscription, dans la limite des places disponibles.

s'inscrire à l'évènement

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !