Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'armée électronique syrienne pirate le compte Twitter du quotidien français « Le Monde »
Après avoir infiltré son outil de publication

Le , par Hinault Romaric

41PARTAGES

1  0 
Dans la nuit du mardi 20 au mercredi 21 janvier, le compte Twitter du quotidien français « Le Monde » a été piraté par le célèbre groupe de hackers connu sous le nom de l’Armée Electronique Syrienne (SEA).

Le groupe considéré comme proche du régime de Bashar al-Assad en Syrie a diffusé un message avec pour intitulé « Je ne suis pas Charlie », en rapport avec l’attentat meurtrier de Paris au siège de la rédaction de Charlie Hebdo. Dans le message, la SEA s’insurge contre le terrorisme, mais également contre « cette liberté d’expression qui offense la religion. »

« Nous condamnons toute violence et tout terrorisme soit en France, en Syrie, ou n'importe où, mais nous condamnons aussi les dessins caricatures de Charlie Hebdo qui se moquent du Prophète », ont écrits les pirates sur le compte Twitter du Monde. « Nous vous demandons de respecter les croyances des autres.» Ceux-ci ont dénoncé l’hypocrisie des pays qui ont marché « à Paris pour la dignité humaine et la liberté d'expression alors que leur gouvernement tue, torture et détruit. »

Plus tard, les pirates ont publié un message sur leur propre compte Twitter pour revendiquer l’attaque contre Le Monde, qu’ils accusent avec le gouvernement français de soutenir le terrorisme en Syrie.


Ayant perdu la main sur son compte Twitter dont les accès ont été révoqués, Le Monde a suspendu temporairement ledit compte. Il a été activé à nouveau vers 3h40, avec un message d’excuses pour « les messages frauduleux postés. »

Avant le piratage réussi du compte Twitter du Monde, le quotidien a fait face, entre le 18 et le 19 janvier, à une tentative de piratage de son site.

« Des hackeurs ont tenté de prendre le contrôle du compte Twitter du Monde.fr et ont réussi à s'infiltrer dans notre outil de publication, avant de lancer une attaque par déni de service. », peut-on lire dans un article du Monde.

Les pirates avaient dans un premier temps envoyé plusieurs messages frauduleux à des journalistes disposant des codes d'accès aux réseaux sociaux et de journalistes haut placés dans la rédaction du Monde, afin de récupérer les informations d’accès au compte Twitter. Par la suite, ils ont tenté de publier un message de revendication sur le site du quotidien, en vain également.

« Les mécanismes de sécurité pour empêcher des publications par des personnes ne travaillant pas au Monde ont fonctionné », se félicitait le Monde, qui croyait avoir réussi à bloquer l’opération. Mais, son compte Twitter a été finalement piraté.

Il faut noter que la SEA n’est pas à son premier piratage. Le groupe s’était déjà attaqué avec succès à plusieurs médias, dont CBC News, The Independant, The Telegraph ou encore Forbes.

Source : Annonce du piratage du compte Twitter du Monde, Annonce sur l'attaque contre le site du Monde

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de lvr
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 21/01/2015 à 12:48
J'espère que pour eux qu'ils ne sont pas mort juste pour nous faire rire. Rire pour informer, dénoncer, est (dans le cas de ces caricatures) la seule forme qui soit acceptable. Autrement, càd avec comme unique objectif de nous faire rire, j'appelle cela de la moquerie et cela aurait été pathétique.
De toute façon, les blagues les plus courtes sont les meilleures et j'ai toujours trouvé qu'à force de répéter leurs mêmes blague en rond, ils ont fini par perdre tout l'effet de choc, d'information et de dénonciation que ces caricatures pouvaient apporter. Ils avaient fini par se caricaturer eux-même.
2  0 
Avatar de Uranne-jimmy
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 21/01/2015 à 12:15
Postulat de base : On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde. Le journal Charlie est disponible pour 3 euros.
Donc : On a le droit de se moquer de prophète, d'ailleurs Charlie se moque de lui autant que du reste du monde en général, chrétiens, juifs, homosexuels, hétéro, athées, agnostiques, ... Mais par contre, si ça te fait pas rire, ba tu l'achètes pas.
Lire puis condamner ce journal c'est comme porter une couronne d'épine et se plaindre des saignements après.

Je commence à en avoir marre, le rire est la seul chose de plaisante qu'il nous reste, que ce soit par dérision, ou autodérision. Je ne comprends pas et je condamne ceux qui veulent empêcher aux gens de rire. Si la première étape consiste à ne plus se moquer du prophète, alors la prochaine c'est quoi ? ne pas se moquer du président sous peine de prison ? interdire les guignoles ? Pouvoir poursuivre quelqu'un quand il te dit affectueusement "t'es con" après une blague un peu simple ?

Ensuite, la liberté d'expression a des limites, la diffamation est interdite par exemple. Mais ceux qui prennent les dessins de Charlie pour ce genre de dérives n'ont pas compris le message que ces dessins veulent passer. Et on ne peux pas se permettre de critiquer ce qu'on ne comprend pas.
5  4 
Avatar de ZenZiTone
Membre expert https://www.developpez.com
Le 21/01/2015 à 13:43
Citation Envoyé par lvr Voir le message
J'espère que pour eux qu'ils ne sont pas mort juste pour nous faire rire. Rire pour informer, dénoncer, est (dans le cas de ces caricatures) la seule forme qui soit acceptable.
Je trouve ça étonnant comme façon de voir les choses. Je ne suis pas lecteur de ce genre de journaux, mais j'imagine bien que les caricatures n'avait pas pour but d'informer le lecteur, ni même de dénoncer tel ou tel point de vue.
1  0 
Avatar de kolodz
Modérateur https://www.developpez.com
Le 21/01/2015 à 14:12
Citation Envoyé par Dasoft Voir le message
Ce n'est pas du piratage, c'est juste une usurpation d'identité...
Logiquement, le site principale a été piraté(d'une manière ou d'une autre). Et les identifiants du compte tweeter était dedans...
Au niveau de tweeter, c'est une usurpation d'identité. Pour le site, ce n'est peut-être pas le cas.

Après, qu'une armée s'attaque au site publique d'un journal, je trouve cela ridicule. C'est comme voler des bonbons à un enfants de 4 ans. Tu prouve quoi ?

Cordialement,
Patrick Kolodziejczyk.
1  0 
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 21/01/2015 à 20:05
Et s'ils veulent encore plus embêter Le Monde, ils peuvent aussi rayer leurs voitures sur le parking...
1  0 
Avatar de lvr
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 23/01/2015 à 11:24
Citation Envoyé par Saverok Voir le message
Qu'on aime ou pas ce journal n'entre absolument pas en ligne de compte.
La seule chose à savoir est : est-ce que ça justifie la peine de mort ?

Bien évidement non.
Bien sûr. 100% d'accord.
Arrêtons juste de présenter ces gars comme les saints de la liberté d'expression. Toute liberté doit s'utiliser avec sagesse et précaution.

Tout ce que je dis, c'est que si tu t'apprêtes à offenser (en tout connaissance de cause) plus de 1,661 milliard de personnes (source wikipedia), tu le fais pour une très bonne raison. Pour faire passer une idée, un message que tu estimes important. Juste pour faire rire, me semble gratuit, léger et complètement déplacé.

Liberté = Responsabilité (c'est ce que j'essaye d'inculquer à mes enfants, du moins)
1  0 
Avatar de ddoumeche
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 21/01/2015 à 19:47
Bien joué Bashar
0  0 
Avatar de Uranne-jimmy
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 21/01/2015 à 14:50
Citation Envoyé par lvr Voir le message
Autrement, càd avec comme unique objectif de nous faire rire, j'appelle cela de la moquerie et cela aurait été pathétique.
Pathétique, je qualifierais ta tirade comme tel. Mais tu as le droit de penser ça au final ...
Par contre si tu n'as pas l'intelligence de réagir correctement quand on se moque de toi, c'est dommage. Surtout qu'ici on parle de moquerie bon enfant, dans le sens où le but n'est pas de dénigré la cible mais juste de rire d'elle.
Je ris assez souvent de moi, tournant mes comportement un peu bourrin en dérision, c'est pas pour autant que je me suicide par vengeance (bon je vais loin sur l'image).
En plus de ça, je persiste à dire qu'il y a des choses à dénoncer et que la caricature est bien là pour ça. Les guignoles le font de façon assez soft, déjà groland y va assez fort derrière l'humour gras. Les dessins de Charlies vont dans le même sens. Tourner en dérision le prophète par exemple est pour moi un moyen de casser la sobriété et l’idolâtrie abusive des extrémistes qui pousse ceux qui comprennent le coran à leurs façon à mener des actions insensés.
2  3 
Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 21/01/2015 à 15:30
Citation Envoyé par lvr Voir le message
J'espère que pour eux qu'ils ne sont pas mort juste pour nous faire rire. Rire pour informer, dénoncer, est (dans le cas de ces caricatures) la seule forme qui soit acceptable. Autrement, càd avec comme unique objectif de nous faire rire, j'appelle cela de la moquerie et cela aurait été pathétique.
De toute façon, les blagues les plus courtes sont les meilleures et j'ai toujours trouvé qu'à force de répéter leurs mêmes blague en rond, ils ont fini par perdre tout l'effet de choc, d'information et de dénonciation que ces caricatures pouvaient apporter. Ils avaient fini par se caricaturer eux-même.
Pas sur de comprendre là

Ils ne sont pas morts pour une cause, ils ont été tué pour une cause
La nuance est grande et elle change tout

Je ne comprends pas pourquoi tu essaies de juger le contenu de ce journal.
C'est totalement hors sujet.
Comme rappeler par pas mal de monde, ce journal n'était tiré plus qu'à 30 000 exemplaires et il était au bord de la faillite. C'est bien la preuve que pas mal de monde ne le lisait pas. Et cela, n'a absolument aucune importance.
Qu'on aime ou pas ce journal n'entre absolument pas en ligne de compte.
La seule chose à savoir est : est-ce que ça justifie la peine de mort ?

Bien évidement non.
D'où la réponse nationale.
1  2 
Avatar de Dasoft
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 21/01/2015 à 12:10
Ce n'est pas du piratage, c'est juste une usurpation d'identité...
2  4