Io.js : le fork de Node.js sort en version bêta
Avec une nouvelle version du moteur JavaScript V8 et le support de 110 000 modules mpn

Le , par Hinault Romaric

0PARTAGES

1  0 
Les développeurs de Io.js, le fork du framework Node.js, ont publié la première version bêta de l’outil de programmation événementielle I/O non bloquante en JavaScript.

Cette version se distance de Node.js en offrant des fonctionnalités qui ne sont pas encore prises en charge par celui-ci.

Io.js repose sur une nouvelle version du moteur JavaScript V8 de Google. Cette version de V8 implémente de nombreuses fonctionnalités de la spécification ECMAscript 6. « Cela signifie que les générateurs, promises et litany sont désormais disponibles par défaut, sans avoir besoin d’une exécution avec un drapeau spécial », a déclaré Mikeal Rogers, membre de l’équipe de développeurs de la solution.

Cette version de Io.js offre une prise en charge de plus de 110 000 modules npm et intègre Streams3, HTTP keepalive et asyncwrap, une fonction particulière, dédiée au débogage. Avec ces avancés, Io.js sera mieux adapté pour les développeurs, que pour les utilisateurs.

Io.js est développé suivant un modèle de gouvernance ouvert. C’est justement cet aspect qui avait divisé la communauté Node.js, car plusieurs contributeurs importants (dont 5 des sept premiers contributeurs au projet Node.js) s’étaient offusqués de l’interférence de l’entreprise Joyent dans le processus de développement de l’outil, qui ralentissait ou compliquait le projet.

« Nous ne voulons pas avoir une seule personne qui est nommée par une entreprise pour prendre des décisions », avait affirmé Mikeal Rogers. « Nous voulons que les contributeurs aient plus de contrôle. »

Le projet bénéficie déjà de la contribution de nouveaux membres, ce qui est une preuve de succès de du modèle de gouvernance ouvert, selon les responsables du projet. « Le modèle de gouvernance ouvert semble fonctionner en ce qui concerne l’attirance et la motivation de plus de contributeurs », se félicite Rogers.

Cependant, ceux-ci n’ont pas totalement tourné le dos à Node.js. Certains ont maintenu leur poste au sein du conseil consultatif de Node.js.

Au vu de l’évolution des choses, Io.js pourrait se positionner comme une version progressant rapidement, plus adaptée pour les utilisateurs expérimentés, et moins stable. Tandis que Node.js continuera à fournir un outil stable, plus adapté pour les environnements de production.

À terme, les deux projets pourraient même fusionner. Une éventualité à laquelle serait favorable Joyent, qui avait déjà tenté une médiation afin d’éviter la scission du projet.

Télécharger Io.js bêta

Source : Le site du projet

Et vous ?

Allez-vous adopté Io.js en lieu et place de Node.js ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de redcurve
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 14/01/2015 à 16:20
Faudrait que je test Node un jour
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 18/01/2015 à 16:01
Allez-vous adopter Io.js en lieu et place de Node.js ?
ui avant la sortie de la beta.

Qu'est-ce qu'il faut pas faire pour avoir ces fat arrow
Avatar de patate_violente
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 18/01/2015 à 17:54
Mais en fait io.js et node.js c'est techniquement identique ?
Le différent se trouve dans la communauté et autour du gestionnaire de paquet npm ?

donc choisir io.js plutôt que node.js c'est choisir des mise à jours différentes sur les paquets ?
Avatar de Kaamo
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 19/01/2015 à 11:21
io.js et Node.js sont deux environnements JavaScript côté serveur, utilisant le moteur V8 de Google. Les principales différences :

- Node.js appartient à Joyent, qui est une entreprise.
- io.js est un "fork" de Node.js. Les principaux développeurs de Node ne voulaient plus appartenir à un modèle où les décisions finales étaient prises par l'entreprise Joyent.
- io.js embarque un moteur V8 plus récent (3.31.71.4) que Node (3.26.33). Du coup, qui dit moteur + récent dit + de fonctionnalités ES6 (nouvelle norme JavaScript) dans io.js (au jour d'aujourd'hui : Block scoping, générateurs, Symbols, etc)
- io.js aura des mises à jour beaucoup + fréquents que Node.
- io.js est 100% compatible avec npm. Donc utiliser npm avec io.js ou avec Node est strictement la même chose.

Source
Avatar de Arsene Newman
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 12/02/2015 à 11:58
Joyent annonce la création de la fondation Node.js en partenariat avec la fondation Linux
vers une réconciliation avec io.js ?

À l’image de l’humanité et du foisonnement de son esprit, les technologies informatiques sont en perpétuelle évolution, à défaut de cela, elles se meurent lentement et sont remplacées par d’autres. Si Node.js demeure une technologie du web incontournable, il n’en demeure pas moins qu’elle n’est pas à l’abri d’un tel scénario, une inquiétude partagée par le principal sponsor du projet, l’entreprise de cloud et de virtualisation Joyent.

Petit rappel des faits, non content de l’évolution, de la stratégie adoptée ou encore de la mainmise de Joyent, des contributeurs au projet Node.js ont créé un fork du projet baptisé io.js. Ce dernier est plus en accord avec la philosophie des contributeurs, tout en offrant des mises à jour plus fréquentes, ce qui a suscité l’intérêt de beaucoup de développeurs ainsi que du projet Atom de Github.

Pour faire face à cette hémorragie, Joyent vient d’annoncer la création de la fondation Node.js, ce qui signifie entre autres, un changement radical du modèle de gouvernance et de prise de décision qui se fera à l’aube des directives, des recommandations et des décisions entérinées par les deux comités de cette fondation naissante: le comité de direction et le comité technique, auxquelles prendra part les différents membres selon leurs compétences.

Parmi les membres les plus imminents de cette fondation figurent Microsoft, IBM, PayPal et Fidelity, sans oublier la fondation Linux qui a permis sa création et constitue l’un des membres les plus importants. D'autres grands noms pourraient aussi rejoindre le projet et se voir attribuer un certain rôle/ poids dans la prise de décision, selon leur engagement dans le projet. À noter l’absence remarquable de Google.

À travers cette annonce, Joyent qui se verra attribuer un siège au sein de la fondation espère bel et bien une réconciliation avec certains de ses détracteurs notamment ceux à l’origine de io.js. Scott Hammond, son président a d’ailleurs déclaré récemment : « Qu’il s’agit d’entreprendre les bonnes décisions pour Node.js. »

Toutefois, il n’est pas encore sûr que des échos favorables émanent du comité d’io.js, comme l’explique Bert Belder un de ses contributeurs : « Je suis excité à l’idée que Joyent a décidé que le futur de Node se fera à travers une fondation indépendante néanmoins, les détails relatifs au modèle de gouvernance sont encore à définir, il n’est donc pas encore possible de savoir si cela va satisfaire nos préoccupations, de plus je ne voudrais pas spéculer sur tout ce qui pourrait se passer de travers en théorie. »

D'ailleurs, le blog officiel d’io.js abonde dans ce sens : « l’unique chose qui pourrait améliorer io.js serait de mettre de côté les questions qui pèsent sur l’avenir de notre scission. Nous sommes impatients de mettre tout cela derrière nous, mais nous ne pouvons pas sacrifier les progrès que nous avons faits ou les principes et la libre gouvernance qui nous a menés à cela ». Une déclaration qui s’explique compte tenu des différentes améliorations apportées à io.js pour le support des nouvelles fonctionnalités d’ES6.

Enfin, le comité technique d’io.js explique qu’à l’annonce des contours du modèle de gouvernance de la fondation, un sondage sera effectué aux prés de ses membres pour décider du futur du fork, avec à la clé un retour vers Node.js comme souhaité par Joyent, ou à contrario une scission définitive entre les deux frameworks web.

Source : Annonce de Joyent

Et vous ?
Qu’en pensez-vous ?
Pensez-vous que la création de cette fondation une bonne chose ?
Pensez-vous que cela mettra fin à la scission avec io.js ? Pourquoi ?
Avatar de Watilin
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 12/02/2015 à 19:17
C'est une bonne réaction de la part de Joyent, la réaction la plus intelligente qu'ils pouvaient avoir, selon moi. Ça prouve qu'ils ont bien reçu le message et qu'ils sont prêts à faire avancer le projet Node sans intention mercantile.
Je trouve ça bizarre que Google ne prenne pas part au mouvement. J'aimerais bien avoir une explication officielle sur ce choix…
Avatar de imikado
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 12/02/2015 à 21:51
C'est une bonne nouvelle, mais ne vient-elle pas un peu trop tard ?
Avatar de ValCapri
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 12/02/2015 à 22:31
Citation Envoyé par Arsene Newman Voir le message
Qu’en pensez-vous ?
Que c'est une bonne nouvelle pour la communauté NodeJS
Citation Envoyé par Arsene Newman Voir le message
Pensez-vous que la création de cette fondation une bonne chose ?
Oui, c'était la chose à faire. Le tout est que Joyent ne soit qu'un membre parmi d'autres.
Citation Envoyé par Arsene Newman Voir le message
Pensez-vous que cela mettra fin à la scission avec io.js ? Pourquoi ?
J'espère qu'io.js deviendra un projet "experimental" de NodeJS. Un genre de canary build (comme pour Chrome et Firefox) amenant les dernières nouveautés du monde JS.
Avatar de Kaamo
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 13/02/2015 à 9:59
C'est une bonne chose, même si ça fait un peu "on passe au plan B"
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 13/02/2015 à 21:50
J'ai l'impression qu'il devient évident pour tout le monde qu'une entreprise n'est pas une bonne structure pour piloter un projet open-source dans le but d'assurer son utilité collective et sa pérennité. Et cette prise de conscience est une excellente chose.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web