Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

AWS : la plateforme Cloud s'enrichit de plusieurs nouveautés
Baisse ses prix et améliore sa console de gestion

Le , par Amine Horseman

77PARTAGES

0  0 
Avec l’arrivé de la nouvelle année, Amazon Web Services offre aux utilisateurs de sa plateforme Cloud AWS une série de nouveautés et de mises à jour qui promettent de ravir un grand nombre de développeurs et entreprises.

  • Baisse des prix pour le Compute Cloud
    Commençons par l’annonce effectuée aujourd’hui sur le blog AWS, sur la baisse des prix pour les nouvelles instances de calcul C4 du service Amazon Elastic Compute Cloud (Amazon EC2). Ce service Web qui fournit une capacité de calcul redimensionnable dans le Cloud pour héberger des applications plus ou moins gourmandes avait été amélioré en novembre dernier avec de nouvelles instances (C4) basées sur des processeurs Intel Xeon E5-2666 (Haswell) personnalisés et conçues spécifiquement pour EC2. Ils offrent une fréquence de traitement de 2,9 GHz, et peuvent atteindre jusqu'à 3,5 GHz avec Turbo Boost.

    Le service, optimisé grâce à la Virtualization côté matériel (HVM) et des disques SSD, permet d’avoir au choix une instance allant de 2 processeurs virtuels (1 core) avec une RAM de 3.75 Go à 36 processeurs virtuels (18 cores) pour une RAM de 60 Go. Pour les prix, ils varient entre 0,116 dollar US par heure pour la première instance cité, jusqu’à 1,856 dollars US par heure pour la dernière. Il faut toutefois noter que ces prix sont pour l’instant disponibles seulement pour certaines régions des États-Unis (Virginie, Oregon, Californie), ainsi que l’Irlande (Europe), Tokyo (Asie), Singapour (Asie) et Sydney (Australie). L’équipe d’AWS promet que ces nouveaux tarifs seront rapidement disponibles pour les autres régions dans le monde, et assure que leur objectif est de « fournir autant de performance que possible tout en assurant la sécurité ».
  • Amélioration de la console
    Une autre nouveauté est l’amélioration de la console de gestion AWS grâce à l’ajout des tags que les utilisateurs peuvent utiliser pour organiser leurs ressources dans le Cloud en plusieurs groupes de serveurs, de bases de données, de dépôts…etc. Ainsi, un Tag Editor permettra de gérer toutes ces balises entre services et régions, ce qui permettrait de faciliter la recherche et l’administration des ressources.

    Rappelons aussi que grâce au Cross-Account Access, il est maintenant plus facile de travailler dans un environnement multicompte (ou multirôle). Les administrateurs peuvent maintenant se connecter comme utilisateur puis passer pour gérer un autre compte sans avoir à se rappeler et entrer un autre nom d'utilisateur et mot de passe.
  • Sécurité
    Côté sécurité, Amazon RDS (Amazon Relational Database Service), le service permettant l'exploitation d'une base de données relationnelle dans le Cloud, a été mis à niveau afin de supporter le chiffrement de données pour MySQL et PostgreSQL avec AWS Key Management Service et les bases de données Oracle avec AWS CloudHSM Service.
  • SQS comme fournisseur JMS
    Par ailleurs, il est dorénavant possible grâce à une nouvelle bibliothèque implémentant la spécification JMS 1.1 d’utiliser Simple Queue Service (SQS) comme fournisseur JMS. Cela permettra de « passer à l’échelle, à faible coût et oublier la gestion du cluster JMS ». Pour rappel, JMS (Java Message Service) permet à une paire d’applications Java de coopérer en envoyant des messages de manière asynchrone.
  • Et plus encore
    L’année 2015 s’avère donc pleine de nouveautés pour les clients d’Amazon AWS. En plus des améliorations présentées ci-dessus, on peut citer aussi des ajouts de fonctionnalités intéressantes, comme l’introduction du service Amazon Glacier, qui est un service de stockage sécurisé et durable conçu pour l'archivage de données et la sauvegarde en ligne, avec des prix qui commencent dès 0,013 dollar US par Giga-octets par mois. « Glacier est idéal pour les archives des médias numériques, les documents financiers et de soins de santé, et les sauvegardes de bases de données à long terme ».

    La fonctionnalité VMimport permet désormais d'importer des images de machines virtuelles à partir d’un environnement existant (VMware par exemple, ou une image Windows Server…etc.) pour une utilisation sur Amazon Elastic Compute Cloud (EC2). La fonctionnalité d’AutoScaling, quant à elle, permet de construire des systèmes qui répondent à l'évolution de la demande en augmentant ou baissant la capacité selon les besoins. Cette fonctionnalité est complétée par le service Limits Report qui permet de facilement voir et gérer les limites associées à son compte AWS.

Pour une liste complète des mises à jour et des nouvelles fonctionnalités proposées, vous pouvez visiter le blog officiel d'Amazon.

Sources : Amazon

Et vous ?

Utilisez-vous AWS ? Que pensez-vous des services de la plateforme Cloud ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !