Une nouvelle solution économique de refroidissement de datacenters
A été validée par des chercheurs américains

Le , par Katleen Erna, Expert éminent sénior
Une nouvelle solution économique de refroidissement de datacenters a été validée par des chercheurs américains

Une équipe d'ingénieurs, oeuvrant pour le Lawrence Berkeley National Laboratory, vient de tester avec succès un nouveau système de refroidissement des datacenters.

La nouvelle est d'une importance capitale pour nombre d'opérateurs pour qui datacenter rime avec escalade des coûts de refroidissement. Certaines estimations de l'U.S. Department of Energy avancent même que l'énergie utilisée pour refroidir ce genre de systèmes (multipliée par deux entre 2000 et 2006) représenterait près de la moitié de son coût de fonctionnement à l'année, et ces chiffres pourraient doubler d'ici à 2011 de part l'augmentation constante de puissance des matériels utilisés.

Les équipements de serveurs ont en effet besoin d'être protègés de la chaleur qui peut empêcher leur bon fonctionnement. Malheureusement, beaucoup d'entreprises se positionnent sur un principe de prévention et refroidissent bien plus largement plus que nécéssaire (en gaspillant par la-même beaucoup d'énergie).

C'est là qu'interviennent les chercheurs de Lawrence Berkeley qui, en collaboration avec Intel, Hewlett-Packard, IBM et Emerson Network Power ; se sont efforcés de refroidir au mieux les équipements informatiques : ni trop, ni pas assez, juste comme il faut.

Dans leurs expériences, ils ont permis aux bâtiments de commande des datacenters de lire les températures mesurées par des capteurs placés à l'intérieur des serveurs (que l'on trouve maintenant dans presque tous les serveurs les plus modernes). Ainsi, le système d'air conditionné s'adaptait aux températures données, et ne fournissait pas un excès de climatisation quand ce n'était pas nécéssaire. Il est d'ailleurs alarmant de constater qu'aujourdhui, près de 87 % des datacenters placeraient leurs sondes aux mauvais endroits (dans l'aile froide entre les racks de serveurs, près des grilles d'aérations, etc.)

L'idée est simple mais n'avait pas encore été menée à bien, peut être parce que l'IT et les systèmes d'administration d'équipement ont toujours été gérés séparément.

Le projet de Berkeley est donc un succès, puisque les chercheurs ont réussi à démontrer que leur installation fonctionne.

Selon le sondage mené par Intel, 90 % des datacenters seraient sur-refroidis avec une température inférieure d'au moins 5 degrés à la limite recommandée par l' American Society of Heating, Refrigerating and Air-Conditioning Engineers. Les pertes sont donc énormes.

Allyson Klein, responsable du Server Platform Group d'Intel, ajoute même qu'il est "plus sûr d'y instaurer une empérature légèrement supérieure" pour le bon fonctionnement des circuits.

Par ailleurs, relier l'IT et les systèmes de contrôle des bâtiments a nécéssité de relever beaucoup de challenges techniques, à cause des différents langages employés par les deux entités. Les ingénieurs ont du créer un programme spécialement pour le projet, capable de convertir les informations IT en un protocole compréhensible pour les unités CRAH.

Des ventilateurs spécifiques qui pouvaient être réglé avec prévision ont également été utilisés pour les phases de tests, mais Klein précise que les bénéfices du projet seront tout de même appréciables, même sans ces objets de pointe, par le simple fait d'avoir des données plus précises sur les températures.

Les découvertes détaillées liées à ce projet seront dévoilées lors de l'Intel Developer Forum de ce mois.

Source : Le rapport d'Intel


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de monwarez monwarez - Membre actif https://www.developpez.com
le 13/09/2009 à 11:55
C' est vrai que l' alimentation pose un problème financier.
Chapeau bas aux ingénieur ils font du bon boulot.
Sinon très bonne news.
Avatar de Katleen Erna Katleen Erna - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 14/09/2009 à 4:53
Merci beaucoup
Avatar de ctxnop ctxnop - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 14/09/2009 à 9:36
Ce qui me surprend c'est que les systèmes d'autorégulation du refroidissement par capteurs sont présent dans les ordinateurs grand publiques depuis plusieurs années, c'est donc très étonnant qu'il ne pensent que maintenant à l'appliquer aux datacenter. Ca me paraissais tellement évident que je n'avais même pas songé une seconde que ca puisse ne pas être le cas ...
Offres d'emploi IT
RESPONSABLE WEB ANALYTICS F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
Développeur Web FULL-STACK
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
Développeur WEB PHP F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil