Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Microsoft Azure s'enrichit de nouvelles fonctionnalités
La plateforme Cloud consolide son ouverture avec le support des conteneurs Docker

Le , par Michael Guilloux

62PARTAGES

1  0 
Microsoft vient d'apporter de nouvelles améliorations à Azure pour une plateforme cloud la plus complète avec des solutions différenciées et ouvertes pour les clients. Les nouvelles fonctionnalités de la plateforme comprennent une amélioration de la sécurité garantie par une clé HSM avec Azure Key Vault. Microsoft annonce par ailleurs la disponibilité des G-series, les plus grandes machines virtuelles (MV) dans le cloud public et de la première image Docker sur Microsoft Azure Marketplace.

Azure Key Vault

Les organisations ont souvent des défis importants dans le contrôle et le maintien de la sécurité de leurs clés et mots de passe qui protègent leurs données dans le cloud. De nombreux clients stockent des clés cryptographiques dans les modules matériels de sécurité (HSM) sur site, qui sont coûteux et difficiles à gérer. Ils ne s'adaptent pas pour répondre aux besoins des applications de cloud computing et peuvent ralentir les applications en exigeant un aller-retour sur les sites HSM chaque fois qu'une opération cryptographique doit être effectuée.

Azure Key Vault aide les clients à stocker et contrôler les clés en utilisant les HSM dans le cloud avec facilité, et permet d'améliorer la performance des applications de cloud computing. Key Vault peut être configuré en quelques minutes, sans la nécessité de déployer, attendre, ou gérer un HSM et a un modèle unique de programmation.

Cela rend plus facile et plus économique pour les clients de chiffrer les données sensibles, signer les certificats, et de protéger des secrets dans le Cloud.

Machines virtuelles G-series

« Aujourd'hui, nous annonçons la disponibilité générale d'une nouvelle série de tailles pour les machines virtuelles Azure appelée G-series. Les G-series offrent plus de mémoire, une puissance de traitement plus élevée et une plus grande capacité de stockage SSD local pour toutes les tailles de machine virtuelle actuellement disponible dans le cloud public. Cette performance extraordinaire permettra aux clients de déployer de très grandes et exigeantes applications d'entreprise », a écrit Corey Sanders, manager du programme Azure, sur le blog du produit.

« Les G-series offrent jusqu'à 32 processeurs virtuels en utilisant la dernière famille de processeurs Intel Xeon E5 v3, avec 448 GB de mémoire, et 6,59 To de stockage local SSD. Cette grande quantité de mémoire permettra des déploiements beaucoup plus rapides des applications critiques telles que les grands serveurs de bases de données relationnelles et les solutions Big Data. Ces nouvelles dimensions augmentent également le nombre maximal de disques de données liés à 64, permettant la fixation d'un maximum de 64 To de disques persistants dans Azure Storage, » a-t-il ajouté.

Les nouveaux formats sont définis comme suit:


Première image Docker dans Azure Marketplace

Microsoft annonce une autre étape de l'intégration d'Azure avec la technologie de conteneurs Docker et de l'écosystème avec un moteur Docker entièrement intégré sur une image Ubuntu, dans Azure Marketplace.

Les utilisateurs peuvent désormais sélectionner facilement un élément de la Galerie Docker et exécuter une machine virtuelle Azure Ubuntu avec le dernier moteur Docker immédiatement prêt à l'emploi. Auparavant, les clients Azure pouvaient le faire en installant l'extension Docker Azure dans une MV exécutant Linux. Aujourd'hui, c'est encore plus facile, et les utilisateurs ont toujours la possibilité d'utiliser le modèle d'extension pour injecter un moteur Docker dans toutes les MV prenant en charge Linux.


Pour Sanders, la première image Docker est « juste la première des nombreuses intégrations supplémentaires de l'écosystème Docker dans Microsoft Azure, directement via le portail de gestion Azure et la galerie Azure ».

Source : Blog Azure

Et vous ?

Que pensez-vous des nouvelles fonctionnalités de Microsoft Azure ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !