Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'industrie de la technologie étudie de nouveaux modèles d'innovation
Pour booster l'évolution technologique telle que prévue par la loi de Moore

Le , par Michael Guilloux

0PARTAGES

3  0 
Gordon Moore, cofondateur de la société Intel et ingénieur de Fairchild Semiconductor, avait affirmé dès 1965 que le nombre de transistors par circuit de même taille allait doubler, à prix constants, tous les ans.
En 1975, Moore réévalua sa prédiction en posant que le nombre de transistors des microprocesseurs sur une puce de silicium double tous les deux ans. Entre 1971 et 2001, sa théorie a été vérifiée. En conséquence, les machines électroniques sont devenues de moins en moins coûteuses et de plus en plus puissantes. Il a cependant déclaré en 1997 que cette croissance des performances des puces se heurterait aux environs de 2017 à une limite physique : celle de la taille des atomes.

Aujourd'hui, la réalité le montre, la définition littérale de la loi de Moore atteint ses limites. La vitesse des processeurs n'augmente plus au même rythme, et il devient plutôt coûteux d'obtenir des performances sur silicium. L'échelle silicium seul ne fournit plus l'innovation rentable et ne peut pas répondre aux exigences de performance du Cloud, du Big Data et de l'analyse.

Bien sûr, la loi de Moore n'est pas morte, mais l'industrie IT pense que le concept a existé bien avant la théorie formulée par Gordon Moore. Il a ensuite évolué au fil du temps, et continuera son évolution après la fin d'une ère de silicium.

Quelques entreprises se sont donc réunies pour élaborer un nouveau modèle d'innovation. L'idée est de trouver des innovations pour assurer la croissance exponentielle telle que prévue par la loi de Moore à travers différentes technologies.

L’initiative, menée par la Fondation OpenPower, est construite autour d'une nouvelle innovation de puce qui offre la haute performance dont les clients ont besoin. En collaborant à de nouvelles solutions qui peuvent être personnalisées au sein des centres de données pour les nouvelles charges de travail telles que les services de cloud ou l'analyse de données, la Fondation OpenPower crée une possibilité de personnaliser les systèmes pour répondre aux besoins spécifiques.

Par exemple, OpenPower a développé une technologie d'interconnexion haut débit pour relier son unité de traitement graphique (GPU) au microprocesseur d'IBM, permettant aux données de circuler dans les deux sens entre eux et extrêmement vite. En accordant la licence aux membres de la Fondation OpenPower, cela pourrait conduire à de nouveaux systèmes qui sont jusqu'à 100 fois plus rapides que ceux d'aujourd'hui.

De même, en ouvrant un nouveau standard I/O qui permet la communication avec des dispositifs de flash avec une surcharge de logiciels beaucoup plus faible, des partenaires d'IBM et OpenPower (Redis Labs, Altera et Nallatech) ont créé un serveur de base de données NoSQL qui peut réduire environ 5 fois les coûts de stockage en remplaçant la technologie DRAM par la technologie flash aux mêmes niveaux de performance.

Des efforts sont en cours pour découvrir ce qui viendra après le silicium. Et ces efforts pourraient nous permettre, en 10 ans, d'avoir des systèmes complètement différents de ce que nous connaissons aujourd'hui.

Source : Brad McCredie d’OpenPower, Calista Redmond d’OpenPower

Et vous ?

Que pensez-vous du projet de l’industrie IT pour booster l’innovation technologique ? Quels gains pour les entreprises ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de marsupial
Membre expert https://www.developpez.com
Le 05/01/2015 à 7:50
Le gain pour les entreprises ?
Phénoménal en productivité !

De nouveaux métiers apparaîtront même si la légendaire loi de Moore n'est pas respectée. D'autres disparaîtront ou évolueront.
0  0 
Avatar de macslan
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 06/01/2015 à 9:33
de toute façon le nombre de transistor sur une puce de même taille (si la puce est plus grande le nombre peut augmenter) a un nombre max car a une certaine miniaturisation les interférence apparaissent
0  0