Richard Stallman s'en prend à Uber et déconseille de l'utiliser
Le service vous « oblige à laisser Big Brother vous suivre », selon le père de GNU

Le , par Hinault Romaric

41PARTAGES

4  1 
Uber, le service de voitures de transport avec chauffeurs (VTC) défraye la chronique ces derniers mois. La jeune startup californienne avec son modèle disruptif, fait face à plusieurs problèmes à travers le monde, qui mettent à mal sa réputation.

Uber repose essentiellement sur des applications pour mobiles (Android, iOS, Windows Phone) qui permettent de localiser les véhicules les plus proches et de les réserver. Les utilisateurs peuvent suivre l'approche de la voiture qu'ils ont réservée sur leur téléphone.

Uber se positionne donc comme un moyen pour réserver simplement un véhicule, tout en évitant plusieurs tracasseries liées au recours à un taxi. Bien que le service offre plusieurs avantages, sont-ils suffisants pour sacrifier certaines de nos libertés ? Non, estime Richard Stallman, fondateur de GNU et fervent défenseur du libre, qui a rejoint le bateau des personnes qui n’apprécient par Uber.

Pour Stallman, Uber est un tremplin vers un retrait complet de notre liberté de déplacement. « Uber oblige ses utilisateurs à utiliser un logiciel spécial et des services numériques qui attaquent leur liberté de plusieurs manières », écrit celui-ci dans un biller de blog, dans lequel il liste les atteintes à la vie privée des utilisateurs.

Contrairement au taxi qui permet de payer en espèce et garder l’anonymat, Uber oblige l’utilisateur à s’identifier pour réserver et payer le service. Uber enregistre ou vous êtes, ou vous allez, quand vous allez là-bas, quand vous y arrivez, et si vous utilisez régulièrement Uber, il enregistrera également ou vous irez prochainement. « Le gouvernement peut obtenir ces données, qui peuvent être utilisées dans toute action en justice (comme un procès de divorce) », met en garde Stallman.

Il faut noter que le site BuzzFeed avait levé le voile sur un dispositif secret baptisé « God View » permettant de traquer les clients d’Uber. Johana Bhuiyan, journaliste de BuzzFeed raconte que l'entreprise l'aurait suivie dans ses déplacements grâce à cette application qui serait accessible à plusieurs employés d'Uber. Pour appuyer ses dires, elle affirme que quand elle est arrivée au siège d’Uber New York pour son rendez-vous avec le directeur, celui-ci se tenait devant la porte et a lancé : « tiens, te voilà, je te traquais. »

Pour Stallman, Uber oblige l’utilisateur « à laisser Big Brother le traquer avec un téléphone portable. » Celui-ci met également en exergue le fait que la politique de l’entreprise permet à celle-ci de « ne pas être directement responsable de tout déboire, notamment les harcèlements par les conducteurs. » De plus, le service permettrait au conducteur de savoir à l’avance qui est le passager.

« Parce que je rejette la technologie qui me maltraite, je ne vais jamais réserver une voiture avec Uber. J’espère qu’il y aura toujours des taxis que je pourrais utiliser », conclut Stallman, qui invite au boycotte d’Uber.

Consulter la liste des préoccupations de Richard Stallman à propos d’Uber.

Et vous ?

Utilisez-vous Uber ? Le service représente-t-il réellement une menace pour la vie privée ?

Que pensez-vous de la réaction de Richard Stallman ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de kakashi99
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 31/12/2014 à 13:13
Citation Envoyé par Shuty Voir le message
Sans même parler du tracking, je trouve ca tout de même abérant que les taxis aient duent payer leurs licences +100k pour exercer alors que les VPC 0...
les licences taxi sont gratuites (mais, il est vrai, délivrées au compte goute), ce sont les taxis qui se les vendent entre eux ce prix la... ce sont eux qui ont lancé ce système "mafieux" de licence à un prix exorbitant.
11  1 
Avatar de Shuty
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 31/12/2014 à 12:50
Sans même parler du tracking, je trouve ca tout de même abérant que les taxis aient duent payer leurs licences +100k pour exercer alors que les VPC 0...

Même si des "mesures" ont été prises, elle ne sont pas suffisante à mon avis... Je ne dis pas que Uber ne doit pas avoir sa place sur le marché mais je pense seulement qu'il faut réviser de nouveau le prix des plaques et les condition de réservations...
7  4 
Avatar de yann2
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 31/12/2014 à 16:15
Bonjour

Citation Envoyé par Alfadir Voir le message
Il ne faut quand meme pas oublier que la plus part des licences de taxi appartiennent a des centrales de taxi (style Taxis Bleus, g7 etc).
Et personnellement ca ne me fait ni chaud ni froid que des sociétés qui appliquent des prix exhorbitant à leur client via leur monopole depuis des generations, tout en fournissant un service plus que douteux, finissent ruinées.
Les tarifs des taxi sont réglementés : http://www.economie.gouv.fr/dgccrf/Publications/Vie-pratique/Fiches-pratiques/Taxi-une-profession-r%C3%A9glement%C3%A9e. C'est donc nous qui fixons le prix maxi d'une course

Pour Uber, au delà du pistage, il y a surtout le montage grossier de l'entreprise en France qui est honteux ! La plupart des chauffeurs sont des auto-entrepreneurs. De cette manière Uber économise de très grosses sommes (charges salariales, si le chauffeur n'a pas de courses il n'est pas payé, etc.). Donc, en gros, ce qu'on économise avec Uber va être repris sur nos impôts (je vous laisser deviner le seul gagnant de l'histoire)
6  2 
Avatar de Issam
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 01/01/2015 à 0:54
Rien a dire sur le sujet, mais ce mec est limite taré !

quand il compare les recettes de cuisines avec les codes source des logiciels informatiques pour justifier la gratuité de ces derniers, il me fait un peu peur .
6  8 
Avatar de antoinev2
Membre averti https://www.developpez.com
Le 03/01/2015 à 14:20
Une chose est sûre : c'est le prix des licences qui met les taxis dans la difficulté, et les VTC n'ont rien à voir avec ça.
Parce que concurrence des VTC ou pas, quand tu achètes une licence super cher, ce sera difficile de s'en sortir.

Après il faut se poser la bonne question : pourquoi Uber conquiert des clients? Parce qu'ils rendent un service meilleur que les taxis, tout simplement.
C'est comme quand tu choisis un resto : tu as le choix entre un bon resto et un mauvais, tu vas aller dans le mauvais juste pour qu'il ne coule pas?
Quand je vois les taxis se plaindre alors qu'ils méprisent trop souvent leurs clients, je n'ai aucune envie de les soutenir.

La concurrence il fallait s'y attendre un jour ou l'autre, dans la plupart des secteurs la concurrence existe et la solution, c'est de se remettre en question, d'évoluer pour apporter au client quelque chose de plus.
Parce que contrairement à ce que tu dis, c'est bien quand on est dans la difficulté qu'il faut se remettre en question. Si on veut survivre, bien sûr.
Si on cherche avant tout à ne pas avoir de problème, on va bosser à la poste.
5  1 
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 05/01/2015 à 11:05
Citation Envoyé par miky55 Voir le message
@antoinev2 Non. Le prix des licences répond aux lois de l'offre et de la demande et donc directement du temps d'attente pour en obtenir une sans l'acheter. Si tu achètes un appartement et que le prix double en 10 ans, tu es coupable de quoi que ce soit si tu le revend au prix actuel du marché?

Et puis franchement le degrés de sympathie des taxis n'a rien à faire dans un tel sujet c'est pas une raison pour les punir avec une concurrence déloyale.

Je suis désolé mais je vois pas comment un taxi qui vient de débourser 200000E pour sa licence pourrait se remettre en cause et accepter gentiment la concurrence des VTC qu eux n'ont rien déboursé et le concurrence directement...
Cette mythique main invisible, voila bien le problème, effectivement. Il y a encore une vingtaine d'années, les licences n'étaient pas transmissibles, et si les VTC avaient débarqué à ce moment-là, ça aurait posé bien moins de problèmes.

Mais si on se place du point de vue du marché, on peut aussi tout simplement affirmer qu'il n'y a pas de problème. Les mecs qui ont sorti 200.000 euros pour acheter une licence de taxi à Paris se retrouvent simplement carotté de 200.000 euros, c'est la loi du marché. Bon, en plus, ils comptaient sur la revente pour assurer leur retraite, pas de bol, hein ? Du moment qu'une multinationale californienne s'y retrouve, c'est le principal, non ?

Un principe de base du marché qu'on n'énonce pas assez souvent : TOUTE somme gagnée par quelqu'un sur un marché est perdue par quelqu'un d'autre.
5  1 
Avatar de LeBressaud
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 31/12/2014 à 12:09
J'aime beaucoup les deux premiers points de sa "liste de préoccupations"
  • It requires passengers to run a nonfree program (an app)
  • That app requires running other nonfree software


Sachant qu'aucun OS sur lequel Uber s’exécute n'est libre on peut douter de l’intérêt de ces deux points.
3  4 
Avatar de spidetra
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 31/12/2014 à 13:34
Citation Envoyé par kakashi99 Voir le message
les licences taxi sont gratuites (mais, il est vrai, délivrées au compte goute), ce sont les taxis qui se les vendent entre eux ce prix la... ce sont eux qui ont lancé ce système "mafieux" de licence à un prix exorbitant.
Tu as raison sur le fait que les licences sont bien gratuites.
Mais la revente est légale, les transactions sont enregistrées en mairie ou à la préfecture de police.
La revente pourrait se comparer à un pas-de-porte dans le commerce traditionnel.
3  1 
Avatar de Alfadir
Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 31/12/2014 à 14:29
Il ne faut quand meme pas oublier que la plus part des licences de taxi appartiennent a des centrales de taxi (style Taxis Bleus, g7 etc).
Et personnellement ca ne me fait ni chaud ni froid que des sociétés qui appliquent des prix exhorbitant à leur client via leur monopole depuis des generations, tout en fournissant un service plus que douteux, finissent ruinées.
3  3 
Avatar de antoinev2
Membre averti https://www.developpez.com
Le 02/01/2015 à 15:18
@Miky55 : justement, comme tu le dis c'est bien un problème "interne" aux taxis : ce sont les "vieux" taxis qui revendent leur plaque à un prix exhorbitant aux taxis "jeunes". Ce que je veux dire par là, c'est que si les taxis n'arrivent pas à être concurrentiels face à Uber, c'est de la faute de leurs confrères... alors au lieu de crier au scandale, chacun de ces taxis devrait s'en prendre à celui qui lui a revendu sa plaque.

Et perso j'ai comme expériences avec les taxis :
Le mec qui nous parle sans qu'on lui ait demandé, en plus de politique, et qui parle tellement qu'il allait louper la sortie, c'est moi qui lui ai dit juste à temps. Pitoyable.
Le mec qui roule comme un danger public, entre les dépassements hasardeux sans clignotant, je pense à un en particulier qui a presque renversé un motard. Pitoyable encore.
Et beaucoup de gens ont ce genre de mauvaises expériences avec les taxis, et j'ai été sympa je n'ai pas parlé du sourire absent, des détours volontaires pour surfacturer, etc...

Cette concurrence leur fera du bien, en tout cas j'espère qu'ils se remettront en cause.

Après sur le sujet original de ce post, Richard Stallman a fait beaucoup pour le libre quoi qu'on pense de lui, et sur ce sujet je suis d'accord avec lui.
Payer pour me faire pister, non merci...
3  2 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web