Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La Chine aurait bloqué l'accès à Gmail
Pékin « veut isoler la Chine », selon les défenseurs de la liberté d'expression

Le , par Hinault Romaric

0PARTAGES

0  0 
La Chine, déjà pointée du doigt pour son contrôle étroit d’internet, aurait bloqué le service de messagerie Gmail de Google sur le territoire.

Selon des données de Google et de l’analyse de Dyn Research, Gmail était bloqué en Chine depuis lundi, après des mois de perturbations qui pourraient être liées à la mise en place d'un nouveau pare-feu par les autorités chinoises.

Dyn Research, une entreprise spécialisée dans la mesure de la performance sur Internet, affirme que le service de messagerie est bloqué à partir du niveau IP, rendant le service inaccessible dans la plupart des villes de la Chine. Sur le rapport de transparence de Google, qui fournit en temps réel des informations sur l’utilisation de ses services, on peut constater une forte baisse du trafic pendant la période de Noël. Ensuite, on note une légère fluctuation du trafic avant une chute à pratiquement zéro.


Un porte-parole de Google à Singapour a indiqué que les perturbations ne provenaient pas des services du géant de la recherche.

« La Chine a recours à un certain nombre de techniques pour bloquer des contenus sur le web. Celle la plus utilisée est simplement le blocage d’une adresse IP. Quand vous faites cela, vous bloquez tout le contenu disponible à partir de cette adresse. », explique Earl Zmijewski, vice-président de Dyn Research, à Mashable.

Google entretient depuis plusieurs années des relations conflictuelles avec les autorités de Pékin qui veulent avoir un contrôle total sur les contenus diffusés par les géants du Web. La Chine avait bloqué les services de l’entreprise américaine en 2009 et 2012. Google avait fait savoir en 2010 qu’elle préférait retirer son moteur de recherche de la Chine, au lieu d’autocensurer ses résultats de recherche.

Depuis juin dernier (peu avant le 25e anniversaire de la répression du mouvement de la place Tiananmen, le 4 juin 1989), les services de Google ont été considérablement perturbés en Chine. Les internautes chinois étaient alors contraints d'utiliser des protocoles comme IMAP, SMTP et POP3, qui permettent d'accéder à ses mails sans passer par l'interface de Google. Ce qui n'est désormais plus possible.

Un porte-parole du ministère chinois, Hua Chunying, a dit n'avoir aucune explication au blocage de Google et a assuré que Pékin cherchait à fournir les meilleures prestations possible aux investisseurs étrangers.

« La Chine a toujours eu une attitude bienveillante et encourageante pour les investisseurs qui exercent une activité légale », a-t-il déclaré.

Pour contourner ce blocage, les internautes chinois peuvent avoir recours à l’un des serveurs Gmail de Google disponibles dans d’autres pays. Mais, pour cela, ils doivent être en mesure de trouver l’adresse IP de l’un de ses serveurs ou utiliser un VPN basé dans un autre pays.

Source : Mashable

Et vous ?

Que pensez-vous des actions de la Chine pour contrôler Internet ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de 23JFK
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 29/12/2014 à 13:17
Et comme google rejette les connexions à ses services via le réseau tor, la censure ne peut qu'être efficace.
0  0 
Avatar de coolspot
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 29/12/2014 à 13:59
Mais bien sur utiliser un service google sous les ordre de la NSA et qui est une entreprise domicilé dans un état terroriste (USA) c'est la liberté d'expression

Les fameux défenseur de la liberté d'expression a deux vitesse. C'est à l'instar de toutes ces ONG du style GreenPeace qui tape sur tous les autres mais jamais sur les gros pétrolier US bizarrement.
1  2