Sony capitule face aux menaces des pirates et renonce à sortir son film « The Interview »
Provoquant ainsi la colère de nombreux acteurs

Le , par Stéphane le calme

0PARTAGES

1  0 
Mercredi 17 décembre 2014, Sony Pictures a annoncé qu’il renonçait à sortir son film « The Interview », la comédie de Seth Rogen et James Franco, sous quelque forme que ce soit, suite aux menaces proférées par les pirates informatiques se faisant appeler Guardians of Peace. « Sony Pictures n’a plus aucun projet de sortie pour le film », annonçait un porte-parole du studio.

La sortie de la parodie d’un complot fictif fomenté par la CIA afin d’assassiner le numéro un de la Corée du Nord Kim Jong-un était prévue pour le jour de Noël et l’annulation de sa mise en salle a provoqué une vague de critiques, notamment de la part des acteurs du film qui trouvaient regrettable le fait que Sony ait capitulé devant les menaces des pirates informatiques.

« Au regard de la décision prise par une majorité de cinémas de ne pas présenter le film The Interview, nous avons décidé de ne pas le sortir en salles le 25 décembre », a déclaré Sony Pictures. D’ailleurs, mercredi après-midi, Sony a enlevé les affiches du film de son site web officiel. Avant cette décision de ne pas diffuser ce film controversé, un employé de Sony s’était entretenu avec le quotidien Variety auquel il a expliqué que le studio comptait investir plus dans les vidéos premiums à la demande, une stratégie qui lui aurait permis de récupérer une partie des 42 millions de dollars du budget du film ainsi que des dizaines de millions dépensés en promotion et publicité.

« Le monde sera rempli de crainte. Rappelez-vous le 11 Septembre 2001 .Nous vous conseillons de vous tenir éloignés des lieux à ce moment. (Si votre maison est à proximité, vous feriez mieux de partir) ». Des menaces qui ont fait mouche puisque les plus grandes chaines de salles de cinéma comme l’AMC Theaters, le Regal (qui compte plus de 200 salles sur le territoire) ou encore Camirke ont annoncé vouloir reporter la diffusion dudit film ou alors carrément ne pas le diffuser. « Nous respectons et comprenons la décision de nos partenaires et bien sûr nous partageons complètement leur priorité, qui est la sécurité de leurs employés et des spectateurs » a expliqué Sony. Aussi, le film a été programmé pour être diffusé plus tard dans les marchés étrangers à partir de janvier 2015.

« Wow, tout le monde s'est couché. Les pirates ont gagné. Ils remportent une victoire éclatante », a réagi sur Twitter l'acteur Rob Lowe, visiblement très remonté. Celui-ci fait une apparition dans le film. « J'ai vu Seth Rogen à (l'aéroport) JFK. Aucun de nous n'avait jamais vu ou entendu chose pareille. Hollywood a rendu Neville Chamberlain très fier aujourd'hui », a-t-il ajouté en référence au dirigeant britannique qui avait joué la carte de l'apaisement avec Hitler avant la Seconde Guerre mondiale.


Judd Apatow, réalisateur de grands succès comme « 40 ans : mode d’emploi » sorti en 2012 ou encore « Disjoncté » avec Jim Carey sorti en 1996, n’a pas manqué d’exprimer sa colère : « c’est honteux que les salles de cinéma ne projettent pas L'interview ! Est-ce qu'ils vont retirer des écrans n'importe quel film qui reçoit une menace anonyme maintenant? ». Réaction plutôt modérée chez Richard Walter, professeur à UCLA Film School : « j'aimerais voir Sony défier les menaces, sortir le film, mais qu'est-ce qu'on fera s'il y a une attaque à la bombe dans un cinéma ? Il y a déjà eu des attentats dans des cinémas ». Le président Barack Obama quant à lui recommande aux américains de ne pas se laisser intimider par les menaces : « ma recommandation est la suivante : allez au cinéma » a-t-il déclaré à la chaîne ABC.

La Corée du Nord, principal suspect dans cette affaire, dément mordicus une quelconque implication. Pourtant, des sources anonymes, citées comme étant des « hauts responsables du gouvernement » du gouvernement américain, ont expliqué que la Maison Blanche était en train de débattre sur le fait d’accusé publiquement la Corée du Nord.

Certains au sein de l'administration d’Obama affirment que le gouvernement de Kim Jong-un doit être confronté directement. Mais alors, quelles preuves crédibles pourraient être apportées au public pour lui donner des éléments qui ont déterminés la culpabilité de la Corée du Nord ?

D'autres responsables de l'administration ont expliqué qu’un affrontement direct avec la Corée du Nord alimenterait le genre de litige qu’elle affectionne. Le Japon pour sa part, dont Sony est un nom d'entreprise emblématique, a expliqué qu'une accusation publique pourrait interférer avec les négociations diplomatiques délicates pour le retour des citoyens japonais enlevés il y a des années.

Source : variety, NYT

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Shuty
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 18/12/2014 à 10:08
C'est incroyable, on dirait qu'aujourd'hui a peine il y a une altercation entre deux individus qu'il n'y a plus de limites... Comme on dit souvent, y a que le connerie qui n'a pas de limite
Avatar de Haseo86
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 18/12/2014 à 10:54
Je pense que c'est une mauvaise décision. Sony aurait pu contourner le problème en limitant la sortie au dématérialisé par exemple, là ils montrent que des c***ds peuvent dicter leur loi par la peur, c'est une erreur.
Avatar de RyzenOC
Inactif https://www.developpez.com
Le 18/12/2014 à 10:56
Puisqu'il ne va plus être diffusée, sera t'il disponible "légalement" sur les sites de piratages ?

Se serait une sacrée ironie, Sony qui se bat contre les sites de pirates et donne son film sur ces sites.
Avatar de antoinev2
Membre averti https://www.developpez.com
Le 18/12/2014 à 11:02
Pour moi ça fait l'effet inverse : déjà je n'avais pas entendu parler de ce film avant ce post, mais en plus je me ferai le plaisir d'en parler autour de moi et de le voir, en svod si nécessaire.
J'espère simplement que le grand public ne va pas associer "pirates informatiques" à "terroristes".
Déjà que les média ont tendance à utiliser le mot "hackers" pour désigner des pirates qui bossent pour les mafias... Il suffirait de leur rappeler que le mot "hack" signifie "bricoler" (même si c'est approximatif) et non pas "terroriser".
Avatar de benjani13
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 18/12/2014 à 11:03
Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 18/12/2014 à 11:14
Citation Envoyé par sazearte Voir le message
Puisqu'il ne va plus être diffusée, sera t'il disponible "légalement" sur les sites de piratages ?

Se serait une sacrée ironie, Sony qui se bat contre les sites de pirates et donne son film sur ces sites.
Tu vas un peu vite en besogne là
L'annonce de Sony concerne uniquement la sortie US le 25 décembre
Autrement dit, Sony laisse la porte ouverte à une sortie US pour une autre date et rien n'est précisé pour le reste du monde

Ce film est prévue pour février 2015 en France et pour le moment, elle est maintenue.
Avatar de Dasoft
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 18/12/2014 à 12:07
J'ai l'impression que tout le monde est en train de se faire berner par Sony, les pirates doivent avoir quelques choses d'extrêmement dérangeant (rien à voir avec ce qui est déjà sorti) et le deal des pirates est que si le film ne sort pas, ils ne diffusent pas les infos.

Donc là Sony fait passer les pirates pour des "terroristes" au vu du monde en affirmant que tout est de leur faute.
Je ne dis pas qu'ils sont gentils non plus mais dans un sens Sony essaie de nous faire croire qu'il n'a rien à se reprocher !
Avatar de Jonyjack
Membre averti https://www.developpez.com
Le 18/12/2014 à 12:09
Citation Envoyé par jenramac Voir le message
Bonjour,

Et qui dit que ce n'est pas SONY lui-même via des moyens détournés qui a divulgué cette menace ? Cela la place en "victime", affaiblit les "hackers" (risquer de bousiller la vie d'un employé en permettant que quelqu'un usurpe son identité, est loin du principe du hacker que je connais) et fait un buzz énorme pour le film.

Et les américains plongeront dans cette psychose avec délice : une attaque terroriste possible contre les salles de cinéma! Chouette, on va pouvoir voter des lois à la con permettant la détention arbitraire et l'interrogatoire musclé et renforcer la vente d'arme pour se défendre! Et en plus on peut accuser la corée et peut-être faire augmenter le budget militaire!

Et SONY en fera un film dans quelques années...

C'est beau comme certains vont loin... Je me disais que l'on avait pas encore vu des partisans des théories du complot par ici.
La portée de cette affaire et le coût et autres préjudices pour Sony suffisent à infirmer ces théories fumeuses.

EDIT: ce post vaut aussi pour Dasoft.
Avatar de nikau6
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 18/12/2014 à 14:32
Toute cette affaire pue la propagande des kilomètres à la ronde !
Avatar de nikau6
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 18/12/2014 à 14:40
Citation Envoyé par Jonyjack Voir le message
C'est beau comme certains vont loin... Je me disais que l'on avait pas encore vu des partisans des théories du complot par ici.
La portée de cette affaire et le coût et autres préjudices pour Sony suffisent à infirmer ces théories fumeuses.

EDIT: ce post vaut aussi pour Dasoft.
Et les partisans des théories officielles c'est mieux ? L'utilisation de l'expression "théoriciens de la conspiration" témoigne en général chez celui qui l'utilise d'un niveau intellectuel vraiment misérable, pitoyable! Autant de bêtises provoquent toujours chez moi un état de confusion mentale, confinant au désespoir, qui me partage entre une envie de rire et une envie de pleurer!
Au moins du coté des conspis on réfléchit, on utilise son cerveau, son sens critique... Les autres se contentent d'être pris en charge par les médias main stream, comme si ils allaient à la messe en écoutant leurs infos! Les médias sont leur nouveau Dieu(!), la parole divine, sacrée, venue d'en haut..., et ceux qui osent remettre en question ce nouveau Dieu ne sont que des blasphémateurs qui mériteraient l'excommunication. Bref, rien de rationnel chez ces gens là, ces croyants, ces... catholiques de l'information.

ps: Que les catholiques ne se sentent pas blessés ca n'est qu'une image. J'ai bien plus de respect pour eux, infiniment plus même, que je n'en ais pour les croyants de l'information main stream; même si je ne partage pas leurs convictions.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web