Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Google étend le support des outils Windows sur sa plateforme Cloud
Et annonce une série de nouvelles fonctionnalités

Le , par Stéphane le calme

63PARTAGES

0  0 
et annonce une série de nouvelles fonctionnalités

Google a annoncé sur son blog que Google Compute Engine, sa plateforme Cloud, s’enrichit de nouvelles fonctionnalités qui s’inscrivent dans sa volonté de supporter les outils Microsoft. Cette annonce explique que, grâce à la fonction fonction Microsoft Licence Mobility pour Google Cloud, les utilisateurs pourront désormais utiliser leur licence sur des outils comme Windows Server, SQL Server, Exchange, SharePoint ainsi que d’autres produits Microsoft sans la nécessité d’avoir à payer des frais de licences supplémentaires pour leur utilisation sur Google Cloud.

Ensuite, Google annonce la disponibilité de Windows Server 2008 R2 Datacenter Edition pour tous les clients Cloud Platform Google en version bêta sur Google Compute Engine. « Nous savons que nos clients exécutent certaines de leurs charges de travail clés sur Windows et veulent un déploiement rapide, de haute performance ainsi que la capacité d'étirer leurs datacenters vers le cloud », a expliqué Martin Buhr, le responsable produit.

Enfin, Google a déclaré qu'une version de l'application Chrome RDP de son Fusion Labs optimisée pour Google Cloud Platform est disponible pour ses clients pour une utilisation gratuite avec Windows dans Google Compute Engine. Cela permet aux utilisateurs du navigateur Chrome de créer des sessions de bureau à distance dans leurs instances Windows sur le Google Compute Engine sans avoir besoin de logiciel supplémentaire ; il leur suffit de cliquer simplement sur le bouton de RDP dans la console développeur.

Ces caractéristiques ont été réclamées par les clients de Google et justifient en partie la raison pour laquelle l’entreprise a décidé de les rendre disponibles. Même si elle n’est pas explicitement évoquée, nous pourrions voir une autre raison dans la concurrence de plus en plus sévère sur le marché du Cloud Computing. Avec des compétiteurs de la trempe de Microsoft et Amazon, Google se doit de mettre à niveau ses services.

Source : blog Google

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !