Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Google Glass ne seraient pas mort
Google prévoit d'y intégrer un processeur Intel

Le , par Amine Horseman

0PARTAGES

0  0 
Après les récents évènements qui avaient suggéré que Google Glass n’avaient pas d’avenir et qu’elles étaient un échec selon plusieurs spécialistes, le géant du web ne lâche pas l’affaire et décide de revenir en force.

En effet, plusieurs groupes de développement qui créaient des applications Glass avaient abandonné cette plateforme à cause de sa faible puissance de calcul et l’ancienneté de son OS (Android 4.0 Ice Cream Sandwich). Le gadget intégrant un processeur ARM de Texas Instruments n’offrait pas assez de puissance pour supporter toutes les fonctionnalités offertes par Android 4.4 Kitkat. De plus, l’abandon de la maintenance et l’amélioration de ce type de processeurs par Texas Instruments avait posé beaucoup de problèmes à Google pour améliorer la partie hardware, et par conséquent, la partie software des lunettes intelligentes.

Un article du Wall Street Journal dévoile que le géant du web envisagerait de remplacer la vieille puce ARM de Texas Instruments au profit d’un nouveau processeur x86 qui sera développé par Intel. Ceci profiterait aux deux parties, d’un côté pour Google qui pourra enfin finaliser la version commerciale de son produit, et de l’autre côté, cela profiterait à Intel qui aura une bonne occasion pour rattraper son retard dans le marché des processeurs pour gadgets.

On suppose que le processeur qui sera intégré dans le nouveau modèle de Google Glass s’agira d’un Quark, une nouvelle famille de processeurs destinée aux objets connectés, annoncée en septembre 2013 par Krzanich Brian, le nouveau chef d’Intel. Selon lui, la faible consommation en énergie de cette famille de processeurs rendra parfaite son utilisation pour l’électronique embarquée, les objets connectés ainsi que pour la robotique.

Ceci donne l’espoir au géant du web de finalement pouvoir commercialiser son premier projet issu des laboratoires de Google X. Rappelons que ce produit est destiné au grand publique, mais aussi aux industriels, aux agents de sécurité et au personnel médical, ainsi que toute personne dont le travail nécessite de disposer de données, mais qui ne permettrait pas de se libérer les mains facilement.

La date officielle de sortie de ce gadget n’est pas encore connue. Ni Google, ni Intel ne se sont déclarés sur le sujet pour le moment.

Source : Wall Street Journal

Et vous ?

Pensez-vous qu’avec ce partenariat, Google Glass ne serait plus un échec ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de ZenZiTone
Membre expert https://www.developpez.com
Le 25/03/2015 à 9:27
Citation Envoyé par abriotde Voir le message
Le droit a l'image, c'est du bidon. J'ai jamais vu quelqu'un se plaindre qu'il soit pris en photo par un touriste, une web cam, une caméra de voiture, ou une caméra de surveilance (privé ou public). Il y a toujours eu des gens ayant peur de la technologie, il l'adoptent mais en dernier.
Il y a une différence entre ne pas accepter d'être potentiellement filmé sans s'en rendre compte et avoir peur de la technologie...

La principale différence ici avec une prise de photo "banale", c'est l'aspect connecté de l'appareil. On peut alors voir une personne portant les Google Glass comme une caméra de surveillance sur patte, mais reliée au net...
4  0 
Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 16/01/2015 à 16:25
Citation Envoyé par GuillaumeCapita Voir le message
Nul besoin d'IA, il s'agit d'une simple requete algorithmique utilisant les Bases de données du Web, le traitement du calcul se ferait par les moteurs google. Les google glass ne servirait que de relai de l'information.
Un peu SF je te l'accorde mais plus pour très longtemps.
Cela va bien plus qu'une simple recherche
Cela implique de l'analyse, de la compréhension de l'information, de la contextualisation, de la sémantique... et ça, on en est encore très loin
La reconnaissance vocale n'en est encore qu'à ses débuts et elle est encore loin d'être parfaitement fiable (le taux moyen actuel n'est que de 30%, les travaux de recherche font un peu mieux mais ce n'est pas encore ça)
Mais la reconnaissance n'est rien si l'information n'est pas comprise et là dessus, on est presque au point mort

Actuellement, les traducteurs font du mot à mot agrémenté avec des statistiques et probabilités issues du big data
Ca suffit a donner l'illusion mais on est encore très loin d'avoir quelque chose fiable pour la simple et unique raison qu'il manque le contexte et la sémantique.

Bref, pour faire une requête, encore faut il avoir compris la demande
De même que pour présenter un résultat qui satisfaisant.
2  0 
Avatar de ZenZiTone
Membre expert https://www.developpez.com
Le 24/03/2015 à 12:01
Citation Envoyé par Amine Horseman Voir le message

Et vous ?

Êtes-vous favorable à ce gadget ?
Pensez-vous que Google puisse rattraper son retard sur ce projet ?
Bonjour,

Je ne pense pas que l'on puisse parler de retard sur ce genre de projet. Le problème est avant tout l'adoption de ce genre de dispositif par le public. Il y a encore beaucoup de problèmes concernant le respect de la vie privée (droit à l'image par exemple) et le prix est juste inabordable.

Si je suis favorable à ce genre de gadget, je dirais pourquoi pas. En revanche, j'imagine plus ce genre de dispositif dans un cadre professionnel que personnel. Reste à voir comment les développeurs les feront évoluer.
2  0 
Avatar de François M.
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 24/03/2015 à 15:33
Citation Envoyé par Saverok Voir le message

On n'a jamais vu un constructeur auto commercialiser au grand public un concept car...
Dans les deux premières décennies de l'automobile, tout premier véhicule d'un constructeur était de facto un "concept car".

Donc, si, ça c'est vu
2  0 
Avatar de agodfrin
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 27/03/2015 à 17:36
Le problème surtout c'est que les Google Glass étaient une solution à la recherche d'un problème. Ou autrement dit elles répondaient à une demande qui tout simplement n'existait pas.

Au début, quand Google à annoncé qu'ils travaillaient sur des lunettes intelligentes, j'ai été très intéressé car je pensais qu'on allait avoir la première vraie solution grand public de réalité augmentée, c'est à dire la visualisation en temps réel d'information qui se superposent à la réalité que je vois: des traces de pas virtuels pour me guider, des flèches qui pointent sur ce que je recherche, des fiches d'information sur le monument que je vois ... mais aussi pour reprendre l'exemple de la réparation: un guidage des opérations à effectuer: on m'indique (par une flèche ou un cercle) la vis à dévisser en premier, le cable à déconnecter, le bouton à tourner - et dans quel sens ... Et le tout en s'adaptant immédiatement à tous mes mouvements de tète, même les moindres.

Hélas, les Google Glass sont incapables de faire tout ça. Mais quelqu'un finira par y arriver.

Je crains aussi que la montre connectés Apple finissent dans la même boite: une solution à la recherche d'un problème ...
2  0 
Avatar de Paul TOTH
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 03/12/2014 à 14:16
Citation Envoyé par Saverok Voir le message

Par contre, pour le grand public, c'est un gadget dispensable
pour le grand public on dit généralement "parfaitement inutile, donc totalement indispensable"
1  0 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 30/03/2015 à 10:38
Citation Envoyé par ZenZiTone Voir le message
Elles sont incapable de le faire pour le moment ! Mais si ces perspectives sont envisageable c'est bien parce que Google à réussi a sortir un produit pouvant prétendre à ce genre d'utilisation. C'est de la recherche quoi.

Je ne pense pas qu'il y ai de mal à orienter la recherche sans forcément vouloir répondre à un besoin précis. L'avantage quand le besoin n'est pas précis, c'est la largeur des possibilités. Google à ainsi bénéficié d'un retour d'expérience leurs permettant d'identifier plus précisément les perspectives d'un tel produit.
Comme disait Edison : "je n'ai pas échoué 400 fois. J'ai découvert 400 méthodes qui ne fonctionnent pas, et c'est une information très utile". Il a déposé dans les 1000 brevets.
1  0 
Avatar de AoCannaille
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 03/12/2014 à 17:23
Citation Envoyé par Saverok Voir le message

Est-ce réellement un échec étant donné que ce produit n'en est encore qu'au stade de recherche ?
La commercialisation grand publique n'a jamais eu lieu
Malheureusement si, en tout cas aux USA :
0  0 
Avatar de archqt
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 03/12/2014 à 20:10
Bonjour,
j'en ai eu dans les mains et je trouve que cela fait gadget. L'écran est petit, on a du mal à voir, et il faut lever les yeux pour voir l'écran. Ce n'est pas trop naturel. Il faudrait 2 écrans en transparence sur des lunettes en réalité augmentée et là cela vaudrait plus le coup.
Mais ce n'est que mon avis.
Bonne soirée
0  0 
Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 16/01/2015 à 15:06
Citation Envoyé par gangsoleil Voir le message
Comme toujours chez Google, lorsqu'un projet/produit ne séduit pas de millions de personnes, il est retiré du marché.
Tout dépend le seuil de rentabilité du produit.
Par exemple, si pour être rentable, Google devait vendre 500 000 lunettes pour commencer tout juste à engranger des bénéfices et qu'ils n'ont n'en vendu péniblement que 40 000... On peut parfaitement comprendre qu'ils arrêtent les frais (chiffres donner au hasard)
C'est une entreprise privée, pas un labo de recherche fondamentale à financement public

Par contre, ce n'est qu'un retrait commercial de la première version qui n'était qu'un prototype, cela ne marque pas la fin du projet.

On peut plutôt se poser la question de "pourquoi distribuer commercialement un prototype ?"
Personnellement, c'est la première fois que je vois ça (si quelqu'un à d'autres exemples, je suis preneur)

On n'a jamais vu un constructeur auto commercialiser au grand public un concept car...

Sur ce coup, je dois dire que je n'ai pas compris la démarche de Google.
C'est un peu comme s'il avait fait une beta grand publique payante...

Espérons en tout cas que Google a tiré beaucoup d'enseignement de cette expérience et que la seconde monture corrigera tous les défauts.
0  0