Aruba remporte le « .cloud » devant Amazon et Google
La firme compte ouvrir cette extension stratégique

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
Depuis janvier 2012, l'ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbres) réceptionne des dossiers pour la création de nouveaux noms de domaines génériques de premier niveau (GTLD).

Ce programme permet l’ouverture du web a de nouveaux noms personnalisés pouvant s'achever avec des suffixes, comme « .paris », qui au passage, notons-le, avait déjà été validé par l’ICANN pour la ville de Paris.

Si l’obtention des suffixes propres à des marques comme « .apple » ou « .nike » peut se révéler simple pour les entreprises, l’obtention d’un GTLD pour des noms liés à un secteur d’activité à l’instar de « .auto » ou « .cloud » est plus compliquée, car plusieurs entreprises sont en course.

Aruba, fournisseur de services d'infrastructure IT en mode Cloud, vient de remporter la précieuse extension « .Cloud », devant six sociétés, dont trois grands noms de l’internet, à savoir Amazon, Charleston Road Registry (Google) et Symantec.




Le nom de domaine en question est une extension extrêmement stratégique, non seulement pour les acteurs du marché IT désirant affirmer leur identité Cloud, mais également pour un public plus large utilisant le cloud sous toutes ses formes. Celui-ci devient ainsi une extension d’intérêt plus général.

« Le gTLD .cloud représente une étape supplémentaire dans l’expansion connue par cette technologie depuis plusieurs années. En effet, le Cloud est reconnu comment étant la tendance technologique principale et représente, en terme de marché, plusieurs centaines de milliards d’euros », explique Aruba dans un communiqué de presse.

Grâce à cette autorisation de l’ICANN, Aruba devient le seul et unique registre pour les nouveaux noms de domaine en « .cloud ». Pour Aruba, cet investissement montre la volonté de la firme d’innover dans le secteur.

La société compte ouvrir cette extension aux partenaires, développeurs, et toutes personnes qui croient en l’avenir du Cloud. « Le fait de devenir le registre du .cloud ne fait que renforcer notre conviction et nous avons hâte de mettre cette nouvelle extension à disposition des bureaux d’enregistrement et des sociétés qui croient, comme nous, que le cloud est l’avenir de l’internet. Pour Aruba, le Cloud n’est pas un simple produit, mais une vision marché sur le long terme », commente Eric Sansonny, Directeur Général d’Aruba, Europe de l’Ouest.

Découvrir les offres Cloud d'Aruba

Source : Aruba Cloud

Et vous ?

Que pensez-vous des nouvelles extensions ? Une évolution positive ou regrettable ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Offres d'emploi IT
Développeurs Informatique JAVA /J2EE H/F
Atos Technology Services - Rhône Alpes - Grenoble
Développeur Java
AMETIX - Ile de France - Paris
Ingénieur système h/f
Atos - Provence Alpes Côte d'Azur - Aix-en-Provence (13100)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil