Antitrust : le parlement européen pourrait demander la scission de Google
Pour dissocier le moteur de recherche de ses activités commerciales

Le , par Michael Guilloux

0PARTAGES

8  0 
Une éventuelle proposition de scission de Google est d’actualité au sein des membres du parlement européen. Le géant de la recherche en ligne est accusé d’abuser de sa position dominante pour poser des actions anticoncurrentielles.

La société américaine est soupçonnée de générer du trafic vers des sites privilégiés et de remonter facilement, lors des recherches sur Google, ses propres services au détriment des services de ses concurrents.

En Europe, Google détient une part de marché importante dans le domaine de la recherche en ligne, frisant les 90%. Alors que l’enquête antitrust dont la société fait l’objet est en cours, le parlement européen monte au créneau.

C’est en vue de réduire cette domination que les membres allemands et espagnols du parlement européen ont proposé une motion de scission du géant américain.

L’objectif est de contraindre Google à dissocier son moteur de recherche de ses activités commerciales afin de restaurer les règles de jeu d’un marché concurrentiel.

« Les moteurs de recherche comme Google ne devraient pas être autorisés à utiliser leur pouvoir de marché pour faire avancer d'autres activités commerciales de la même société », a déclaré Jan Philipp Albrecht des Greens.

Toutefois, cette motion n’est pas contraignante, parce que le parlement européen n’a ni le pouvoir d’initier une législation, ni celui de fractionner une société. Leur objectif serait donc de faire pression sur la commission européenne afin qu’elle puisse prendre des sanctions contre Google et, pourquoi pas, la scission de la société américaine.

La commission européenne, quant à elle, n’est pas prête à agir avant avoir bien étudié la situation. En effet, la nouvelle patronne de la concurrence, Margrethe Vestager, veut prendre le temps pour étudier le dossier avant de mener une quelconque action contre le géant de la recherche en ligne. Son prédécesseur s’était déjà prononcé contre un règlement à l’amiable avec Google, qui aurait pu, dès lors, régler la question de la domination de Google.

Source : Reuters

Et vous ?

Pensez-vous qu’une scission de Google soit nécessaire pour régler l’enquête Antitrust dont la firme fait l’objet ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 25/11/2014 à 11:30
Citation Envoyé par Simara1170 Voir le message
Franchement, je rigolerais tellement que Google rétorque par:
"on fait de l'abus de monopôle chez vous? Bien, bah on vous interdit l'accès à tout nos services, et démmerdez-vous avec la concurrence inexistante, on va regarder avec du pop-corn. Et ah oui, si vous voulez qu'on revienne en Europe, ça fera tant."

Ils en ont le pouvoir (c'est leur service) et les reins (financièrement parlant) de boycotter toute la zone EU... Et on aurait l'air bien con sans androïd, sans moteur de recherche, sans mail (gmail est utilisé de partout), en fait, sans rien...
Ma foi, continuons comme ça, on aura l'occasion de tester en profondeur l’algorithme de rechercher déficient de Bing
T'es sérieux là ???
Croire que Google peut se passer du marché UE est un non sens total
L'UE, c'est 400 millions de consommateurs dans des pays très développés
C'est un marché titanesque avec un éco système d'entreprises ultra vaste

Se désengager, ce n'est pas juste perdre un part non négligeables de son CA, c'est aussi permettre le développement de solutions concurrentes qui en très peu de temps viendra jouer sur son territoire hors de l'UE.

Pour en revenir au sujet, l'affaire Springer a démontré que Google avait le pouvoir de vie ou de mort sur les entreprises européennes et ça, c'est un grand risque
Non seulement, il y a abus de position dominante par la mise en avant des services Google au détriments de la concurrence mais aussi, Google est en mesure d'imposer seul les règle du jeu.
L’hégémonie de Google est un double risques pour les entreprises européennes et par extension, sur les citoyens.
7  0 
Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 25/11/2014 à 13:34
Citation Envoyé par Carhiboux Voir le message
Point du tout.

Google n'oblige pas les utilisateurs à utiliser leurs services. Donc je ne vois pas où est l'entrave à la concurrence. Il y a des services concurrents. Mais les utilisateurs vont vers Google. Peut être qu'il faut juste admettre que leurs services sont meilleurs? (ou qu'ils n'ont pas conscience de ce que Google fait de leurs données personnelles, mais c'est un autre débat... même si c'est surement l'angle d'attaque que devrait utiliser la concurrence!)

Pour l'abus de position dominante... c'est la faute de Google si les concurrents sont à la ramasse? C'est à Google de financer ou d'aider ses concurrents à rattraper leur retard? Voyons, soyons sérieux deux minutes...

L'entrave à la libre concurrence, cela serait d'obliger Google à mettre en avant les services de ses concurrents.

Seuls les utilisateurs doivent être juges. Si ils jugent que Google ne réponds pas à leurs attentes en ne mettant pas tous les services (dont ceux de leurs concurrents) c'est eux qui sanctionneront en all

Ta vision me semble encore une fois supposer que Google est une sorte de service public, et qu'à ce titre, il est tenu à une certaine "neutralité" dans son traitement des requêtes.

Ce n'est à mon avis pas le cas ; Google est un service commercial qui n'a aucune obligation légale d'être neutre (cf mes exemples dans mes messages précédents).
Tu présentes Google comme un ensemble indissociable alors que c'est une agrégation de services qui peuvent être pris unitairement

Google est en position dominante sur le moteur de recherche
On se moque totalement de comment ils y sont arrivés, ça ne rentre pas en ligne de compte
Ils sont dominant sur cette activité en Europe avec plus de 90% du marché

Ensuite, Google se sert de son activité de moteur de recherche pour promouvoir ses autres services

On ne demande pas à un moteur de recherche de faire la promo des autres moteurs de recherche concurrents
On demande à un moteur de recherche d'être neutre vis à vis de tous les autres services qui n'ont rien à voir avec la recherche
C'est là que se trouve l'entrave à la concurrence
Ce n'est pas sur l'activité du moteur de recherche mais sur la promotion des autres services (mail, vidéo, etc.)

Ensuite, l'abus de position dominante, c'est clairement ce qu'il s'est passé avec le cas Springer (et tous les autres médias de presses écrites)
En clair, c'est soit on utilise vos contenus, soit on vous déréférence
Autrement dit, soit vous nous laisser faire tout ce que l'on veut avec vos données, soit vous mettez la clé sous la porte

Ces règles qui régissent le commerce ont été établies par l'Organisation Mondiale du Commerce
C'est probablement l'organisme le plus capitaliste et libertaire qui puisse exister
Cela n'a rien d'un lobby gauchiste, bien au contraire
Tout le monde (les entreprises comme les particuliers comme les états) a à gagner d'un libre concurrence
Des méga géants ultra puissant à la Google ont bien plus de défauts que de qualités
6  1 
Avatar de AoCannaille
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 25/11/2014 à 14:29
Citation Envoyé par ZenZiTone Voir le message
Avoir un compte pour tel ou tel service implique d'avoir une adresse mail. Ne serait-ce que pour récupérer son mot de passe si on le perd ou recevoir des information sur ce service.
mauvais exemple car justement si tu perd ton mdp google tu ne pourras même pas le récupérer sur ta boite gmail. ça souligne bien que ces services sont plus liés qu'ils ne le devraient.
6  0 
Avatar de gangsoleil
Modérateur https://www.developpez.com
Le 25/11/2014 à 11:15
Citation Envoyé par Simara1170 Voir le message
"on fait de l'abus de monopôle chez vous? Bien, bah on vous interdit l'accès à tout nos services, et démmerdez-vous avec la concurrence inexistante, on va regarder avec du pop-corn. Et ah oui, si vous voulez qu'on revienne en Europe, ça fera tant."

Ils en ont le pouvoir (c'est leur service) et les reins (financièrement parlant) de boycotter toute la zone EU... Et on aurait l'air bien con sans androïd, sans moteur de recherche, sans mail (gmail est utilisé de partout), en fait, sans rien...
Ma foi, continuons comme ça, on aura l'occasion de tester en profondeur l’algorithme de rechercher déficient de Bing
Mais qu'ils le fassent ! Android est open source, basé sur Linux, et c'est une start-up que Google a racheté en 2005. Firefox va être livré avec 61 moteurs de recherche par défaut, donc je peux très bien me passser de l'un d'eux (ce que je fais déjà d'aileurs). Quand à mon adresse gmail, c'est mon adresse de spam, je peux en ouvrir une ailleurs.

Et pour ton information, les décisions de justice les plus virulentes dans le genre loi anti-trust viennent des Etats-Unis, pas d'Europe. Et à la place de Google, je pense que je me méfierai de ce que les juges états-uniens sont capables de sortir de leur chapeau.
5  0 
Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 25/11/2014 à 11:38
Citation Envoyé par Carhiboux Voir le message
Je suis plutôt d'accord avec ce point de vue.

Encore une fois, il me semble que beaucoup de gens ont tendance à considérer Google comme une espèce de "service public" parce qu'il est gratuit.

Non, c'est une erreur. Google est bien un service commercial, même si il est gratuit. Et à ce titre, il mets en avant ses produits.

Quand vous allez voir votre banque, mettons LCL, est-ce qu'elle vous propose les produits financiers des banques concurrentes, BNP ou CIC?

Quand vous allez chez Renault acheter une voiture neuve, est-ce qu'ils vous proposent une Mercedes ou une Citroen neuve?

Quand vous allez chez Orange, est-ce qu'ils vous proposent des forfaits de chez Free?

Alors, pourquoi Google, qui référence pourtant les produits des concurrents (certes plus bas que les siens) devrait traiter également ses produits et ceux des concurrents?

Que les concurrents fassent un moteur de recherche plus chiadé que celui de google, et les gens iront naturellement vers leurs service!

Ici, j'ai vraiment l'impression de voir une bande de ouin-ouin qui ont fait une sortie de route demander à ce que la course soit arreté le temps qu'ils repassent en tête de course! Mais dans quel monde vivent-ils? Et l'UE leur donnerait raison en plus? On marche sur la tête!

Sinon, si on veut que Google soit un service public, il faut lui faire une délégation de service public, et le payer en conséquence...
Manifestement, il y a 2 concepts qui t'échappent : la concurrence et l'abus de position dominante
Ces 2 concepts sont au coeur du capitalisme
Je te recommande d'aller faire un tour sur le site de l'OMC : http://www.wto.org/french/tratop_f/comp_f/comp_f.htm
5  2 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 25/11/2014 à 14:38
Citation Envoyé par AoCannaille
Tu veux dire comme Google en tant que moteur de recherche?
Non. Microsoft s'est imposé parce que pour la majorité des gens ordi = Windows. A la télé t'avais des pubs pour Windows et des pubs pour Mac (et donc obligatoirement son OS). Unix / Linux pour la majorité de la population ça n'existait pas.
T'achètes un ordi => t'as Windows, t'as Windows => t'as IE, t'as IE => la page d'accueil c'est MSN. C'est plié.

Je me souviens des débuts de Google. On allait sur Google parce que ses résultats de recherche étaient meilleurs et pour faire suer le géant Microsoft. Google s'est imposé en tant que moteur de recherche sans faire la moindre pub. A la même époque on voyait sans arrêt des pubs télé pour Lycos (va chercher !), Caramail, Yahoo (Yahoooooohi), MSN, AOL (j'aime bien AOL parce que ça me dit "vous avez un email"...
Google s'est donc imposé face à des acteurs qui faisaient un max de pub et contre un en particulier qui en plus était en position dominante et faisait de la vente liée sur les ordis.

Au passage, je viens de faire un test. Tapez "navigateur internet" dans Google. Le premier résultat est la page de 01net des navigateurs, le deuxième la définition de wikipédia. Ensuite on peut télécharger Firefox, IE. Chrome arrive en dernier.
La même recherche dans Bing donne IE en première position.
5  0 
Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 25/11/2014 à 14:48
Citation Envoyé par Carhiboux Voir le message
Et c'est là que nos avis divergent.

Tu pars du principe que Google DOIT un service neutre à ses utilisateurs. Et c'est là que je suis en désaccord avec toi. J'en reviens (encore) aux exemples cités plus haut. Est-ce que le LCL te propose des produits financiers du CIC? Quand tu fais une demande prêt au LCL, ils te proposent l'assurance (que l'on peut comparer à un service pour Google) avec laquelle ils ont des accords. Ils ne te présentent pas tous les services existants (alors que Google le fait! en mettant en avant les siens, certes). Pourtant, personne ne s'en plaint.

Et c'est là que je redit (encore) que Google n'est pas un service public. C'est une service commercial.

Il me semble que le biais présent dans l'imaginaire collectif, c'est que Google, de par sa position dominante, gratuite et historique (la plupart des gens n'ont connu internet qu'avec Google) fait figure de service public et devrait de ce fait proposer un service neutre.

Ce n'est pas mon avis.
Etre en situation de monopole (ou ultra dominant) n'est pas un crime mais par contre, cela implique certaines contraintes / responsabilités
Une entreprise privé n'est plus libre quand elle se trouve dans cette situation.
Si Google était à 60% de part de marché, Google pourrait faire tout ce qu'il veut
Mais Google est à 90% et ça change tout.

En démocratie, on a une séparation des pouvoirs car tout mélanger implique des abus.
Là, c'est exactement pareil mais appliquer au business.
5  0 
Avatar de esperanto
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 27/11/2014 à 23:22
Citation Envoyé par Paul TOTH Voir le message
c'est juste que Microsoft se saborde tout seul avec Windows 8
Ah oui c'est sur y a qu'à voir le nombre de gens qui sont passés à Linux depuis l'arrivée de Windows 8, ça c'est du sabordage je vous dis!
Sérieux, on lisait exactement la même chose à l'époque de Vista, il y a eu la très courte période des netbook sous linux et puis miraculeusement ils sont tous repassés sous Win "à la demande des utilisateurs" qu'ils disent.

En ce moment je lis partout que Windows est mort et que bientôt tout le monde utilisera des tablettes. Je le croirai le jour où je verrai une secrétaire taper une lettre sur une tablette Android, pas avant.

Citation Envoyé par gangsoleil Voir le message

Il faut peut-être avoir aussi un peu de mémoire, et se souvenir des actiosn états-uniennes qui ont eu lieu contre microsoft dans le passé, et pourquoi microsoft a sauvé Apple pour ne pas être accusé d'abus de position dominante, ainsi que le procès qui ont eu lieu conter Microsoft pour que IE ne soit pas le seul navigateur installé par défaut avec Windows.
Faut aussi rappeler l'intitulé exact du chef d'accusation : en gros, Microsoft n'a jamais réellement été inquiété pour le monopole Windows, mais seulement parce qu'il essayait d'imposer IE avec.
De même que maintenant, face au monopole de Google, il ne s'agit pas de favoriser l'arrivée ou le retour de moteurs de recherche concurrents, mais bien uniquement d'empêcher que ce monopole serve aussi à favoriser des produits commerciaux maison plutôt que d'autres.

Citation Envoyé par Simara1170 Voir le message

Franchement, je rigolerais tellement que Google rétorque par:
"on fait de l'abus de monopôle chez vous? Bien, bah on vous interdit l'accès à tout nos services, et démmerdez-vous avec la concurrence inexistante, on va regarder avec du pop-corn. Et ah oui, si vous voulez qu'on revienne en Europe, ça fera tant."
Tu ne crois pas si bien dire. J'ai travaillé pour les institutions européennes et je peux te dire que là bas, c'est windows et google à tous les étages. Bon je suppose que jusqu'ici je ne vous apprends pas grand chose alors je vais en rajouter une couche.
En théorie dans ces administrations, tout ce qui dépasse quelques milliers d'euros doit passer par un appel d'offres. Alors j'ai naturellement demandé comment ils ont réussi à imposer Windows sans passer par un appel d'offres? Très simple : dans l'intitulé de l'appel il était spécifié qu'on voulait un système "100% compatible avec Windows". Et comme personne n'a jamais pu imposer à Microsoft d'ouvrir ses API sufisamment pour permettre la compatibilité (ce qui, contrairement à une scission, aurait vraiment favorisé la concurrence) je vois mal les fonctionnaires européens, généralement plus préoccupés de se dédouaner de toute responsabilité que de faire réellement exécuter leurs décisions, je les vois mal se mettre à dos un aussi gros fournisseur.

Citation Envoyé par Simara1170 Voir le message
Et on aurait l'air bien con sans androïd, sans moteur de recherche, sans mail (gmail est utilisé de partout), en fait, sans rien...
En Russie ils s'en passent très bien, Google est loin d'y être majoritaire.
En Europe on a bien eu un certain Linus Torvalds qui avait commencé à écrire un OS dans son garage, et qui, si on lui donnait une équipe, n'aurait aucun mal à créer un android (qui est quand même basé sur un noyau linux, je le rappelle). Ah oui mais suis-je bête il est parti aux Etats-Unis depuis...
5  0 
Avatar de marsupial
Membre expert https://www.developpez.com
Le 28/11/2014 à 10:56
Lors du parcours des sites généralistes relayant l'information, le constat est édifiant. Les réactions sont négatives face à ce vote et l'Europe est accusée, montrée du doigt comme étant incapable. Paris et Berlin, en la personne d'Axelle Lemaire appuient le mouvement initiée par Bruxelles. Pour une fois les politiques sont en avance sur la majorité.

Un sondage récent montre que les technophiles seuls sont conscients du danger que représente les Gafa et leur politique de "confidentialité". La situation de défiance envers les politiques est préjudiciable alors que sur ce sujet je leur donne à 2000% raison.

Citation Envoyé par Sylvaner Voir le message
On est tous conscient que Google n'est pas aussi philanthrope qu'il veut le faire croire, mais l'abus de position dominante...

Nous ne sommes pas forcé d'utiliser les services Google.

3 exemples de résultats fait en direct (Réalisé sous Firefox / Linux):
  • Navigateur Web
    1. Wikipedia
    2. Clubic
    3. Actualité
    4. Numerama
    5. Comment ça marche

  • Adresse email
    1. Yahoo
    2. SFR
    3. SFR
    4. Etc pas de gmail

  • OS mobile
    1. Wikipedia
    2. Wikipedia EN
    3. Zdnet
    4. Firefox OS



Les résultats des annonces apparaissent sur le côté, j'ai même cru que j'avais un bloqueur de pub activé.
  • Navigateur : 2ième position.
  • Mail : 1er (Gmail entreprise)
  • OS Mobile : Pas d'annonces pour Android.


Donc la position dominante... Je trouve même les résultats plutôt mauvais pour le coup (mais c'est un jugement personnel)

Y a-t-il vraiment un abus de position dominante ou juste des sociétés qui veulent être parmi les meilleurs (résultats) sans en avoir forcément la légitimité ?
J'utilise plusieurs des services Google et quand je vois certains de ces services proposés par des concurrents... Pas étonnant qu'ils soient derrière.

Après si c'est pour gratter du fric car ils ne payent rien... Les failles ou lois qui permettent l'évasion fiscale ont certainement pas été mises en place par hasard, la manoeuvre est bien connue, rien n'est fait... Aucun pouvoir ou aucune volonté...

De toute façon, il faut utiliser Ask
Toutes les informations données en trahissent beaucoup sur ton profil d'utilisation. Les Gafa les utilisent à leur profit et en savent encore bien plus même sans être un grand consommateur de réseaux sociaux. Là réside le danger de se faire capturer !
5  1 
Avatar de rupteur
Membre averti https://www.developpez.com
Le 25/11/2014 à 8:06
Pourquoi chercher à scinder une société qui a réussi ?

Passer par google n'est pas obligatoire. il existe bien d'autre moteur de recherche !

il y a moins de zèle concernant la position dominante de microsoft avec la vente liée à des machines neuves.
4  9 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web