Google a publié les premières API d'Android Auto
Pour permettre aux développeurs d'apporter leurs applications à vos voitures

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Durant la Google I/O de juin, Google annonçait déjà être en train de préparer Android Auto, une API conçue pour être la rivale de Car Play d’Apple sur la plateforme Android. Une préversion était d’ailleurs présentée où Google montrait un conducteur qui connectait son téléphone à la voiture, le déposait, puis se servait de contrôles sur la voiture pour contrôler les applications qui s’exécutaient sur son appareil mobile. Hier, Mountain View a annoncé la disponibilité en téléchargement de son API par le biais de Daniel Holle, gestionnaire produit.

A l’instar de Car Play, du point de vue des utilisateurs lambda il s’agit là d’une extension de votre téléphone sur votre voiture (si elle est compatible). Du point de vue des développeurs, il s’agit d’une API qui va leur permettre d’étendre leurs applications existantes pour la plateforme Android 5.0 au minimum (API niveau 21) sans avoir à se soucier des différences matérielles spécifiques au véhicule. En clair, cela octroie aux développeurs la possibilité d’atteindre un large éventail de voitures par fabricants, modèles et régions avec un ensemble d'API et les normes UX. A cet effet, un guide est d’ores et déjà disponible pour les développeurs qui sont intéressés par Android Auto.


Même si l’API est déjà disponible, les applications avec une extension via Android Auto ne peuvent pas encore être publiées sur Google Play. Mountain View n’a pas encore fait de communication sur la date à laquelle cette situation sera remédiée. En revanche, l’entreprise a expliqué que plusieurs catégories seront supportées « dans le futur » et viendront ainsi se placer aux côtés des applications audio (qui comprennent celle qui permette aux utilisateurs de se connecter et jouer du contenu audio dans la voiture comme de la musique, des podcasts, etc.) et des applications de messagerie (qui comprennent des applications capables de recevoir des notifications entrantes, lire les messages à haute voix, et envoyer des réponses par via sa voix depuis sa voiture).

Une fois que les applications Android Auto seront disponibles, les utilisateurs seront en mesure de connecter leurs appareils sur des véhicules compatibles. Ils auront alors une expérience Android Auto optimisée qui fonctionnera avec l'unité d’affichage de la voiture, les boutons du volant, et etc.

Google affirme qu’il y a déjà des applications Android Auto en provenance de iHeartRadio, Joyride, Kik, MLB.com, NPR, Pandora, PocketCasts, Songza, SoundCloud, Spotify, Stitcher, TextMe, textPlus, TuneIn, Umano, et WhatsApp. Il ne s’agit pas là d’une liste de partenaires fermée puisque avec les nouveaux API, tout développeur sera en mesure de se joindre à la liste.

Guide pour débuter avec Android Auto

Source : blog Android

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Jon Shannow Jon Shannow - Membre expert https://www.developpez.com
le 19/11/2014 à 15:59
Je pense que si Androïd Auto" fonctionne "aussi bien" que la version smartphone... On n'est pas dans la merde ... J'espère au moins qu'au aura la possibilité de dire "non merci, je veux la voiture, mais pas votre merde Androïd"...
Avatar de Saverok Saverok - Expert éminent https://www.developpez.com
le 19/11/2014 à 16:17
Je suis assez curieux de voir les applications qui vont sortir car en première réflexion, je trouve le bouzin bien inutile
Actuellement, via le bluetooth, on peut déjà faire énormément de chose : gérer ses appels, accéder au répertoire du tel, lire les fichiers audio, gps (l'image est sur le tel mais les indications vocales passent par la voiture), etc.

Du coup, hormis avoir l'image de son tel qui va se répercuter sur l'écran de la voiture, j'ai du mal à percevoir la valeur ajoutée...
(ma remarque est générale et concerne autant Android Auto que Car Play)
Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 19/12/2014 à 11:54
Google préparerait une version d'Android qui devrait être intégrée directement dans les voitures,
éliminant ainsi la nécessité d'appairer son smartphone comme avec Android Auto

Google serait en train de préparer une version d’Android à l’intention des voitures. Il s’agit là d’une avancée significative par rapport à Android Auto, une API conçue pour être la rivale de la Car Play d’Apple et qui s’inscrit comme étant une extension de son smartphone sur son véhicule puisque cette mouture permet aux conducteurs de bénéficier de l’environnement Android et des joies de l’internet sur leur véhicule même sans avoir à appairer son smartphone à sa voiture. Le nouveau système de Google serait donc autrement plus autonome, et fonctionnerait sans le moindre smartphone associé.

Déjà baptisée Android M, cette version du système d’exploitation devrait voir le jour dans un an à peu près si l’on en croit deux sources de Re/Code qui ont des informations sur le sujet. Des sources qui ont souhaité rester anonymes parce qu’elles n’étaient pas autorisées à parler de la feuille de route.

Thilo Koslowski, analyste chez Gartner dans le domaine de l’industrie automobile, estime que ce système permettra à Google de faire réellement partie du véhicule au lieu d’être une simple extension. Il a quand même précisé qu’il n’avait pas connaissance des derniers plans de Google dans ce domaine.

S’il est concrétisé, Android pourrait devenir un système gérant les véhicules connectés, solidifiant ainsi la position de Google dans ce nouveau marché où il est déjà en compétition avec son compatriote Apple. Android pourrait alors avoir accès à un certain nombre d’informations collectées par le véhicule : par exemple, le système de Google pourrait accéder à des données comme la jauge à essence, un accès au système de climatisation, aux différentes caméras embarquées. Il pourrait également prendre des informations sur le GPS par exemple pour savoir où le propriétaire du véhicule s’est arrêté, où il a fait des courses et etc.

L’un des avantages de mettre ce système directement dans le véhicule est « qu’en l’intégrant de la sorte, c’est toujours actif, toujours là » a expliqué l’une des sources, faisant référence aux applications que vous pourrez utiliser dessus. Avec Android Car, vous courrez le risque de ne plus pouvoir utiliser une application sur votre véhicule par exemple si la batterie de votre téléphone devient trop faible, et ce doit être très désagréable. L’une des sources met donc de l’emphase dessus en rappelant que « vous n’avez pas à attendre que votre téléphone soit là et allumé ».

Les sources ont dit qu’Android devrait connaitre des améliorations significatives dans sa performance et sa stabilité s’il voudrait que les constructeurs automobiles l’adoptent. En particulier Android Auto qui devrait s’activer dès que le conducteur démarre la voiture au lieu d’attendre plus de 30 secondes comme c’est le cas avec la plupart des smartphones.

Alors en quoi les véhicules utilisant Android M seront différents de ceux qui utilisent Android Auto dans sa forme actuelle ? Est-ce que l’interface sera la même que ce soit pour les messages, la musique, l’utilisation du service de cartographie et etc. ? Autant de question qui trouveront peut-être une réponse au courant de 2016.

Source : Re/Code

Et vous ?

Que pensez-vous de ce système ?
Avatar de Zirak Zirak - Expert éminent https://www.developpez.com
le 19/12/2014 à 12:00
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message

Et vous ?

Que pensez-vous de ce système ?

Je pense que tout le problème est la :

Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
S’il est concrétisé, Android pourrait devenir un système gérant les véhicules connectés, solidifiant ainsi la position de Google dans ce nouveau marché où il est déjà en compétition avec son compatriote Apple. Android pourrait alors avoir accès à un certain nombre d’informations collectées par le véhicule : par exemple, le système de Google pourrait accéder à des données comme la jauge à essence, un accès au système de climatisation, aux différentes caméras embarquées. Il pourrait également prendre des informations sur le GPS par exemple pour savoir où le propriétaire du véhicule s’est arrêté, où il a fait des courses et etc.

L’un des avantages de mettre ce système directement dans le véhicule est « qu’en l’intégrant de la sorte, c’est toujours actif, toujours là » a expliqué l’une des sources, faisant référence aux applications que vous pourrez utiliser dessus. Avec Android Car, vous courrez le risque de ne plus pouvoir utiliser une application sur votre véhicule par exemple si la batterie de votre téléphone devient trop faible, et ce doit être très désagréable. L’une des sources met donc de l’emphase dessus en rappelant que « vous n’avez pas à attendre que votre téléphone soit là et allumé ».

Encore un système d'espionnage supplémentaire pour se faire harceler de publicité, que l'on ne pourra en plus, ni désactiver, ni supprimer...

Décidément, c'est comme la plupart des objets connectés, le principe en lui-même pourrait être intéressant, mais l'usage qui en est fait, ne m'attire pas du tout.
Avatar de Saverok Saverok - Expert éminent https://www.developpez.com
le 19/12/2014 à 12:01
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Que pensez-vous de ce système ?
La prochaine étape est un système Android directement intégré au rectum des utilisateur
Comme ça, même plus besoin d'une voiture ou d'un smartphone, Google est toujours là, omniprésent dans tout ce que vous faites, même au cabinet
Avatar de earhater earhater - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 19/12/2014 à 12:18
Citation Envoyé par Saverok Voir le message
La prochaine étape est un système Android directement intégré au rectum des utilisateur
Comme ça, même plus besoin d'une voiture ou d'un smartphone, Google est toujours là, omniprésent dans tout ce que vous faites, même au cabinet
Bah avec les puces électroniques qui nous serviront de CB et de cartes d'identités on ne va pas en être bien loin.
Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 20/03/2015 à 19:02
Android Auto débarque enfin dans quelques pays,
son application dédiée est déjà disponible sur Google Play

Google a annoncé la disponibilité d’Android Auto. Pour profiter de ce système concurrent de CarPlay d’Apple, il faudra être en possession d’un terminal tournant au moins sur Android 5.0 Lollipop (qui n’occupe que 3% du parc Android actuel d’après le tableau de bord relatif à la fragmentation Android), mais également sur une voiture qui est compatible avec ce système. Pour ce démarrage, Google a choisi un partenaire unique : Pioneer. Ce dernier propose plusieurs terminaux Android Auto, qui ne sont pour le moment accessible que dans les contrées anglophones (Royaume-Uni, États-Unis et Australie).

Sur le marché américain, les nouveaux tableaux de bord Pioneer (le modèle AVIC-8100NEX, AVIC-7100NEX et AVH-4100NEX) vont tous avoir une intégration Android Auto. Le haut de gamme AVIC-8100NEX (qui coûte 1 400 dollars) sera livré avec un écran tactile capacitif, tandis que le modèle AVIC-7100NEX (qui coûte 1 200 dollars) n’aura pas un écran tactile capacitif mais uniquement tactile résistif. Ces deux modèles disposent également de logiciels embarqués de navigation entièrement fonctionnels. Le modèle le moins cher qu’est l’AVH-4100NEX (qui coûte 700 dollars) n’intègre pas le logiciel de navigation de bord de Pioneer, ce qui ne devrait pas être un problème pour les conducteurs qui prévoient d’utiliser l’application Google Maps de leur smartphone synchronisé de toute façon. En Grande-Bretagne les utilisateurs peuvent utiliser les modèles AVIC-F77DAB, AVIC-F70DAB, AVH-X8700BT. En Australie il y a les modèles AVIC-F70DAB et AVH-X8750BT. Les prix sur ces deux marchés seront communiqués ultérieurement.


Comme Google l’a montré durant le CES 2015, ces unités permettront aux possesseurs de dispositifs tournant sur Android 5.0 Lollipop de les connecter et d’avoir ainsi un accès à une interface qui leur permettra d’interagir avec des commandes vocales ou avec l’écran tactile pour contrôler les applications. Android Auto embarque également une fonctionnalité permettant au conducteur de faire lire ses messages entrants et d’interagir en dictant simplement sa réponse. Une vidéo de démonstration mettant sur scène un conducteur qui connectait son téléphone à la voiture, le déposait, puis se servait de contrôles sur la voiture pour contrôler les applications qui s’exécutaient sur son appareil mobile avait d’ailleurs été diffusée.

Les utilisateurs devront se rendre sur la vitrine en ligne Google Play pour installer l’application afin d’activer cette fonctionnalité. L’application permet également de choisir quelle voiture peut avoir accès à Android Auto une fois que le téléphone est connecté et quelles voitures doivent être ignorées.

Parmi les constructeurs qui devraient proposer des véhicules compatibles Android Auto figurent : Abarth, Acura, Alfa Romeo, Audi, Bentley, Chevrolet, Chrysler, Dodge, Fiat, Ford, Honda, Hyundai, Infinity, Jeep, Kia, Maserati, Mazda, Mitsubishi, Nissan, Opel, RAM, Renault, Seat, Skoda, Subaro, Suzuki, Volkswagen et Volvo.

télécharger Android Auto sur Google Play

Source : Pionner
Avatar de marc.collin marc.collin - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 20/03/2015 à 19:14
est-ce un système comme apple soit un système par dessus QNX de Blackberry?
Avatar de Patrick Ruiz Patrick Ruiz - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 20/05/2017 à 11:39
Google I/O : Audi et Volvo lancent officiellement Android comme OS sur leurs véhicules
Et tournent la page Android Auto

Depuis 2014, Google prépare une version officielle d’Android à intégrer directement aux véhicules comme système d’exploitation. Il aura fallu trois années d’attente pour que Google fasse de nouveau une annonce relative à ce projet. « Audi et Volvo ont annoncé qu’ils vont intégrer le système d’exploitation Android à leurs prochains modèles de véhicules. Des démonstrations de leurs systèmes seront effectuées dans le cadre du Google I/O », peut-on lire dans l’annonce de Google. Audi et Volvo ont effectivement montré leurs modèles de véhicules respectifs Q8 et V90 à l’œuvre avec Android comme système d’exploitation, ce qui présage des bouleversements sur le marché des systèmes d’exploitation pour l’automobile.

Jusqu’ici, Android Auto était le seul moyen par le biais duquel Google assurait officiellement sa présence sur le marché de l’automobile. Android Auto est une application qui tourne sur un smartphone Android. Par le biais de ce dernier, elle prend le contrôle de l’écran d’affichage incorporé au tableau de bord d’un véhicule. Le possesseur du véhicule peut ainsi recevoir des informations sur la navigation par le biais de Google Maps ou passer et recevoir des appels sans ôter les mains du volant. Android Auto pose cependant un problème, celui de la dépendance à un smartphone et notamment à l’autonomie de sa batterie.


Google, Audi et Volvo ont décidé de passer le palier de l’application Android Auto avec ce partenariat. En effet, il ne s’agit pas de Android Auto qui arrive sur les prochains modèles de véhicules Audi et Volvo, mais bien d’une version officielle du système d’exploitation Android à intégrer directement aux véhicules. Il faudrait en effet rappeler qu’en raison de la nature open source du système d’exploitation, de nombreux constructeurs automobiles intégraient déjà le système d’exploitation à leurs véhicules au travers d’efforts de développement personnels. Cet état de choses conduisait entre autres à l’obsolescence des versions d’Android sur lesdits véhicules.

Ainsi, en supposant que les constructeurs automobiles soient enclins à suivre le rythme de l’équipe de développement Android de Google, le changement d’architecture du système d’exploitation, projeté avec l’arrivée d’Android O l’été prochain, devrait permettre aux autres constructeurs automobiles qui, comme Audi et Volvo, décideront de s’arrimer à la version officielle du système d’exploitation dédiée à leur industrie, de sortir des mises à jour régulières du système d’exploitation pour leurs véhicules. Pour revenir au cas spécifique d’Audi et Volvo, il faut préciser que l’intégration directe du système d’exploitation Android à leurs véhicules permet le contrôle du système d’air conditionné ou celui des vitres latérales entre autres. Le GPS est également pris en charge et associé à Google MAPS. Google Assistant vient corser l’addition pour aller vers des voitures connectées et plus intelligentes.

Sources : Blog Google, DT

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi :

Google s'invitera bientôt dans les voitures avec Android Auto, les premières voitures équipées au courant de l'année
Google a publié les premières API d'Android Auto, pour permettre aux développeurs d'apporter leurs applications à vos voitures
Google préparerait une version d'Android qui devrait être intégrée directement dans les voitures, d'après des sources
Avatar de cdubet cdubet - Membre habitué https://www.developpez.com
le 28/05/2017 à 17:28
Uen voiture a une duree de vie d eplus de 10 ans. Vous pouvez encore aller chez Mercedes et commander des pieces pour une voiture qui n est plus produite depuis une eternité.
Par contre google et l IT sortent des versions majeures tous les 1-2 ans avec en general une incompatibilite materielle (ou au mieux ca rame tellement que c est inutilisable)
Donc comment ca va se passer avec un android dans votre voiture quand celle ci aura 5 ans ?

Sinon il y a deja eut des tas de tentatives d OS "grand public" dans les voitures. Il y a une vingtaine d annees c etait Microsoft qui avait essay (de memoire il avait un partenariat avec PSA)
Ca n a jamais decolé
Offres d'emploi IT
Expert application Supply Chain & Achats H/F
Safran - Ile de France - Evry (91)
Responsable de projet logiciel H/F
Safran - Ile de France - Éragny (95610)
Ingénieur conception électrique / électronique H/F
Safran - Ile de France - Villaroche

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil