Les Google Glass, seraient-elles un échec ?
Plusieurs ingénieurs de Google auraient abandonné le projet

Le , par Amine Horseman

4PARTAGES

5  0 
Un article de Reuters vendredi dernier a relancé la polémique sur l’avenir des Google Glass.

L’origine de cet article vient du fait que Sergey Brin, le cofondateur de Google, est arrivé à un événement le 9 novembre dernier sans porter ses « lunettes intelligentes », alors qu’il ne s’en séparait jamais avant.

« Des 16 groupes de développement d’applications pour Google Glass contactés par Reuters, neuf ont dit qu'ils avaient cessé de travailler sur leurs projets, principalement en raison du manque de clients ou des limites de l'appareil ». Twitter aussi aurait abandonné l’affaire, ainsi que plusieurs employés de Google durant ces six derniers mois.

Pourquoi ce désintéressement soudain envers ce produit, connu en tant que première innovation de Google X, la firme de recherche secrète de Google, qui est aussi à l’origine de projets impressionnants comme la Google Car ? La réponse se trouve peut-être dans le manque de clients. On dirait que personne ne veut acheter ces lunettes, au prix de 1500 dollars US, en sachant que ses composants coûteraient 10 fois moins cher. Mais aussi, plusieurs développeurs ont avoué qu’ils trouvaient le produit limité.

Rappelons que le gadget est muni d’une caméra, d'un écran transparent sur les verres, d'un microphone et de capteurs, dont l’accéléromètre et le gyroscope. Il peut être relié à un smartphone grâce au Wi-FI et partager directement les photos et vidéos sur les réseaux sociaux.


Mais, peut-être que ce désintéressement des consommateurs serait tout simplement dû à la non-publication de la date officielle de lancement du produit, ce qui donne l’impression que le géant américain n’a pas intention d’en sortir une version commerciale. En réponse à cette possibilité, Chris O'Neill, le chef des opérations commerciales chargé des Google Glass, déclare que non : « Nous sommes plus que jamais déterminés à un lancement à la consommation. Cela va prendre du temps, mais nous n’allons pas lancer le produit tant qu'il ne sera pas tout à fait prêt ».

En attendant, certains se demandent si ça en vaut vraiment la peine, et surtout, si les consommateurs sont prêts à l’accepter dans leur quotidien, surtout après les divers incidents survenus, comme l’agression d’une femme à San Francisco pour cause de non-respect de la vie privée.

Source : Reuters

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Squisqui
En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
Le 18/11/2014 à 10:00
Grâce au prix prohibitif et à l'absence de pommes croquées sur les branches, la population a pu faire le bon choix en boudant un produit à la fois dispensable, intrusif et même nuisible.
12  2 
Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 18/11/2014 à 10:19
Citation Envoyé par Squisqui Voir le message
Grâce au prix prohibitif et à l'absence de pommes croquées sur les branches, la population a pu faire le bon choix en boudant un produit à la fois dispensable, intrusif et même nuisible.
La population n'y a pas encore accès car la production de masse n'a pas démarré et qu'il n'y a pas encore de vraie campagne marketing au sens vente (car au sens communication d'innovation, la presse s'en est très bien chargée), ce qui explique le prix très élevé.

Dans ma boîte, on s'est fait quelques séances de brainstorming sur ce device pour une utilisation orientée commerce pour le grand public et on a pas mal séché
A vrai dire, on a beau se creuser la tête, ce device a très peu d'intérêt pour le vie quotidienne
Pour un usage pro, ça ouvre des possibilités (il y a pas mal d'exemples d'usages pratiques dans la logistique, le militaire, la sécurité ou encore le contrôle des billets, cf. l'expérimentation récente de la SNCF) mais rien pour le quidam

Il y a eu une grande effervescence du monde IT à la sortie de ce premier device de mise en oeuvre de réalité augmentée car cela répond à un vieux fantasme souvent imaginé dans la SF (et même dans DBZ! )
Et comme beaucoup de fantasmes quand ils passent à la réalité, on est souvent déçu
2  0 
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 18/11/2014 à 10:36
Si j'en crois ce que j'ai lu sur d'autres sites, c'est le potentiel intrusif et les risques juridiques liés qui auraient fait renoncer Google. Ce n'est évidemment pas un échec commercial, puisque le produit n'a jamais été vraiment commercialisé.

Finalement, c'est une bonne chose, je pense. Ca aurait été la fin de la vie privée...
1  0 
Avatar de laloune
Membre averti https://www.developpez.com
Le 18/11/2014 à 10:45
Finalement, c'est une bonne chose, je pense. Ca aurait été la fin de la vie privée...
ah parce que la vie privée existe encore ? ouf je suis rassuré, Google, Facebook, Apple, maintenant Amazon (avec son machin cylindrique orwellien, là), le tout chapeauté par la NSA cherchent à garantir notre droit à la vie privée

ceci dit je suis d'accord avec "c'est une bonne chose", ca m'aurait évité d'aller au trou pour quelques google glass / nez pétés dans la rue ; hélas ceux qui ne comprennent pas ou ne veulent pas comprendre que certains cherchent encore à protéger leur semblant de vie privée ne le comprendront sans doute qu'à coups de poings dans le gueule
1  4 
Avatar de gangsoleil
Modérateur https://www.developpez.com
Le 18/11/2014 à 10:53
Citation Envoyé par Saverok Voir le message
A vrai dire, on a beau se creuser la tête, ce device a très peu d'intérêt pour le vie quotidienne
Je pense que tout le problème est là ; et même pour la vie pro, je ne vois vraiment pas d'utilités.

il y a pas mal d'exemples d'usages pratiques dans la logistique, le militaire, la sécurité ou encore le contrôle des billets, cf. l'expérimentation récente de la SNCF mais rien pour le quidam
Dans le militaire, il y a déjà des caméras depuis longtemps, et elles ont l'avantage de proposer un chiffrement des données.
Dans la sécurité, tu as le problème du respect de la vie privée si les endroits filmés sont en dehors d'un batiment fermé.
Dans la logistique, à la rigueur.
Pour la SNCF, ils vont très vite rencontrer le problème du non-respect de la vie privée. Et puis un autre soucis aussi, c'est la connexion au réseau : leurs machines dédiées au scan des billets ont besoin d'une connexion internet, mais les trains passent souvent dans des zones où ça ne capte tout simplement pas.
2  0 
Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 18/11/2014 à 11:02
Citation Envoyé par laloune Voir le message
ceci dit je suis d'accord avec "c'est une bonne chose", ca m'aurait évité d'aller au trou pour quelques google glass / nez pétés dans la rue ; hélas ceux qui ne comprennent pas ou ne veulent pas comprendre que certains cherchent encore à protéger leur semblant de vie privée ne le comprendront sans doute qu'à coups de poings dans le gueule
Tu sembles oublier que c'est déjà le cas avec les smartphones et les centaines de milliers de caméras en tout genre qui nous entoure
Entre les caméras de surveillances des commerces, des transports en commun, du trafic routier, des communes (le maire de mon ancienne commune en était friand), nous sommes filmés presque tout le temps
Le respect "relatif" de la vie privé est tout de même là car il n'est pas possible de diffuser librement ces vidéos (Google via ses Google Cars de Street view en sait quelque chose)
Les Google Glass n'auraient pas changé grand chose à ça

Je ne pense pas que la sortie commerciale soit annulée (Google ne fait aucun communiqué dans ce sens).
Par contre, je pense que ce device ne sera pas destiné au grand public comme prévu initialement mais trouvera un usage exclusif au monde professionnel et militaire (ce qui est déjà pas mal).
0  1 
Avatar de laloune
Membre averti https://www.developpez.com
Le 18/11/2014 à 11:17
Citation Envoyé par Saverok Voir le message
Tu sembles oublier que c'est déjà le cas avec les smartphones et les centaines de milliers de caméras en tout genre qui nous entoure
Entre les caméras de surveillances des commerces, des transports en commun, du trafic routier, des communes (le maire de mon ancienne commune en était friand), nous sommes filmés presque tout le temps
certes, mais ces images n'ont pas a priori vocaction à être transmises à des tiers. Et il me semble que dès qu'on installe une caméra on doit informer le public via un écriteau (je ne sais plus si c'est encore obligatoire)

Citation Envoyé par Saverok Voir le message
Le respect "relatif" de la vie privé est tout de même là car il n'est pas possible de diffuser librement ces vidéos (Google via ses Google Cars de Street view en sait quelque chose)
Les Google Glass n'auraient pas changé grand chose à ça
effectivement, mais ceci a été possible car Google est visible, ses activités sont visibles et certains organes comme la CNIL résistent encore plus ou moins. Mais imaginons que je me balade dans la rue, et qu'un Google Fanboy asservi me filme avec ses lunettes : plusieurs solutions s'offrent à moi :
A/ je lui demande gentiment d'effacer sa vidéo
B/ Il est borné, alors je porte plainte, 10 ans de procédure et des frais d'avocats pour un résultat incertain
C/ je lui fous mon poing dans la gueule
D/ la réponse D
1  3 
Avatar de Mat.M
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 18/11/2014 à 12:43
Citation Envoyé par Saverok Voir le message

Entre les caméras de surveillances des commerces, des transports en commun, du trafic routier, des communes (le maire de mon ancienne commune en était friand), nous sommes filmés presque tout le temps
si les gens se comportaient en individus responsables , je dévie du sujet principal, ces caméras n'existeraient pas.

Or on va pas refaire le monde mais entre les délinquants qui provoquent des aggressions et les chauffards, les conducteurs conduisant ivres, eh bien on paie les pots cassés d'une certaine proportion d'individus indésirables à la Société...
il y a des individus qui ne savent pas prendre leurs responsabilités qui ne savent pas bien se tenir en Société..
2  2 
Avatar de Tryph
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 18/11/2014 à 13:28
Citation Envoyé par laloune Voir le message
plusieurs solutions s'offrent à moi :
A/ je lui demande gentiment d'effacer sa vidéo
B/ Il est borné, alors je porte plainte, 10 ans de procédure et des frais d'avocats pour un résultat incertain
C/ je lui fous mon poing dans la gueule
D/ la réponse D
avant d'agresser un gars qui te prend en photo, tache quand même te tenir au courant de ce que dit la loi.
il me semble qu'en France, il n'est pas interdit de prendre qui on veut en photo dans l'espace public, tant qu'on garde la photo pour soi. c'est surtout la diffusion de la photo en question qui est réglementée.
d'autre part il me semble aussi que tu ne peux pas attaquer quelqu'un parce qu'il a publié une photo ou tu apparais si tu n'es pas clairement le sujet de la photo. par exemple, tu te balades dans la nature pendant qu'un gars prend en photo le paysage, et tu apparais sur la photo; si le gars en question diffuse la photo partout, tu n'auras rien à dire car tu n'es pas le sujet de la photo et que tu est dans l'espace public.
en revanche, tu peux te retourner contre un gars qui te prend toi spécifiquement en photo, mais seulement pour ce qui est de la diffusion. en gros tu peux lui interdire de publier la photo, mais pas de la prendre. et tu n'as aucun droit non plus de le "forcer" à l'effacer.

après si le gars est pas trop con, et que tu lui demandes, il efface et il refait la photo sans toi. mais dans les faits, il est parfaitement dans son droit s'il décide de jouer au con. et donc, si tu l'agresses, aux yeux de la loi tu es seul coupable.

enfin tout ça mérite peut être d'être vérifié, car je me souviens plus ou j'ai pu apprendre tout ça.

Citation Envoyé par Mat.M
si les gens se comportaient en individus responsables , je dévie du sujet principal, ces caméras n'existeraient pas.

Or on va pas refaire le monde mais entre les délinquants qui provoquent des aggressions et les chauffards, les conducteurs conduisant ivres, eh bien on paie les pots cassés d'une certaine proportion d'individus indésirables à la Société...
il y a des individus qui ne savent pas prendre leurs responsabilités qui ne savent pas bien se tenir en Société..
certes, mais j'ai jamais vu une caméra empêcher un quelconque comportement irresponsable ou irrespectueux.
alors on va me dire que les caméra permettent de retrouver les coupables, ce à quoi je répondrai que j'aimerai bien voir une étude sur la véritable efficacité des caméra dans les enqètes (une étude globale, pas un exemple particulier)
9  0 
Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 18/11/2014 à 13:30
Citation Envoyé par laloune Voir le message
effectivement, mais ceci a été possible car Google est visible, ses activités sont visibles et certains organes comme la CNIL résistent encore plus ou moins. Mais imaginons que je me balade dans la rue, et qu'un Google Fanboy asservi me filme avec ses lunettes : plusieurs solutions s'offrent à moi :
A/ je lui demande gentiment d'effacer sa vidéo
B/ Il est borné, alors je porte plainte, 10 ans de procédure et des frais d'avocats pour un résultat incertain
C/ je lui fous mon poing dans la gueule
D/ la réponse D
C'est exactement la même chose si quelqu'un te filme dans la rue avec son smartphone.
Que se soit des Google glass ne change rien.

Je ne dis pas que ce n'est pas un problème, loin de là.
Je dis juste que se focaliser sur les Google Glass n'a pas de sens car la problématique que tu soulèves est déjà présente et n'a pas attendu l'arrivée de ce device.

Personnellement, je me prends déjà régulièrement la tête avec certains amis et membres de ma famille lorsque je découvre sur FB une photo sur laquelle j'apparais.
Pas besoin de Google Glass pour ça...

Note :
Je partage l'avis de Tryph
L'article de wikipédia est très bien et il contient les liens vers les textes officiels si besoin : http://fr.wikipedia.org/wiki/Droit_%C3%A0_l'image_des_personnes_en_France
0  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web