IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les USA auraient des antennes-relais factices embarquées dans de petits avions pour espionner des criminels présumés
Un programme lancé depuis 2007

Le , par Stéphane le calme

825PARTAGES

5  0 
Le département américain de la Justice (DoJ) a collecté des données en provenance de milliers de téléphones portables via des tours de communication factices déployées à bord de petits avions, en l’occurrence des jets et monomoteurs légers, afin de récupérer des informations relatives à l’identité et la localisation des utilisateurs de téléphones portables. Mis en place depuis 2007 par l’US Marshals Service sous la supervision du DoJ, le programme visait prioritairement des criminels présumés sur le sol américain, mais il n’aurait pourtant pas épargné les citoyens lambda.

Ces avions, parmi lesquels des modèles Cessna, opéreraient depuis au moins cinq aéroports du pays et embarqueraient un système dédié, sous la forme de boîtiers familièrement nommés « dirtboxes » qui sont capables d’imiter les signaux émis par les antennes-relais de téléphonie mobile. Aussi, en un seul vol, la technologie permettait de récupérer des données relatives à des dizaines de milliers d’appareils selon l’une des deux sources proches de l’affaire du Wall Street Journal. Ces mêmes sources n’ont pas été en mesure de déterminer la fréquence ni la durée des vols, mais ont tout de même affirmé qu’ils se faisaient sur une base régulière.


Cessna 182

Les téléphones portables sont programmés pour se connecter à n’importe quelles antennes-relais de téléphonie mobile à proximité qui présente le signal le plus fort. Aussi, les antennes-relais de téléphonie mobile factices embarquées dans les avions ont un système permettant de faire croire au téléphone que ce sont elles qui ont le signal le plus fort afin de pouvoir lire les numéros d'enregistrement uniques des appareils lorsqu'ils se connectent, rapporte le WSJ. Les fausses antennes-relais déterminent par la suite quels téléphones appartiennent à un criminel présumé et « relâchent » les données relatives à ceux qui ne le sont pas.

En rapportant ces faits, le WSJ a cité un représentant de l’Union américaine des Libertés Civiles qui le qualifiait d’inexcusable « filet de programme de surveillance ». Le DoJ a été contacté et s’est refusé à tout commentaire, expliquant seulement que les agences du Département de Justice « se soumettent à la loi fédérale, ce qui inclut demander l’approbation de la cour ».

L’un des effets indésirables est que ces antennes-relais factices peuvent parfois couper les appels (émis ou entrants). « Les autorités ont essayé de minimiser le risque de préjudice, y compris en demandant une modification du logiciel pour s’assurer que les fausses tours n’interrompent pas les appels d’urgence émis au 911 » a assuré l’une des sources.

Ce programme est un exemple de l’extrémité dans laquelle les États-Unis sont prêts à aller pour mener la surveillance à l’intérieur de leurs frontières. Un programme qui ne manquera pas de similitudes dans l’approche de la NSA et sa collecte de millions de données téléphoniques afin de trouver une épingle dans une botte de foin. Le gouvernement américain avait justifié ces enregistrements en prétextant qu’il s’agit là de la façon la moins invasive de rechercher des terroristes.

Source : WSJ

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de calvaire
Membre expert https://www.developpez.com
Le 27/09/2022 à 10:11
Dire que ce héros a été refusé partout dans les soi-disant pays démocratiques… qui sont en fait tous des vassaux de l’impérialisme américain et qui ont trop peur de la réaction de l’oncle Sam…
La Russie, qu’on aime ou pas, c’est souverain… Ce qui est loin d’être notre cas.
16  2 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 27/09/2022 à 10:04
Citation Envoyé par Nancy Rey Voir le message
Quel est votre avis sue le sujet ?
Edward Snowden et Julien Assange ont demandé à plusieurs pays de les accueillir, mais il n'y a que la Chine et la Russie qui ont eu le courage de le faire, les autres pays sont probablement terrorisé par les USA, donc ils n'ont pas voulu prendre le risque de protéger ces lanceurs d'alertes.

Pourquoi la demande d'asile d'Edward Snowden en France a peu de chance d'aboutir
L'Assemblée nationale refuse d'accorder l'asile en France au fondateur de WikiLeaks, Julian Assange

L'état US est un bourreau. Peu de pays osent ne pas constamment aller dans son sens.
En ce moment les USA sont en train de perdre leur leadership, du coup ils deviennent plus agressif que d'habitude.
15  3 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 17/11/2014 à 14:36
Citation Envoyé par Saverok Voir le message
Pour le coup, il s'agit d'opération relativement ciblée
Même si le rayon d'action est grand, la cible est clairement connue à l'avance, il ne s'agit pas d'espionner l'intégralité des communications au cas où, on en identifierai une....
Mwouais, enfin, ça, c'est ce qu'ils disent eux, tout comme le fait que cela ne soit fait QUE pour trouver les terroristes.

C'est exactement le même discours que NSA et consorts au final, je vois pas trop pourquoi on devrait plus les croire eux ?
12  1 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 18/02/2015 à 8:46
Citation Envoyé par Lyons Voir le message
Quelle aubaine ! Ils n'ont même plus besoin de chercher des informations sur nous, on les leur envoie spontanément.
C'est ça, pour savoir si on a été espionné, il faut leur filer l'adresse mail et le numéro de téléphone, qu'ils espionneront par la suite car si on s'inquiète de savoir si on a été espionné, c'est qu'on a forcément quelque chose à se reprocher, un peu comme quand ils ont considérés comme personne "louche" tout ceux qui avaient visité les sites concernant TOR ou la version de linux utilisé par Snowden permettant d'être moins surveillé (j'ai mangé le nom de la distrib)...
11  0 
Avatar de Traroth2
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 04/03/2015 à 17:11
Citation Envoyé par sazearte Voir le message
La Russie qui défend nos intérêt face aux méchants américain, un film que nous ne verrons jamais a Hollywood.
Pas très réaliste, il faut dire. La réalité, c'est un film bien plus triste et effrayant : les méchants Russes s'amusent à emmerder les méchants Etasuniens en leur envoyant Snowden dans les pattes. Les seuls qui ont apparemment renoncé à défendre leurs intérêts sont les imbéciles européens. Là, tout est part en sucette, c'est la liquidation totale.
11  0 
Avatar de Traroth2
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 04/03/2015 à 19:49
Citation Envoyé par Trag9998 Voir le message
On se met sous tutelle américaine, vu la hausse de leurs budgets militaires et de leurs différentes agences de renseignement, il faudrait que les pays Européens s'associent d'une même voix pour lutter contre l'impact des deux blocs.
Quand nos budgets et nombre de postes baissent, à part ceux de la lutte à Manuel Valls contre le terrorisme ... des fonds dépensés qui ne serviront à pas grand chose si ce n'est la surveillance de djihadistes amateurs venus de cités.
D'une manière générale, avant même de penser à s'opposer activement aux Etats-Unis, il faudrait déjà commencer par cesser de participer activement à notre esclavage !
10  0 
Avatar de DonQuiche
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 09/03/2015 à 13:36
Citation Envoyé par Vivien46 Voir le message
Je suppose que, au vu des événements récents (attentats un peu partout dans le monde ces dernières semaines, y compris en France), tu serais prêt à réitérer ces mêmes propos ?
Morts en France :
Cancer : 150000 morts par an.
Automobile : 5000 morts par an.
Meurtres : 600 morts par an.
Diarrhée : 100 morts par an (en majorité des enfants).
Terrorisme : 1 mort par an.

Vite, abolissons toutes nos libertés pour lutter contre le terrorisme et faisons tout un foin de cette nouvelle menace. AYEZ PEUR - ça fait vendre du coca.

Le terrorisme est :
a) Un problème de sécurité intérieure. Il doit être abordé par la police comme on aborde les meurtriers en série ou les sectes.
b) Une des manifestations extrêmes, mais pas la plus problématique et de loin, d'une large et puissante vague fondamentaliste qui balaye l'Islam depuis plusieurs décennies et doit être abordée comme un conflit inhérent à l'Islam et qui ricoche sur les autres nations et cultures. Il doit être abordé au niveau culturel, diplomatique et militaire.
11  1 
Avatar de DonQuiche
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 09/03/2015 à 22:50
Citation Envoyé par Vivien46 Voir le message
Comparer des maladies, accidents de voiture et j'en passe à des actes terroristes est d'une stupidité sans nom. Tu compares l'incomparable. Une vie est une vie, qu'elle soit ôtée à cause d'un accident de voiture ou d'autre chose, si on peut la sauver, il faut le faire.
Chiche, alors on interdit la bagnole, on interdit la clope, on implante à tous les mômes et aux vieux un dispositif de contrôle de l'hydratation, etc. Car après tout c'est bien ce que tu proposes : verser dans le totalitarisme au nom du caractère sacré de la vie... Puisque chaque vie compte...

Tu conviendras donc que tout est affaire de proportions n'est-ce pas ? Et bien justement tu estimes qu'une vie sauvée chaque année vaut bien d’enregistrer toues nos communications et déplacements afin de tous nous profiler et de permettre aux policiers de pouvoir éplucher en secret la vie privée de n'importe qui sans aucun contrôle judiciaire. Il me semble que nous sommes bel et bien hors de proportions. Tel est le vrai débat.

Si pour toi "1 attentat de temps en temps ça va, au final regardez y'a bien plus de gens qui meurent sur la route" on a plus rien à se dire.
Alors effectivement nous n'avons plus rien à nous dire. Mais je vais quand même reprendre deux autres de tes arguments :

Tant qu'ils récoltent des informations "utiles" à notre sécurité cela ne me dérange pas. Là où c'est dérangeant en effet, c'est quand ils veulent savoir quelle couleur de chaussette j'ai mis aujourd'hui.
La DGSE et la NSA ont toujours fait du profilage politique, idéologique et religieux de masse, sans oublier de noter les petits travers susceptibles de servir (sexualité, argent, etc). Rien qu'en France des centaines de milliers de personnes étaient fichées à la DGSE avant Internet, même si la plupart étaient sommes toutes anodines (et librement consultables). Alors que crois-tu donc qu'ils font désormais avec toutes ces communications ? La même chose qu'avant mais en plus précis et plus vaste : du profilage de masse, psychologique, religieux, politique, sexuel, financier, etc. Ce qui est à mon sens beaucoup plus grave que la couleur de mes chaussettes.

Et dois-je te rappeler le Mc Carthysm aux USA ou le Pétainisme en France, ou les photos de DSK au Bois de Boulogne que les renseignements tenaient à la disposition de Sarko pour les élections de 2012 ? Je ne sais plus quel est ce ministre de l'intérieur français qui avait narré comment chaque semaine le directeur du renseignement lui faisait un compte-rendu des sales petits dessous du tout Paris, ça doit dater des années 2000. Sois sûr que ce linge sale est utilisé. Sois sûr aussi qu'une partie des cinquante milliards du renseignement américain, dont la moitié est dirigée contre l'UE, utilise aussi le linge sale de nos dirigeants contre eux pour obtenir ce qu'ils veulent.

N'oublie pas que la meilleur sécurité pour notre vie privée, c'est en premier lieu de ne pas l'afficher sur internet comme le font tous les jeunes d'aujourd'hui sur FB, Instagram, Twitter et j'en passe .. Ils n'ont pas l'air conscient des mines qu'ils mettent en ligne et qui vont les suivre toute leur vie. Interne1t n'oublie jamais.
On s'en fout des photos FB, là n'est pas le problème. La liste de tes recherches Google, de tes déplacements, et des liens et photos sur lesquels tu as cliqué comparés à ceux affichés et sur lesquels tu n'as pas cliqués en disent bien plus long sur toi que n'importe quelle photo sur FB.

Les gens contrôlent ce qu'ils mettent sur FB car ils ont conscience de dévoiler quelque chose. Ce n'est pas le cas de leurs clics, de leurs pas, de leurs contacts et de leurs recherches : ils ne les voient pas comme des données personnelles alors que ce sont en fait les plus précieuses de toutes.
11  1 
Avatar de Agrajag
Membre actif https://www.developpez.com
Le 18/11/2014 à 16:08
Nous arrivons bientôt à une époque où les gouvernements, pour lutter contre l'ennemi de l'intérieur, nous obligeront à poser une caméra dans nos chambres à coucher ou dans nos toilettes (parce que dans nos foyers c'est déjà globalement le cas), et les dissidents seraient alors considérés comme des terroristes.

Encore une news qui n'a franchement rien à voir avec l'IT, étant plus une histoire de Droit (avec un grand D), de privation de libertés personnelles, et de toute le chmilblick occidental... que d'innovation technologique réelle.

Quelques réflexions :
Pourquoi n'a-t-on pas le droit d'utiliser de brouilleur?
Puis-je moi aussi outrepasser la loi dans le but de récolter des informations similaires ?
Sommes-nous capable de défendre encore nos libertés en 2014 (car ayant à faire à une des menaces quotidiennes mondiales) ?

Citoyennement.
9  0 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 06/03/2015 à 15:35
Citation Envoyé par edouard12 Voir le message
Nous tous, en faites... En dénonçant les services secrets, il participe à la déstabilisation de nos état de droit. ( Qui ferait confiance à un état qui surveille ces citoyens ? ) et empêche ces même services d’accomplir entièrement leurs missions: protéger nos démocraties.
Alors déjà, tu t'emballes un peu vite, que viens faire le "nous tous" / "nos démocraties", et le tout reste dans cette histoire ? Snowden n'a fait que dénoncer les agissements de la NSA (et ses fricotages avec les agences du Five Eyes), donc n'habitant dans aucun de ces pays, je ne vois pas pourquoi je me sentirais plus en danger, ce ne sont pas les agents de la NSA qui vont me protéger, au mieux les services secrets français dont il n'est pas question ici (même si on se doute qu'ils doivent faire la même chose avec les moyens du bord).

En tous cas, depuis Snowden, je n'ai pas l'impression que la France soit plus déstabilisée que cela...

Les seuls pouvant être déstabilisés, ce sont justement les personnes utilisant ces pratiques, car maintenant tout le monde le sait, le quidam moyen, va effectivement avoir un avis négatif sur son gouvernement, mais il va enfin se mettre à réfléchir un peu, plutôt que de suivre aveuglément.

Ces agences ne protègent pas NOS démocraties, chaque agence protège SA démocratie, et jusqu'à présent, il n'y a rien qui pu montrer que d'une part c'était efficace (il suffit de regarder les évènements de janvier), ni même que c'était le seul but (quitte à espionner tout le monde, pourquoi se priver de faire de l'espionnage industriel ?)

Ensuite, tu le dis toi-même "qui ferait confiance à un état qui surveille ses citoyens ?" Personne, car personne n'aime se faire espionner, et que encore une fois c'est illégal. Au final, cet homme n'a fait que son devoir de citoyen, puisqu'il a dénoncé une activité hors la loi. Et ce n'est pas parce que cette activité est perpétrée par l'Etat que l'on doit tout laisser passer.

Surtout que la, il n'est pas seulement question d'un état qui surveille ses concitoyens mais qui surveille la planète entière...

Mais bon, c'est sûr que c'est mieux de continuer d'être pris par des idiots par nos dirigeants, tant que l'on ne se rend pas compte, c'est vrai que ce n'est pas si grave...
8  0