Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Amazon Web Services veut séduire les développeurs avec Lambda
Pour l'exécution d'applications dans le Cloud et Aurora, un MySQL puissant

Le , par Hinault Romaric

62PARTAGES

0  0 
Amazon Web Services (AWS) veut attirer un plus grand nombre de développeurs vers sa plateforme Cloud. À l’occasion de son événement « AWS re:Invent 2014 » qui se déroule à Las Vegas, la firme a présenté plusieurs nouveaux services à destination des développeurs.

Le premier, baptisé AWS Lambda, est un service de calcul qui exécute le code des développeurs en réponse à des événements et qui gère automatiquement les ressources de calcul pour eux, facilitant la création et la gestion d’applications qui répondent rapidement aux nouvelles informations.

AWS Lambda, commence l’exécution du code de l’application quelques millisecondes après un événement comme un téléchargement d’image ou un clic sur un site.

D’après Amazon, Lambda permet de décharger le développeur de la gestion de l’infrastructure, gère automatiquement les ressources et automatise certaines actions. Chaque fois qu’un événement sera déclenché par votre code, AWS va faire appel à Lambda, qui prendra en charge la gestion des ressources sous-jacentes.

Amazon Lambda est actuellement disponible pour les tests en version preview. Ce service permet au développeur de ne plus payer une instance d’EC pour faire tourner son application. Il paiera désormais uniquement pour le temps processeur qui aura été utilisé par l’application.

À la suite de Lambda, Amazon a lancé Aurora un concurrent sérieux d’Oracle. Amazon Aurora est un moteur de base de données compatible MySQL pour Amazon Relational Database Service (Amazon RDS).

Selon Amazon, ce nouveau service combine la vitesse et la disponibilité des bases de données commerciales haut de gamme à la simplicité et la rentabilité des bases de données open source. Amazon Aurora assure des performances jusqu’à 5 fois supérieures à celles d’une base de données MySQL à un dixième du prix d’une base de données commerciale tout en offrant des performances et une disponibilité équivalentes.


Aurora offre une réplique exacte de l'interface MySQL. Il tourne sur un moteur de base de données maison, qui s’exécute au-dessus de RDS. Des outils sont disponibles pour permettre une migration facile des données de MySQL vers Aurora.

L’entreprise a également présenté trois nouveaux services de gestion du cycle de vie des applications, dont AWS CodeDeploy, AWS CodePipeline et AWS CodeCommit. AWS CodeDeploy permet aux développeurs d’automatiser simplement et en toute fiabilité les déploiements et mises à jour de code source pour toute application fonctionnant sur Amazon EC2.
AWS Codeship, quant à lui, est un service d'automatisation, de diffusion et de lancement en continu. En ce qui concerne AWS CodeCommit, il offre une solution de contrôle de versions reposant sur Git.

Plus de détails sur les nouveautés annoncées par Amazon lors de « AWS re:Invent 2014 »

Et vous ?

Utilisez-vous AWS ? Que pensez-vous de ces nouveautés ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !