Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Google repense la messagerie avec Inbox
Une boite mail intelligente avec assistant personnel

Le , par Hinault Romaric

95PARTAGES

5  0 
Google a levé le voile sur une nouvelle application de messageries qui viendra compléter ou remplacer Gmail. « Après des années de développement, Inbox est le nouveau produit de ceux qui ont créé Gmail. Mais ce n’est pas Gmail, c’est un tout nouveau genre de boite aux lettres », introduit Sundar Pichai, vice-président de Google responsable du développement d’Android et Chrome OS, dans un billet de blog.

Le but de Inbox est d’apporter une nouvelle solution aux internautes, qui sont de plus en plus noyés dans un lot de messages qui font obstructions aux informations importantes. « Au départ, les emails étaient une manière simple d'envoyer des messages à ses collègues », explique Sundar Pichai. « Mais, 30 ans plus tard, ils peuvent nous connecter avec n'importe qui, de notre meilleur ami au propriétaire d'un restaurant que nous avons découvert la semaine dernière. Nous en recevons de plus en plus, tant et si bien que les informations importantes sont ensevelies sous d'autres messages. Pour beaucoup d'entre nous, consulter ses emails est devenu une corvée. »

Inbox se positionne donc comme un assistant personnel qui simplifiera le quotidien des utilisateurs en offrant une réorganisation des emails et une mise en évidence intelligente des informations essentielles.


L’application tire parti de Google Now, de l’expérience acquise dans la conception de Gmail et du rachat de la startup française Sparrow en 2012 par Google. Inbox repose sur une interface épurée (flat design), qui offrira la même expérience sur le Web, les terminaux Android et iOS.

A l’opposé de l’affichage chronologique des messages comme dans Gmail, Inbox dispose d’une fonctionnalité de tri intelligent des messages, qui les regroupe en fonction des catégories. « Par exemple, toutes vos factures d'achats ou informations en provenance de votre banquier seront réunies au sein d'une même catégorie, de façon à ce que vous y ayez accès rapidement », explique Sudar Pichai. Rien de vraiment nouveau à ce niveau.


Par contre, l’autre fonctionnalité phare de cette application se démarque des solutions existantes. Baptisée « Highlights », elle met en évidence les informations importantes des messages, telles que les itinéraires de vols ou encore les informations sur événements qu’on pourrait assister, et va encore plus loin en associant celles-ci avec des informations complémentaires collectées sur le Web, comme le statut d'un vol d'avion ou le numéro de téléphone pour réserver une table dans un restaurant.

L’internaute aura la possibilité de demander qu’un mail lui soit rappelé selon une heure, ou une position géographique précise. Cette fonction pourra être utilisée, par exemple, pour recevoir une carte d’un restaurant pour lequel on a fait une réservation, ou encore le numéro d’un magasin.

Pour l’instant, l’application est encore au stade de version bêta, et accessible uniquement sur invitation. Une demande doit être faite à l’adresse inbox@google.com. Elle peut être utilisée avec son compte Gmail.



Source : Google

Et vous ?

Que pensez-vous de Inbox ? Allez-vous l’utiliser ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 23/10/2014 à 17:44
Que pensez-vous de Inbox ? Allez-vous l’utiliser ?
Comme pour Google Now, ma première action sera de le désactiver. Rien ne vaut le bon vieux client mail classique.

Personnellement, même au delà de l'aspect intrusif dans la vie privée de Google, je déteste ces nouveau outils "intelligents" qui vont bientôt finir par prendre des décisions à notre place. Quitte a paraitre vieux jeu j’attends de mon smartphone qu'il reste un outil prévisible qui fait ce qu'on lui demande et rien de plus.
7  2 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 24/10/2014 à 10:02
Citation Envoyé par fredinkan Voir le message
Je suis le seul à pas comprendre pourquoi encore autant de gens encensent google ?
En fait, il faut voir Google des années 2000 comme l'Apple de la fin des années 80/début des années 90.

À l'époque, Apple représentait les gentils, les "Asterix" de l'informatique, les "hippies" de l'informatique qui résistent encore et toujours face aux méchants romains, ces derniers étant représentés à la fois par Microsoft et par IBM.

Avoir un Apple à l'époque, c'était cool, c'était djeuns, c'était avoir un esprit libre.

Il a fallu presque 20 ans pour que la plupart se rendent compte que Steve Jobs ne valait pas mieux que Bill Gates, et que si Apple restait dans l'ombre de Microsoft dans les années 90, ce n'était pas parce qu'ils étaient "cool" mais parce qu'ils s'étaient fait bouffer le marché du PC !

Vingt ans après, Apple se jette sur le smartphone alors que Microsoft rate le coche. Résultat, on se rend compte qu'Apple est aussi pourri (voire plus, même) que Microsoft.

Google, c'est l'Apple des années 2000. Ils arrivent avec un moteur de recherche cool, gratuit face aux géants de l'époque. Très vite, ils deviennent la société IT cool et branchée du moment : "T'as pas Google ? T'es out !"
Mais, comme tout va plus vite, là où il a fallu 20 ans à Apple pour tomber le masque (même s'il reste encore quelques pigeons adeptes qui y croient), il n'aura fallu à Google que quelques années pour passer du petit poucet à l'ogre ! Et, l'ogre a vraiment beaucoup beaucoup d’appétit. Alors, comme c'est allé un peu vite, certains n'ont pas encore fait leur "reset" et voient toujours Google comme la petite boite cool et branchée qui a démocratisée le web contre les géants !

Faut leur laisser le temps, c'est tout.
4  0 
Avatar de Sodium
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 24/10/2014 à 13:08
je constate juste que ceux qui se plaignent ne propose pas d'alternative, et ne font que cracher dans la soupe ...
On n'est pas seuls au monde.
Oui, il y a toujours la possibilité de vivre alternativement à la norme.
Si je n'aime pas notre système politique, je peux toujours aller vivre sur une île déserte.
L'homme est un animal sociable. Si tous mes contacts utilisent Facebook, je peux soit les oublier et me faire de nouveaux potes/amis/famille sur des trucs libres utilisés par trois barbus à 2000km de chez moi, soit me résigner à l'utiliser. Ce n'est pas pour autant que je ne peux pas me permettre de critiquer le service lorsqu'il va à l'encontre du respect de ma vie privée.

Google s'est rendu indispensable en s’immiscent dans chaque partie de notre vie. Aujourd'hui un commerçant peut soit se plier aux règles de Google pour apparaître en tête des résultats d'une recherche, soit fermer boutique. Il faudra que tu m'expliques ce que sont dans ses alternatives.

Google investit aujourd'hui dans la santé, demain ils auront peut-être droit de vie ou de mort sur une grande partie de l'humanité. Le plus inquiétant est qu'il y en a que ça n'inquiète pas.
6  2 
Avatar de gangsoleil
Modérateur https://www.developpez.com
Le 24/02/2015 à 10:47
J'en pense surtout que si j'étais une entreprise, je n'utiliserai surtout pas la messagerie de Google, mais bien un logiciel interne.
4  0 
Avatar de r0d
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 24/02/2015 à 15:52
Citation Envoyé par Sodium Voir le message
On n'est pas seuls au monde.
Oui, il y a toujours la possibilité de vivre alternativement à la norme.
Si je n'aime pas notre système politique, je peux toujours aller vivre sur une île déserte.
L'homme est un animal sociable. Si tous mes contacts utilisent Facebook, je peux soit les oublier et me faire de nouveaux potes/amis/famille sur des trucs libres utilisés par trois barbus à 2000km de chez moi, soit me résigner à l'utiliser. Ce n'est pas pour autant que je ne peux pas me permettre de critiquer le service lorsqu'il va à l'encontre du respect de ma vie privée.

Google s'est rendu indispensable en s’immiscent dans chaque partie de notre vie. Aujourd'hui un commerçant peut soit se plier aux règles de Google pour apparaître en tête des résultats d'une recherche, soit fermer boutique. Il faudra que tu m'expliques ce que sont dans ses alternatives.

Google investit aujourd'hui dans la santé, demain ils auront peut-être droit de vie ou de mort sur une grande partie de l'humanité. Le plus inquiétant est qu'il y en a que ça n'inquiète pas.
Bonjour,

cette remarque est passionnante. J'y réfléchis depuis ce matin. Et je suis arrivé à la conclusion, partielle, que le fond du problème n'est pas tant l'aspect normatif de la chose, que sa praxis performative. Je m'explique.

En gros, la question qui vous soulevez est celle posée par Jacques Ellul: d'un côté, nous nous méfions des normes et nous ne cessons de lutter contre elles. Mais d'un autre, nous avons besoin d'elles, car ce sont elles qui créent un cadre dans lequel nous pouvons nous entendre, donc vivre ensemble. Autrement dit, bien que nous devons les remettre constamment en question, ces normes sont indispensables. Certains philosophes vont plus loin, comme par exemple Spinoza, et pensent que ces normes sont dans notre nature*. Plus précisément, il est dans notre nature (ontologie) de créer ces normes. Et je pense que la vraie question est donc là: puisque ces normes sont inévitables, la question est de réfléchir à la façon dont nous les créons. Il s'agit donc d'un problème de pratique quotidienne (praxis) et de l'influence que ces pratiques quotidiennes ont sur la construction de ces normes (l'aspect performatif de la praxis).

Et cet antagonisme pose tout un tas de problème. Par exemple, prenons le cas d'un individu qui vit dans une société dont les normes ne lui conviennent pas. Il y a trois grandes lignes de conduite. La première, la plus simple, est la fuite. La seconde, la plus répandue, est l'acceptation. Le dernière, est la lutte. Cette dernière est noble, mais c'est la plus difficile. Lutter contre les normes demande de l'énergie et des sacrifices. Par exemple, le fait d'être considéré comme un marginal est un sacrifice. C'est la raison pour laquelle il est préférable de lutter contre une tendance performative avant qu'elle ne devienne une norme.

Lorsque je discute de ces histoires de normes et de praxis performative, j'utilise souvent l'exemple de l'emprunt (d'argent). Lorsqu'on y réfléchit de façon parfaitement objective, le principe de l'emprunt est assez étrange, très peu naturel. Il est aujourd'hui une norme (presque tout le monde est endetté), mais cette norme n'est pas naturelle, et a été créée par une praxis performative. Je suis personnellement d'avis que cette norme là est néfaste, mais comment lutter contre elle? Rien que par mon point de vue, je suis déjà marginalisé, donc mon influence est déjà limitée.

Avec les nouvelles techniques, la construction des normes (l'aspect performatif) est en train d'évoluer. Les algorithmes prennent une part de plus en plus importante dans cette construction, et c'est peut-être ce qu'il y a de plus inquiétant. Certains chercheurs planchent dessus, mais c'est extrêmement complexe. Ici par exemple, une étude intéressante de Antoinette Rouvoy: clic.

Enfin bref, tout ceci est passionnant mais pour ma part, j'ai plus de questions que de réponses...

* cette distinction entre nature et condition (ontologie et contingence) peut paraître inutile, mais elle est en fait primordiale. Il est en effet indispensable de distinguer la cause et la conséquence (le symptôme et la maladie).
4  0 
Avatar de fredinkan
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 24/10/2014 à 11:04
Citation Envoyé par xanthellis Voir le message
Vous voulez préserver votre vie privée : commencez par supprimer vos comptes facebook et g+. c'est 80% du boulot de fait ;-)
Outre la vie privée, c'est surtout la partie "c'est gratuit mais ya de la pub" qui me dérange avec ces services...

C'est un peu comme pour les jeux "gratuits"... Au final je préfère acheter un jeu que d'avoir un truc "pseudo-gratuit" qui au final me coûte plus (quel qu'en soit le coût, free to play ou produit)
3  0 
Avatar de Sodium
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 23/10/2014 à 18:08
Super, je suis impatient que ma boîte mail devienne un robot m'analysant afin de trouver le meilleur moyen de me faire consommer ce dont je n'ai pas besoin.
Avec Inbox, Google se charge de vous spammer tout seul. Et leur présentation n'essaye même pas de cacher la direction purement mercantile de la chose, la démo montre directement comment vos mails vont se transformer en annonces pour des produits. La vente d'espace publicitaire directement dans les e-mails promet d'être juteuse pour Google.
Le futur s'annonce radieux.
6  4 
Avatar de NSKis
En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
Le 24/10/2014 à 0:46
George Orwell l'avait imaginé dans son roman "1984", les géants de l'internet comme Google l'on fait: Une société où le moindre "pékin" ne peut même plus faire ses besoins naturels sans que cela soit analysé, enregistré, sauvegardé, optimisé!!!

Perso, je ne veux pas que Google "fouine" dans mes mails pour pouvoir mieux filtrer les indésirables... Google est INDESIRABLE au même titre que les spams! Pire! Google est plus dangereux pour la vie privée des individus que les spams.
2  0 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 24/10/2014 à 8:58
Moi, je trouve ça génial ! Si, Si !

Enfin quoi ! Réflechissez un peu ! Aujourd'hui plus personne ne sait lire ses mails, ne sait ce qui est important ou comment classer, ranger, filtrer son courrier (heureusement qu'il est virtuelélectronique sinon ça remplirait ma boite aux lettres - ha ben, non j'en ai plus !). Et puis, ça prend du temps (temps qu'il faut garder pour twitter en bref ce que j'ai mis sur Facebook. Parce que, les gars et les filles, vous avez de la chance, je partage avec vous ma vie de merde, dans laquelle il ne se passe rien, mais au moins vous le savez ... NB : Allez sur Facebook, je viens de publier mon 1849147648767664éme Selfie, vous allez adorer. NB2 : N'oubliez pas de le partager pour qu'il soit diffuser au monde entier...)

Alors, trier mes mails ! Non, pour ça y a une application, et c'est une révolution. Ah Merde, c'est pas Apple, c'est Google ! Ben, si c'est gratuit, c'est que ça doit pas marcher super, avec Apple au moins on est sûr que c'est bien et utile, la preuve ça coute cher !

Bref, merci Google, Facebook, Twitter, Apple, Microsoft, ... pour tout ces outils, parce que grâce à vous, on a une vie de merde, certes, mais on peut la partager...

PS : Y a un truc à prévoir, quand même. C'est que, comme dit l'adage : "Tout ce qu'on jette en l'air finit par nous retomber sur la gueule, alors, avec toutes ces merdes qu'on envoie dans les nuages, faut s'attendre à des pluies plus qu'acides dans les années à venir !"
2  0 
Avatar de fredinkan
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 24/10/2014 à 12:23
Citation Envoyé par le_chomeur Voir le message
je parle de CE topic , et donc j'ai bien relu , aucun alternative, hormis des plaintes due au nouveau service ...

ma réaction était donc face a tous ceux qui se plaignent .bar
Tu veux 1 alternative dans CE topic ?

Bien..
Serveur de mail perso ?
Beaucoup de monde s'y remet bizarrement..
2  0