Des chercheurs chinois réalisent la première démonstration de l'intelligence artificielle quantique
Via un algorithme de reconnaissance de caractères

Le , par Amine Horseman, Expert éminent sénior
Des chercheurs chinois ont réussi à implémenter un algorithme de reconnaissance des caractères sur un ordinateur quantique. Selon eux, cela serait la première démonstration pratique de l'utilisation d'intelligence artificielle sur ce type d'ordinateurs. Les recherches précédentes s'arrêtaient toutes à la partie théorique.

La reconnaissance des caractères manuscrits, aussi connue sous le nom d’OCR pour « Optical Characters Recognition », est l'une des problématiques les plus importantes de l'intelligence artificielle. Elle vise à apprendre à l'ordinateur à reconnaitre les chiffres manuscrits à partir de nombres écrits à la main.

L'algorithme prend en entrée des images numérisées de chiffres, puis extrait les caractéristiques communes en utilisant des filtres, ces caractéristiques seront ensuite stockées et utilisées pour identifier un nouveau chiffre. Le processus est donc similaire à la méthode d'apprentissage humain, d'où le nom « d'apprentissage machine » pour décrire ce type d'algorithmes.
Bien que ces algorithmes d'apprentissage machine peuvent sembler simples décrit comme cela, sauf que leur fonctionnement interne reste assez complexe, et lorsque les données augmentent, la complexité explose et peut s’élever à la puissance du nombre d'images et de dimensions. En d'autres termes, les capacités de traitement des ordinateurs se trouvent souvent limitées pour traiter de grandes masses de données, d'où l'intérêt d'utiliser des ordinateurs quantiques.

La caractéristique de ce type d'ordinateurs est qu'il utilise des bits quantiques qu'on appelle « qubits». Théoriquement, la puissance de calcul de l'ordinateur doublerait à chaque fois qu’on lui adjoint un qubit. C’est pourquoi même un ordinateur quantique relativement modeste pourrait considérablement surpasser les supercalculateurs les plus avancés d'aujourd'hui.
Cependant, la technologie actuelle ne permet de contrôler qu'un nombre limité de qubits. Alors qu'un problème d'OCR réaliste peut nécessiter plusieurs dizaines de qubits. Les chercheurs chinois ont donc limité leur algorithme de reconnaissance à deux chiffres seulement (le 6 et le 9) pour simplifier l'expérience. Les résultats ont démontré la capacité de l'ordinateur quantique à résoudre des problèmes d'intelligence artificielle.

Ce travail ouvre la voie à un avenir radieux où le Big Data est traité de manière efficace par des machines quantiques. Rappelons que Google et la NASA ont déjà commencé des recherches d'intelligence artificielle sur ce type de machines, et selon le Washinton Post, la NSA travaille aussi sur ce type de machines pour briser toute sorte de chiffrement plus rapidement qu’avec les ordinateurs classiques.

Source: Publication de Li et co. octobre 2014

Et vous?

Que pensez-vous de l'utilisation des ordinateurs quantiques sur des problèmes d'intelligence artificielle ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de tomlev tomlev - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 20/10/2014 à 10:37
OK, donc ils font un algo capable de distinguer un 6 d'un 9, et ils appellent ça de l'intelligence artificielle ? whaou, impressionnant...
Avatar de Bousk Bousk - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 20/10/2014 à 10:57
A la poste ils ont de telles machines pour le tri du courrier depuis... des années ?
Avatar de De Bain De Bain - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 20/10/2014 à 11:09
L'article est peut être un peu trop enthousiaste pour ce qui est présenté, et le titre est certainement mal choisi.

Au final les chercheurs ont appliqué un genre d'algorithme bien connu dans la discipline de l'apprentissage artificiel en utilisant un ordinateur quantique pour accélérer les résultats. Le résultat est effectivement le même que celui obtenu depuis des années chez la poste avec des réseaux de neurones classiques, mais d'un point de vue performance l'avancée est très importante.

Par contre l'article d'origine est écrit dans un anglais absolument atroce je trouve, et je n'ai pas vu le nom de la conférence où ce papier a été soumis (et donc vérifié par des scientifiques spécialistes de ce domaine).

Le bon titre serai plutot "Première utilisation de méthodes quantiques dans le domaine de l'intelligence artificielle", c'est moins accrocheur mais c'est plus près de la réalité.
Avatar de Saverok Saverok - Expert éminent https://www.developpez.com
le 20/10/2014 à 11:22
Je pense que c'est avant tout une première utilisation pratique des ordinateurs quantiques
Certes, ça démarre doucement mais ça démarre
Un peu comme les premières voitures électriques qui avaient des perf déplorables par rapport aux traditionnelles voitures avec moteur à explosion : ça à démarrer modestement
Aujourd'hui, cela devient une alternative crédible en ville et sur circuit, notamment en rallye, ces voitures offres de meilleures perf car possèdent un meilleur couple
Nul doute qu'une fois les spécificités de ces machines quantiques domptées, on en fera autre chose
Avatar de TiranusKBX TiranusKBX - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 20/10/2014 à 12:06
Citation Envoyé par Saverok  Voir le message
Je pense que c'est avant tout une première utilisation pratique des ordinateurs quantiques
Certes, ça démarre doucement mais ça démarre
Un peu comme les premières voitures électriques qui avaient des perf déplorables par rapport aux traditionnelles voitures avec moteur à explosion : ça à démarrer modestement
Aujourd'hui, cela devient une alternative crédible en ville et sur circuit, notamment en rallye, ces voitures offres de meilleures perf car possèdent un meilleur couple
Nul doute qu'une fois les spécificités de ces machines quantiques domptées, on en fera autre chose

oui la NSA sait déjà de quoi en faire
quand à google c'est pour améliorer google image et son indexation/recherche gargantuesque
sinon ce serait aussis très utile pour l'analyse du génome humain on passerais de 2 jours à 2 minutes ^^
Avatar de Programmator Programmator - Membre du Club https://www.developpez.com
le 20/10/2014 à 13:04
Imaginez l'ampleur de la guerre numérique qui se déclenchera lorsque cette technologie sera suffisamment avancée pour cracker des clés de chiffrement... Il y aura également de très sérieux problèmes de sécurité partout dans le monde.
Avatar de Grabeuh Grabeuh - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 20/10/2014 à 13:10
Citation Envoyé par Programmator  Voir le message
Imaginez l'ampleur de la guerre numérique qui se déclenchera lorsque cette technologie sera suffisamment avancée pour cracker des clés de chiffrement... Il y aura également de très sérieux problèmes de sécurité partout dans le monde.

On devra alors à créer des algorithmes de chiffrement utilisant les mêmes technologies, et donc tout aussi difficiles à cracker, qui pousseront à trouver des moyens encore plus puissants pour les cracker, et ainsi de suite, comme c'est déjà le cas à l'heure actuelle
Avatar de la.lune la.lune - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 20/10/2014 à 17:20
Citation Envoyé par tomlev  Voir le message
OK, donc ils font un algo capable de distinguer un 6 d'un 9, et ils appellent ça de l'intelligence artificielle ? whaou, impressionnant...

La question est qu'avant même de pouvoir reconnaître que c'est un chiffre, l'algorithme consiste permettre la machine d'apprendre d'abord à reconnaître les chiffres et les lettres dans une image, même une écriture manuscrite avant de pouvoir analyser un document donné et distinguer le 6 du 9.
Avatar de Neckara Neckara - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 21/10/2014 à 6:58
Bonjour,

Citation Envoyé par Grabeuh  Voir le message
On devra alors à créer des algorithmes de chiffrement utilisant les mêmes technologies, et donc tout aussi difficiles à cracker, qui pousseront à trouver des moyens encore plus puissants pour les cracker, et ainsi de suite, comme c'est déjà le cas à l'heure actuelle

La question que je me pose, c'est si tout le monde pourra s'offrir un "processeur" (?) quantique.

Si ce type de "processeur" ne sera disponible qu'à une certaine élite riche, cela voudrait dire que les autres utilisateurs de services devra se contenter d'utiliser des algorithmes qui seront alors peu sûr.
Donc utiliser des algorithmes de chiffrements utilisant les même technologies me ne semble pas être une solution.

Il me semble que les chercheurs ont déjà dans leur coin quelques algorithmes en prévision au passage aux "processeurs" quantiques et j'ose espérer qu'ils pourront s'appliquer à un simple processeur.
Avatar de Guikingone Guikingone - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 21/10/2014 à 9:05
Personnellement je trouve que le titre est mal pensé, premier point, ça fait baver puis ça chute comme un soufflé mal cuit.

Deuxièmement, l'idée même d'une IA quantique pose le soucis de savoir si cette IA sera capable de résister à la tentation de pousser le déchiffrement plus loin.

Aujourd'hui, tout le monde bave devant les possibilités qu'offre la mécanique quantique en général, tout le monde veut jouer à "kikalaplusgrosse" juste pour ne pas rester en queue de peloton, je trouve ça inutile voir navrant.

Neckara pose une bonne problématique, qui pourra correctement s'équiper afin de sécuriser ses algorithmes ? L'idée même de cette technologie pose la problématique du prix et surtout de l'utilisation qu'il en sera fait, comment s'assurer que certains agences ne se servent pas de ces possibilités à des fins illégales (je ne veux pas briser le moule parfait dans lequel certains vivent mais l'affaire Snowden n'était qu'un goutte dans l'océan ...) voir de surveillance d'entreprise/particuliers.

Actuellement, je pense que l'emballement grossissant pour ces découvertes est plus inquiétant que rassurant.
Offres d'emploi IT
Réalité augmentée (h/f)
Atos - Auvergne - Clermont-Ferrand (63000)
Développeur LIFERAY confirmé à sénior
DEVOTEAM SA - Ile de France - Clamart (92140)
Concepteur/Développeur .NET (H/F)
Atos Technology Services - Provence Alpes Côte d'Azur - Aix en Provence

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil