Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Des chercheurs chinois réalisent la première démonstration de l'intelligence artificielle quantique
Via un algorithme de reconnaissance de caractères

Le , par Amine Horseman

0PARTAGES

3  2 
Des chercheurs chinois ont réussi à implémenter un algorithme de reconnaissance des caractères sur un ordinateur quantique. Selon eux, cela serait la première démonstration pratique de l'utilisation d'intelligence artificielle sur ce type d'ordinateurs. Les recherches précédentes s'arrêtaient toutes à la partie théorique.

La reconnaissance des caractères manuscrits, aussi connue sous le nom d’OCR pour « Optical Characters Recognition », est l'une des problématiques les plus importantes de l'intelligence artificielle. Elle vise à apprendre à l'ordinateur à reconnaitre les chiffres manuscrits à partir de nombres écrits à la main.

L'algorithme prend en entrée des images numérisées de chiffres, puis extrait les caractéristiques communes en utilisant des filtres, ces caractéristiques seront ensuite stockées et utilisées pour identifier un nouveau chiffre. Le processus est donc similaire à la méthode d'apprentissage humain, d'où le nom « d'apprentissage machine » pour décrire ce type d'algorithmes.
Bien que ces algorithmes d'apprentissage machine peuvent sembler simples décrit comme cela, sauf que leur fonctionnement interne reste assez complexe, et lorsque les données augmentent, la complexité explose et peut s’élever à la puissance du nombre d'images et de dimensions. En d'autres termes, les capacités de traitement des ordinateurs se trouvent souvent limitées pour traiter de grandes masses de données, d'où l'intérêt d'utiliser des ordinateurs quantiques.

La caractéristique de ce type d'ordinateurs est qu'il utilise des bits quantiques qu'on appelle « qubits». Théoriquement, la puissance de calcul de l'ordinateur doublerait à chaque fois qu’on lui adjoint un qubit. C’est pourquoi même un ordinateur quantique relativement modeste pourrait considérablement surpasser les supercalculateurs les plus avancés d'aujourd'hui.
Cependant, la technologie actuelle ne permet de contrôler qu'un nombre limité de qubits. Alors qu'un problème d'OCR réaliste peut nécessiter plusieurs dizaines de qubits. Les chercheurs chinois ont donc limité leur algorithme de reconnaissance à deux chiffres seulement (le 6 et le 9) pour simplifier l'expérience. Les résultats ont démontré la capacité de l'ordinateur quantique à résoudre des problèmes d'intelligence artificielle.

Ce travail ouvre la voie à un avenir radieux où le Big Data est traité de manière efficace par des machines quantiques. Rappelons que Google et la NASA ont déjà commencé des recherches d'intelligence artificielle sur ce type de machines, et selon le Washinton Post, la NSA travaille aussi sur ce type de machines pour briser toute sorte de chiffrement plus rapidement qu’avec les ordinateurs classiques.

Source: Publication de Li et co. octobre 2014

Et vous?

Que pensez-vous de l'utilisation des ordinateurs quantiques sur des problèmes d'intelligence artificielle ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de De Bain
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 20/10/2014 à 11:09
L'article est peut être un peu trop enthousiaste pour ce qui est présenté, et le titre est certainement mal choisi.

Au final les chercheurs ont appliqué un genre d'algorithme bien connu dans la discipline de l'apprentissage artificiel en utilisant un ordinateur quantique pour accélérer les résultats. Le résultat est effectivement le même que celui obtenu depuis des années chez la poste avec des réseaux de neurones classiques, mais d'un point de vue performance l'avancée est très importante.

Par contre l'article d'origine est écrit dans un anglais absolument atroce je trouve, et je n'ai pas vu le nom de la conférence où ce papier a été soumis (et donc vérifié par des scientifiques spécialistes de ce domaine).

Le bon titre serai plutot "Première utilisation de méthodes quantiques dans le domaine de l'intelligence artificielle", c'est moins accrocheur mais c'est plus près de la réalité.
14  0 
Avatar de Grabeuh
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 20/10/2014 à 13:10
Citation Envoyé par Programmator Voir le message
Imaginez l'ampleur de la guerre numérique qui se déclenchera lorsque cette technologie sera suffisamment avancée pour cracker des clés de chiffrement... Il y aura également de très sérieux problèmes de sécurité partout dans le monde.
On devra alors à créer des algorithmes de chiffrement utilisant les mêmes technologies, et donc tout aussi difficiles à cracker, qui pousseront à trouver des moyens encore plus puissants pour les cracker, et ainsi de suite, comme c'est déjà le cas à l'heure actuelle
8  0 
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 25/10/2014 à 9:46
Citation Envoyé par doublex Voir le message
Hier, en faisant mes courses, j'ai parlé à une caissière que j'aime bien.
Je lui ai dit qu'un jour, tout sera automatisé, et qu'elle n'aura plus besoin de faire cela.
Et elle m'a dit que cela fera encore plus de chômeurs.
J'aime bien ce genre d'arguments "on m'a dit".
Si on devait croire tout ce qu'on nous dit... surtout venant de personnes qui n'ont à priori aucune connaissances dans le domaine (ici économie).

L'imprimerie à mis au chômage les copistes, les ampoules, les fabriquant de bougies, ...
On peut continuer longtemps avec le télégraphe, l'industrialisation, le travail à la chaîne, etc.

Des métiers disparaissent et d'autres naissent.
Les machines, il faut les concevoir, les fabriquer, les vendre, les installer, les maintenir, les réparer, les détruire/recycler, créer les logiciels qui tourneront dessus, etc.
Il ne faut pas non plus oublier que ces machines vont faire gagner du temps et de l'argent. Or ce temps et cet argent sera dépensé ailleurs d'où la montée du tertiaire.

Après, il ne faut pas non plus oublier que les entreprises savent parfaitement que s'il n'y a pas de demandes, ils ne pourront pas vendre.
Les actionnaires principaux des entreprises sont les banques, son but est quand même d'avoir un maximum d'épargnants (et surtout un maximum d'argent en banque) pour pouvoir les investir derrière.

Sans compter qu'avec l'IS à 33,33%, l’État récupérera de belles sommes permettant de financer diverses activités (ex. constructions, etc.) créant ainsi des emplois.
Il peut aussi augmenter l'IS, augmenter le SMIC, modifier le droit du travail, etc.

Après, oui, ce n'est pas dit qu'on créera plus ou autant d’emplois qui seront détruits, mais c'est loin d'être un problème aussi simple.
3  0 
Avatar de TiranusKBX
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 20/10/2014 à 12:06
Citation Envoyé par Saverok Voir le message
Je pense que c'est avant tout une première utilisation pratique des ordinateurs quantiques
Certes, ça démarre doucement mais ça démarre
Un peu comme les premières voitures électriques qui avaient des perf déplorables par rapport aux traditionnelles voitures avec moteur à explosion : ça à démarrer modestement
Aujourd'hui, cela devient une alternative crédible en ville et sur circuit, notamment en rallye, ces voitures offres de meilleures perf car possèdent un meilleur couple
Nul doute qu'une fois les spécificités de ces machines quantiques domptées, on en fera autre chose
oui la NSA sait déjà de quoi en faire
quand à google c'est pour améliorer google image et son indexation/recherche gargantuesque
sinon ce serait aussis très utile pour l'analyse du génome humain on passerais de 2 jours à 2 minutes ^^
3  1 
Avatar de Programmator
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 20/10/2014 à 13:04
Imaginez l'ampleur de la guerre numérique qui se déclenchera lorsque cette technologie sera suffisamment avancée pour cracker des clés de chiffrement... Il y aura également de très sérieux problèmes de sécurité partout dans le monde.
3  1 
Avatar de pmithrandir
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 21/10/2014 à 10:31
Citation Envoyé par tomlev Voir le message
OK, donc ils font un algo capable de distinguer un 6 d'un 9, et ils appellent ça de l'intelligence artificielle ? whaou, impressionnant...
Je ne suis pas choqué pour ma part.

Sur une nouvelle techno, ce n'est pas rare de limiter le scope volontairement pour tester la faisabilité a moindre cout et concentrer ses efforts.
Une fois qu'on prouve que ca fonctionne, on industrialise...
2  0 
Avatar de Bousk
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 20/10/2014 à 10:57
A la poste ils ont de telles machines pour le tri du courrier depuis... des années ?
2  1 
Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 20/10/2014 à 11:22
Je pense que c'est avant tout une première utilisation pratique des ordinateurs quantiques
Certes, ça démarre doucement mais ça démarre
Un peu comme les premières voitures électriques qui avaient des perf déplorables par rapport aux traditionnelles voitures avec moteur à explosion : ça à démarrer modestement
Aujourd'hui, cela devient une alternative crédible en ville et sur circuit, notamment en rallye, ces voitures offres de meilleures perf car possèdent un meilleur couple
Nul doute qu'une fois les spécificités de ces machines quantiques domptées, on en fera autre chose
2  1 
Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 21/10/2014 à 10:50
Citation Envoyé par Guikingone Voir le message
Deuxièmement, l'idée même d'une IA quantique pose le soucis de savoir si cette IA sera capable de résister à la tentation de pousser le déchiffrement plus loin
Pour le moment, le terme d'IA est plus marketing qu'autre chose
Nous sommes très loin d'un niveau de conscience et les termes "résister" ou "tentation" sont de l'ordre du fantasme et de la SF à l'heure actuelle (que ce soit en informatique quantique ou binaire)

Citation Envoyé par Guikingone Voir le message
Aujourd'hui, tout le monde bave devant les possibilités qu'offre la mécanique quantique en général, tout le monde veut jouer à "kikalaplusgrosse" juste pour ne pas rester en queue de peloton, je trouve ça inutile voir navrant.
C'est ainsi que le monde et la science avance.
La compétition entre les hommes, les nations et les Etats est le moteur de l'Humanité qui a permis à l'homme d'être l'espèce dominante sur Terre.
Résumer l'informatique quantique à une histoire de "kikalaplusgrosse" est très réducteur et simpliste au vu des enjeux qu'il y a derrière.
1  0 
Avatar de Bousk
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 21/10/2014 à 11:08
Citation Envoyé par Neckara Voir le message
La question que je me pose, c'est si tout le monde pourra s'offrir un "processeur" (?) quantique.
Je dirais comme à chaque nouveauté technologique : ça sera d'abord accessible aux bourses les plus remplies/prêts à mettre le prix pour être au top, puis ça se démocratisera et rentrera petit à petit dans les foyers plus modestes.
1  0