Le combat opposant Google à Oracle autour de l'utilisation de Java et des APIs d'Android continue
Mountain View se saisit de la Cour Suprême

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Il y a quatre ans, Oracle s’est saisi des autorités compétentes pour porter une accusation à Google de violation de patentes et de copyright relatif à Java dans son système d’exploitation mobile Android. Google a expliqué que les API ne devraient pas être protégées par le droit d'auteur parce qu'ils sont nécessaires pour écrire des programmes compatibles. Un tribunal de première instance était d’accord avec la logique de Google puisque son verdict reconnaissait Mountain View non coupable de ces chefs d’accusations. Le juge, qui a expliqué être développeur à ses heures perdues, a estimé que les API ne pouvaient être brevetées ou copyrightées, et a constaté que le code « copié » ne concernait que 9 lignes d’une opération particulièrement triviale.

Cependant, le 09 mai dernier, une décision de la Cour d’Appel a annulé ce verdict en proclamant que les interfaces de programmation pouvaient être protégées par la législation sur les droits d’auteurs « jusqu’à ce que la cour suprême ou le Congrès nous dise le contraire ». Message bien reçu chez le numéro un de la recherche puisque Google a décidé de porter son cas dans de plus hautes sphères en saisissant cette fois ci la Cour Suprême qui va devoir trancher sur cette affaire. En cas d’échec de la procédure, Google devra payer un milliard de dollars en indemnités pour l’utilisation « frauduleuse » des APIs d’Oracle dans Android; sans compter l’obligation de souscrire une licence d’utilisation avec Oracle pour continuer à utiliser les APIs de Java.

Oracle affirme qu’Android, le système d’exploitation mobile le plus utilisé au monde, a repris des éléments de base de Java, en particulier sur la structure et l’organisation des API Java afin que les développeurs qui sont déjà habitués à ce langage ne soient pas dépaysés afin que la conception de leurs applications Android soit facilitée. L’un des éléments au centre du contentieux portait sur des brevets enfreints par Dalvik, la machine virtuelle d’Android. Dalvik a été développé par Google comme alternative à la machine virtuelle Java. Sun (propriété d'Oracle) a mis sous licence GPL la machine virtuelle Java OpenJDK, mais pour pouvoir utiliser une autre JVM, il faut au préalable obtenir une licence d’Oracle, chose que Google n’a pas fait. Dalvik devrait bientôt être remplacé par ART (Android RunTime) pour les prochaines versions d’Android.

Le numéro un de la recherche a déposé sa demande auprès de la Cour suprême plus tôt cette semaine. Il faut préciser que le tribunal n'accepte pas d’étudier tous les cas et n’a donc pas l’obligation légale d’entendre Google ; Mountain View pourrait donc bien voir sa demande déclinée. Le contenu entier de la plainte de Google n’est pas encore disponible sur le site web de la Cour Suprême. Quoi qu’il en soit, Oracle a jusqu’au 07 novembre pour faire parvenir sa réponse.

Le dépôt de Google n'était pas immédiatement disponible sur le site Web de la Cour suprême. Néanmoins, dans sa déposition cette semaine, Google a déclaré que : « les premières entreprises informatiques auraient pu bloquer de vastes quantités de développement technologique en invoquant des monopoles de copyrights sur la base de leur design d’ordinateurs et de programmation. »

Source : Cour Suprême


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de worm83 worm83 - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 10/10/2014 à 15:22
1 milliard pour une vérification de limite !!!!!
Y'a plus de limite.
Avatar de nchal nchal - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 10/10/2014 à 15:57
Oracle qui joue les patent troll... Ils sont déjà au fond et ils creusent encore
Avatar de deusyss deusyss - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 10/10/2014 à 16:32
Au delà de mon mépris personnel total pour oracle, se rendent-ils compte qu'ils ne s'aident pas?

De plus en plus de société se détourne de java pour leur produit. Mais au final elles ont raisons. Si elles continuent en Java, au vu des habitudes d'oracle, elles peuvent se retrouver piégées dans un langage qui peux du jour au lendemain devenir payant selon le bon vouloir d'oracle ou alors, comme google, se retrouver trainé en justice.

Dans mon travail de plus en plus de client demande des études de migration pour passer d'oracle à PostgreSQL, et de java vers d'autres solutions de programmation, pour leur SI. De par son historique, et ses clash actuels, oracle ne fait que creuser sa tombe je pense.
Avatar de nchal nchal - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 10/10/2014 à 16:44
Citation Envoyé par deusyss Voir le message
Au delà de mon mépris personnel total pour oracle, se rendent-ils compte qu'ils ne s'aident pas?

De plus en plus de société se détourne de java pour leur produit. Mais au final elles ont raisons. Si elles continuent en Java, au vu des habitudes d'oracle, elles peuvent se retrouver piégées dans un langage qui peux du jour au lendemain devenir payant selon le bon vouloir d'oracle ou alors, comme google, se retrouver traîné en justice.

Dans mon travail de plus en plus de client demande des études de migration pour passer d'oracle à PostgreSQL, et de java vers d'autres solutions de programmation, pour leur SI. De par son historique, et ses clash actuels, oracle ne fait que creuser sa tombe je pense.
C'est malheureusement assez vrai...
Ça ferait chier chez Java meurt à cause d'Oracle...
Avatar de Uther Uther - Expert éminent https://www.developpez.com
le 10/10/2014 à 17:01
Certes la politique est mauvaise, mais ce n'est certainement pas le méchant Oracle qui aurait perverti le gentil Java. Sun adéfendait déjà agressivement Java avant d'être racheté.
Avatar de super_navide super_navide - Provisoirement toléré https://www.developpez.com
le 10/10/2014 à 18:09
Citation Envoyé par deusyss Voir le message
Au delà de mon mépris personnel total pour oracle, se rendent-ils compte qu'ils ne s'aident pas?

De plus en plus de société se détourne de java pour leur produit. Mais au final elles ont raisons. Si elles continuent en Java, au vu des habitudes d'oracle, elles peuvent se retrouver piégées dans un langage qui peux du jour au lendemain devenir payant selon le bon vouloir d'oracle ou alors, comme google, se retrouver trainé en justice.

Dans mon travail de plus en plus de client demande des études de migration pour passer d'oracle à PostgreSQL, et de java vers d'autres solutions de programmation, pour leur SI. De par son historique, et ses clash actuels, oracle ne fait que creuser sa tombe je pense.

Java pour une entreprise est le langage de l'avenir et toute entreprise qui choisi une autre techno prend de grand risque.
Dans ma boite on migre des programme c# en java.
La seule alternative a java est le C++ à cause de tous ses frameworks , du faite qu'il soit libre performant et relativement portable au niveau du source.

Je pense que le but d'oracle est juste de maintenir le standard java.
La machine virtuel java de google n'est pas un standard java et c bien dommage.............

Moi ce que je comprend pas pkoi google et oracle ne font pas une alliance pour créer un unique JDK pour android windows linux etc....
Avatar de deusyss deusyss - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 10/10/2014 à 19:04
Eh bien je ne suis pas d'accord avec toi (hoirs du fait que migrer de C# vers autre chose est une bonne chose ).

Dans ma société tout migre vers Python, et ce sans aucuns regret, on est gagnant sur tous les fronts. Quand au fait que c'est le langage de l'avenir, j'en doute fort.

Pour s'en convaincre, commence par regarder les programmes scolaires: java est de moins en moins enseigné. Ensuite l'engouement de sociétés clientes: personnellement, il y en a de plus en plus stipulant dans leur CDC ne voulant plus de java, après avoir eu beaucoup de soucis. End ernier exemple, je citerai la nouvelle orientation, ayant fait l'objet d'un article sur ce site, avec un fonctionnement se rapprochant de langage type Python.

J'avoue ne pas etre objectif, ayant toujours été anti java (je suis pas expert Python pour rien ).

Mais si je regarde objectivement les choses, je ne peux que constater que nombre de société de services n'ont que "java" à la bouche et en mettent partout, même quand ça n'y a rien a faire (expérience vécu). De plus, nombre de dev ne connaissent pas grand choses aux frameworks utilisé, aboutissant à des softs totalement ou trop buggé.

Tout cela n'a surement pas aidé java, côté réputation, et je pense que ce qu'il fait qu'il est encore beaucoup utilisé est principalement le fait qu'il a été énormément déployé et qu'il faut en amortir le cout avant de passer à autre chose.

Pour moi (avis perso), de ce que j'en voit et vit, et même des retours pro, java n'est pas le langage de l'avenir mais un langage sur le déclin et faire une migration en ce moment vers ce langage est une grave erreur.
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Expert éminent https://www.developpez.com
le 10/10/2014 à 19:34
Citation Envoyé par Uther Voir le message
Certes la politique est mauvaise, mais ce n'est certainement pas le méchant Oracle qui aurait perverti le gentil Java. Sun adéfendait déjà agressivement Java avant d'être racheté.
Sur certains points, effectivement. Par exemple, le conflit avec Apache Foundation sur les TCK Java SE et Java EE. Mais carrément fermer l'API ? Jamais ils ne seraient allés jusque là. D'ailleurs, je n'ai jamais entendu dire à l'époque que Sun envisageait d'attaquer Sun en justice à propos d'Android. Alors même que ça a très concrètement mis par terre toute leur stratégie JavaFX Mobile (qui est passé à la poubelle, d'ailleurs. Sun a racheté SavaJe en pure perte).
Avatar de tomlev tomlev - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 10/10/2014 à 19:38
Citation Envoyé par super_navide Voir le message
Java pour une entreprise est le langage de l'avenir et toute entreprise qui choisi une autre techno prend de grand risque.
Affirmation purement gratuite ; comment peux-tu présenter ça comme une vérité absolue et sans même proposer le moindre argument ? Java est certes un bon langage, mais toutes les entreprises n'ont pas forcément les mêmes besoins... S'il y avait un langage qui était idéal pour tout le monde, il y a longtemps que les autres auraient été abandonnés.

Dire qu'un langage, aussi bon soit-il, est le seul qui soit viable, alors que des millions de gens utilisent d'autres langages avec succès, c'est parfaitement ridicule. Il faudrait peut-être enlever un peu tes œillères et regarder en dehors du petit monde dans lequel tu sembles évoluer...

Citation Envoyé par super_navide Voir le message
La seule alternative a java est le C++ à cause de tous ses frameworks
Parce qu'il n'y a pas de frameworks pour les autres langages ?
J'ai du rêver alors ces 10 dernières années, parce qu'il me semblait pourtant avoir utilisé un framework standard très riche en C#... sans compter toutes les librairies open-source disponibles. Java ou C# (et certainement plein d'autres) n'ont pas grand chose à envier à C++ en terme d'écosystème.
Avatar de Uther Uther - Expert éminent https://www.developpez.com
le 10/10/2014 à 20:20
Citation Envoyé par Traroth2 Voir le message
Sur certains points, effectivement. Par exemple, le conflit avec Apache Foundation sur les TCK Java SE et Java EE. Mais carrément fermer l'API ? Jamais ils ne seraient allés jusque là. D'ailleurs, je n'ai jamais entendu dire à l'époque que Sun envisageait d'attaquer Sun en justice à propos d'Android. Alors même que ça a très concrètement mis par terre toute leur stratégie JavaFX Mobile (qui est passé à la poubelle, d'ailleurs. Sun a racheté SavaJe en pure perte).
Sun essayait déjà de faire payer de royalties a Google depuis longtemps, même si c'est après le rachat d'Oracle que l'affaire a été portée devant les tribunaux.

La politique de Sun a toujours été favorable aux implémentations par d'autres de la JVM, mais seulement parce que ça lui permettait de se faire de l'argent en vendant l'acces à son implémentation de référence de Java et/ou au TCK. S'il s'est opposé à Android, c'est justement parcequ'il se base sur Harmony (pas besoin de payer son implémentation de référence) et qu'il a renoncé à la compatibilité (donc pas besoin du TCK), et que du coup il n'a aucun moyen de prendre sa part du gateau.

De même, ils se sont défendus judiciairement contre Microsoft qui était coupable d'avoir fait à peu près la même chose qu'Android : a savoir créer un Java, incompatible et distribué en masse lié a ses produits grand public. Ceci risquait de faire perdre à Sun la maîtrise du produit qu'il avait créé.
Il y a une différence, certes importante au niveau de la forme : Google ne s'est pas permis de nommer sa plateforme Java, mais sur le fond le soucis pour Oracle/Sun assez comparable.
Avatar de super_navide super_navide - Provisoirement toléré https://www.developpez.com
le 10/10/2014 à 22:06
Citation Envoyé par tomlev Voir le message
Affirmation purement gratuite ; comment peux-tu présenter ça comme une vérité absolue et sans même proposer le moindre argument ? Java est certes un bon langage, mais toutes les entreprises n'ont pas forcément les mêmes besoins... S'il y avait un langage qui était idéal pour tout le monde, il y a longtemps que les autres auraient été abandonnés.

Dire qu'un langage, aussi bon soit-il, est le seul qui soit viable, alors que des millions de gens utilisent d'autres langages avec succès, c'est parfaitement ridicule. Il faudrait peut-être enlever un peu tes œillères et regarder en dehors du petit monde dans lequel tu sembles évoluer...

Parce qu'il n'y a pas de frameworks pour les autres langages ?
J'ai du rêver alors ces 10 dernières années, parce qu'il me semblait pourtant avoir utilisé un framework standard très riche en C#... sans compter toutes les librairies open-source disponibles. Java ou C# (et certainement plein d'autres) n'ont pas grand chose à envier à C++ en terme d'écosystème.
j'ai 15 ans d'experience j'ai pratiqué le C++ le C smalltalk , graphtalk ,javascript et enfin java et un tout petit peux de c#
Donc voilà avec toutes ses expériences le langage le plus polyvalent est java.
Je le pratique au boulot
pour des batchs des ihms , même des scripts pour traiter des données ou extraire des données d'une base oracle.
Pour faire de la 3D avec lwjgl.
Pour faire des site internets avec gwt.
Et enfin la ou j'ai aprecié pour la légo NXT avec lejos une toute petite machine virtuel java super sympas pour faire un peux de robotique.
A oui aussi pour interfacer des phydgets (a chercher sur google pour voir ce que c'est ).
Donc avec toutes ces experiences (j'ai essaye python aussi mais bof ).
Je dis java est le meilleurs langage le plus polyvalent....
Avatar de Vlozer Vlozer - Membre habitué https://www.developpez.com
le 10/10/2014 à 22:16
Citation Envoyé par super_navide Voir le message
j'ai 15 ans d'experience j'ai pratiqué le C++ le C smalltalk , graphtalk ,javascript et enfin java et un tout petit peux de c#
Donc voilà avec toutes ses expériences le langage le plus polyvalent est java.
Concretement, selon toi, c'est quoi ce qui manque au C# par rapport au java? (hormis la portabilité, mais ça c'est pas lié au langage)
Avatar de foetus foetus - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 10/10/2014 à 22:32
Citation Envoyé par Vlozer Voir le message
Concretement, selon toi, c'est quoi ce qui manque au C# par rapport au java? (hormis la portabilité, mais ça c'est pas lié au langage)
Une crédibilité professionnelle (en France?) ou l'ombre de Microsoft ou
Avatar de tomlev tomlev - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 10/10/2014 à 23:21
Citation Envoyé par Vlozer Voir le message
Concretement, selon toi, c'est quoi ce qui manque au C# par rapport au java? (hormis la portabilité, mais ça c'est pas lié au langage)
Et encore, avec Mono et Xamarin ça commence à être assez portable. Surtout maintenant que le compilateur Roslyn est open-source

Citation Envoyé par foetus Voir le message
Une crédibilité professionnelle (en France?)
Je ne vois pas ce que tu veux dire. Je pratique C# depuis 2002 à titre personnel, professionnellement depuis 2006, et je reçois (très) régulièrement des propositions de poste pour du développement C#, ce qui montre bien qu'il y a une demande de la part des entreprises. A partir de là, je ne comprends pas très bien pourquoi tu mets en cause la crédibilité professionnelle de C#...

Citation Envoyé par foetus Voir le message
ou l'ombre de Microsoft ou
Très franchement, je préfère "l'ombre de Microsoft" à celle d'Oracle, mais bon, question de point de vue je suppose...
Avatar de foetus foetus - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 11/10/2014 à 0:47
Citation Envoyé par tomlev Voir le message
je reçois (très) régulièrement des propositions de poste pour du développement C#
Justement, s'il y avait suffisamment de développeurs, tu ne serais quasi jamais sollicité
Ou alors c'est pour ton expertise

C'est le ressenti que j'ai (notamment les offres Apec ou 2-3 trucs par-ci par-là)
Avatar de steel-finger steel-finger - Membre habitué https://www.developpez.com
le 11/10/2014 à 1:45
Citation Envoyé par super_navide Voir le message
Java pour une entreprise est le langage de l'avenir et toute entreprise qui choisi une autre techno prend de grand risque.
Dans ma boite on migre des programme c# en java.
La seule alternative a java est le C++ à cause de tous ses frameworks , du faite qu'il soit libre performant et relativement portable au niveau du source.

Je pense que le but d'oracle est juste de maintenir le standard java.
La machine virtuel java de google n'est pas un standard java et c bien dommage.............

Moi ce que je comprend pas pkoi google et oracle ne font pas une alliance pour créer un unique JDK pour android windows linux etc....
Java n'est absolument pas, un langage d'avenir, regarde tout les grosses entreprise qui on migré de java, juste pour exemple Paypal, qui migre sous Nodejs
Avatar de thorop thorop - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 11/10/2014 à 4:44
Citation Envoyé par steel-finger Voir le message
Java n'est absolument pas, un langage d'avenir, regarde tout les grosses entreprise qui on migré de java, juste pour exemple Paypal, qui migre sous Nodejs
Mais du coup, si je te dis que Facebook est en train de migrer une partie de son architecture en C++ vers Java on en déduit quoi ? Que la plupart des langages sont viables pour certains use cases.
Avatar de super_navide super_navide - Provisoirement toléré https://www.developpez.com
le 11/10/2014 à 12:11
Citation Envoyé par tomlev Voir le message
Et encore, avec Mono et Xamarin ça commence à être assez portable. Surtout maintenant que le compilateur Roslyn est open-source

Je ne vois pas ce que tu veux dire. Je pratique C# depuis 2002 à titre personnel, professionnellement depuis 2006, et je reçois (très) régulièrement des propositions de poste pour du développement C#, ce qui montre bien qu'il y a une demande de la part des entreprises. A partir de là, je ne comprends pas très bien pourquoi tu mets en cause la crédibilité professionnelle de C#...

Très franchement, je préfère "l'ombre de Microsoft" à celle d'Oracle, mais bon, question de point de vue je suppose...
Ben oui c évident que c# reste encore , ça coûte très chère de changer de langage ........
Et pourquoi changer de langage quand on a un logiciel qui fonctionne bien et les équipes compétente.

Le meilleur exemple est cobol qu'on donnait pour mort il y a quelque année et pourtant il y a tellement de programme fait en cobol et qui marche tres bien alors pkoi changé.

Ce qui manque c# c de tourner aussi bien sur linux n sur android que sur windows et un framework com GWT.
et puis je préfère eclipse a visual studio ........
Avatar de super_navide super_navide - Provisoirement toléré https://www.developpez.com
le 11/10/2014 à 13:01
Citation Envoyé par deusyss Voir le message
Eh bien je ne suis pas d'accord avec toi (hoirs du fait que migrer de C# vers autre chose est une bonne chose ).

Dans ma société tout migre vers Python, et ce sans aucuns regret, on est gagnant sur tous les fronts. Quand au fait que c'est le langage de l'avenir, j'en doute fort.

Pour s'en convaincre, commence par regarder les programmes scolaires: java est de moins en moins enseigné. Ensuite l'engouement de sociétés clientes: personnellement, il y en a de plus en plus stipulant dans leur CDC ne voulant plus de java, après avoir eu beaucoup de soucis. End ernier exemple, je citerai la nouvelle orientation, ayant fait l'objet d'un article sur ce site, avec un fonctionnement se rapprochant de langage type Python.

J'avoue ne pas etre objectif, ayant toujours été anti java (je suis pas expert Python pour rien ).

Mais si je regarde objectivement les choses, je ne peux que constater que nombre de société de services n'ont que "java" à la bouche et en mettent partout, même quand ça n'y a rien a faire (expérience vécu). De plus, nombre de dev ne connaissent pas grand choses aux frameworks utilisé, aboutissant à des softs totalement ou trop buggé.

Tout cela n'a surement pas aidé java, côté réputation, et je pense que ce qu'il fait qu'il est encore beaucoup utilisé est principalement le fait qu'il a été énormément déployé et qu'il faut en amortir le cout avant de passer à autre chose.

Pour moi (avis perso), de ce que j'en voit et vit, et même des retours pro, java n'est pas le langage de l'avenir mais un langage sur le déclin et faire une migration en ce moment vers ce langage est une grave erreur.

Oui java sur le declin OK , alors pkoi google a choisi java ?????????????????
Python son problème est qu'il est pas typé donc c très difficile de faire factoring sans tous cassé.
Je pense un langage non typé est une mauvaise solution.
Le seul point faible de python est qu'il n'est pas typé donc c moins maintenable et moins performant (tous instruction sur un objet doit tester le type avant )
En plus il y a t'il une version android de python ????
Avatar de deusyss deusyss - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 12/10/2014 à 19:42
Java? je ne suis pas dans leur petit papier, mais à mon avis, s'il ont utilisé principalement Python en interne (à + de 80%), engagé Von Rossum (linventeur de Python) et développé leur propre langage, basé entre autre sur Python, c'est surement que Java n'est pas si génial.

Un autre exemple? ils développent leur propre alternative à java et la jvm pour android.

On défend tous le point de vue de notre langage préféré, et quelque part c'est normal, mais il faut savoir ouvrir les yeux aussi et etre objectif.

Oui Python a quelque lacunes. Je pense principalement à sa vitesse d'exécution, qui est néanmoins compensé par le fait qu'il s'interface très bien avec le C. Et même si c'est le principal défaut à mes yeux (le typage dynamique est pour moi une qualité), je peux comprendre que d'autres lui en trouve plus.

Il faut comprendre ensuite qu'il n'y a pas que le langage, mais aussi sa gestion au niveau international. Python est géré par une fondation a but non lucratif, et java par une société qui ne pense qu'au pognon.

Donc, objectivement, je maintient que java est un langage en train de mourir.

Et j’arrêterai ce fil ici, car je vois qu'il est difficile de discuter sérieusement, ça part encore en troll.
Avatar de rawsrc rawsrc - Modérateur https://www.developpez.com
le 13/10/2014 à 9:34
Citation Envoyé par super_navide Voir le message
Oui java sur le declin OK , alors pkoi google a choisi java ?????????????????
Parce qu'à l'époque c'était SUN qui était derrière Java et que, s'ils voulaient démarrer rapidement, il était bien plus judicieux de s'appuyer sur une grosse brique existante et déjà embarquée dans plein d'appareils que de repartir d'une feuille blanche.
Bien que Google ait eu une interprétation assez large de la licence à l'époque, ils ont quand même pu développer leur machine virtuelle Dalvik sans se ruiner...

Je ne suis pas sûr que cela aurait été ce scénario si Oracle avait été derrière Java à la même époque...

Rien ne dit qu'un jour, Google ne prenne pas un virage brutal et abandonne l'écosystème Java pour migrer vers une architecture sur laquelle ils auraient la main mise. Google a largement atteint la taille critique qui permet de créer des OS, des langages et même des technologies qui deviennent des normes, de ce fait ils sont quand même maîtres de leur avenir technologique...
Je ne parierai pas autant sur Oracle.
Avatar de Gugelhupf Gugelhupf - Modérateur https://www.developpez.com
le 13/10/2014 à 11:36
D'après ce benchmark, Java et C# sont les deux seuls langages de haut-niveau, orienté objet à prendre moins de 25 sec pour exécuter le programme sur les calculs de planètes.

A l'heure où j'écris ce post :
  • Pour le C++ (implémentation G++) on a un temps d'exécution de 9.04 secs avec une consommation 336 Kb.
  • Pour C# (implémentation Mono) on a un temps d'exécution de 22.04 secs avec une consommation 15,604 Kb.
  • Pour Java (implémentation JDK8) on a un temps d'exécution de 24.54 secs avec une consommation 19,412 Kb.
  • Pour Dart on a un temps d'exécution de 35.42 secs avec une consommation 12,616 Kb.


Et loin derrière on a :
  • PHP temps d'exécution : 12 min et conso : 2,588 Kb
  • Python temps d'exécution : 16 min et conso : 4,252 Kb


Le typage explicite n'y est certainement pas pour rien. Je ne vois pas Google choisir un langage tel que Python pour faire du dév Android (Cython ne compte pas), Dart oui par contre.

Maintenant si on revient aux langages populaires tels que Java et C#, rien n'est gratuit, si Oracle use de son influence pour Java, Microsoft et Xamarin le font aussi de leur coté pour C#.
Avatar de OPi OPi - Membre actif https://www.developpez.com
le 13/10/2014 à 18:05
Citation Envoyé par Gugelhupf Voir le message
D'après ce benchmark, Java et C# sont les deux seuls langages de haut-niveau, orienté objet à prendre moins de 25 sec pour exécuter le programme sur les calculs de planètes.
Scala est meilleur.

Ce serait intéressant de voir ce que donne Python avec l'implémentation PyPy : http://www.pypy.org/
Avatar de Gugelhupf Gugelhupf - Modérateur https://www.developpez.com
le 13/10/2014 à 22:34
Meilleur en quoi ?

Scala apporte de la sucre syntaxique certes, mais depuis Java 8 il y a les lambdas.
De plus Scala n'est pas aussi répandu que Java, c'est un critère de choix pour Google qui veut répandre au maximum son influence.
Avatar de OPi OPi - Membre actif https://www.developpez.com
le 13/10/2014 à 23:42
Citation Envoyé par Gugelhupf Voir le message
Meilleur en quoi ?
Selon votre benchmark, il est plus rapide que Java, et plus rapide que C# sous certains mono.
Avatar de Uther Uther - Expert éminent https://www.developpez.com
le 14/10/2014 à 10:13
Citation Envoyé par rawsrc Voir le message
Je ne suis pas sûr que cela aurait été ce scénario si Oracle avait été derrière Java à la même époque...
Oracle a continué la politique engagée par Sun sur Java ni plus ni moins. Sun s'est toujours attaqué aux implémentations de Java non compatible et avait commencé a réclamer des royalties à Google bien avant son rachat.

Citation Envoyé par rawsrc Voir le message
s'ils voulaient démarrer rapidement, il était bien plus judicieux de s'appuyer sur une grosse brique existante et déjà embarquée dans plein d'appareils que de repartir d'une feuille blanche.
Ca aurait été vrai si Google avait choisi de se baser sur l'environement JavaME, qui en effet était plutôt bien éprouvé dans le domaine du mobile. Au lieu de cela, ils ont choisi de redévelopper un tout nouvel environement en prenant comme point de départ Harmony : un environement JavaSE qui n'était pas du tout taillé pour le mobile.
Ils avaient à leur disposition plusieurs technologies (Qt mobile par exemple) mieux adaptées et qui auraient été fonctionelles bien plus rapidement.
Avatar de Gugelhupf Gugelhupf - Modérateur https://www.developpez.com
le 14/10/2014 à 11:04
Citation Envoyé par OPi Voir le message
Selon votre benchmark, il est plus rapide que Java, et plus rapide que C# sous certains mono.
D'après ce benchmark (qui n'est pas le mien), Scala est 3,9% plus rapide que Java, mais consomme 21,7% de plus de mémoire que Java.
Il ne faudrait pas oublier non plus que ce qui fait tourner Scala c'est le JDK de Java.
Avatar de Battant Battant - Membre actif https://www.developpez.com
le 16/10/2014 à 19:55
Bonjour,

Et on ne se contente pas d'openjdk ?

Si on utilisait du libre, on ne se taperait pas tous dessus pour des brevets à coup de millions de dollars. Il en va de même pour tout. Si les tablettes, smartphone ect... était libre, pas de contre façon et de violation de brevets. Je peut toutefois reconnaitre que les brevet peut protéger des année de recherche mais un brevet c'est propriétaire.

Que pensez-vous ?

J'attends vos rations

Salutations
Avatar de Kapeutini Kapeutini - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 17/10/2014 à 14:48
1 milliard de $ je comprends oracle mais quand on jette un oeil sur netbeans 8.01 ...
c est bof :-)
Avatar de bruneltouopi bruneltouopi - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 17/10/2014 à 16:19
Je suis au Sol.Très très interressant ce Juge.
Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 10/12/2014 à 9:38
Oracle estime que Google a violé le copyright sur Java avec Android
et refuse que l'affaire soit portée à la Cour Suprême

La bataille judiciaire entre Oracle et Google a pris un nouveau tournant. Les entreprises sont en train d’argumenter pour savoir si un procès doit avoir lieu depuis que Google a déposé sa plainte auprès de la Cour Suprême des Etats-Unis pour qu’elle statue sur le procès de violation de copyright autour des API Java qui l’oppose à Oracle.

Ce dernier ne voudrait pas que cela se produise et a dit à la Cour Suprême ce lundi que « laisser non protégeables les milliers de ligne que Google a copié priverait tout code de protection du droit d'auteur » avant de l’exhorter à ne pas délibérer sur ce cas. Google a avancé qu’il n’avait pas d’autres choix que de copier des parties de Java lorsqu’il développait Android, Java étant déjà populaire à l’époque et les développeurs ayant besoin d’API pour écrire des programmes Java. Google a estimé qu’un tel code « fonctionnel » ne devrait pas bénéficier de la protection sous la loi américaine relative droit d’auteur. Pourtant pour Oracle, il est évident que la loi est claire. Ces avocats estiment qu’il ne devrait « pas y avoir de débat sur le fait que Google était libre d’écrire ses propres lignes de code pour effectuer les mêmes fonctions qu’Oracle. A la place, c’est du plagiat ».

Petit rappel : il y a quatre ans, Oracle a porté plainte contre Google, réclamant 6 milliards de dollars (même si le juge a trouvé ce montant extrêmement élevé et l’a donc rejeté) pour avoir violé des brevets ainsi que le droit d’auteur avec son système d’exploitation mobile Android. Il faut se souvenir qu’Oracle a récupéré la technologie Java avec le rachat de Sun Microsystems. Après de nombreux rebondissements, la société de Larry Ellison a perdu la bataille autour du brevet mais le jury était partagé autour de la question du droit d’auteur. Le jury a reconnu que Google a copié les API Java, mais il a été incapable de se prononcer sur le fait que cette copie était illégale ou si elle tombait sous la doctrine « fair use » (ensemble de règles de droit, d'origine législative et jurisprudentielle, qui apportent des limitations et des exceptions aux droits exclusifs de l'auteur sur son œuvre (droit d'auteur). Il essaie de prendre en compte à la fois les intérêts des bénéficiaires des droits d'auteur et l'intérêt public, pour la distribution de travaux créatifs, en autorisant certains usages qui seraient, autrement, considérés comme illégaux). Le 09 mai dernier, une décision de la Cour d’Appel a proclamé que les interfaces de programmation pouvaient être protégées par la législation sur les droits d’auteur « jusqu’à ce que la cour suprême ou le Congrès nous dise le contraire »

Google n'a pas voulu en rester là. En octobre, la société de Larry Page s'est tournée vers la Cour suprême, la plus haute juridiction du pays en lui demandant d'examiner le cas. Sa démarche a été soutenue quelques semaines plus tard par une initiative portée par un groupe de dizaines de scientifiques reconnus, parmi lesquels le « père de l’Internet » Vinton Cerf, Ken Thomson (co-concepteur du système d'exploitation Unix), cinq lauréats du prix Turing, quatre vainqueurs de la National Medal of Technology, l’EFF et etc.

S’exprimant au nom des développeurs, ils estiment que la décision de la cour d’appel en faveur d’Oracle pourrait affecter la liberté d’utiliser des API pour leurs applications, ce qui aurait pour conséquence d’étouffer l’innovation et de rendre difficile une collaboration des applications. « Lorsque les programmeurs peuvent librement ré implémenter ou faire du reverse engineering d’une API sans l’avoir obtenue après une licence coûteuse ou risquer un procès, ils peuvent créer des logiciels compatibles que le créateur original de l'interface n’aurait jamais envisagé ou n’aurait peut-être pas eu les ressources nécessaires pour mettre en œuvre » a estimé l’EFF.

La Cour suprême n'accepte pas toujours d'examiner les dossiers qui lui sont soumis. Elle se penche uniquement sur ceux qui permettraient de régler un point législatif important. Si elle refuse d'entendre la requête, celle-ci pourrait être renvoyée vers la cour fédérale pour un nouveau procès. Si elle accepte, la communauté des développeurs suivra de très près ses implications sur les API et les copyrights.

Source : oracle -cour suprême-, google -cour suprême-, EFF (au format PDF)
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Expert éminent https://www.developpez.com
le 10/12/2014 à 14:01
On comprend qu'Oracle préfèrerait toucher le pactole sans que quiconque se penche trop sérieusement sur le fond de ses revendications, mais ça serait mauvais pour tout le monde informatique.
Avatar de redcurve redcurve - Membre actif https://www.developpez.com
le 10/12/2014 à 15:16
Citation Envoyé par Traroth2 Voir le message
On comprend qu'Oracle préfèrerait toucher le pactole sans que quiconque se penche trop sérieusement sur le fond de ses revendications, mais ça serait mauvais pour tout le monde informatique.
Java est bancale, rien que la gestion des génériques est une vaste blague. M'enfin bon, heureusement dotnet arrive partout , C# partout
Avatar de tchize_ tchize_ - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 10/12/2014 à 15:44
Citation Envoyé par redcurve Voir le message
Java est bancale, rien que la gestion des génériques est une vaste blague. M'enfin bon, heureusement dotnet arrive partout , C# partout
Hoooo, un Troll
Avatar de tomlev tomlev - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 10/12/2014 à 15:50
Citation Envoyé par tchize_ Voir le message
Hoooo, un Troll
C'est un troll, mais ce qu'il dit sur les génériques en Java n'en est pas moins vrai
Avatar de redcurve redcurve - Membre actif https://www.developpez.com
le 10/12/2014 à 16:30
Citation Envoyé par tomlev Voir le message
C'est un troll, mais ce qu'il dit sur les génériques en Java n'en est pas moins vrai
Clairement java est à la masse complète. Il faudrait reprendre tout le runtime de 0. De toute façon avec dotnet en libre ça va faire mal
Avatar de Uther Uther - Expert éminent https://www.developpez.com
le 10/12/2014 à 16:41
Et hop! Une seconde couche de troll, encore moins discret.
Avatar de eldran64 eldran64 - Membre actif https://www.developpez.com
le 10/12/2014 à 16:54
Je croyais qu'on était mercredi, pas vendredi... j'ai dû me tromper.
Avatar de tchize_ tchize_ - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 13/12/2014 à 13:44
Ha ben non, on est samedi
Avatar de WebPac WebPac - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 18/12/2014 à 12:23
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
« Lorsque les programmeurs peuvent librement ré implémenter ou faire du reverse engineering d’une API sans l’avoir obtenue après une licence coûteuse ou risquer un procès
En gros Google demande que quiconque qui n'a pas envie de payer une licence doit pouvoir décompiler un logiciel pour récupérer le code source le copier et le recompiler ?
Pourquoi on s'embête à essayer de vendre les logiciels qu'on fait si les clients auront le droit de les utiliser gratuitement et légalement en les crakant ?

Je pense dans l'histoire que Google n'est pas le gentil défenseur des droits des utilisateurs et des développeurs contre les méchants anti-progrès contrairement à l'image qu'ils essaient de donner.
Avatar de nicroman nicroman - Modérateur https://www.developpez.com
le 18/12/2014 à 13:31
Heu... je crois qu'on ne parle pas de la même chose...

La machine virtuelle est protégée, c'est un fait, personne n'a essayé de la dé-compiler / copier-le-code / recompilé.
Android n'utilise pas la jvm de Oracle (ex sun), mais Dalvik. Et personne n'a attaqué Dalvik jusqu'à présent.

Par contre java c'est aussi X librairies qui viennent avec, dont le code source est librement lisible sans aucune décompilation, et même fourni par Oracle.
L'API des librairies communes entre AndroidSDK et JavaSDK est strictement identique. (java.io, ...).
L'implémentation de ces librairies par contre est différente dans 99,9% des cas. Dans mes souvenirs, une fonction avait une implémentation identique par exemple:
Code : Sélectionner tout
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
 
private static void rangeCheck(int arrayLen, int fromIndex, int toIndex) {
     if (fromIndex > toIndex)
          throw new IllegalArgumentException("fromIndex(" + fromIndex +
               ") > toIndex(" + toIndex+")");
     if (fromIndex < 0) 
          throw new ArrayIndexOutOfBoundsException(fromIndex);
     if (toIndex > arrayLen) 
          throw new ArrayIndexOutOfBoundsException(toIndex);
}
Le juge en charge de l'histoire au départ a dit:
Non on ne peut pas copyright "toArray(int fromIndex, int toIndex)" mais on peut copyright la fonction plus haut (private donc hors "API") et en particulier son implémentation "verbatim".

L'argumentation de Oracle (pour la cour d'appel) est de dire:
Je prends un livre de Harry Potter, je prends les mêmes titres de chapitre, les mêmes premières phrases de chaque paragraphe, et je reformule le contenu des paragraphe... cela en fera toujours une copie
En parlant de 96% du code de AndroidSDK qui reprend quasiment la même implémentation que JavaSDK.

Cette cour d'appel dit:
Ok, non seulement changer un nom de variable / une implémentation n'est pas suffisant pour ne pas tomber dans la copie... mais même la fonction "toArray(int fromIndex, int toIndex)" est copyrightable
Ce qui fait monter aux créneaux tout développeur (qui ne soit pas anti-google stupide). Non seulement l'analogie de Oracle est complètement stupide et décalée (les APIs ne racontent pas une histoire, contrairement aux titres des chapitres d'un livre), mais cela veut dire que si jamais, à un moment, dans votre code vous écrivez:
Code : Sélectionner tout
1
2
 
public String toString()
Vous tombez sous le coup du copyright !

Je passe sous le silence les "Patent" sensées être utilisées par Google, ce dernier ayant démontré que les Patent en question étaient postérieures à leur implémentation libre déjà utilisées.
(c'est un peu le problème des patent aux états-unis, ou on peut patenter tout et n'importe quoi, comme un écran rectangulaire à angles arrondis).
Avatar de tomlev tomlev - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 18/12/2014 à 13:51
Citation Envoyé par WebPac Voir le message
En gros Google demande que quiconque qui n'a pas envie de payer une licence doit pouvoir décompiler un logiciel pour récupérer le code source le copier et le recompiler ?
Pourquoi on s'embête à essayer de vendre les logiciels qu'on fait si les clients auront le droit de les utiliser gratuitement et légalement en les crakant ?

Je pense dans l'histoire que Google n'est pas le gentil défenseur des droits des utilisateurs et des développeurs contre les méchants anti-progrès contrairement à l'image qu'ils essaient de donner.
Je pense que tu n'as pas compris de quoi il s'agit... L'enjeu de cette affaire porte sur les API (l'interface), pas les implémentations.
Je t'invite à lire cet article de Martin Fowler : APIs should not be copyrightable.
Avatar de WebPac WebPac - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 18/12/2014 à 16:04
Merci pour vos réponses, ça éclaire mes lanternes sur les tenants et aboutissants de cette affaire.
Mais ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi dans ce cas Google parle-t-il de reverse engineering s'ils ne font au final que faire une nouvelle implémentation d'interface (API) car si je ne m'abuse elles doivent être publiques et accessibles à tous ?
Avatar de Uther Uther - Expert éminent https://www.developpez.com
le 18/12/2014 à 17:24
La définition du "reverse engineering" est étudier un objet fini pour comprendre son fonctionnement interne et le reproduire. La décompilation du code n'est qu'un des moyen d'y arriver, mais la reproduction empirique de l'existant peut aussi être considéré comme de la rétro-ingénierie.
Offres d'emploi IT
Besançon : administrateur système/réseau et exploitant informatique
ERDIL - Franche Comté - Besançon (25000
Architecte logiciel java ee H/F
Oodrive - Ile de France - Paris 10
Développeur java h/f
Groupe Studiel: CDS SOFT - Provence Alpes Côte d'Azur - Sophia Antipolis

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil