Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Microsoft publie son rapport sur la diversité de ses employés
Et affiche une progression de son effectif féminin

Le , par Stéphane le calme

0PARTAGES

0  0 
Emboîtant le pas aux autres sociétés technologiques américaines, Microsoft s’est également soumis à la publication des statistiques relatives à la diversité au sein de ses équipes. Redmond avance que 29% de ses effectifs aux Etats-Unis sont des femmes. Un courriel de Lisa Brummel, Vice-Présidente des Ressources Humaines de Microsoft, indique que l’entreprise affichait 24% de femmes l’année dernière, soit une progression annuelle de 5 points.


Le courriel fait également mention d’une croissance dans le pourcentage de femmes et des minorités parmi les membres seniors de l’exécutif qui passe de 24 à 27% et aussi une croissance dans le pourcentage de femmes et des minorités dans le conseil des directeurs de l’entreprise qui passe de 33 à 40%.

Sans surprise, son personnel est d’origine caucasienne pour la majorité ; 60,6% des employés sont des Blancs. L’entreprise compte 28,9% d’Asiatiques, 5,1% de Latinos, 3,5% d’Afro-Américain.

Parmi les techniciens, 82,9% d’entre eux sont des hommes. La plupart de cette population est également Blanche (56,7%), mais notons également la grande représentation des Asiatiques (35,3%). 3,8% d’entre eux sont des Latinos et 2,3% sont des Noirs.

Dans la population catégorisée comme « non-technicienne », la parité homme femme est presque atteinte ; 55,5% sont des hommes. Ici, 69,7% sont Blancs et les Asiatiques sont moins représentés avec 14,0%. On observe au sein de cette population plus d’Hispaniques et de Noirs avec respectivement 7,9% et 6,2%.

Plus de 8 personnes sur 10 (82,7% exactement) dans le leadership de Microsoft est un homme. Les Blancs représentent 72,2 % de cette population, les asiatiques 20,7%, les Hispaniques 3,8% et les Noirs 2,2%.

A l’instar de ses rivaux Apple, Twitter ou même Facebook, Microsoft estime qu’il y a encore beaucoup de travail à faire : « avons-nous fait des progrès ? Oui, assurément, et je suis fière des progrès qu’on a réalisé. Mais nous sommes forcé de constaté qu’il y a encore beaucoup à faire pour accroître la diversité au sein de notre entreprise et de l’industrie technologique » a confié Lisa Brummel.

Pour ceux qui s’interroge sur la pertinence de cet objectif, elle dit simplement « la diversité et l’inclusion sont des impératifs dans le monde des affaires. La diversité doit être une source de pouvoir et un avantage compétitif pour nous. Nos clients sont d’origines diverses. Pendant que nos affaires évoluent pour se focaliser plus sur l’expérience de l’utilisateur final, avoir une base diverse d’employés positionnerait mieux Microsoft pour anticiper, répondre et servir les besoins d’un marché en évolution. »

Source : Microsoft

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 05/01/2015 à 15:19
Quand arrêteront-ils tous de nous saouler avec ces histoires de quota, de parité et de diversité ?

Microsoft recrute ceux qu'ils peuvent / qui ont les compétences, leurs succursales sont essentiellement implantées dans des pays "blancs" je dirais, et l'informatique a toujours été jusqu'à aujourd'hui (même si cela s'améliore), plutôt un métier de "geek homme", c'est donc normale que la majorité de leurs employés soient des hommes blancs...

Bientôt il faudra avoir :

1 homme blanc / 1 femme blanche
1 homme noir / 1 femme noire
1 homme asiatique / 1 femme asiatique
1 homme latino / 1 femme latino
etc etc

Et dès que tu vas en embaucher 1 dans une des catégories, il faudra en embaucher 1 dans chacune des autres pour pas que l'association X ou Y ne hurle au manque de diversité ou à une disparité.

Un employé est sensé être recruté sur ses compétences, point barre.

Donc soit on veut montrer que telle ou telle boite fait de la discrimination (raciale ou sexuelle), et alors la ok, on pointe le truc du doigt, soit ce n'est pas le cas, et alors qu'on leur foute donc la paix avec ces histoires de diversité...
5  0 
Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 09/10/2014 à 13:55
Citation Envoyé par Ph. Marechal Voir le message
Chez MS la connerie humaine n'a pas de limite - bientôt un trans borgne sera chef de projet Windows à tuiles - c'est rassurant
Peux-tu expliquer en quoi un trans borgne ne serait pas compétent en tant que chef de projet ?

Un handicap physique ou une orientation sexuelle ne sont pas des critères de compétence ou d'incompétence à ce que je sache.
4  0 
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 29/06/2015 à 8:22
Bonjour,

Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Le progrès le plus considérable observé est dans la catégorie des non-techniciens où le pourcentage des femmes est passé de 47% à 52%
C'est un bon début, mais il ne faut rien lâcher et poursuivre les efforts. On ne s'arrêtera pas tant qu'on aura pas atteint les 100% !

Tout cela est ridicule, balancer des chiffres qui ne veulent rien dire pour "regardez comme on est gentils".
Ces chiffres ne veulent rien dire si on ne les met pas en parallèle avec le % des populations et des postulants.
Si on a que 30% de postulants X, ce serait bizarre d'en avoir 60% dans l'entreprise.

Je trouve aussi totalement ridicule de considérer "le pourcentage des femmes est passé de 47% à 52%" comme "Le progrès le plus considérable". Déjà parce que l'égalité n'a jamais été d'avoir exactement 50% d'un et 50% d'autres et qu'il est normal d'avoir une petite marge de quelques %. Ensuite parce qu'on a inversé la tendance, on a pas une progression de 5 points, mais de 1 point !
Oui, car 52% de femmes signifie 48% d'hommes.

Par contre rien on ne dit rien sur les méthodes adoptées. CV anonyme ? Bourses/prix pour des étudiants défavorisés ? Dons à des écoles ?
C'est sûr que si on dit : "toi, tu ne fais partie d'aucune 'diversité' donc on ne te recrute pas, tu vas faire baisser nos stats", c'est facile d'obtenir des résultats. Par contre, si on a une femme handicapée noire hispanique lesbienne on touche le Jackpot.
L'égalité, ce n'est pas être recruté sur son sexe ou ses origines, c'est être recruté sur ses compétences, c'est avoir des chances égales à compétences égales.

La discrimination "positive" n'existe pas. Déjà parce que imposer des quotas ne fait que renforcer l'idée que le groupe "minoritaire" est "inférieur"/"moins compétent" que le groupe "majoritaire" ("comprenez bien que sinon on aurait pas besoin de quotas pour les aider". On ne fait que trier des individus dans des cases, c'est la base même de la discrimination. Lutter contre la discrimination c'est briser ces boîtes, pas les renforcer.
Avoir 50% femmes-50% hommes (remplacez par blanc-noir ou n'importe quoi), c'est bien sur le papier, mais si derrière c'est juste pour satisfaire les chiffres, cela ne veut pas dire qu'il n'y a plus de discrimination bien au contraire.

Déjà parce que je me met à la place de ceux qui bossent comme un malade pour obtenir une promotion et qui vont se la voir passer sous le nez par une femme "parce que c'est une femme". Pas sûr qu'il regarde les femmes d'un bon œil par la suite.
Si c'est pour avoir une femme derrière un bureau "juste pour les quotas", qui n'a au final aucune autorité, qui n'est pas écoutée, bref, un poste "placard", "tu t'assois là et maintenant tu la ferme". Bref aucun moyen pour elle de montrer ses compétences. Mais à côté, que vont dire ses collègues ?

On ne lutte pas contre la discrimination avec des chiffres.
6  2 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 29/06/2015 à 15:49
Citation Envoyé par Neckara Voir le message
@Zirak : non, je pense que c'est sur 1 000 diplômés, il y a 100 noirs et sur 100 recrutés, 5 noirs.
Tu peux prendre les chiffres que tu veux, si pour 1000 diplômés, il n'y a pas 1000 postes ouverts, il n'y aura donc pas travail pour tout le monde, et donc rien qui permet de prouver par A+B que les noirs non-recrutés, c'était forcément de la discrimination.

C'est exactement la même chose que tu as voulu dire en prenant l'exemple du raccourci entre la délinquance et les immigrés.

Son affirmation comme quoi tous les noirs non-recrutés, ne l'ont pas été qu'à cause de discrimination est fausse. C'est très certainement plus que probable pour une partie d'entre eux, mais rien ne permet de l'affirmer pour l'ensemble en entier car il y a d'autres éléments à prendre en compte.
4  0 
Avatar de kolodz
Modérateur https://www.developpez.com
Le 05/01/2015 à 15:00
Sans remettre en cause la volonté de Sataya Nadella ou de Microsoft en général. Mais cela me rappel une blague !

C'est un contremaitre qui va dans son usine et dit aux employés :
- En cette nouvelle année, je vous promet un salaire égal pour un travail égal !
Les ouvrières s’esclaffent de joie.
Puis, il ajoute :
- Par contre, vous restez à l'usine et moi au bureau ! On change pas une équipe qui gagne !

Après, la question de l’intégration social est beaucoup plus importante au USA. En France, cela est moins le cas, mais la filière informatique n'attire que peux les femmes, il faut le dire. Et je ne parle pas du besoin de diplôme qui implique un "paytowin", qui limite les possibilités des familles pauvres (Pour rappel, il y a plus de 25% d'ouvrier en France).

Cela reste un problème de société majeur.

Cordialement,
Patrick Kolodziejczyk.

PS : Oui, je dis "familles pauvres" et non "familles défavorisées".
3  0 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 05/01/2015 à 16:04
Citation Envoyé par r0d Voir le message
Je n'ai pas d'avis sur la question, mais je peux comprendre le point de vue de ceux qui défendent les parités (de sexe, et ethniques).
L'idée c'est de considérer que les entreprises ne sont pas seulement des groupes de personnes qui essaient de créer de la richesse, mais également des lieux de vie sociale, où les citoyens vivent ensemble, évoluent et progressent en profitant des connaissances et savoir-faire des autres. C'est la vision de l'entreprise en tant qu'atome politique (au sens noble: l'art de vivre ensemble).
Ainsi donc, forcer les parités dans les entreprises peut aider à résoudre certains problèmes politiques, comme l'intégration des minorités et autres.

Je le répète, je ne me positionne pas dans ce débat. Mais cette approche n'est pas dénuée de sens.

Sur le principe oui, maintenant, tu ne peux pas demander à une entreprise d'avoir de la diversité, si elle n'a pas cette diversité au sein des candidats qui postulent à ses offres d'emplois, et dans certaines branches (dont la notre) c'est encore un peu le cas.

Et puis après il y a parité et parité, avoir 50/50 niveau homme/femme, c'est bien la parité est respectée, mais si 90% de ces femmes sont techniciennes de surface, et 95% des hommes à un poste de responsable, au final, il n'y a pas tant de parité que cela (et la on ne parle que d'homme et de femme, sans même parler de diversité ethnique)...

C'est un peu ça le problème avec ces histoires de parité / diversité, c'est que tu ne peux pas forcement raisonner au niveau global de l'entreprise, et que quand tu commences à t'engouffrer dans le fait de vouloir contenter les gens à ce niveau, tu t'enfonces dans un truc super contraignant, car il faut cette parité / diversité, à tous les niveaux de l'entreprise, sinon il y aura toujours des gens mécontents qui feront des remarques, pour dire que tel groupe de personne n'a pas assez accès à tel type de poste ou autre.

@kolodz : je ne parlais pas spécialement pour les USA, même si en effet cette news les concernes surtout eux, mais on a aussi cette "discrimination positive" chez nous.

Après je trouve cela tout à fait normal que n'importe quel homme ou femme, peu importe son ethnicité, puisse prétendre à n'importe quel poste si il ou elle a les capacités pour, et j'abhorre les éventuelles discriminations réalisées dans ce sens, que cela soit pour un emploi, un logement, etc etc

Ceci dit, comme je l'ai dit dans mon 1er message, pour moi, un employé doit être embauché selon ses capacités. Tant qu'une entreprise, n'est pas prise en flagrant délit d'une quelconque discrimination, elle peut bien avoir le type d'effectif qu'elle souhaite, mais tu ne peux pas demander à une société d'avoir 50% de dev femme, si celles-ci ne représentent que 15 ou 20% des candidatures qu'elle reçoit...
3  0 
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 29/06/2015 à 15:04
Citation Envoyé par DonQuiche Voir le message
Mais aujourd'hui cette approche qui est la nôtre ne fonctionne pas.
Est-ce une justification pour sauter sur la première solution qui passe ?

En somme pour vaincre le racisme il suffit que le racisme n'existe plus ?
En somme, ce n'est pas en rajoutant du racisme au racisme qu'on le vaincra.

Bien sûr que cette mesure injuste favoriserait la rancoeur chez la majorité blanche, tout comme la situation actuelle injuste favorise la rancoeur des minorités.
Donc on ne fait que rajouter de la rancœur à la rancœur, génial.

Et la personne de la minorité qui n'avait aucune rancœur et qui se prend en pleine face la nouvelle rancœur de la majorité, il va être content, tiens. À trop augmenter la rancœur tu as aussi des risques d'en radicaliser quelques uns.

Et à force de répéter qu'imposer des quotas est nécessaire parce que l'homme blanc est raciste, pas sûr que cela améliore la situation d'un côté comme de l'autre.

tu caricatures le débat.
Non. Je ne fais que pointer du doigts que les chiffres ne suffisent pas et qu'il faut creuser plus en profondeur.
La discrimination "positive", imposer des quotas, c'est forcer. Si derrière tu n'as pas suffisamment de personnes comme dans certains secteurs, j'aurais pu citer la politique, tu fais comment ? Tu forces des personnes à rentrer dans la politique ?

Bien sûr que si cela veut dire quelque chose ! Si tu as 10% de diplômés noirs et 5% de recrutés noirs l'année suivante, la différence est uniquement le fait de la discrimination bordel !
Prouve-le.

Facile de balancer des chiffres et d'en sortir une explication du chapeau. La délinquance est corrélée à la pauvreté, un grand nombre de pauvres sont des immigrés, donc d'après mes chiffres, les immigrés sont des délinquants ?
Tes chiffres ne peuvent en aucun cas prouver que cela est dû à de la discrimination. Il peuvent prouver qu'il y a corrélation, mais rien de plus.

Il faut creuser plus loin plutôt que de chercher des solutions superficielles.

Aujourd'hui ta solution c'est de l'accepter, de nier le problème et de ne rien faire.
Accepter ? Nier ? Ne rien faire ?
Ce n'est pas parce que je suis contre la discrimination positive que je suis contre la lutte contre la discrimination !!

et tu t'aveugles.
On vient à peine de commencer à échanger des arguments et tu me traites déjà d'aveugle…
4  1 
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 29/06/2015 à 15:19
@Zirak Non je pense que c'est :

10% de noir parmi les diplômés et 5% de noirs parmi les recrutés.

Mais il faut toujours se méfier des chiffres. Est-ce que les diplômés restent dans le pays ? Est-ce qu'il y a des poursuites d'études ? Des réorientations ? Est-ce qu'ils ont fait les mêmes écoles que les autres ? Est-ce qu'ils ont eu des notes similaires ?

Pour les études, comment sont les examens ? Anonyme ? Pourquoi décrochent-ils ?

Ce n'est pas avec 2 chiffres qu'on peut se faire une idée de la situation ni même qu'on peut en décider d'une solution appropriée.
3  0 
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 29/06/2015 à 16:04
Citation Envoyé par tontonnux Voir le message
Donc si je vous comprends bien... le racisme n'existe pas car il n'est pas possible de le prouver (puisque qu'on peut toujours inventer d'autres "raisons" possibles).

Vous faites peur messieurs...
TU fais peur. Tout le monde est raciste, tout est raciste. Une chose bizarre ? Tu lui sautes à la gorge en criant "racisme !! racisme !!" avant même d'essayer de chercher à comprendre.

Il ne s'agit pas "d'inventer" des raisons, mais de creuser plus en profondeur pour avoir une meilleure idée de la situation réelle et d'en chercher une solution adaptée.
Il s'agit d'avoir du recul et de se méfier des chiffres qui sont très faciles à manipuler pour leur faire dire ce qu'on souhaite.

Dans une école, il y a beaucoup d'étudiants étrangers, quand ils sont diplômés, ils rentrent pour la plupart dans leur pays. Je regarde les chiffres et j'y vois une discrimination parce que la proportion de diplômé n'est pas la même que de recrutés ?
J'ai une personne qui donne un bonus de noël basé sur l'ancienneté et une personne noire qui a été recrutée depuis peu qui n'a pas la même prime que les autres plus anciens ? Je crie au racisme et j'harcèle le patron au téléphone en me prétendant être une association de lutte contre le racisme ?
4  1 
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 29/06/2015 à 16:27
Citation Envoyé par tontonnux Voir le message
Qui t'as parlé d'étudiants étrangers ? Personne. Seulement, tu fais directement le raccourci noir = étranger.
(1)EXEMPLE n. m. XIe siècle, esample ; refait au XIIe siècle. Emprunté du latin exemplum, de même sens.

Ce qui peut servir de référence, de terme de comparaison, d'illustration, de preuve.
Pour rappel, les noirs ne sont pas les seuls victimes de discriminations, … les étrangers aussi.
Où vois-tu que je dis que étranger = noirs ?? Je ne fais que vous montrer que votre raisonnement ne tient pas grâce à un exemple.
4  1