JBoss EAP 5.0 est disponible
Et supporte de nouveaux composants Java

Le , par Katleen Erna, Expert éminent sénior
JBoss EAP 5.0 est disponible et supporte de nouveaux composants Java

La société américaine Red Hat a aujourd'hui lancé une nouvelle mise à jour de sa plate-forme Java (architecture étendue basée sur le service) qui ouvre l'accès à la compatibilité avec de nouvelles plateformes grâce au service EC2 d'Amazon, basé sur le cloud (Le Cloud, dont on ignore toujours la "vraie" nature)

C'est lors de son sommet annuel, qui avait lieu cette semaine à Chicago, que la firme a dévoilé JBoss Enterprise Application Platform (EAP) 5.0. Cette dernière a été remodelée autour d'une "architecture microcontainer". Cette nouvelle architecture permet la prise en charge de plusieurs modèles de programming et de composants Java (Java EE, POJOs, Spring Framework, OSGi, Google Web Toolkit, frameworks RIA, langages dynamiques, etc.) et permet également de séparer les services d'entreprise du coeur central, le rendant davantage configurable.

"Le plaçage du container est en quelque sorte 'aspectizé' en quelque chose se plaçant juste au-dessus du JVM", explique le vice-président de Red Hat, Craig Muzilla.

JBoss EAP est fait de plusieurs composants. Le coeur de la plate-forme est le JBoss Application Server qui est pris en charge par le framework Hibernate open-source Java, le Web app framework JBoss’s Seam pour entreprise, le JBoss Cache et JBoss Web Services.

Cette nouvelle version se démarque des précédentes en plusieurs points, notament par son ouverture aux très attendus standards Java EE 6. De plus, une nouvelle version fixée de la console administrative du JBoss Operations Network, qui sert d'interface pour manager et configurer des applications en contrôlant les opérations de leur serveur, apporte des métriques de performance tant aux on-premise apps qu'aux off-premise apps.

Red Hat fut le premier à commercialiser des serveurs d'applications JEE sur Amazon EC2, mais il fut depuis rattrapé par ses concurrents. Oracle, IBM, et Microsoft se sont eux aussi envolés vers le cloud d'Amazon. Cependant, comme l'architecture exclusive d'EAP 5.0 autorise la multilocation, la sécurité fédérée, le cache distribué et la technologie de grilles de données (data-grid) ; Red Hat est confiant et estime avoir une grande longueur d'avance sur les autres providers.

La manière dont la firme a organisé sa stratégie concernant le cloud lui a permis de distancer ses concurrents directs dans le domaine des plate-forme d'applications, et, d'après-eux, ce n'est pas fini.

Source : Le mini-site consacré à EAP

Peut-on considérer JBoss EAP 5.0 comme une alternative au cloud, et si oui, dans quelle mesure ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Offres d'emploi IT
Ingénieur développement fpga (traitement vidéo) H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY
Responsable protection des données H/F
Safran - Ile de France - Magny-les-Hameaux (78114)
Ingénieur intégration, validation, qualification du système de drone H/F
Safran - Ile de France - Éragny (95610)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil