Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Photos volées de stars : Google menacé par une amende de 100 millions de dollars
Suite à son manque de réactivité après la diffusion sur ses sites

Le , par Stéphane le calme

0PARTAGES

1  0 
Il y a quelques semaines, une affaire de photos nues de star volées suite à une exploitation d’une faille sur iCloud, la plateforme d’hébergement Cloud d’Apple, défrayait la chronique. L’affaire prend une nouvelle tournure puisque cette fois-ci Google est menacé de poursuite judiciaire par maître Martin Singer du cabinet californien Lavely & Singer. Dans sa plainte, il avance qu’il représente « plus d’une douzaine de célébrité féminine, actrices, mannequins et athlètes » qui ont été les victimes de la récente attaque sur iCloud et dont les photos ont été publiées sur de nombreux sites et blogs parmi lesquels YouTube, Blogspot, et d’autres sites de Google.

« Dans les faits, bien qu’il se soit déjà écoulé pratiquement quatre semaines depuis l’envoi de notre premier DMCA (Digital Millenium Copyright Act) à Google suivi de plus d’une douzaine de remarque et d’avertissements, de nombreuses images sont encore disponibles sur les sites de Google (…) et Google continue de permettre à de nombreux sites et blogs de porter atteinte (aux clientes) en postant ces images sur ses canaux » avance l’avocat qui prévient Mountain View que les dommages et intérêts à verser pourraient excéder les 100 millions de dollars.

Pour lui, Google fait volontairement trainer le retrait de ces images choquantes dans le but d’empocher au passage « des millions (de dollars) en profitant de la victimisation des femmes ». « Si vos femmes, filles ou proches étaient victimes d’une telle violation des droits de l’homme, vous auriez agi en conséquence » avance-t-il après avoir vanté les mérites d’entreprises plus « responsables » à l’instar de Twitter qui a qui a « immédiatement supprimé les images et suspendu les comptes » des utilisateurs qui les avaient postées.

Pour éviter que cette affaire ne soit conduite devant un tribunal, l’avocat donne des directives :
  • enlever immédiatement toutes les images et suspendre voire supprimer tous les sites hébergés, compte blogspot et chaînes Youtube qui hébergent et/ou sont responsables de l’upload, l’affichage et proposent des liens menant vers ses images
  • suspendre voire supprimer immédiatement tous sites hébergés sur Google et tout compte utilisateur qui invite à publier le contenu volé et / ou perpétue et facilite la publication, le partage, la dissémination et le lien aux images volées
  • enlever immédiatement des résultats affichés par le moteur de recherche Google ainsi que de Google Image Search l’affichage desdites images volées.


« Au lieu d’être celui qui transgresse, Google devrait donner l’exemple aux autres opérateurs et fournisseurs » estime maître Singer qui rappelle à Mountain View sa propre devise : « Don’t be evil ».

En réponse à ces accusations, Google a expliqué que « nous avons enlevé des dizaines de milliers de photos – les heures suivant l’émission des requêtes- et avons fermé des centaines de comptes. Internet est utilisé pour plusieurs bonnes choses. Voler des photos privées n’en fait pas partie ».

Source : plainte de maître Martin Singer

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de elssar
Membre actif https://www.developpez.com
Le 03/10/2014 à 21:59
Je ne suis pas très fan de google, mais autant la je pige pas le truc. Ces stars ont fait n'importe quoi avec leurs photo de cul. La plupart de ces photos sont répliqués je ne sais combien de fois. Même si google avait la possibilité de supprimer les photos des sites hébergés sur google drive (c'est de ça qu'il parle quand il dit "suspendre voire supprimer immédiatement tous sites hébergés sur Google" ?). Il reste les très nombreux sites référencés et la honnêtement sacré casse tête technique. Donc je vois pas pourquoi google devrait subir une sanction sur un truc qu'il ne maitrise pas eux même.
5  0 
Avatar de Squisqui
En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
Le 03/10/2014 à 17:23
Citation Envoyé par maître Martin Singer  Voir le message
[B][SIZE=4]« [I]Si vos femmes, filles ou proches étaient victimes d’une telle violation des droits de l’homme, vous auriez agi en conséquence »

Lorsqu'une telle violation arrive à des personnes lambda, personne ne bouge le petit doigt et encore moins un avocat sans être démarché par une victime.

Apple se bougera peut-être le cul si les leaks deviennent réguliers parmi les célébrités. Google n'a aucun intérêt à bouger, parce que c'est bon pour le business.
3  0 
Avatar de crank1890
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 03/10/2014 à 18:04
En même temps, qui a un réel contrôle sur Internet ? Ils auront beau purger des milliers de résultats, supprimer des centaines de comptes.
La faute revient à Apple en aucun cas à Google.
3  0 
Avatar de foetus
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 04/10/2014 à 23:17
Citation Envoyé par MightyJean Voir le message
Mes proches ne sont pas stupides au point de prendre des photos à poil pour ensuite les mettre sur un serveur distant qui de toute façon ne peut pas être sécurisé à 100%. Le problème c'est pas Google ou Apple, c'est l'utilisateur qui fait n'importe quoi avec ses données...

Sinon ça ressemble un peu à :
"Bonjour Google, on a un peu merdé avec nos données et on cherche un bouc émissaire, vous voudriez bien jouer ce rôle ? Merci. PS: On aimerait bien être payés aussi, vous voyez, on est des victimes quand même !"
Avant de critiquer, attends le fin mot de l'histoire

Sans juger du fait que prendre des photos olé-olé c'est bien ou pas , mais un scénario possible:
1) Tu prends des photos
2) Soit tu ne fais rien soit tu fais attention soit de les cacher soit de les laisser dans ton téléphone ou dans un portable personnel

Mais, via une auto-synchronisation anodine d'iTunes (bien oui, on a affaire à des noobs, ce qui n'empêche pas les autres de se faire aussi avoir ) tes photos sont sauvegardées dans le Cloud.

La personne voyant ses photos personnelles dans le Cloud, les efface.
Mais, le Cloud les conserve X temps, pour des raisons de sauvegardes incrémentales.

De toute façon, il ne faut pas être dupe de "ces comportements par défaut" . Sur 20 minutes, j'ai lu que la NSA récupère les selfies pour faire de la détection de visages (pour identifier les bourreaux par exemple) et il y a 3-4 mois GMail avait repéré des images pédopornographiques.
3  0 
Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 09/10/2014 à 16:57
Citation Envoyé par sazearte Voir le message
Mais la vrai question n'est pas de savoir qui est coupable, mais pourquoi on se prend en photo nue, et pire encore pourquoi on les stockent dans le cloud !
Je suis tombé sur une interview de Jennifer Lawrence qui explique qu'elle vivait une relation à distance et là, la dimension narcissique de la chose est remise en question.
Quand on est en couple et que l'un part en voyage d'affaire pour un certain temps, c'est un moyen de maintenir l'intimité à distance que je me vois mal condamner.

Et puis, les gens sont libres de faire ce qu'ils veulent
Qu'ils se prennent en photos à poil ou pas ne nous regarde en rien
Chacun est libre de prendre les photos qu'il veut et de se mettre en scène comme il veut
Il s'agit de photos privées et qui devaient le rester

Pour ce qui est du stockage sur le Cloud, comme dit et répéter, et acquiescer par toi moi-même, les gens n'y connaissent rien et ne savaient pas que leur tel était synchronisé par défaut avec le Cloud.
2  0 
Avatar de youtpout978
Membre expert https://www.developpez.com
Le 10/10/2014 à 0:19
Citation Envoyé par sazearte Voir le message
C'est bien connu, c'est la faute de la machine pas de l'utilisateur.
C'est apple qui active la synchro par défaut,pourquoi ne pas la désactiver par défaut surtout que les utilisateurs n'y connaissent pas grand chose, sur les autres système on a pas de synchro par défaut.

Et les gens ont le droit de faire ce qui veulent dans leur intimité, s'ils veulent se prendre en photo à poil c'est leur problème.
2  0 
Avatar de air-dex
Membre expert https://www.developpez.com
Le 03/10/2014 à 18:39
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Il y a quelques semaines, une affaire de photos nues de star volées suite à une exploitation d’une faille sur iCloud, la plateforme d’hébergement Cloud d’Apple, défrayait la chronique. L’affaire prend une nouvelle tournure puisque cette fois-ci Google est menacé de poursuite judiciaire par maître Martin Singer du cabinet californien Lavely & Singer. Dans sa plainte, il avance qu’il représente « plus d’une douzaine de célébrité féminine, actrices, mannequins et athlètes » qui ont été les victimes de la récente attaque sur iCloud et dont les photos ont été publiées sur de nombreux sites et blogs parmi lesquels YouTube, Blogspot, et d’autres sites de Google.

« Dans les faits, bien qu’il se soit déjà écoulé pratiquement quatre semaines depuis l’envoi de notre premier DMCA (Digital Millenium Copyright Act) à Google suivi de plus d’une douzaine de remarque et d’avertissements, de nombreuses images sont encore disponibles sur les sites de Google (…) et Google continue de permettre à de nombreux sites et blogs de porter atteinte (aux clientes) en postant ces images sur ses canaux » avance l’avocat qui prévient Mountain View que les dommages et intérêts à verser pourraient excéder les 100 millions de dollars.

Pour lui, Google fait volontairement trainer le retrait de ces images choquantes dans le but d’empocher au passage « des millions (de dollars) en profitant de la victimisation des femmes ». « Si vos femmes, filles ou proches étaient victimes d’une telle violation des droits de l’homme, vous auriez agi en conséquence » avance-t-il après avoir vanté les mérites d’entreprises plus « responsables » à l’instar de Twitter qui a qui a « immédiatement supprimé les images et suspendu les comptes » des utilisateurs qui les avaient postées.
Par contre vous pouvez laisser la photo de Georges Clooney la queue à l'air, ça on s'en fout.

Je pense que cela est on ne peut plus clair. On a là un lobby féministe qui tente de récupérer le Fappening Day afin de soutenir sa propagande. Le Féminisme étant le Mal de ce Siècle, j'espère que Google leur tiendra tête et gagnera. Et puis de toute façon, Google n'a rien à se reprocher. Il efface tout ce qu'on lui demande d'effacer tout en sachant que de toute façon c'est peine perdue : Internet n'oublie pas et il y aura toujours des effets Streisand pour faire réapparaître en masse ce que certains tentent de dissimuler. Twitter fait la même chose à ceci près que l'oiseau bleu a une forte tendance à baisser son froc devant le premier lobby venu surtout s'il s'acharne.
6  5 
Avatar de Lyons
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 04/10/2014 à 11:33
C'est à la limite de l'aberrant cette manie de toujours accuser Google de tous les maux.
Je ne ferai pas de remarques sur le comportement de l'avocat qui s'indigne car quelques photos sont toujours référencées après 2 semaines alors que les citoyens "lambdas" attendent le double sans créer de scandale et qu'il n'en a absolument rien à faire.
Au hasard je dirais qu'il y a quelques milliers de $$$ à la clé .
1  0 
Avatar de MightyJean
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 04/10/2014 à 23:02
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
« Si vos femmes, filles ou proches étaient victimes d’une telle violation des droits de l’homme, vous auriez agi en conséquence »
Mes proches ne sont pas stupides au point de prendre des photos à poil pour ensuite les mettre sur un serveur distant qui de toute façon ne peut pas être sécurisé à 100%. Le problème c'est pas Google ou Apple, c'est l'utilisateur qui fait n'importe quoi avec ses données...

Sinon ça ressemble un peu à :
"Bonjour Google, on a un peu merdé avec nos données et on cherche un bouc émissaire, vous voudriez bien jouer ce rôle ? Merci. PS: On aimerait bien être payés aussi, vous voyez, on est des victimes quand même !"
1  0 
Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 06/10/2014 à 14:33
La fautes en revient surtout a ces "stars" et leurs mot de passe du style "1234"
1  0