Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Tor bientôt intégré en natif dans Firefox ?
Le projet serait en étude par les développeurs du réseau d'anonymat

Le , par Hinault Romaric

40PARTAGES

5  1 
Tor, le réseau mondial de routeurs décentralisés permettant de dissimuler ses traces sur internet, pourrait s’ouvrir à des millions d’internautes, grâce à une intégration en natif dans un navigateur grand public.

Depuis les révélations sur les vastes programmes d’espionnage de la NSA par Edward Snowden, les internautes sont de plus en plus préoccupés par la sécurité de leur vie privée en ligne. Grâce à son routage en oignon pour brouiller les données, Tor se positionne comme une solution fiable pour rendre anonyme ses échanges.

Tor est disponible actuellement de façon autonome à travers le navigateur Tor Browser. Si Tor est déjà connu par les initiés, son intégration dans un navigateur grand public permettra d’ouvrir son accès à un plus grand nombre de personnes.

Le projet serait en cours de discussion sur la mailing-list du projet. Andrew Lewman, directeur exécutif du projet, a fait un mail à destination des développeurs, expliquant à ceux-ci qu’il a eu un entretien avec un éditeur de navigateur Web, qui serait intéressé pour ajouter Tor comme « mode de navigation privée » dans son navigateur. Les utilisateurs de ce navigateur pourront basculer aisément en mode anonyme avec Tor ou désactiver celui-ci.

Bien que Andrew Lewman se soit abstenu de dévoiler le nom du navigateur en question, la description faite par celui-ci tend à se rapprocher de Firefox. Dans la mailing-list, Lewman affirme qu’il s’agit d’un navigateur qui détient entre « 10 et 20 % de part du marché international, c'est-à-dire d’une base d'environ 2,8 milliards d'internautes. » Selon les derniers chiffres publiés par NetApplications, Firefox détient une part de marché de 15,23%, derrière Internet Explorer (58,46%) et Chrome (19,61%).

Cependant, il y’aurait une difficulté majeure qui subsiste. Avec une part oscillant entre 10 et 20%, cela représenterait environ 280 à 560 millions d’internautes qui pourront accéder à Tor. Une augmentation considérable du trafic, que les équipements actuels du réseau Tor ne peuvent pas supporter.

L’éditeur du navigateur en question est prêt à mettre à disposition ses ressources, pour développer rapidement un réseau plus résistant qui pourra supporter la montée en charge. Mike Perry, développeur en chef de Tor, a également fait savoir qu’avec quelques modifications du côté de Tor, il serait possible de maintenir une qualité de service acceptable pour 100 millions d’utilisateurs quotidiens.

Il faut noter que Tor Browser est une version modifiée de Firefox développée grâce à une collaboration étroite entre les développeurs de Tor et les développeurs de Firefox. L’intégration par défaut de Tor dans le navigateur de la fondation Mozilla pourrait permettre de booster la part marché de celui-ci.

Source : mailing-list To, Daily Dot

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ? Etes-vous favorable pour une intégration de Tor dans un navigateur grand public ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de plegat
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 01/10/2014 à 9:23
Citation Envoyé par piwee Voir le message

Si je prend 2,8 milliards d'internautes comme 20%
Prend les comme 100% plutôt... 10 à 20% de la base qui fait 2.8 milliards... donc 280 à 560 millions (comme ça a été corrigé depuis)
3  1 
Avatar de Aelins
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 30/09/2014 à 18:01
Justement si tout le monde devient extrémiste alors leur surveillance ne sert plus à rien ...
3  2 
Avatar de tiresias54
Membre actif https://www.developpez.com
Le 30/09/2014 à 17:46
@djuju: personne ne t'obligera à activer la fonctionnalité
1  1 
Avatar de 23JFK
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 30/09/2014 à 18:01
Vu la quantité (en Ko voire Mo) de ... "merde*" que charrie un site lambda (images, bannières pub, plugin-vidéos et autres, javascript à gogo, downloads plus ou moins volumineux), et contenu des restrictions faites par le réseau Tor, ça ne va pas se faire et/ou les utilisateurs cesserons vites d'utiliser cette connexion privée digne des modems 56k, il faut vraiment être soit :

  • parano
  • enthousiaste
  • décidé à accéder à un service underground

pour s'aventurer sur le réseau Tor.

* Tout ce qui ne constitue pas l'information recherchée par le visiteur.
2  2 
Avatar de piwee
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 01/10/2014 à 8:11
J'apprend qu'on est nombreux sur Terre...

il s’agit d’un navigateur qui détient entre « 10 et 20 % de part du marché international, c'est-à-dire d’une base d'environ 2,8 milliards d'internautes. »
Si je prend 2,8 milliards d'internautes comme 20%, cela fait 14 milliards d'internautes (100% : 2,8 * 5).
Comme tout le monde ne surfe pas, on doit être plus de 25 milliards d'êtres humains sur Terre.
Lewman ferait mieux de vérifier ses chiffres avant publier des chiffres...
1  1 
Avatar de Muska17
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 30/09/2014 à 17:50
Tant que intégré != activé, j'ai envie de dire, qui s'en soucie ? Sinon, ça sent l'oignon ...
0  1 
Avatar de CP / M
Membre actif https://www.developpez.com
Le 01/10/2014 à 9:05
Tor est la porte d'entrée du Deep Web et des problèmes de sécurité qui vont avec
Oui et non, Tor en lui-même n'est qu'un protocole réseau, rien n'oblige à l'utiliser pour aller traîner dans les bas-fonds du web et rien n'empêche de l'utiliser sur le web « classique ».
0  1 
Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 01/10/2014 à 14:36
[QUOTE=23JFK;7982928]Vu la quantité (en Ko voire Mo) de ... "merde*" que charrie un site lambda (images, bannières pub, plugin-vidéos et autres, javascript à gogo, downloads plus ou moins volumineux), et contenu des restrictions faites par le réseau Tor, ça ne va pas se faire et/ou les utilisateurs cesserons vites d'utiliser cette connexion privée digne des modems 56k[QUOTE]

Je suis surpris de lire ca. le débit de tor ne dépend t'il pas du nombre d'utilisateur ? c'est bien basé sur un protocole p2p non ?
0  1 
Avatar de 4sStylZ
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 30/09/2014 à 17:22
Si je ne me trompe pas Tor n'est pas apte a garantir un "anonymat".

La phrase "Le projet serait en étude par les développeurs du réseau d’anonymat" n'est surement pas valable. On parle plus d'un réseau décentralisé et mondiale.

Mais les experts décrypteront mieux

---

Sinon, oui, je suis très content de l'idée.
0  2 
Avatar de sevyc64
Modérateur https://www.developpez.com
Le 30/09/2014 à 21:52
Citation Envoyé par Hinault Romaric  Voir le message
[B][SIZE="4"]Tor se positionne comme une solution fiable pour rendre anonyme ses échanges.

Une solution oui, fiable certainement pas.

Il n'y a aucune solution fiable pour garantir l'anonymat sur internet. La technologie de Tor ne fait que largement compliquer l'espionnage mais ne garantie pas un anonymat absolu.

Mais il ne faut pas oublier aussi que, même si le ménage est régulièrement fait dans les annuaires des nœuds de Tor, la NSA (et, on peut en être certain, pas qu'elle) y a placé depuis longtemps ses propres serveurs pour qu'ils deviennent des nœuds en aspirant tout le trafic qui passe par eux au passage. Bon, il semblerait que pour le moment, selon les rumeurs et autres estimations, ils n'arriveraient pas à décrypter plus d'1% du trafic surveillé, et encore partiellement, mais en réalité personne n'en sait rien.
Ceci dit, ils ont quand même réussis à faire tomber cet été plusieurs sites Tor, pédophiles, trafiquants d'arme ou de stupéfiants.

Par contre, cette initiative est peut-être justement une manière d'augmenter le nombre de noeud, donc d'augmenter la sécurité (tout est relatif puisque augmentant aussi potentiellement le nombre de poste susceptible d'être compromis pour espionner le réseau) et le débit de Tor
1  3