Le troisième rapport de transparence de Yahoo! indique une baisse des demandes des autorités
Relatives aux données des utilisateurs

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Yahoo a publié son troisième rapport de transparence dans son effort de continuer à fournir au public de plus amples informations sur les demandes des gouvernements relatives aux données des utilisateurs. Ce rapport contient des informations qui couvrent le premier semestre (du 1er janvier au 30 juin 2014).

Les chiffres avancés par l’entreprise montrent une diminution des nombres de requêtes : elles étaient 18 594 (concernant 30 511 utilisateurs) au premier semestre contre 21 425 un semestre plus tôt et 29 470 le semestre d’avant. Précisons tout de même que les nombres avancés par l’entreprise n’incluent pas les requêtes approuvées par la cour FISA.

« Sur le plan international, un certain nombre de pays cherchent à étendre leurs autorités de surveillance au-delà de leurs frontières. Nous allons poursuivre nos efforts pour protéger vos informations des demandes gouvernementales obscures, irrégulières, trop larges ou illégales » a indiqué Ron Bell, l’avocat général de l’entreprise.

En effet, selon le rapport, au cours des six derniers mois le gouvernement américain a émis 6 791 demandes de données soit 36,5 % des demandes totales. Les Etats-Unis conservent donc le titre de la nation qui demande le plus de données des utilisateurs. En seconde position vient l’Allemagne et ses 2 876 demandes puis Taiwan et ses 2 733 demandes. La France viendra après l’Italie et ses 1 194 demandes. Aux États-Unis dans 1 396 cas le contenu a été fourni, tandis qu’en Allemagne et à Taiwan, les nombres indiquaient respectivement que 64 et 33 des cas soumis à Yahoo ont aboutis à la divulgation de contenu. La France quant à elle a vu 23 des cas qu’elle a proposé obtenir une réponse favorable.

En raison des limites sur ce que Yahoo peut révéler les chiffres sont imprécis. Cependant les demandes de suppression de contenu ont augmenté en volume : au total 5 demandes ont été émises dont une sur un élément par l’Inde, une sur quatre éléments par le Royaume-Unis et trois sur quatre éléments par les Etats-Unis. Durant le semestre précédent, seul le Canada avait émis une demande de suppression sur un seul élément.

En guise d’illustration, Yahoo a donné un peu plus de matière au public pour comprendre ces requêtes : « Royaume-Unis – nous avons reçu une requête d’un organisme d’application de la loi du Royaume-Unis qui nous demandait de retirer quatre comptes Flickr à cause de leur soutien pour le terrorisme. Nous avons examiné les comptes et les avons fermés après avoir vérifié qu’ils violaient les lignes directrices de la communauté Flickr »

Source : Transparency report, removal request, blog Yahoo


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Offres d'emploi IT
Développeur .NET - Stage (H/F)
TalentPlug - Nord Pas-de-Calais - Lille (59000)
Consultant fonctionnel PLM H/F
Atos Technology Services - Auvergne - Clermont-Ferrand
Ingénieur .NET
AMETIX - Ile de France - Paris

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil