Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La ville de Munich envisagerait d'abandonner Linux pour revenir sur Windows
à cause notamment de nombreuses plaintes des utilisateurs

Le , par Stéphane le calme

64PARTAGES

1  0 
En 2003, la ville de Munich (Allemagne) a lancé un projet de migration de 14 000 ordinateurs équipés de Windows NT vers LiMux (un système d’exploitation dérivé d’Ubuntu) mais également vers la suite bureautique LibreOffice. Le projet baptisé du même nom (LiMux), qui a été voté en 2003 et devait s’étendre sur 10 ans, a été motivé par les résultats d’une étude qui avançait que la ville aurait ainsi pu économiser des millions d’euros mais également gagner une indépendance vis-à-vis des éditeurs de solutions propriétaires. Cette migration s’est officiellement achevée l’année dernière et les objectifs ont été atteints, voire dépassés puisque la localité avait affirmé avoir migré avec succès 14 800 postes de travail, sur 15 500 PC de l’administration vers Linux.

Cependant, les autorités locales s’interrogent sur la pertinence de cette stratégie. Selon Josef Schmid, l’adjoint au maire, un examen est nécessaire suite aux nombreuses plaintes d'employés de la mairie qui ont « souffert » de cette transition, notamment pour les échanges de données et l'exécution de logiciels spécifiques développés en interne. Une étude indépendante a alors été commissionnée afin de déterminer la pertinence d'un retour à des produits Microsoft.

D'après l'étude initiale réalisée en 2003, l'adoption de Linux aurait engendré des frais s'élevant à 37,5 millions d'euros frais de formation inclus contre 35 millions d'euros pour couvrir les frais des licences de Windows et d'Office. La solution propriétaire de Microsoft aurait donc coûté moins cher que l’alternative open source. Ainsi, l'indépendance face à un éditeur était vraisemblablement au cœur de cette stratégie. Après avoir mené une seconde étude en 2012, la ville a annoncé avoir économisé 11,6 millions d’euros : 5 millions d’euros en coût de mise à niveau du matériel requis pour Windows 7, 4,2 millions d’euros en achat de licences Windows et 2,6 millions d’euros en achat de licence Office pour l’ensemble de son parc de 15 000 ordinateurs. En 10 ans Munich a dépensé près de 22 millions d’euros en formation.

Ce revirement de situation ne manquera sans doute pas de faire sourire Microsoft qui envisage de déménager son siège en Allemagne dans la ville de Munich pour 2016. Un porte-parole de l’entreprise a déclaré que Microsoft est « prêt pour les négociations ».

Source : sueddeutsche (traduction de Google Translate)

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Haseo86
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 19/08/2014 à 22:31
Citation Envoyé par GTSLASH Voir le message
Pourquoi ? Parcequ'ils n'ont pas le même avis que toi ?
Non, monsieur-provocation-facile; parce qu'une administration qui jette par la fenêtre 10 ans d'investissements sur un coup de tête n'est pas crédible. Comment peut-on penser alors qu'elle sera capable de gérer l'économie d'une ville ?

La migration n'est même pas terminée que les nouveaux arrivants se permettent de juger son effet et son coût: c'est une réaction digne d'un enfant. Cela serait aussi vrai dans l'autre sens.

Mais pour rebondir sur les autres commentaires, avant de revenir sous windows il serait bon d'évaluer le temps d'adaptation à Windows 8 pour des utilisateurs ayant passé 10 ans sous XP.
19  1 
Avatar de Pierre GIRARD
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 13/11/2017 à 11:47
Citation Envoyé par micka132 Voir le message
Si c'est plutot vrai pour un particulier, c'est plus que faux pour une entreprise/administration....
Sauf que c'est pas du tout l'avis de la Gendarmerie Nationale qui affirme avoir fait beaucoup d'économies avec sa migration vers le libre. Cela étant, pour la gendarmerie, c'est un travail de longue alêne et très progressif. L'erreur de Munich est peut-être d'avoir voulu "Tout tout de suite".

En plus, la gendarmerie a gardée une hiérarchie stable et pas soumise régulièrement à des élections. La municipalité qui dénonce LiMux n'est absolument pas celle qui l'avait mis en place (et qui chiffrait les économies réalisées et non des pertes). Mais voila : Nouvelle majorité = Nouvelle politique.

Ce qui est plus que certain, c'est que la bascule Windows -> Linux -> Windows est la pire des solutions. J'en déduis que Munich a largement les moyens de ces bascules et ont vraiment de l'argent à foutre par les fenêtres. D'autant que dans quelques années, ça sera peut-être Windows -> Linux -> Windows -> Linux ... sait-on jamais avec une future majorité
16  0 
Avatar de AndMax
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 25/11/2017 à 10:46
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Qu'en pensez-vous ? Coup dur pour l'open source ?
Je ne pense pas que ce soit un coup dur pour l'open-source. Les logiciels libres, ou les logiciels "à sources ouverts" (ce qui n'est pas du tout la même chose), ont existé bien avant Microsoft, et existeront bien après la fin des logiciels privateurs de Microsoft. C'est plutôt un coup dur pour Munich et ses administrés: une part plus importante de leurs impôts partiront vers l'Irlande puis des paradis fiscaux, et ils n'auront plus de contrôle sur leurs systèmes d'informations.
16  0 
Avatar de Chuck_Norris
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 25/11/2017 à 11:19
Citation Envoyé par lulu7 Voir le message
d accord avec le dernier commentaire. Il faut se tourner vers l'avenir et l'avenir c'est le client léger et les apps déployer dans le cloud.
Mais oui bien sûr. Cela a le vent en poupe, certes, mais de là à laisser penser que c'est la meilleure solution. Cela est une solution, certes, mais ça oblige à confier des données à des prestataires privés, souvent étrangers, et de dépendre d'un fournisseur aussi (de la même manière que retourner à Windows introduit une dépendance à Microsoft). Donc une solution, mais pas LA solution. Il y a aussi d'excellentes raisons de tout gérer in-house.

Pour l'abandon de LiMux, cela me paraissait inévitable. La migration n'a clairement pas été faite correctement, si on a encore 40% de postes sous Windows après tant d'années, tout ça pour exécuter des logiciels métiers (= faits pour Munich, donc qui auraient pu être adaptés pour LiMux si les moyens avaient été mis) qui ne tournent que sur Windows. Et que la virtualisation n'aurait pas été une option (puissance requise ? matériel spécifique ? j'avoue que là-dessus j'ai des doutes quand même).

Un projet inachevé, faute soit de moyens humains, soit de moyens financiers, soit même de volonté, car il est probable qu'il y ait eu de la réticence au changement, voire de la malveillance (personnes étant par définition hostiles aux projets, et bien sûr pression des lobbys). La décision d'aujourd'hui ne surprend donc pas, même si ce n'était pas la seule option.

En tout cas je ne trouve pas que Windows 10 soit un produit adapté pour des postes professionnels, notamment pour son aspect éternellement changeant, ses mises à jour gargantuesques et obligatoires, non sans dommages pour les applications et les réglages, et pour les très nombreux espions intégrés aux systèmes. Ceci dit je suis certain que Microsoft fera le nécessaire pour désactiver tous ces détails énervants pour Munich (et rien que pour eux), cela faisait sûrement aussi partie des conditions pour que la ville accepte de migrer à Windows 10.
15  0 
Avatar de Fleur en plastique
Membre averti https://www.developpez.com
Le 15/05/2020 à 11:42
Citation Envoyé par stardeath Voir le message
migrations forcées? est ce que cette phrase laisse sous entendre qu'il n'y aura plus de migration quand ils seront passé chez linux? plus de mise à jour vers un kernel plus récent? plus de mise à jour de bibliothèques?
si ils font de la même manière que maintenant où ils ont encore du windows xp (19 ans quand même), ils auront d'ici quelques années des linux obsolètes. mais bon, on empêche pas l'incompétence ...
Par migration forcée, on entend : mise à jour complète du système obligatoire pour bénéficier de telle fonctionnalité, d'une mise àjour de sécurité, ou pour faire fonctionner une application récente. Elle est forcée parce que ce n'est parfois que le seul choix possible, dictée par une société unique, l'éditeur du système d'exploitation, ceci entraînant des frais de licences et entraînent des effets secondaires (applications ou matériels ne fonctionnant plus, formations à refaire...).

Dans le cadre d'un système libre, l'éditeur originel du système n'est pas le seul maître ; cela signifie que grâce à l'accès au code source et la liberté de modification, on peut potentiellement résoudre certains de ces soucis nous-même, ou engager une autre société pour le faire, sans forcément imposer une mise à jour globale avec les problèmes que cela implique. Après dans la plupart des cas courants, ce n'est pas un choix très intéressant, mais c'est toujours bon de savoir que cela reste une possibilité.
15  1 
Avatar de Pierre GIRARD
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 26/11/2017 à 14:14
Pourquoi tant d'agressivité pour un système qui selon toi est nul et très marginal ?

Si Windows te convient : C'est parfait, pour ma part, je n'y vois aucun problème. Par contre, c'est pas parce que LiMux est stoppé que ça change quoi que ce soit, c'est juste un épiphénomène. Et pour le Cloud, si ton vœux le plus cher est de faire une confiance aveugle en quelques fournisseurs stockant tes données ont ne sait pas où ni comment, c'est pas non plus mon problème. Pour ma part, mes données sont à moi et elles le resteront aussi longtemps que je pourrais les garder.
12  0 
Avatar de Endori
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 19/08/2014 à 21:28
L'entreprise où je suis vient de finir sa migration Office 2003 -> Office 2010 dans le milieu de l'industrie. Les utilisateurs ayant une moyenne d'âge de 35-40 ans se sentent perdu et doivent réapprendre ce qu'ils avaient appris en manipulant Office 2003. L'entreprise n'a pas le budget pour la moindre formation et ne refera pas de gros investissement avant 5 ans vu le coût des licences d'utilisation des clients et des serveurs.
11  0 
Avatar de azias
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 19/08/2014 à 23:36
Personnellement, je trouve surtout très parlant que le débat se focalise sur les questions budgétaires. L'argument principal de la philosophie des logiciels libres n'est pas basé sur les coûts (ni même du prix, libre ne veut pas dire gratuit, et tous les logiciels gratuits ne sont pas libres).

Il est probable que si c'est l’argument des coûts qui est mis en avant dans cette étude c'est probablement sur la pression de lobbies (Microsoft en tête) car c'est celui sur lequel ils peuvent jouer le plus facilement. Un peu comme nos chers opérateurs internet et mobiles qui se prévalent tous d'être numéro un car il suffit de choisir le bon critère pour être le meilleur.

Faudra-t-il dire amen quand Google arrivera en proposant à Munich un service entièrement gratuit à condition de tout stocker sur ses serveurs?

Mon avis est qu'il n'est pas acceptable que des données d'intérêt public soient pris au piège de formats ou de logiciels propriétaires, quel qu'en soit le coût. En tout cas je n'aimerais pas être à la place des historiens dans un siècle ou deux qui vont s'arracher les cheveux pour reconstituer les données éparpillées dans des formats propriétaires qui ne seront plus supportées par personne.

Je terminerai en constatant que malheureusement nos personnels politiques ne connaissent manifestement pas grand chose au numérique et ses enjeux (quoi qu'on pense du débat sur les droits d'auteurs etc., Hadopi est la preuve que nos politiciens n'ont toujours rien compris au numérique) alors je reste très pessimiste quant à l'intérêt qu'ils portent à cette question.
11  0 
Avatar de Marco46
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 16/11/2017 à 16:11
Citation Envoyé par Jon Shannow Voir le message
Oui, enfin, bon. Faut pas non plus rêver. Si Windows reste l'OS principal, que ce soit à la maison ou en entreprise, c'est qu'il n'y a pas d'alternative correcte. A part dans quelques métiers ou Mac est considéré comme plus apte, mais c'est même plus certain aujourd'hui.
C'était vrai il y a quelques années, ça ne l'est plus aujourd'hui. Un Ubuntu fait tout pareil que Windows et probablement même mieux puisque avec une machine moins puissante.

Quand à Mac c'est essentiellement du à la marque. On achète du Mac parce que ça fait classe et témoigne d'un certain niveau de revenu. Mac n'est pas meilleur que les autres quel que soit l'usage. Si les médecins ou les chefs d'entreprise sont majoritairement sous Mac ou IPhone c'est pas parce que les applis de médecins marchent mieux, c'est parce que c'est une sorte de code social. D'ailleurs quand tu leurs pose la question ils sont absolument incapable de donner une réponse argumentée autre que "je préfère Mac".

Android et Windows c'est des OS de grouillot.
Linux c'est un OS de geek.
IPhone et Mac c'est des OS de bourgeois.

Alors qu'en fait, objectivement ils rendent les mêmes services. C'est purement social.

IMHO évidemment
11  0 
Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 20/08/2014 à 10:55
Citation Envoyé par Bousk Voir le message
Figure-toi que Microsoft Windows est le plus présent sur les ordinateurs personnels, donc les couts de formation sont quasi nuls : tout le monde ou presque y est auto-formé chez soi
Bien évidement, tout le monde a un W8 chez soi
Et tout le monde est passé à l'interface ModernUI en un rien de temps
Même pour des informaticiens habitués aux changements, ça en a perturbé plus d'un en j'en connais beaucoup qui ont faire un rollback à W7 alors imagine un peu le cas d'une secrétaire de 50 ans

Citation Envoyé par Bousk Voir le message

Et les développeurs qui vont les faire ces mises à jour, ils le font gratuitement aussi ?

License Office 2013 : 539€ : http://www.microsoftstore.com/store/...A_FR_GooglePLA
Ca représente rien face à un salaire à payer.
License Windows 8.1 PRo : 279€ : http://www.microsoftstore.com/store/...ctID.288553300
Là encore, over peanuts à côté d'un salaire.
Reste le cout des machines à upgrader, à priori le plus important.
Voyons ce que propose DELL (j'ai quasi toujours vu du DELL dans les bureaux où je suis passé)
http://www.dell.com/fr/entreprise/p/...bsd&~ck=mn
On va se "contenter" de "Bureautique avancée", largement suffisant à priori : ~500€ - et équipé de Windows 7 Pro 64 bits (p-e même 8.1 je comprends pas totalement leur présentation) - donc en plus on économise la license Windows !?

Total : 1000-1300€ par poste
On est toujours en dessous d'un seul salaire.
Après je ne sais pas combien de temps de support fournit une license Windows, y'a-t-il une limite dans le temps avant de la renouveler ?

edit: et là il s'agit de prix unitaire, faut ensuite ajouter les ristournes pour cause de volume

Sur le long terme, je reste convaincu que le cout d'une license c'est peanuts à côté de X salaires de développeurs pour assurer maintenance et évolution. Munich semble de cet avis.
Tu bosses dans la vente de confiture ?
Tu parles du principes que c'est Munich qui va effectuer l'intégralité des dev de LibreOffice (ou OpenOffice, je ne sais plus ce qu'ils ont choisi mais peu importe)
La communauté sert à quoi ????
De même pour le noyau linux et tous les autres outils standards...

Ensuite, pour les outils spécifiques à l'administration de Munich, c'est exactement pareil que sous Windows, il faut les mettre à jour et là, c'est du dev spec
Rien à voir avec le type de licence ou la techno
Une évolution de format Office ou LibreOffice en dev spec, c'est la même chose
Une évolution d'un outil spec développé en .Net, Java, C, C++, Qt, etc... c'est la même chose

Et puis, c'est quoi cette bêtise de comparer le salaire d'un dev avec le coût d'un renouvellement de poste ???
Tu crois qu'un développeur à plein temps va venir développer de zéro à chaque fois sur tous les postes un à un ???
Les déploiement distribué, tu connais ?
Je bosse actuellement sur un appli utilisée sur 25 000 postes avec maj hebdomadaire, j'aurai l'air con si je devais me déplacer sur chaque poste pour installer les upgrades

Merci pour la rigolade
Tu as illuminé ma journée
13  3