Newsletter Developpez.com

Inscrivez-vous gratuitement au Club pour recevoir
la newsletter hebdomadaire des développeurs et IT pro

Les chromebooks connaissent une forte croissance mais restent toujours un marché de niche
Selon une récente étude de Gartner

Le , par Arsene Newman, Expert éminent sénior
A travers une récente étude, l’entreprise américaine de conseil et de recherche Gartner vient d’annoncer ses prévisions en matière de Chromebooks.

L’étude prévoit une forte croissance du secteur pour l’année 2014. En effet, elle parle d’une croissance de 79%, de quoi faire passer le nombre de Chromebook vendus de 2.9 millions d’unités en 2013 à 5.2 millions d’unités en 2014. Cette forte croissance devrait se maintenir lors des 5 prochaines années pour un total de 14.4 millions d’unités à l’horizon de 2017, toujours selon Gartner.

Toutefois, ces chiffres restent très faibles en comparaison avec le nombre d’ordinateurs qui seront écoulés au cours de cette année (308 millions d’unités) ou encore celui des tablettes (256 millions d’unités), ce qui pousse Gartner a qualifié ce marché de « marché de niche ».

Le qualificatif « marché de niche » employé par Gartner est compréhensible à plus d’un titre, les ventes des Chromebooks décollent surtout dans le secteur éducatif sur le marché nord-américain. D’ailleurs, tous les chiffres abondent dans ce sens : l’Amérique du Nord représente 82% des ventes en 2013, alors que le secteur de l’éducation représente 85% des ventes.

Gartner a aussi mis en évidence certains challenges nécessaires pour faire décoller ce marché comme la nécessité de mettre en évidence les avantages de l’architecture Cloud du Chromebook ou encore l’introduction d’applications à grand succès, ce qui pourrait se faire au vu des récents tests d’applications Android sur les Chromebooks par Google.

D’ailleurs, les conseils prodigués par Isabelle Durant, analyste chez Gartner, vont dans ce sens : « Pour atteindre un plus large publique, les fournisseurs doivent offrir de meilleures fonctionnalités portant sur les modes d’utilisation basés sur le cloud : une connectivité plus rapide, un accès mémoire plus rapide, des lecteurs plus rapides ainsi que le fort soutien de l’utilisateur issu du segment de l’éducation, des affaires ou de la grande consommation. Faire un Chromebook concurrentiel n’est pas une question de matériel et de prix, ce qui est important est de montrer comment l’architecture cloud de l’appareil offre de réels avantages pour les utilisateurs. »

Enfin l’étude révèle la prédominance du fabricant Samsung qui s’accapare de 64,9% des parts de marché, loin devant son principal concurrent Acer et de ses 21,4 %, plus loin encore on retrouve dans l’ordre HP (6,8%), Lenovo (6,7%) et Dell (0,3%).


Source : Etude de Gartner

Et vous ?
Qu’en pensez-vous ?
Pensez-vous que les Chromebooks représentent une future menace pour le marché des ordinateurs ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de imikado imikado - Rédacteur https://www.developpez.com
le 12/08/2014 à 11:50
Pensez-vous que les Chromebooks représente une future menace pour le marché des ordinateurs ?
Ce n'est pas le même public visé: le chromebook est beaucoup plus limité qu'un ordinateur "normal", le plus représentatif reste son utilisation sans connexion (ce qui arrive de temps en temps)

Pour sortir de son marché de niche et toucher un public plus large, il faudrait que l'on puisse y installer des applications "lourdes" permettant de faire de la création sans être forcément connecté
Avatar de Saverok Saverok - Expert éminent https://www.developpez.com
le 12/08/2014 à 15:35
Citation Envoyé par Arsene Newman  Voir le message
Pensez-vous que les Chromebooks représentent une future menace pour le marché des ordinateurs ?

Pas de concurrence car en mode hors ligne, on ne peut rien faire
Et je dirai même plus, sans une bonne connexion Internet, on ne peut rien faire non plus

Autrement dit, en campagne, on oublie

C'est une alternative pour un citadin de grandes villes qui a des usages basiques et qui ne veut pas s’embêter.
C'est un marché de niche et ça le restera

Par contre, le marché du PC diminue bien car il est grignoté de tout les côtés : smartphone, tablette, liseuse, chromebook, etc.
Les PC existeront tjrs mais l'hégémonie des années 90 est une époque révolue
Avatar de air-dex air-dex - Membre émérite https://www.developpez.com
le 12/08/2014 à 16:49
Trop connecté pour réussir. Pour bien en profiter il faudrait avoir Internet partout. Là les ingénieurs de chez Google ont visiblement conçu Chrome OS comme ceci : "on a une bonne connexion Internet partout (4G haut débit à l'extérieur + de la fibre optique à la maison toussa toussa...), l'avenir c'est le Cloud, donc on va faire un ordinateur qui puisse tirer profit de cette connexion et du Cloud partout". Or ceci n'existe que dans la Silicon Valley, les très grandes villes ou dans le monde des Bisounours. Du coup on se retrouve avec un appareil mobile qui est difficilement utilisable en mobilité hors de chez soi ou du boulot. Pire, encore faut-il que l'ordinateur soit aussi dans une zone où le Wifi passe bien, ce qui n'est pas nécessairement gagné d'avance.

Chrome OS serait parfait pour recycler les vieux ordinateurs (fixes) sous XP. On met Chrome OS sur le PC, on le relie à la Box en Ethernet (quitte à ce qu'il soit à côté de la Box, autant mettre du filiaire) et on a ainsi un PC potable capable de couvrir 99% des usages des gens ne demandant pas trop de ressources (on oublie le vrai gaming par exemple). Au pire ça ferait une très bonne machine d'appoint ou de remplacement. Mais Chrome OS est une plaie en mobilité or il a été pensé pour ça. Il y a rarement du Wifi à l'extérieur. Les Chromebooks peuvent aussi accepter une connexion 3G mais 1°) encore faut-il capter la 3G et 2°) la connexion Internet d'un PC en 3G n'a pas vraiment percé. Autant c'est bien passé pour les tablettes car les opérateurs ont su profiter de la brèche l'iPad, autant ce n'est pas passé pour les PC classiques. Pour les gens, le PC est la machine de "l'Internet illimité de la Box", pas celui de "l'Internet illimité jusqu'à 3 Go".

Pour finir, les Chromebooks jouent aussi dans une catégorie qui est passée de mode, à savoir celle des netbooks. Une tablette Windows ou Android avec un clavier optionnel est aussi complète et puissante qu'un netbook Windows / Linux, et donc meilleure qu'un Chromebook. Même avec Windows RT, la Surface de Microsoft enterre les Chromebooks, c'est dire.
Avatar de SylvainPV SylvainPV - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 12/08/2014 à 23:17
Citation Envoyé par air-dex  Voir le message
Pour finir, les Chromebooks jouent aussi dans une catégorie qui est passée de mode, à savoir celle des netbooks. Une tablette Windows ou Android avec un clavier optionnel est aussi complète et puissante qu'un netbook Windows / Linux, et donc meilleure qu'un Chromebook. Même avec Windows RT, la Surface de Microsoft enterre les Chromebooks, c'est dire.

Je ne sais pas si je suis passé de mode ou pas, mais j'apprécie toujours un netbook comme machine d'appoint. Je conçois les chromebooks non pas comme un marché de niche mais comme un marché secondaire et complémentaire aux PC, pensé autour du Web, donc parler de "puissance" pour comparer ces classes d'appareil n'a pas beaucoup de sens selon moi. Si l'usage de l'appareil se réduit au surf, mails, réseaux sociaux et chat, peu importe la puissance.

Il est vrai que l'usage déconnecté est très limité sur un chromebook, mais n'importe qui ayant eu une coupure Internet à son domicile quelques jours sait à quel point on sent limité maintenant sans Internet, peu importe ses appareils. Quand les gens squattent un PC au camping, c'est pour lire leurs mails et trouver des infos sur le net, pas pour faire un montage vidéo ou lire un DVD :p Et il ne faut pas habiter la Silicon Valley pour garder une connexion Internet tout le temps, la 3G c'est 99% de population couverte pour Orange et SFR certifié ARCEP. Même pas besoin de clé 3G, tous les smartphones ou presque ont le partage de connexion.

En fait, les chromebooks sont une réponse au fait que le navigateur web est devenu l'application la plus utile et utilisée, celle qu'on lance en premier au démarrage et qu'on garde toujours dans un coin car on sait qu'on en aura besoin bientôt. Aussi, je pense que ces appareils conviennent beaucoup plus aux néophytes et aux utilisateurs "basiques" qui ne se sentent pas limités par l'approche web-centric mais au contraire se réjouissent du gain de simplicité.
Avatar de Sodium Sodium - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 13/08/2014 à 9:41
J'ai du mal à comprendre à quel publique s'adresse la chose.
Pour un usage occasionnel et pour s'amuser un peu, une tablette avec clavier fera tout aussi bien le boulot et dispose d'une logithèque bien plus fournie.
Pour bosser dans en voyage, un ultrabook est certes plus cher mais permet de faire tourner toutes les applications windows ou mac OS sans être limité par une connexion.
Sinon il y a aussi l'option Ubuntu qui est léger, simple d'utilisation et fourni de base avec tout ce qu'il faut pour l'utilisateur moyen.
Avatar de air-dex air-dex - Membre émérite https://www.developpez.com
le 13/08/2014 à 16:19
Citation Envoyé par SylvainPV  Voir le message
Je ne sais pas si je suis passé de mode ou pas, mais j'apprécie toujours un netbook comme machine d'appoint.

Je ne dénigre pas les netbooks. Mais on ne peut pas nier que cette catégorie d'ordinateurs a perdu de sa superbe avec les tablettes et n'est désormais plus que l'ombre d'elle-même.

Citation Envoyé par SylvainPV  Voir le message
Et il ne faut pas habiter la Silicon Valley pour garder une connexion Internet tout le temps, la 3G c'est 99% de population couverte pour Orange et SFR certifié ARCEP.

3615 ma vie quotidienne en bordure de couverture 3G/H+. Je suis censé être couvert en 3G/H+ d'après les cartes d'Orange mais dans la réalité je dépasse rarement les 2-3 bûchettes de 2G/EDGE avec une bûchette de H+ de temps en temps. C'est ça que l'ARCEP appelle "être couvert en 3G" ? Autant dire que pour moi ces 99% là ce n'est que du vent. Il ne reste donc que la couverture du Wifi de la box dans la pratique. Je ne vais pas m'en plaindre car du coup Wifi et H+ sont parfaitement complémentaires (l'un à domicile et l'autre ailleurs). Mais pour les très petits déplacements c'est quand même problématique. Bref ce n'est pas l'idéal pour cet ordinateur mobile qu'est le Chromebook.

Citation Envoyé par SylvainPV  Voir le message
Même pas besoin de clé 3G, tous les smartphones ou presque ont le partage de connexion.

À ceci près que le partage de connexion est souvent hors forfait (ou alors en option à 15 €) et que du coup peu de personnes l'utilisent.
Offres d'emploi IT
Réalité augmentée (h/f)
Atos - Auvergne - Clermont-Ferrand (63000)
Développeur LIFERAY confirmé à sénior
DEVOTEAM SA - Ile de France - Clamart (92140)
Concepteur/Développeur .NET (H/F)
Atos Technology Services - Provence Alpes Côte d'Azur - Aix en Provence

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil