Bientôt des suggestions de lecture sur iBooks ?
Apple confirme le rachat de BookLamp

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Apple a fait une nouvelle acquisition cette fois dans l’industrie du livre avec le rachat de la société Booklamp pour un montant (non confirmé) situé entre 10 et 15 millions de dollars. La startup qui compte à son actif 10 salariés est spécialisée dans l’analyse et la recommandation de livres numériques.

La société basée à l’Idaho (États-Unis) s’est fait particulièrement remarqué grâce à sa technologie « Book Genome » qui effectue une analyse lexicale et sémantique d’un livre afin de pouvoir en établir une « cartographie » qui servira à recommander des livres du même type.

Voici un aperçu de la façon dont la technologie de Booklamp fonctionne avec des graphiques proposés par Digital Book World sur des œuvres de Stephen King. Dans cet exemple, « Salem’s Lot », l’outil a trouvé une prévalence de « vampires et surnaturel », « funérailles/morts/mémoriaux », « maisons et environnements domestiques » et « douleur et peur/ émotions négatives ».



En plus, Booklamp peut également analyser le rythme et la densité de certains thèmes à l’instar des contenus sexuels explicites. Ci-dessous un autre diagramme proposé par Digital Book World qui utilise les données de Booklamp sur « 50 Shades of Grey » qui commence sans en faire usage mais fait appel par intermittence à des scènes plus ou moins explicites, le degré étant représenté sur le diagramme.


Après avoir fait l'analyse d'un livre que vous avez aimé, Booklamp pourrait vous en proposer un autre qui corresponde à son « ADN ». Par exemple, des lecteurs de « Da Vinci Code » de Dan Brown pourraient se voir recommander « The Templar Legacy » de Steve Berry, car ils parlent tous les deux d’« institutions catholiques », d’« histoire / universitaires », de « planification stratégique » mais aussi de « bibliothèques ». Booklamp avait déclaré vouloir écarter les suggestions les plus populaires pour vous proposer ce qui serait plus susceptible de vous intéresser personnellement. C’est l’une des raisons qui lui a valu son surnom de « Pandora des livres ». L’an dernier, Aaron Stanton, le PDG de BookLamp, affirmait numériser et analyser 40 000 à 100 000 tires par semaine.

Apple n’a pas été la seule entreprise à s’intéresser à la startup ; Amazon lui aussi avait manifesté son intérêt avant d’arrêter les négociations et d’acheter GoodReads, une startup qui propose un service concurrent. L’application iBooks d’Apple devrait sans doute en profiter en permettant aux utilisateurs d’avoir des recommandations sur leurs lectures. Pour rappel, iBooks est installée par défaut à partir d’iOS 8, à l’inverse d’iOS 7 où l’utilisateur doit encore aller la récupérer sur l’App Store.

Source : re/code

Et vous ?

Avez-vous déjà utilisé BookLamp ? Qu'en pensez-vous ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Offres d'emploi IT
Responsable de projets - actionneurs H/F
SAFRAN - Ile de France - MASSY / MANTES
Ingénieur produit (FADEC militaire) H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY
Architecte / concepteur électronique numérique H/F
Safran - Ile de France - Éragny (95610)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil