France : le code informatique sera enseigné en primaire dès la rentrée

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Dans l’édition du 13 juillet du Journal du Dimanche, le ministre de l’éducation nationale Benoît Hamon annonce que l’enseignement du code informatique sera proposé de manière facultative et sur le temps périscolaire aux élèves du primaire dès la rentrée 2014-2015. Il indique avoir lancé le 19 juin « un appel aux associations pour structurer une offre nationale ».

Le ministre estime que « les mathématiques comme l'informatique sont d'autres formes de langage, qui apprennent la logique, facilitent la manipulation de concepts » mais surtout permettent d’ouvrir la voie à « un monde toujours plus connecté ». L’école « ne peut ignorer l’importance du numérique », explique Benoît Hamon. Dans une interview accordée au JDD, il avance que « la question n'est plus de savoir s'il faut apprendre l'informatique et son langage, mais de savoir comment, pour quels usages, et à quelle étape du cursus le faire ».


Benoît Hamon, ministre de l'éducation nationale

« Si maîtriser le français est indispensable pour penser, formuler un jugement, s'exprimer et communiquer, les mathématiques comme l'informatique sont d'autres formes de langage, qui apprennent la logique, facilitent la manipulation de concepts. [L'informatique] favorise l'interaction au sein de la classe, stimule la participation de tous, y compris de ceux qui restent en retrait »a-t-il poursuivi.

Cependant, s’il faut parler d’informatique, il faut également évoquer les équipements. Le ministre rappelle que 16 000 écoles sur un total de 54 000 n’ont pas encore d’accès à l’internet haut débit. Raison pour laquelle il annonce que « dès septembre, nous relierons au haut débit par voie hertzienne 9.000 écoles situées dans les zones non reliées à la fibre ».

« Nous lançons par ailleurs, avec Arnaud Montebourg, un grand programme en faveur de la filière industrielle française du numérique éducatif » a-t-il rajouté en précisant que 70 % des élèves du primaire et de collège et 100% des enseignants « seront équipés » à l'horizon 2020 en ordinateurs et tablettes dotés de ressources pédagogiques numériques.

Source : JDD

Et vous ?

Que pensez-vous de cette initiative ? Partagez-vous la vision du ministre ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Gumichan01 Gumichan01 - Membre régulier https://www.developpez.com
le 13/07/2014 à 14:07
Ridicule !

« [L'informatique] favorise l'interaction au sein de la classe, stimule la participation de tous, y compris de ceux qui restent en retrait »a-t-il poursuivi.

Mouais, à voir.

Le ministre estime que « les mathématiques comme l'informatique [...] » [...] permettent d’ouvrir la voie à « un monde toujours plus connecté »

C'est pas en enseignant la programmation (terme plus correct que "code informatique", les politiciens (-_-) ...) que les enfants seront plus ouverts au numérique. C'est comme dire qu'enseigner la répartition des trois pouvoirs en France va les rendre ouverts à la politique française.

L’école « ne peut ignorer l’importance du numérique »

Oui, mais ce n'est pas la programmation qui va combler cette ignorance. Il ne faut pas oublier que tous les enfants n'ont pas forcément un ordinateur chez eux, et ce pour diverses raisons (situation financière, etc). Alors certes, c'est bien de leur donner l'opportunité d'en utiliser un (je salue d'ailleurs le fait de mieux équiper les écoles en ordinateurs), mais l'apprentissage du "code" va dérouter ceux qui n'ont pas d'ordinateur chez eux, parce qu'il auront pas nécessairement acquis les bases de l'utilisation de l'outil.
Moi je pense qu'il faut déjà enseigner l'utilisation d'un PC (utiliser un logiciel de traitement de texte, aller sur le net, ...) de manière à mettre tout le monde sur un pied d'égalité. Je précise que moi en primaire je n'avais pas d'ordinateur. Il m'a fallu attendre mes 12 ans pour en avoir un, puis 16 pour l'accès Internet ^^. Les cours de bureautique que j'avais en primaire m'ont un peu aider ^^.

En tout cas, si vous connaissez des gens qui ont appris à coder avant même d'avoir appris à utiliser un ordinateur de manière basique, prévenez-moi !
Avatar de ScriptorTux ScriptorTux - Membre régulier https://www.developpez.com
le 13/07/2014 à 14:56
Au primaire, n'importe quoi

Pourquoi pas la première seconde où ils sont nés aussi

On aura plus des enfants, mais des robots...

Franchement, ils feraient mieux d'enseigner aux enfants des matières plus intéressantes qui les aideraient plus, comme la philo, ou autre (pas en primaire évidemment, mais plus tôt que la terminale)

Le seul côté positif est que ce sera falcutatif, même si ca reste du grand n'import quoi...
Avatar de TheLastShot TheLastShot - Membre averti https://www.developpez.com
le 13/07/2014 à 15:19
Bah si c'est optionnel je ne vois pas le problème. Personnellement j'ai commencé à apprendre la programmation en entrant en 6ème (par moi-même, pas en cours) donc pourquoi serait-ce ridicule de permettre à ceux qui le veulent d'apprendre avec de "vrais" professeurs ?
Avatar de Orhleil Orhleil - Membre habitué https://www.developpez.com
le 13/07/2014 à 15:21
Citation Envoyé par Gumichan01  Voir le message
En tout cas, si vous connaissez des gens qui ont appris à coder avant même d'avoir appris à utiliser un ordinateur de manière basique, prévenez-moi !

Nos parents ? Je sais que ma mère a appris le langage BASIC dans une formation bien avant d'avoir utilisé un ordinateur pour une quelconque autre utilisation.

D'ailleurs en parlant de langage... Ils vont apprendre quoi au juste les gamins ? Parce que "code informatique" c'est gentil, mais on peut difficilement faire plus vague comme terme. Est-ce qu'ils vont apprendre le BASIC justement ou un autre langage de programmation ? Ou bien un langage de balisage type HTML ? Si j'en crois ce lien ce sera bien du HTML.
Mouais. Pourquoi pas.

Je suis quand même assez d'accord avec ScriptorTux, je suis pas sûr que faire ça en primaire soit très judicieux. Et puis... on passe le BII au collège, il vaudrait pas mieux que ce genre de démarche s'inscrive dans les apprentissages de ce BII ?
Avatar de Squisqui Squisqui - En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
le 13/07/2014 à 15:22
Je ne suis pas contre de donner la possibilité aux enfants de s'initier au développement logiciel (ou n'importe quoi d'autre). C'est toujours bon à prendre pour se découvrir soi-même lorsque ce n'est pas une contrainte.
Bon après, les enjeux mis en avant par Benoît Hamon sont soit à coté de la plaque, soit ridicules. Il aurait dû arrêter son discours à "offrons de nouvelles possibilités à nos enfants" et ne pas continuer dans des justifications abracadabrantesques sur la logique ou les mathématiques.

Par contre, remercions-le pour l'initiative complètement dispensable de distribuer des PCs/tablettes. Ça coûtera un bras au contribuable alors que la majorité des écoles sont déjà équipés allant d'au moins quelques postes en CDI jusqu'à plusieurs salles informatique en libre accès. Aux dernières nouvelles, les enseignants sont toujours dans la même pièce que les élèves et n'ont pas la nécessité d'un PCs pour participer à un cours et prendre des notes.
Et au passage, ça éviterait à certains enseignants d'avoir le syndrome de la "lecture de diapositives" comme l'ont eu la majorité de mes profs dans le supérieur : Minimisation des interactions garantie et incapacité total à assurer un cours si la diapositive foire (incompatibilité logiciels, panne matériel...). Avoir un support, c'est bien, se substituer au support dégrade la qualité d'enseignement.
Mais des contrats supplémentaires avec Microsoft sont sans doute déjà signés.
Avatar de Gugelhupf Gugelhupf - Modérateur https://www.developpez.com
le 13/07/2014 à 16:30
Avant toute chose, pour moi l'élève doit comprendre l'utilité de la programmation ainsi que l'usage de ce qu'on va lui apprendre (donc bien doser entre la théorie et la pratique).

Pour citer un exemple, j'étais très bon en arithmétique, parce que je savais exactement à quoi pourraient me servir les calculs (ex: faire des courses etc...), par contre j'étais assez moyen en géométrie, parce que je ne comprenais pas à quoi pourraient me servir de savoir si une droite dans un triangle était parallèle à l'un des cotés (mais au final je m'en suis bien sorti car je faisais pour faire en appliquant les formules de Pythagore et Thalès). Si on m'avait dit que cela pourrait me servir à construire un immeuble en forme de triangle j'aurais peut-être mieux capté qui sait

Je me doute bien que l'idée est de profiter de la technologie pour l'introduire dans le cursus (ps: lorsque j'ai regardé le brevet de 1930, on y enseignait bien les types de grains de blé), et ainsi former des potentiels futurs ingénieurs en informatique. Je pense qu'enseigner l'informatique c'est toujours mieux que de connaître tous les noms des rois de France par coeur. L'idéal seraient de leur enseigner l'informatique de façon fun, histoire de mêler l'utile à l'agréable.
Avatar de Philippe JOCHMANS Philippe JOCHMANS - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 13/07/2014 à 16:39
Bonjour

En primaire je suis contre, au collègue oui.

Apprenons leur d'abord à écrire et lire correctement, c'est déjà une catastrophe lorsque qu'ils arrivent en 6 ème, mais les dictées avec des balises non !!!!

Philippe
Avatar de guillaume07 guillaume07 - Débutant https://www.developpez.com
le 13/07/2014 à 17:00
En primaire je suis contre, en fin de collège de manière facultatif pourquoi pas.
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 13/07/2014 à 17:17
Excellente nouvelle. Maintenant, je suis curieux de voir le programme (sans jeu de mots)...
Avatar de CodeurPlusPlus CodeurPlusPlus - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 13/07/2014 à 17:44
Le fait que ce soit un enseignement optionnel me rassure ; le contraire aurait été suicidaire (pour l'école).

Cela dit :

1) le primaire, ça me parait de toute façon un peu trop tôt, les élèves sont trop jeunes même pour faire du HTML * ;

2) les élèves qui prendront cette option ne se tourneront pas vers l'informatique plus tard :
- soit le HTML leur paraîtra trop dur et ils ne voudront pas en apprendre plus ;
- soit le HTML leur paraîtra trop facile et / ou pas intéressant et ils croieront que la programmation c'est toujours comme ça... et ils ne voudront pas en apprendre plus ;
- soit ils auront envie d'en apprendre plus, et se heurteront trop jeunes à des langages beaucoup plus difficiles, ce qui les calmera... et finalement ils ne voudront pas en apprendre plus.

Finalement, cette initiative me parait excellente pour dissuader les petits de s'intéresser plus tard à la programmation informatique...

C'est à dire que l'école, une fois de plus, en prétendant atteindre un objectif donné, obtiendra exactement l'inverse.

C'est à dire que notre excellent gouvernement, une fois de plus, en prétendant atteindre un objectif donné, obtiendra exactement l'inverse.

On marche sur la tête dans ce pays.

(* j'en ai déjà fait faire à une classe de cinquième, ou plutôt à un groupe de "itinéraire de découverte" constitués d'élèves issus de classes de cinquième, en même temps que du C. LE bilan est très simple : peu d'élèves de douze ans ont un cerveau permettant de débuter en C, tous en revanche s'en sortaient à peu près bien avec HTML... mais la moitié du groupe la moins "matheuse" avait mis du temps à comprendre même les bases de HTML... bon courage pour en faire faire à des élèves de primaire.)
Offres d'emploi IT
Ingénieur développement logiciels temps réel embarqué H/F
Safran - Ile de France - Éragny (95610)
Architecte / concepteur électronique numérique H/F
Safran - Ile de France - Éragny (95610)
Responsable de lot / architecte fpga H/F
Safran - Ile de France - Éragny (95610)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil