Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les sept péchés capitaux de Windows
La Free Software Foundation ouvre un site anti Windows

Le , par Katleen Erna

57PARTAGES

2  0 
Que pensez-vous des sept abus de Microsoft dénoncés par FSF ? ?
Les sept péchés capitaux de Windows, selon la FSF

La Free Software Foundation (fondation du logiciel libre), a décidé d'offrir à Microsoft son cadeau de rentrée : un site web qui n'y va pas avec le dos de la cuillère, nommé "les 7 péchés de Windows" - en référence au numéro de la nouvelle version de l'OS -.

La fondation de Richard Stallman indique avoir envoyé un e-mail à 499 des 500 compagnies les plus importantes de l'industrie informatique selon le classement du magazine Fortune (l'envoyer à Microsoft ne semblait pas forcément utile...) et annonce qu'il ne s'agit ici que du début.

Ce message est un véritable pamphlet anti-Windows, interpellant les décisionnaires de ces grandes entreprises contre les dangers que le nouvel OS incarne contre la sécurité, la liberté et la vie privée de ses utilisateurs (entreprises ou particuliers). La lettre dénonce par exemple la future implémentation de DRM (Digital Rights Management ) dans Vista et la "manipulation" dont fait preuve l'éditeur de Redmond depuis des temps "historiques" envers les fabriquants d'ordinateurs pour inclure son OS dans les machines "que vous achetez". Le texte se conclut sur une invitation au passage des sociétés à l'utilisation de logiciels libres (comme GNU ou Linux) et à un abandon de Windows.

Le site internet de la FSF va plus loin. Windows y est ainsi attaqué autour du chiffre sept par une allusion aux 7 pêchés capitaux, transformés ici suivant les "dangers" du système d'exploitation. Petit résumé :



Premier vice : L'éducation tu ne corrompras point. Microsoft paierait un prix d'or pour exercer son lobbying dès l'école en habituant les enfants à utiliser ses produits.

Second vice : La vie privée tu n'envahiras pas. Microsoft utilise des applications comme Windows Genuine Advantage pour inspecter le contenu des disques durs de ses clients (qui acceptent cela sans le savoir en validant la Licence de leur logiciel).

Troisième vice : D'un comportement monopolisateur tu t'abstiendras. Presque tous les ordinateurs vendus ont Windows pré-installé dans leurs entrailles, mais pas par choix.

Quatrième vice : Tu ne verrouilleras point. Microsoft essaie régulièrement de pousser ses consommateurs à mettre à jour leur système en cessant le support d'anciennes versions, etc.

Cinquième vice : Des standards tu n'abuseras point. Microsoft a essayé d'empêcher la standardisation de divers formats gratuits, comme par exemple OpenDocument, qui "menacerait son contrôle sur les utilisateurs obtenu grâce au format Word".

Sixième vice : Trop de DRM tu n'emploieras. Avec Windows Media Player, Microsoft travaille conjointement avec les majors pour mettre au point des restrictions visant à empêcher les utilisateurs de copier ou d'écouter de la musique. Par exemple, à la demande de la chaîne NBC, Microsoft a pu empêcher les Windowsiens d'enregistrer des programmes de la chaine, alors que rien n'interdit légalement de copier de tels programmes.

Septième vice : La sécurité de tes utilisateurs tu ne menaceras point. Les vulnérabilités de Windows autorisant l'accès à son système pour divers virus et malwares pourraient à elles seules remplir plusieurs volumes d'une encyclopédie. A cause de la confidentialité du code du logiciel, il est impossible de résoudre ces problèmes par soi-même, il faut attendre l'aide bénite de Microsoft.

Les paroles de la FSF sont dures et tranchantes. Mais comme l'explique Peter Brown (directeur de cette campagne), ces propos s'adressent à tous les logiciels propriétaires. L'imminent Snow Leopard d'Apple est donc également visé, tout comme d'autres.

Source : Windows 7 Sins

Rejetez-vous aussi les copyrights, contrats et autres brevets des logiciels propriétaires ? Ou jugez-vous normal de payer pour le travail de leurs développeurs ?

Pour vous, les logiciels libres sont-ils toujours moins performants que leurs cousins payants ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de lunatix
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 26/08/2009 à 20:58
j'adore le jeu de mot
1  0 
Avatar de argonath
Membre averti https://www.developpez.com
Le 26/08/2009 à 21:09
bien dans la forme. Mais je met autre parce que tout celà m'est assez louche.

je suis plus circonspect sur le fond... le lien evident vers la FSF, et la liste "des distributions GNU-linux qui respectent à 100% le principe du logiciel libre"


* gNewSense, a GNU/Linux distribution based on Debian and Ubuntu, with sponsorship from the FSF.
* Ututo, a GNU/Linux distribution based on Gentoo. It was the first fully free GNU/Linux system recognized by the GNU Project.
* Dragora, an independent GNU/Linux distribution based on concepts of simplicity.
* Dynebolic, a GNU/Linux distribution, with special emphasis on audio and video editing.
* Musix GNU+Linux, a GNU+Linux distribution based on Knoppix, with special emphasis on audio production.
* BLAG, BLAG Linux and GNU, a free GNU/Linux distribution based on Fedora.
* Trisquel, a GNU/Linux distribution oriented to small enterprises, domestic users and educational centers.
* Venenux, a free distro built around the KDE desktop.
pourquoi cette liste ?

et surtout ce lien qui l'accompagne :

http://www.gnu.org/philosophy/common-distros.html

On attaque ici la plupart des grandes distros... parcequ'elles PERMETTENT l'installation de logiciel non libre...

qu'est ce que c'est que cette idéologie à deux balles qui interdirait l'utilisation de tout logiciel propriétaire ? oO

We're often asked why we don't endorse a particular system—usually a popular GNU/Linux distribution. The short answer to that question is that they don't follow the free system distribution guidelines. But since it isn't always easy to see how a particular system fails to follow the guidelines, we still get these questions. We've published this list to help address those.

To learn more about free alternatives to these systems, check out our list of free GNU/Linux distributions.

All of the distributions listed on this page fail to follow the guidelines in at least two important ways:

*

They do not have a policy of only including free software, and removing nonfree software if it is discovered. Most of them have no clear policy on what software they'll accept or reject at all. The distributions that do have a policy unfortunately aren't strict enough, as explained below.
*

The version of the kernel Linux that they distribute includes blobs: pieces of object code, distributed without source, usually to help operate some device.

Below are additional notes about some popular GNU/Linux distributions, listed in alphabetical order. This may not be a list of every issue; while we've done our best to be comprehensive, there may be other issues that we simply don't know about. On the flip side, circumstances might have changed since we last updated this page; if you think one of the issues here has been addressed, please let us know. We review all systems carefully before endorsing them.
CentOS

We're not aware of problems in CentOS aside from the two listed above: there's no clear policy about what software can be included, and nonfree blobs are shipped with Linux. Of course, with no firm policy in place, there might be other nonfree software included that we missed.
Debian

Debian's Social Contract does say that all software in the main distribution will be free software. Unfortunately, that's not always true in practice. Debian has repeatedly made tacit or explicit exceptions for specific pieces of nonfree software, such as the blobs included in or accompanying Linux. We're still hopeful that there won't be such exceptions in the future, but we can't turn a blind eye to the situation as it stands today.

Debian also provides a repository of nonfree software. According to the project, this software is “not part of the Debian system.” We understand that's important for organizational reasons, but users would be hard-pressed to make a distinction. The nonfree repositories are often featured as prominently as the main ones throughout Debian's web site, documentation, and other materials.
Fedora

Fedora does have a clear policy about what can be included in the distribution, and it seems to be followed carefully. The policy requires that most software and all fonts be available under a free license, but makes an exception for certain kinds of nonfree firmware. Unfortunately, the decision to allow that firmware in the policy keeps Fedora from meeting the free system distribution guidelines.
Gentoo

Gentoo makes it easy to install a number of nonfree programs through their primary package system.
Mandriva

Mandriva does have a stated policy about what can be included in the main system. It's based on Fedora's, which means that it also allows certain kinds of nonfree firmware to be included. On top of that, it permits software released under the original Artistic License to be included, even though that's a nonfree license.

Mandriva also provides nonfree software through dedicated repositories.
openSUSE

openSUSE offers its users access to a repository of nonfree software.
Red Hat

Red Hat's enterprise distribution doesn't seem to have a clear policy about what software can be included. Our understanding is that it makes it easy to obtain nonfree software, even beyond the proprietary firmware included with Fedora.
Slackware

We're not aware of problems in Slackware aside from the two listed above: there's no clear policy about what software can be included, and nonfree blobs are shipped with Linux. Of course, with no firm policy in place, there might be other nonfree software included that we missed.
SUSE

Several nonfree software programs are available for download from SUSE's official FTP site.
Ubuntu

Ubuntu provides specific repositories of nonfree software. Even if you don't use them, the default application installer will advertise nonfree software to you.
What about BSD distributions?

FreeBSD, NetBSD, and OpenBSD all include instructions for obtaining nonfree programs in their ports system. Also, BSD kernels include drivers with nonfree firmware. Nonfree firmwares in Linux are called “blobs,” but in BSD parlance “blob” has a different meaning. Thus, when BSD developers say their distributions contains no blobs, it is a miscommunication; they are talking about something else.
Utiliser un OS libre doit permettre de conserver des logiciels propriétaires excellents et innovants, on ne peut pas condamner l'ensemble des logiciels propriétaires aussi aveuglément surtout si ils sont gratuits comme c'est le cas des logiciels propriétaires présents sur les dépôts de téléchargement des distributions citées dans ce lien...

exemple typique : les drivers Nvidia pour linux...
1  0 
Avatar de zul
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 26/08/2009 à 21:33
La FSF ce sont des intégristes, ils ne sont pas là pour faire dans la dentelle, ils sont là pour proner le logiciel libre, entièrement libre, et ils pronent bien ce qu'ils veulent. Libre à toi de choisir la distribution de ton choix, selon tes propres critères.

Sinon concernant la campagne en elle-même, elle est marrante dans le concept, mais bon je suis pas sur qu'elle crébilise particulièrement le logiciel libre, et c'est dommage .
1  0 
Avatar de Daxou31
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 26/08/2009 à 21:43
Ca m'a bien fait rire mais pas pour les même raisons :
Citation Envoyé par Katleen Erna Voir le message

Premier vice : L'éducation tu ne corrompras point. Microsoft paierait un prix d'or pour exercer son lobbying dès l'école en habituant les enfants à utiliser ses produits.
En même temps je péréfère utiliser la dernière version de Office plutot qu'une 2003 craquée ou pire OOO !

Citation Envoyé par Katleen Erna Voir le message

Second vice : La vie privée tu n'envahiras pas. Microsoft utilise des applications comme Windows Genuine Advantage pour inspecter le contenu des disques durs de ses clients (qui acceptent cela sans le savoir en validant la Licence de leur logiciel).
A toi de te renseigne sur le matériel que tu achètes, c'est un peu comme si tu achetais un disque dur sans regarder sa taille !
Certes tu vas pas lire le contrat entièrement mais au moins tu regardes les applications installées à la base c'est un minimum.

Citation Envoyé par Katleen Erna Voir le message

Troisième vice : D'un comportement monopolisateur tu t'abstiendras. Presque tous les ordinateurs vendus ont Windows pré-installé dans leurs entrailles, mais pas par choix.
Parce que Apple ne vends pas ses mac avec mac OS ?
Certains constructeurs font des PC avec unix dessus maintenant

Citation Envoyé par Katleen Erna Voir le message

Quatrième vice : Tu ne verrouilleras point. Microsoft essaie régulièrement de pousser ses consommateurs à mettre à jour leur système en cessant le support d'anciennes versions, etc.
Moué bloquer les mises à jour c'est possible

Citation Envoyé par Katleen Erna Voir le message

Cinquième vice : Des standards tu n'abuseras point. Microsoft a essayé d'empêcher la standardisation de divers formats gratuits, comme par exemple OpenDocument, qui "menacerait son contrôle sur les utilisateurs obtenu grâce au format Word".
J'y reviendrais pas mais OoO c'est vraiment pas au niveau de Office. Et puis depuis les docx, le format est bien plus compressé et sympa à manipuler

Citation Envoyé par Katleen Erna Voir le message

Sixième vice : Trop de DRM tu n'emploieras. Avec Windows Media Player, Microsoft travaille conjointement avec les majors pour mettre au point des restrictions visant à empêcher les utilisateurs de copier ou d'écouter de la musique. Par exemple, à la demande de la chaîne NBC, Microsoft a pu empêcher les Windowsiens d'enregistrer des programmes de la chaine, alors que rien n'interdit légalement de copier de tels programmes.
Free nous bloque les enregistrements de TF1, M6, ...

Citation Envoyé par Katleen Erna Voir le message

Septième vice : La sécurité de tes utilisateurs tu ne menaceras point. Les vulnérabilités de Windows autorisant l'accès à son système pour divers virus et malwares pourraient à elles seules remplir plusieurs volumes d'une encyclopédie. A cause de la confidentialité du code du logiciel, il est impossible de résoudre ces problèmes par soi-même, il faut attendre l'aide bénite de Microsoft.
Alors là si il n'y avait que Microsoft qui avait des failles je comprendrais mais là faut pas abuser, certes microsoft se pirate plus facilement qu'un autre mais la proportion entre microsoft et les autres est plutôt élevée.
Sans oublier que beaucoup de failles viennent d'applications externes : firefox, adobe, ...

Cette réponse n'est pas là pour prouver ma foi en Microsoft mais pour limiter le débat Microsoft c'est le mal, allez chercher le bien sur la banquise ou dans les arbres !

Et puis si vous êtes pas content de Microsoft, vous vous formatez puis réinstallez un unix nouvelle génération sans serveur X c'est plus fun et jouez à pong en réduisant au maximum les pertes de mémoire sur vos 4G !

Voila ce que j'avais à dire.
1  0 
Avatar de Neko
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 26/08/2009 à 22:31
Liberté selon la FSF:
- Tu ne sera libre d'utiliser que des systèmes et logiciels vérifiés et autorisés par la haute autorité FSF.
1  0 
Avatar de smyley
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 26/08/2009 à 22:34
Citation Envoyé par Katleen Erna Voir le message

Les paroles de la FSF sont dures et tranchantes. Mais comme l'explique Peter Brown (directeur de cette campagne), ces propos s'adressent à tous les logiciels propriétaires. L'imminent Snow Leopard d'Apple est donc également visé, tout comme d'autres.
Mais comme Microsoft c'est le grand mal, alors la FSF tourne sa campagne contre lui ...

Citation Envoyé par Katleen Erna Voir le message

Rejetez-vous aussi les copyrights, contrats et autres brevets des logiciels propriétaires ? Ou jugez-vous normal de payer pour le travail de leurs développeurs ?
Il n'y a que les extrémistes à vouloir se borner à ne suivre qu'un seul et unique modèle. Tout comme il a été prouvé que le libre pouvais être très pratique dans de nombreux cas, il est tout aussi naturel de devoir payer pour avoir quelque chose. Après tout, tout le monde est bien content de voir sa paye à la fin du mois que l'on soit programmeur ou pas. Après le modèle économique choisit dépend du programmeur ou de l'entreprise ...
D'ailleurs c'est marrant de ne jurer que par le libre pour installer du tout gratuit sur un matos que l'on a acheté

Citation Envoyé par Katleen Erna Voir le message
Pour vous, les logiciels libres sont-ils toujours moins performants que leurs cousins payants ?
ça dépend du logiciel et des utilisateurs. Certains diront par exemple que rien n'égale 3DSMax ou Photoshop comparé à leurs rivaux gratuits que sont Blender et The Gimp, d'autres préfèrent les logiciels libres parce que c'est gratuit ou parce que l'on a accès au code, et c'est comme ça ...
Généraliser en disant que tous les logiciels libres sont mieux que les payants et inversement c'est heureux ...
1  0 
Avatar de argonath
Membre averti https://www.developpez.com
Le 26/08/2009 à 22:34
Citation Envoyé par Daxou31 Voir le message

Et puis si vous êtes pas content de Microsoft, vous vous formatez puis réinstallez un unix nouvelle génération sans serveur X c'est plus fun et jouez à pong en réduisant au maximum les pertes de mémoire sur vos 4G !

Voila ce que j'avais à dire.
tu démontres en quatre lignes, même si ce qui précédait était déjà assez efficace, que tu n'a jamais ne serait ce qu'essayé un linux ^^ j'ai vista (que j'aime bien ) et ubuntu sur mon pc, je fais tout (et n'importe quel jeu ) avec les deux avec autant d'aisance, voire plus sur ubuntu.

mais ce n'est pas très malin de vouloir relancer ici pour la 42ième fois le débat windows-linux.
1  0 
Avatar de MaliciaR
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 26/08/2009 à 22:46
Citation Envoyé par Katleen Erna Voir le message

Rejetez-vous aussi les copyrights, contrats et autres brevets des logiciels propriétaires ? Ou jugez-vous normal de payer pour le travail de leurs développeurs ?

Pour vous, les logiciels libres sont-ils toujours moins performants que leurs cousins payants ?
Je trouve ces questions très orientées. Dans le sens qu'elles orientent la réponse
Exemple 0 : mettre dans le même sac "copyrights, contrats et brevets" est faire un amalgame assez dommageable, surtout quand on voit le complément de cette réponse. Si quelqu'un veut se débarrasser de Windows, ce n'est pas parce qu'il ne veut pas payer les développeurs

Exemple 1 : Pourquoi introduire le "toujours" (ce que j'ai souligné) ? Combien de discussions devrait-on avoir pour que ce mot parte?

Ca biaise forcément les réponses, désolée. C'est pourquoi perso, je m'abstiendrai de répondre...
1  0 
Avatar de Marco46
Modérateur https://www.developpez.com
Le 27/08/2009 à 1:13
Rejetez-vous aussi les copyrights, contrats et autres brevets des logiciels propriétaires ? Ou jugez-vous normal de payer pour le travail de leurs développeurs ?
C'est fatiguant ... Mais fatiguant ...

En quoi la GPL empêche-t-elle d'embaucher un dev pour ajouter une fonctionnalité à un logiciel sous GPL ou à un logiciel proprio dont on a les sources et les droits.

Sans déconner ...

Pas très sérieux tout ça.

Sinon je suis assez d'accord avec ça :

Citation Envoyé par argonath
Utiliser un OS libre doit permettre de conserver des logiciels propriétaires excellents et innovants, on ne peut pas condamner l'ensemble des logiciels propriétaires aussi aveuglément surtout si ils sont gratuits comme c'est le cas des logiciels propriétaires présents sur les dépôts de téléchargement des distributions citées dans ce lien...

exemple typique : les drivers Nvidia pour linux...
La FSF va trop loin même si ce qu'elle dénonce est réel. Ça ne sert pas leur combat.
1  0 
Avatar de smyley
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 27/08/2009 à 1:27
Citation Envoyé par Marco46 Voir le message

En quoi la GPL empêche-t-elle d'embaucher un dev pour ajouter une fonctionnalité à un logiciel sous GPL ou à un logiciel proprio dont on a les sources et les droits.
Il n'y a qu'à voir le nombre d'entreprises qui se basent sur des distrib Linux pour faire de l'embarqué. Tout dépend du modèle économique choisis par celle ci ...
1  0