Le noyau de Windows Threshold serait passé à la version 6.4
Selon les journaux du Windows Store

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
Windows Threshold, la prochaine version de l’OS de Microsoft, fait l’objet de plusieurs rumeurs. Bien que Microsoft n’ait pas encore parlé publiquement de cette mise à jour, de nouvelles révélations viennent confirmer le fait que Threshold sera une version majeure de Windows.

Le noyau de Threshold aurait été mis à jour vers la version 6.4. L’information a été révélée sur le compte twitter de l’utilisateur Stealth2013, qui aurait découvert cela à travers les journaux du Windows Store.

En effet, les journaux du Windows Store permettent aux développeurs ayant des applications sur la galerie Windows de savoir ce que les consommateurs utilisent comme système d’exploitation pour télécharger leurs applications.

D’autres build de Threshold avaient déjà été repérées par celui-ci dans ces journaux, mais c’était la première fois qu’il voyait afficher le noyau avec la version 6.4.9788. Pour rappel, Windows 8 avait pour version du kernel NT 6.2 et Windows 8.1 pour version 6.3.


Selon des rumeurs, Microsoft devrait publier une préversion de Threshold avant la fin de cette année, et la version finale pourrait sortir en avril 2015.

L’OS devrait porter le nom de Windows 9 afin de se dissocier de Windows 8. Il sera axé sur l’unification de Windows, Windows RT et Windows Phone. Microsoft proposera une version unique pour remplacer Windows Phone et Windows RT.

L’OS offrira une expérience utilisateur adaptée au type de dispositif sur lequel il est installé. Pour un PC avec un clavier et une souris, le système d’exploitation démarrera automatiquement vers le bureau, tandis que sur une tablette, l’OS passera au mode Metro par défaut.

Source : Stealth2013

Et vous ?

Que pensez-vous du prochain Windows ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de denis.flotat denis.flotat - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 07/07/2014 à 11:42
s'ils se concentrent sur des choses utiles et moins sur les interfaces graphiques alors c'est tant mieux.
Deja c'est une bonne nouvelle si ca peut permettre d'eviter le passage a Win8 (perso je ne m'en suis pas remis) et en esperant qu'ils vont innover "utile" (de vrais fonctionnalités pas de gadgets) - on croise les doigts.
Avatar de Lutarez Lutarez - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 07/07/2014 à 12:22
Citation Envoyé par denis.flotat Voir le message
s'ils se concentrent sur des choses utiles et moins sur les interfaces graphiques alors c'est tant mieux.
Pour beaucoup, c'est justement l'UI qui fait que Windows 8 est un échec. Dans tous les cas, Windows 9 devrait adopté des interfaces différentes pour chaque type de plateforme, et permettre aux applications du Store de fonctionner en mode fenêtré. Ce sont deux grosses demandes formulées par les utilisateurs.
Certaines rumeurs laissent également entendre que Microsoft travaillerai à la réécriture complète du bureau en XAML. Ceci serait intéressant car cela permettrait d'apporter le bureau sur des devices ARM.
Avatar de redcurve redcurve - Membre averti https://www.developpez.com
le 08/07/2014 à 0:31
Citation Envoyé par timiteh Voir le message
On verra bien de quoi sera capable cet O.S.
Microsoft a commis pas mal de grosses erreurs ces dernières années, la pseudo-mort de Silverlight et la tentative d'évincer .Net par Windows RunTime sont celles qui m'ont le plus agacées sans compter leur nouvelle obsession pour le cloud, et il serait temps qu'ils commencent à corriger ces erreurs.
Windows 8 a été une erreur monumentale et les conséquences de cette erreur va impacter Microsoft pendant longtemps si Windows 9 n'arrive pas à accomplir pour Windows 8 ce que Windows 7 a accompli pour Vista.
Sincèrement je n'ai jamais compris comment Microsoft a pu commettre une bourde pareille.
Sans doute que le succès de Windows 7 et l'entêtement et les obsessions de Synofski y sont pour beaucoup (sa haine pathologique pour .Net entre autres).
Microsoft aurait pu éviter tout ça en réalisant un Windows 7 R2 incluant toutes les améliorations de 8 au niveau du desktop et se focaliser en parallèle sur Windows RT qui aurait du être un O.S exclusivement pour tablettes sans interface desktop fonctionnant aussi bien sur ARM que sur X86.
Apparemment, c'est seulement maintenant qu'ils ont fini par comprendre ce qu'ils auraient du faire depuis le début !
Espérons que Windows 9 sera une réussite et que son prix soit abordable pour tous et très abordable pour ceux qui ont acheté Windows 8.
Dans tous les cas j'envisage sérieusement de migrer exclusivement sur Linux dans les années à venir et si Windows 9 est un autre échec, cela ne fera que m'inciter à migrer plus vite !
Toi tu as toujours pas compris que Microsoft est entrain de terminer sa réécriture de Windows débuté après xp. Vista à poser toutes les bases technologiques, 7 des raffinements technique, 8 à apporter les nouvelles bases complétant les autres, WinRT etc., 9 devrait voir réduite la base de code legacy à peau de chagrin d'où le treshold. L'utilisation de la virtualisation au cœur de l'os permet de gérer le code legacy tiers..

Dotnet est l'un des socles techniques de l'ensemble donc non Windows Runtime n'est pas là pour évincer .net mais alors pas du tout.
Avatar de Hinault Romaric Hinault Romaric - Responsable .NET https://www.developpez.com
le 08/07/2014 à 13:44
Windows 9 aurait un nouveau mécanisme d’activation, selon Wzor
qui annonce que Windows 8.1 Update 2 sera la dernière mise à jour pour Windows 8

Après un moment de silence suite aux révélations sur le fait qu’il recevait des informations d’Alex Kibkalo, ex-employé de Microsoft qui a été condamné par la justice pour avoir divulgué des informations sur Windows 8 avant son lancement, le blogueur russe du nom de Wzor revient avec une nouvelle publication sur Windows 9, la prochaine version majeure de Windows.

Les révélations cette fois-ci ne concernent pas les nouvelles fonctionnalités de l’OS, mais présentent des mutations importantes au sein de l’écosystème.

La première information intéressante dans ces révélations concerne la méthode d’activation de Windows 9, qui sera étroitement liée à la copie de Windows et au PC de l’utilisateur. La clé d’activation ne sera plus mise à la disposition de l’utilisateur et il n’aura plus besoin de le renseigner manuellement comme c’est le cas actuellement.

Concrètement, l’activation de Windows 9 devrait se faire via le Windows Store. L’utilisateur, après l’acquisition de l’OS, devra se connecter à la galerie pour valider le produit. La clé obtenue après activation pourra être sauvegardée dans un format spécial « ESD-RETAIL », sur un support de stockage. Le consommateur pourra la réutiliser sur un autre PC, mais pour cela, il sera invité à détacher la clé de l’activation précédente, dans un délai de trois jours.

Cette nouvelle mesure devrait permettre à Microsoft de mieux lutter contre la piraterie de l’OS, notamment en Chine.

Wzor informe également que Windows 8.1 Update 2 sera la dernière mise à jour pour la famille Windows 8.x. Par la suite, les utilisateurs de l’OS recevront uniquement des correctifs de sécurité, sans aucune nouvelle fonctionnalité.

Le blogueur a affirmé à nouveau que Windows 9 sera annoncé par Microsoft cet automne. Selon lui, le budget publicitaire qui sera alloué par Microsoft à la promotion de l’OS sera énorme.

La sortie de la version finale de Windows 9 serait prévue pour avril 2015. Microsoft espère marquer la rupture avec Windows 8 et son succès mitigé. L’OS sera axé sur la convergence et offrira une expérience utilisateur qui sera adaptée au type de dispositif sur lequel il est installé.

Pour l’instant, Microsoft n’a fait aucune révélation officielle sur Windows 9. Ces informations sont donc à prendre avec réserve.

Source : message de Wzor (en russe)
Avatar de Etre_Libre Etre_Libre - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 08/07/2014 à 15:13
J'espère qu'il ne faudra pas obligatoirement un compte Microsoft etc... pour utiliser Windows, chose dont je n'ai aucune envie, pas plus que leur Windows Store.

De même, je préfère largement une clé de produit à 25 caractères, tant pis si pour un nouveau PC il faut parfois appeler pour l'activation.

Cette clé ils veulent la faire disparaître ?
Avatar de Orang- Orang- - Membre régulier https://www.developpez.com
le 08/07/2014 à 15:48
À noter que les machines des OEM en sont déjà dépourvu depuis Windows 8 (source).
(Bien qu'il s'agisse là d'une autre méthode).
Avatar de VBrice VBrice - Membre habitué https://www.developpez.com
le 08/07/2014 à 18:18
Espérons que ca ne posera pas trop de soucis pour ceux qui change de config régulièrement.

Le Bad trip:
-Carte-mère HS,
-changement de carte-mère,
-veuillez détacher la licence de votre ancien PC avant

D:
Avatar de Chuck_Norris Chuck_Norris - Membre émérite https://www.developpez.com
le 08/07/2014 à 18:45
Dans les années 80, tous les produits Microsoft (DOS exclu) étaient dotés d'une "protection contre la copie", souvent sous la forme d'un fichier caché situé à un emplacement bien précis du disque dur. Le but était d'éviter l’installation multiple depuis les médias d'origine, ou carrément par copie depuis le disque dur. Un outil de défragmentation de disque pouvait par exemple rendre inutilisable un logiciel s'il déplaçait les fichiers cachés.

Néanmoins, entre 90 et 92 (je ne sais pas la date exacte), Microsoft avait annoncé la "déprotection" de l'ensemble de ses logiciels, c'est-à-dire l'abandon de tout système anti-copie. Je ne connais pas la raison de ce changement, mais cela veut donc dire que les utilisateurs redevenaient maître de leurs machines. A partir de Windows 95 il fallait taper un numéro de série et la disquette 2 était modifiée pour enregistrer de manière définitive le nom de l'utilisateur, mais je ne considère pas ceci comme une protection contre la copie vu que rien n'empêchait de réinstaller son Windows 95 autant qu'on le voudrait.

Malheureusement en 2001 Microsoft a décidé de revenir aux protections contre la copie, désormais appelé "Activation" (tout comme on ne parle plus de pays sous développé mais de pays en voie de développement, tout est dans le langage). Le but avoué : réduire le piratage et engranger des bénéfices. Sauf que :

- Dans le cas de Windows, vu que 99% des ordinateurs sont vendus d'office avec une licence, elles sont payées donc la protection ne se justifie pas
- L'utilisateur perd la maîtrise de son logiciel et matériel : il n'est jamais sûr de pouvoir réinstaller son logiciel avec succès, ou si une modification matérielle (courante chez les passionnés) va soudainement invalider la licence (*)
- Des versions pirates de Windows et d'autres logiciels existent malgré l'activation, montrant bien que si le piratage est plus difficile, il n'est pas du tout rendu impossible
- Ce besoin d'activation a été et est toujours une bonne raison pour certains utilisateurs pour se tourner vers d'autres logiciels.

Et je vois que Microsoft enfonce encore plus le clou pour davantage de contraintes. A l'époque du logiciel libre en plein essor, Microsoft enferme encore plus ses utilisateurs dans un carcan logiciel anti copie qui ne se justifie pas vraiment et qui fera probablement pire que mieux. En Chine ? Le gouvernement souhaite se débarrasser de Microsoft, quant aux Chinois, ils continueront à pirater, voire ils resteront encore plus sur des versions obsolètes de Windows, rendant Internet encore moins sûr qu'actuellement.

(*) J'ai une amie, fan de Windows et des logiciels Microsoft, et aussi geek dans l'âme, qui avait toujours acheté ses Windows (en version boîte, je précise), mais qui aimait bien aussi changer régulièrement son matériel. Sauf qu'un jour Windows a décidé que c'était trop de changement matériel et a cessé de fonctionner. Au téléphone, les opérateurs n'ont rien voulu savoir et l'ont envoyé bouler. Résultat, elle utilise désormais des versions piratées qui ne la bloquent plus dans son envie de renouveau matériel. Une licence payante perdue pour des conneries.
Avatar de Etre_Libre Etre_Libre - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 08/07/2014 à 18:54
Citation Envoyé par Orang- Voir le message
À noter que les machines des OEM en sont déjà dépourvu depuis Windows 8 (source).
(Bien qu'il s'agisse là d'une autre méthode).
Si les PC OEM ont bien une clé de produit à 25 caractères, c'est "juste" qu'elle n'est pas visible sur une étiquette, mais elle est bien stockée dans l'UEFI (lisible via RW) et dans Windows pré-installé.

Heureusement on peut donc la noter, car en cas de réinstallation d'OS ou encore changement disque dur / SSD, c'est indispensable.

Par ailleurs, c'est minoritaire mais les assembleurs ont encore des vrais stickers, ce que je trouve bien plus pratique.
Avatar de Squisqui Squisqui - En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
le 08/07/2014 à 19:33
Citation Envoyé par VBrice Voir le message
Espérons que ca ne posera pas trop de soucis pour ceux qui change de config régulièrement.

Le Bad trip:
-Carte-mère HS,
-changement de carte-mère,
-veuillez détacher la licence de votre ancien PC avant

D:
Non, Windows continuera de booter (en passant éventuellement par une étape de configuration à cause du changement de matériel).
Par contre, le cas du HDD/SSD en panne...
Contacter le responsable de la rubrique Accueil