Espionnage : Microsoft prédit un avenir sombre pour le gouvernement américain
S'il ne met pas fin à la collecte des données

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
Microsoft semble très préoccupé par les retombés des programmes d’espionnage à grande échelle et de collecte des données des internautes par la NSA.

La firme revient une fois plus mettre la pression auprès du gouvernement américain pour mettre fin à la collecte des métadonnées, en présentant, cette fois, les conséquences de l’espionnage sur la loi américaine.

Brad Smith, avocat principal chez Microsoft, lors d’une présentation à la Brookings Institution de Washington, a de nouveau appelé le Congrès américain et la Maison Blanche à prendre des mesures importantes pour préserver le droit des utilisateurs d’accéder à leurs informations privées.

« Je souhaite que les autorités fassent leur travail correctement, c’est-à-dire conformément à la loi en vigueur », a déclaré Brad Smith, qui estime que si cette situation perdure, « les autorités auront un avenir très sombre ».

« Il faut une réglementation bien définie, réfléchie et équitable. Nous ne pouvons pas vivre dans un Far West, quand nous parlons des données, qui sont si importantes pour les consommateurs », a affirmé Smith.

Smith rappelle que d’ici la fin de cette décennie, il y aura plus de 50 milliards d’appareils connectés à internet. Ce qui aura pour conséquence de « rendre le problème encore plus important. »

Profitant de l’occasion, Smith a souligné l’importance que Microsoft accorde à la protection des données des utilisateurs, et la transparence sur l’utilisation qui en est faite. « Nous sommes dans une entreprise qui repose sur la confiance des consommateurs. Nous offrons un monde où vous devriez vous sentir à l’aise lorsque vos données sont stockées sur le Cloud […] vous devez avoir confiance que cette information est la vôtre », a déclaré celui-ci.

Actuellement, Microsoft est dans un bras de fer avec les autorités américaines, qui veulent accéder à des données stockées sur ses serveurs à Dublin en Irlande. Pour la société, la décision de justice l’intimant de mettre à la disposition des autorités les informations mentionnées serait une violation de la constitution américaine.

La firme envisagerait de proposer une sorte de tableau de bord, qui permettra aux internautes d’avoir le contrôle sur leurs données personnelles, ainsi qu’un compte rendu de l’accès à celles-ci par les gouvernements.

Source

Et vous ?

Que pensez-vous de cet engagement de Microsoft à vouloir protéger les données des utilisateurs ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Shuty Shuty - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 25/06/2014 à 18:05
Abusé... ! Il ne reste plus qu'à patienté et voir ce que les autorité / juges vont décider.
Avatar de steel-finger steel-finger - Membre habitué https://www.developpez.com
le 26/06/2014 à 8:41
Même si des lois passe qu'est qui va nous certifié qu'il ne vont pas continué, et le pire dans tout ça, c'est que ça donne des idées à d'autre gouvernement que les états unies
Avatar de LSMetag LSMetag - Membre expert https://www.developpez.com
le 26/06/2014 à 19:54
Ben c'est une bonne chose, mais c'est aussi stratégique.
L'info se diffuse comme une traînée de poudre, on dit aux utilisateurs d'arrêter d'utiliser IE, Word, Windows, Windows Live, Hotmail,... pour préserver leurs données personnelles avec de l'open source ou des entreprises moins opaques. Le manque à gagner actuel et à venir est évident. Et l'image d'une entreprise protégeant ses utilisateurs est toujours très bonne.
Je pense aussi qu'il y a une part idéologique également dans ce positionnement.

Le problème. Oui les USA vont sans doute créer de nouvelles lois. Mais ça ne les empêchera pas de continuer à ne pas les respecter... "La loi c'est moi", ça ne vous rappelle rien ?
Par contre, consigner toutes les demandes et collectes de données des autorités serait déja pas mal, juste histoire de montrer l'incompétence et les abus des fameux "services secrets", qui ne savent même pas rentrer dans une "base ennemie" (logiciels, sites web,...) sans qu'on leur donne les "clés" (backdoors, dons d'informations,...).
Avatar de fredinkan fredinkan - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 27/06/2014 à 8:29
D'ailleurs, vous savez peut-être que Microsoft vient de mettre à jour ses conditions et sa politique de confidentialité.

Pour m'être amusé à l'avoir lue (ouais j'avais VRAIMENT du temps à perdre), ils ont aussi amélioré plusieurs points sur lesquels ils étaient critiqués et comparés à google.

Je dirais que c'est pas plus mal pour nous. A voir ce qui va se faire sur le long terme.
Avatar de neilbgr neilbgr - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 30/06/2014 à 12:05
2 poids, 2 mesures...
Pour les banques le secret est de mise (et depuis longtemps, et ça ne bouge pas beaucoup à ce niveau ! les liste "grises" qui se vident par enchantement, ...).
Pour l'IT pas (encore ?!) de secret (ou de vagues promesses de non collaboration, mais la NSA s'en moque "un peu"...)
Logique tout ça ?
Avatar de 23JFK 23JFK - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 01/07/2014 à 18:07
Je pense que Microsoft, et les autres IT américaines, appréhendent surtout les conséquences à venir de leur collusion avec les agences d'espionnage américaines sur leurs chiffre d'affaires.
Offres d'emploi IT
Stage assistance dans le pilotage de pro
Atos Technology Services - Provence Alpes Côte d'Azur - Nice
Développeur PHP/Magento
AMETIX - Provence Alpes Côte d'Azur - Cote d'Azur
Ingénieur en développement mobile ios & web
Touch And Play - Ile de France - Paris (75000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil