OVH dévoile vRack
Sa solution pour bâtir des architectures hybrides de nouvelle génération

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
OVH lance vRack, une technologie qualifiée de révolutionnaire par l’hébergeur européen, qui repousse les limites entre infrastructures physiques et virtuelles.

vRack, ou baie virtuelle, est une technologie permettant de connecter virtuellement plusieurs serveurs, physiques ou virtuels, qui peuvent ainsi communiquer de manière privée. Les données inter-serveurs ne transitent pas par le réseau public et son totalement sécurisées. OVH revendique une vitesse de circulation record des données : jusqu'à 40 Gbps avec la carte réseau adéquate, contre 500 Mbps sur le réseau public.

« La majorité des services OVH.com peuvent ainsi être interconnectés : serveurs dédiés Infrastructure, Stockage et Big Data, Cloud Dédié. Le vRack est inclus dans ces offres, sans surcoût », explique la société, qui note que prochainement, il sera également possible d’interconnecter les services de Cloud Public RunAbove.


vRack peut être déployé entre les différents datacentres OVH. De l’Europe au Canada, il est ainsi possible de créer des infrastructures privées redondées ou distribuées entre plusieurs datacentres distants. Cette synergie a été rendue possible grâce au réseau "made in OVH" de 3 Tbps de bande passante et ses 33 PoP à travers le monde.

L’utilisation de vRack se veut simple. En deux clics, l’utilisateur peut configurer et activer son vRack depuis l'espace client (jusqu'à 5 comptes par client), et le piloter via l'API d'OVH, pour gérer les fonctionnalités avancées.

vRack est disponible depuis peu en Europe et en Amérique du Nord. La solution a obtenu en avril dernier le « Prix de l’Innovation IT 2014 » d’Initative Mittelstand (Allemagne).

Découvrir et tester vRack

Source : OVH

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de crahier crahier - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 20/06/2014 à 12:21
Nous avons une infrastructure PCC chez OVH. Pour des besoins de performances SQL, nous avons connecté un serveur dédié via le vrack et toutes les VM du PCC accèdent à ce serveur via une interface sur une ip privée.

Ca fonctionne du tonnerre, nous sommes en train de mettre en place un second SQL dans le datacenter de Strasbourg, le serveur étant connecté également au travers du vrack.
Offres d'emploi IT
Administrateur systèmes et réseaux H/F
SOFEDIS - Ile de France - Paris (75005)
SOC cybersécurité (H/F)
Atos - Ile de France - Les Clayes-sous-Bois (78340)
Assistant de la production informatique h/f
IP-FORMATION - Ile de France - Paris (75000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil