Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

HP réinvente l'ordinateur avec « The Machine »
Une nouvelle architecture informatique

Le , par Hinault Romaric

98PARTAGES

5  0 
HP a dévoilé ses travaux sur la prochaine génération d’ordinateur. La firme a travaillé sur un projet ambitieux dont l’objectif est de réinventer l’architecture de base des ordinateurs, datant des années 60.

Baptisée « The Machine », cette nouvelle architecture promet de fournir la solution pour le traitement de la masse importante des données qui seront générées par l’essor de l’Internet des objets (les objets connectés). Pour HP, l’architecture actuelle des ordinateurs (RAM, disque dur et bus en cuivre d’interconnexion) ne peut pas suivre avec les exigences de traitement du big data.

Ainsi, HP a travaillé sur un nouveau type de mémoire baptisé Memristors qui allie le meilleur des mémoires vives et des mémoires Flash. Memristors est une mémoire unifiée qui sera aussi rapide qu’une RAM et qui stockera les données en permanence comme un lecteur Flash.

Pour les connexions, HP a développé des bus de connexion photonique en silicium qui permettront non seulement de disposer d’un débit ultra rapide, mais également d’une consommation d’énergie réduite.

The Machine offrira un nombre important de noyaux de traitement qui seront dédiés à l’exécution des taches spécifiques (au lieu de CPU et de plusieurs GPU).

La nouvelle architecture de HP viendra donc avec un nouveau système d’exploitation, un nouveau type de mémoire (memristors) et des connexions optiques. HP décrit de façon subtile « The Machine » comme une nouvelle architecture qui utilisera des électrons pour le travail de calcul, des photons pour la communication et des ions pour le stockage des données.




The Machine sera un ordinateur capable de traiter 160 pétaoctets de données en 250 nanosecondes, tout en consommant moins d’énergie. Pour HP, The Machine sera six fois plus puissante que les serveurs existants avec une consommation d’énergie divisée par 80.

De plus, The Machine ne sera pas uniquement destinée aux centres de données, mais pourra se décliner en ordinateur ou en smartphone.

Le constructeur a affirmé qu’il travaillait déjà sur une variante optimisée d’Android, qui permettra de disposer des smartphones ayant 100 To d’espaces de stockage.

Actuellement, près de 75% des employés de HP Labs travaillent avec acharnement pour mettre « The Machine », dont les éléments sont encore au stade de prototype, sur le marché. Les premiers échantillons de mémoire utilisée par le système seront disponibles en 2015, et les premiers appareils reposant sur « The Machine » à partir de 2018.

Un autre défi que devra relever la société sera de faire adopter The Machine par l’industrie et inciter les développeurs à se familiariser à ce nouveau monde et à développer des applications optimisées pour l’écosystème.

Source : Bloomberg, HP Next

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de ctxnop
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 12/06/2014 à 14:16
Où est le piège ?
On nous promet du beaucoup plus rapide, avec beaucoup plus d'espace de stockage, tout en consommant beaucoup moins, prenant moins de place et moins onéreux. C'est absolument génial !
Mais ça fait un peu utopie sur les bords quand même non ?
Espérons que cette solution soit aussi bien en vrai que sur le papier
5  0 
Avatar de Davidbrcz
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 12/06/2014 à 14:15
Ca aura beau etre la meilleure architecture du monde, si c'est pas (globalement) transparent pour le développeur final, ca marchera pas.
4  1 
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 05/06/2015 à 9:46
Eh, Apple, voila une VÉRITABLE révolution, si tu veux regarder à quoi ça ressemble ! (On est vendredi, hein)

Bon, je dis ça, mais apparemment, ils n'ont pas encore grand-chose à montrer, puisque les memristors ne sont pas au point.

Si jamais ils arrivent à le faire marcher, je propose un nom : "Singularity Machine". Ou alors plus simplement "Skynet".

Cela dit, traiter 160 Po de données en 250 nanosecondes, c'est énorme ! Ca veut dire 640.000 Po de données par seconde. Même si on part sur des calculs en double (64 bits), ça veut dire 80 exaFLOPS, soit plus de 2000 fois la vitesse du supercalculateur le plus rapide du monde, Tianhe-2 (33,6 petaFLOPS). Dans un bidule de la taille d'un frigo. Le jour où on en fera un supercalculateur de la taille d'un hangar, il aura une couleur préférée et appréciera la poésie de Yeats, je pense...

Tout ça pour dire que si HP arrive à tenir ses promesses, c'est le plus grand pas technologique en matière de puissance de calcul depuis l'invention du microprocesseur ! Pour info, les projections prévoient qu'on atteigne l'exaFLOPS vers 2020. Genre 1 exaFLOPS pour un supercalculateur qui fait un hectare. Et là, dès 2015, on aurait 80 exaFLOPS dans un machine qu'on peut ranger dans un cagibi...

Edit : Bon, en lisant un peu des articles sur le sujet, apparemment, ça ne sera pas en vente avant 2020 voire 2021. Par contre, bénéfice non évoqué dans l'article, HP affirme que "The Machine" divise radicalement la consommation électrique (sans préciser en fonction de quoi. Si c'est en fonction de la puissance de calcul, c'est juste logique).
3  1 
Avatar de RyzenOC
Inactif https://www.developpez.com
Le 05/06/2015 à 15:09
et qu'utiliser des memristors, c'est à dire une mémoire qui va se comporter comme de la RAM statique, va libérer le processeur d'une charge énorme. Rien que ça, ça peut changer énormément de choses.
Et a quand ces mémoires révolutionnaires sur nos pc ?

Dans l'absolues, sa ne devrait pas être un trop gros problème technique, pour les applications non conçue pour sur ce genre de chose, l'os n'aura qu'a simuler une mémoire virtuel avec un swap, non ?

Le vrai problème, c'est les langages de programmations.

Je trouve que les langages de programmations actuels (C, java,...) ne sont plus adapté au pc actuel, leurs architecture ne permet pas de tirer pleinement partie des processeur multicore par exemple, la ou d'autre langage plus exotique comme Erlang le son.

Je pense qu'il faut sérieusement changer notre conception de la programmation. Je code avec le langage Erlang et j'obtient un code beaucoup plus performant qu'en C, car il gère mieux des processeurs multicore, et la parallélisation des calcules.

Tous sa pour dire que pour ce genre d'ordinateur faut inévitablement inventer un nouveau langage tirant partie de cette machine.
2  0 
Avatar de JML19
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 12/06/2014 à 13:07
Bonjour

Oui c'est extra. La question est, qu'elle sera la relation homme machine ?
1  0 
Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 12/06/2014 à 14:19
Ce qui a fait le succès de l'architecture PC face à celle d'Apple, c'est son ouverture
Pas sûr qu'une architecture propriétaire fermée soit largement adoptée
Car si seul HP peut les fabriquer, seul HP les utilisera et ça restera dans un coin

Cela dit, l'idée est particulièrement bonne
J'ai hâte de voir les bench
3  2 
Avatar de JML19
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 12/06/2014 à 15:19
C'est l'augmentation de capacité des médias et la compression des données qui ont ouvert les différentes possibilités d'utilisation.

Je me souvient en acquisition vidéo au format natif sans compression avec un Caméscope Sony TRV 325e 10 minutes de vidéo prenaient 4 Go.

Maintenant on a des heures de vidéo sur un Smartphone c'est à dire un téléphone.
1  0 
Avatar de fanick
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 12/06/2014 à 15:59
ctxnop - Où est le piège ?
On nous promet du beaucoup plus rapide, avec beaucoup plus d'espace de stockage, tout en consommant beaucoup moins, prenant moins de place et moins onéreux.
Je ne suis pas sur qu'ils aient indiqué qu'elle soit peu onéreuse, cette machine, du moins pas à l'acquisition.

Et pour ce qui est de l'ouverture/fermeture, je ne pense pas que l'histoire nous ait donné un exemple edifiant sur la non-adoption par les developpeurs d'une technologie dite fermée. En effet, il ne passe pas un jour sans qu'on lise ici ou ca "Apple et leur monde fermé..." Mais dira-t-on que cela a gardé les developpeurs boudeurs ? I don't think so.

Du reste, voici qu'HP nous met de l'eau à la bouche: Moi je dis que 2018 est bien loin...
2  1 
Avatar de Olfredos6
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 14/06/2014 à 16:16
Citation Envoyé par Hinault Romaric Voir le message

Le constructeur a affirmé qu’il travaillait déjà sur une variante optimisée d’Android, qui permettra de disposer des smartphones ayant 100 To d’espaces de stockage.
?
vraiment!!!!???
1  0 
Avatar de Pierre GIRARD
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 20/06/2014 à 7:23
Pour moi, c'est juste une évolution plus ou moins inéluctable. Je serais bien étonné qu'IBM ou Intel ... ou d'autres ne travaillent pas déjà sur ce genre de projet. C'est juste que HP est le premier à dégainer.
1  0