« Nokia X offre une nouvelle source de monétisation aux développeurs Android »
Entretien avec Olivier Lovisa de Nokia France

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
Nokia a créé la surprise en février dernier lors de la conférence MWC en dévoilant « Nokia X Plate-forme » et la nouvelle gamme de terminaux mobiles sous le système d’exploitation dérivé de l’AOSP (Android Open Source Project). L’idée derrière ce choix stratégique est de permettre au constructeur de se repositionner sur le segment des smartphones d’entrée de gamme, où la gamme Asha est vieillissante, avec des dispositifs aux alentours des 100 euros. Cette partie du marché des smartphones représenterait le plus gros du bataillon de ventes globales dans les années à venir, aussi bien dans les pays émergents qu’en Europe.

Ironie du sort : la gamme Nokia X sort alors que Nokia devient une division de Microsoft. Une situation qui n’a pas manqué de créer de multiples interrogations chez les développeurs par rapport à l’avenir de cette jeune plateforme et sur la nécessité d'y créer ou d'y porter les applications existantes.

Developpez.com est allé à la rencontre de Olivier Lovisa, Developers Marketing Manager chez Nokia France, pour revenir sur l’écosystème Nokia X Plate-forme et son avenir sur la supervision de Microsoft.



Developpez.com : Pourquoi avoir fait le choix d’Android ?

Olivier Lovisa : Android est un OS permettant de proposer des configurations hardware compétitives en termes de prix. Nous sommes donc partis d’Android Open Source Project sur lequel nous avons implémenté nos services de notifications, billing opérateurs et cartographie.

Developpez.com : Nokia a procédé au développement de sa propre variante basée sur AOSP. Qu’apporte-t-elle de différent et de nouveau ?

Olivier Lovisa : Oui, Nokia a utilisé AOSP 4.1 comme socle de base. Nous avons développé le support de nos propres services, comme par exemple Here maps, qui donne la possibilité aux développeurs d’exploiter des cartes en offline.

Developpez.com : Windows Phone n’est-il pas adapté pour être compétitif sur le segment d’entrée de gamme ?

Olivier Lovisa : À ce jour, la configuration minimum hardware demandée par WP ne nous permet pas d’être compétitifs en termes de prix sur le segment des smartphones d’entrée de gamme.

Developpez.com : Pourquoi avoir opté pour un store dédié au lieu d’utiliser le Play Store ? Quand on sait l’importance des applications pour une plateforme mobile, ce choix ne va-t-il pas être un frein à l’adoption de Nokia X ?

Olivier Lovisa : Nokia dispose d’un nombre très important d’accords de billing (le montant des achats sur le store est porté directement sur la facture de l’opérateur).
À ce jour, 160 opérateurs télécom au niveau mondial supportent le billing Nokia, permettant ainsi une monétisation facile des applications, en particulier dans les pays où les cartes de crédit sont peu diffusées.
Le système de billing est disponible exclusivement sur le Nokia store, site officiel des applications du Nokia X.



Un Nokia X au sortir de sa boite,
photo Developpez.com sous Creative Commons


Developpez.com : Pour un développeur Android, quel est l’intérêt de porter son application sur le Nokia Store ?

Olivier Lovisa : Nokia X offre une nouvelle source de monétisation aux développeurs Android, en particulier grâce au billing opérateur.

Developpez.com : Y a-t-il des modifications particulières à apporter à une application Android avant de la publier sur le Store Nokia ?

Olivier Lovisa : Environ 75 % des applications Android sont compatibles sans modification. Il est possible de tester vos applications ici : developer.nokia.com/nokia-x/analyse/.
En revanche, si elles ne sont pas compatibles car elles utilisent des services Google comme Google Maps, les notifications ou des achats in-app, il faudra alors y apporter de légères modifications et remplacer ces services Google par des services Nokia/Microsoft équivalents (Here maps, Nokia Notifications, …).

Developpez.com : Comment se passe le processus de publication ? Y a-t-il un coût pour publier une application sur le store Nokia ?

Olivier Lovisa : Non, l’ouverture de compte et la publication des applications sont gratuites.

Developpez.com : Nokia met à la disposition des développeurs un SDK et un émulateur web pour tester les applications ? Faut-il des compétences particulières pour l’utiliser, ou la maitrise du développement pour Android est-elle suffisante ? Le SDK peut-il être greffé à nos outils de développement Android existants ?

Olivier Lovisa : L’utilisation du SDK Nokia X est standard : il suffit d’utiliser l’outil Android SDK manager (fourni dans le SDK Android) permettant de récupérer diffèrents packages (services Nokia, driver USB et émulateur Nokia X). Par ailleurs, Nokia met à disposition gratuitement un service en ligne de test des applications (le remote device access). Une simple connexion ADSL suffit.

Developpez.com : Comment se passe le programme de prêt des Nokia X aux développeurs ? Que faut-il pour être éligible ?

Olivier Lovisa : Il suffit d’avoir des applications Android et de faire une demande de prêt à l’adresse email suivante :
developpeur@microsoft.com.

Developpez.com : Quel est l’enthousiasme autour de la plateforme depuis son lancement ? Avez-vous quelques chiffres à partager (nombre d’apps déjà présentes sur le store, chiffres de ventes, etc.) ?

Olivier Lovisa : Il est trop tôt pour communiquer des chiffres, mais l’accueil a été super positif dans l’ensemble des pays où la gamme Nokia est disponible.

Developpez.com : Suite à l’acquisition de Nokia par Microsoft, plusieurs développeurs sont sceptiques par rapport à l’avenir du Nokia X. Certains estiment même qu’il est « mort dans l’œuf ». Que diriez-vous à ceux-là ?

Olivier Lovisa : Stephen Elop (responsable de la nouvelle division Devices de Microsoft) a clairement confirmé la continuité de la gamme Nokia X après le rachat par Microsoft.

And we are committed to continuing our support for feature phones, the Asha family, and the Nokia X family of devices, announced at the Mobile World Congress in February.


Lire le message complet de Stephen Elop.

Developpez.com : Y a-t-il autre chose de prévu pour faire découvrir le Nokia X à la communauté des développeurs francophones ?

Olivier Lovisa : Oui, Nokia est l’un des principaux sponsors de la Droicon qui aura lieu en octobre à Paris.
Les experts Nokia seront là pour répondre aux questions et bien sûr présenter la gamme Nokia X au grand complet.

Developpez.com : Quel est l'avenir de la plateforme Nokia X ? Va-t-elle suivre les évolutions d'Android, ou la branche va évoluer dans son coin et marquer la différence avec Android ?

Olivier Lovisa : Nous allons suivre les évolutions de la plateforme AOSP tout en maintenant le support de nos services.

Et aussi :

Découvrir Nokia X Plate-forme

Publiez vos applications sur le store Nokia X en 4 étapes

Demander le prêt gratuit d'un appareil

Et vous ?

Comptez-vous porter vos applications Android sur le Nokia Store ?

Que pensez-vous de cette nouvelle plateforme et du choix de Nokia ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Pierre Louis Chevalier Pierre Louis Chevalier - Expert éminent https://www.developpez.com
le 05/06/2014 à 17:36
Donc en somme si j'ai bien compris, si Windows phone continue de faire un bide en terme de parts de marché, le plan B de Microsoft sera déjà en place avec Android sur Nokia.
Ce qui nous laisse au final toujours deux solutions principales pour les smartphones haut de gamme : Android et Apple, et donc un challenger potentiel : Windows phone.

Au final c'est effectivement une bonne nouvelle pour les développeurs Android puisque ça leur fait un débouché en plus avec Nokia.
Offres d'emploi IT
Développeur Web FULL-STACK
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
RESPONSABLE WEB ANALYTICS F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
Développeur WEB PHP F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil