Android : KitKat embarqué sur 13,6% de terminaux, Jelly Bean chute à moins de 60%,
Toutes les anciennes versions ont enregistré une baisse

42PARTAGES

1  0 
Les développeurs Android ont de nouveaux chiffres sur la répartition des différentes versions d’Android sur l’ensemble des terminaux exécutant la plateforme mobile et ayant eu accès au Play Store entre mai et juin.

Ces chiffres sont publiés chaque mois par Google pour permettre aux développeurs d’adapter leur stratégie de développement pour cibler le plus de terminaux possible sous Android.

Les chiffres publiés sur le Dashboards Android Developers affichent une nette progression d’Android KitKat qui atteint pour la première fois une part de marché à deux chiffres. L’OS passe de 8,5% de terminaux il y’a un mois à 13,6%. Avec KitKat, Google souhaite mettre fin à la fragmentation d’Android. La firme avait optimisé l’OS afin qu’il puisse fonctionner sur les smartphones n’ayant que 512 Mo de RAM, afin d’endiguer l’utilisation de Gingherbread par les constructeurs pour les terminaux ayant des faibles ressources.


Jelly Bean continue à dominer l’écosystème, mais sa part régresse petit à petit. L’OS se retrouve en dessous de la barre de 60%, avec une part de marché estimée à 58,4% (contre 60,8% il y a un mois). Gingherbread demeure en seconde position, mais voit le pourcentage de terminaux l’exécutant passer de 16,2% le mois dernier à 14,9%, soit une baisse de 1,3 point.

Ice Cream Sandwich, tout comme Froyo, n’échappe pas à cette baisse des parts enregistrée par toutes les anciennes versions d’Android. Ice Cream Sandwich perd 1,1 point et s’exécute désormais sur 1,1% de terminaux.

Honeycomb sort de la liste, car le nombre de dispositifs l’exécutant représente moins de 0,1% de l’écosystème Android.

Comparé à iOS, Android demeure une plateforme assez fragmentée. Tim Cook, PDG d’Apple, n’a pas manqué, lors de la conférence WWDC 2014, de tacler Android en comparant l’adoption lente de kitkat (9% d’utilisateurs au sein de l’écosystème Android au moment de comparaison) avec celle d’iOS 7 (89% d’utilisateurs au sein de l’écosystème iOS), pour mettre en avant le fait que les mises à jour d’iOS sont disponibles pour le plus d’utilisateurs possible.

Avec cette courbe de progression, il est peu probable de voir Kitkat devancer Jelly Bean avant la fin de cette année.

Source : Android Developers

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Sodium
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 06/11/2014 à 9:20
Je suis déjà assez consterné de constater que mon Galaxy S3 ne sera apparemment pas upgradé vers la version 5.
Entre les téléphones qui s'enchaînent à un rythme ridicule et les mises à jour de l'OS qui sautent les modèles ayant plus de deux ans comme si l'on possédait l'équivalent d'un Comodore 64 au lieu d'un pc sous Windows 8, les tentatives de forcer l'utilisateur à dépenser 600€ tous les ans frisent l'indécence.
Comment espèrent-ils garder un parc software à jour et uniforme dans ces conditions ?
3  2 
Avatar de imikado
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 08/01/2015 à 23:48
Comme d'habitude avec Android, il faut regarder du coté des constructeurs qui trainent des pieds pour nous proposer les mises à jour.
Je possède une nexus 7 qui est passé sous Lolipop et une Samsung Note 10.1 qui est toujours sous kitKat...

Ce ne sont pas les utilisateurs qui boudent le système: j'attends avec impatience cette mise à jour sur ma samsung
3  0 
Avatar de MichaelREMY
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 06/08/2015 à 14:52
merci pour cet article marronnier (oui il tombe tous les ans voire tous les 6 mois) mais hélas il est toujours inutile de montrer des stats des versions d’Android car ce n'est pas le choix de l'utilisateur mais le choix du constructeur/Brander de mettre la mise à jour à disposition.

Je suis sûre que tous ceux qui ont des terminaux android 2.x ou 3.x sont frustrés de voir que leur marque chérie (Samsung, Sony..) ne sort pas les mises à jour pour android 4 , 5 forçant ainsi au rachat d'appareil neuf....

il serait intéressant de poster ici ou ailleurs un sondage pour estimer ceux qui sont en android ancienne version qui voudrait migrer/évoluer et qui ne peuvent pas ! ça donnerait plus de sens au graphique.
3  1 
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 15/01/2015 à 15:50
Mais c'est comme ça à CHAQUE VERSION d'Android !

On la refait une dernière fois ? Il n'y pour l'instant pratiquement pas de modèle vendu avec Android 5 pré-installé, et les fabricants, COMME D'HABITUDE, trainent des pieds pour migrer les anciens modèles, parce qu'ils se verraient bien nous en vendre des nouveaux. J'installerais bien 5.0 sur mon Galaxy S4, mais Samsung ne le propose pas encore. C'est systématiquement la même chose. J'ai déjà eu la même chose sur mon Nexus S, acheté sous 2.3, qui a migré successivement sous 4.0 puis sous 4.1. Et avant ça, avec mon Acer Liquid, acheté sous 1.5 et qui ne proposait pas de migration OTA. Acer proposait un exécutable Windows qu'il fallait lancer avec son téléphone connecté à son PC, ce qui permettait de migrer sous 1.6. Et aussi pour ma tablette Asus Transformer TF101, vendue sous 3.0, et migrée successivement sous 3.1, 3.2 et 4.0.

Oooohhh, vous savez quoi ? Ma boule de cristal infaillible vient de me montrer que ça sera de nouveau pareil avec le successeur d'Android 5.0. Mais c'est un incroyable SCOOP !!!
2  0 
Avatar de macslan
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 09/09/2015 à 17:01
Citation Envoyé par Thorna Voir le message
Je me demande quand même si ces statistiques ne sont pas extrêmement dépendantes des constructeurs de mobiles... L'utilisateur de base n'a pas vraiment le choix de basculer ou pas dans une version plus récente : il attend qu'on l ui dise "il y a une nouvelle version, cliquez ici". Pour avoir eu un Samsung sur lequel les mises à jour devaient attendre pas loin de 6 mois après la sortie de la version, et pour avoir un Sony dont la mise à jour en 5.1 date déjà d'un mois au moins, je constate que tout le monde ne fait pas face aux mêmes possibilités.
c'est tout à fait ça et l'opérateur aussi a un rôle à jouer
2  0 
Avatar de marsupial
Membre expert https://www.developpez.com
Le 14/03/2016 à 3:02
Différents paramètres donnent cette statistique. La fréquence des upgrades annuelles, le taux de renouvellement des utilisateurs de leur smartphone en sachant qu'ils revendent souvent leur ancien modèle pour en acquérir un neuf, et, pour finir, la concurrence des constructeurs à la différence d' Apple.

Bien que chaque nouvelle version d'Android soit d'excellente facture et les apps en constante amélioration, les constructeurs ne prennent pas le temps d'update leurs anciens modèles poussant ainsi à la consommation.

Avec l'arrivée dans l'année de N, et la migration vers le SDK d'Oracle en lieu et place de Dalvik permettant de pérenniser le parc applicatif jusqu'à Gingerbread, la tendance devrait se confirmer dans le temps avec des fabricants qui abandonneront le marché laissant la place à Google et surtout Samsung.

Enfin le consommateur, même s'il affectionne son smartphone ( ou sa tablette ), arrive à saturation bien que l' Afrique présente une opportunité de débouchés.

En conclusion, l'arrivée de la version 7 devrait voir une homogénéisation des applications mais pas nécessairement, et je dirai même pas du tout, des versions d'Android. Bien au contraire. Lorsqu'un outil fonctionne, même ancien et usé, alors qu'un neuf n'apporte rien de plus, on le conserve avant d'investir à nouveau.
2  0 
Avatar de Le Vendangeur Masqué
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 05/06/2014 à 12:17
Citation Envoyé par Hinault Romaric Voir le message
Comparé à iOS, Android demeure une plateforme assez fragmentée. Tim Cook, PDG d’Apple, n’a pas manqué, lors de la conférence WWDC 2014, de tacler Android en comparant l’adoption lente de kitkat (9% d’utilisateurs au sein de l’écosystème Android au moment de comparaison) avec celle d’iOS 7 (89% d’utilisateurs au sein de l’écosystème iOS), pour mettre en avant le fait que les mises à jour d’iOS sont disponibles pour le plus d’utilisateurs possible.
Je me souviens qu'hier certains ici accusaient Tim Cook de donner de faux chiffres dans sa présentation de l'état du marché. Mais les 9% d'équipement dans KitKat correspondaient bel et bien à la réalité du mois de mai 2014. Des chiffres fournis par Google lui-même !

Ça n'a évidement pas plu aux extrémistes à oeillères, mais Cook n'a aucun besoin de mentir sur la situation, les chiffres sont édifiants. Je comprends d'ailleurs pas ce déni de la réalité car moi en haut à gauche de l'écran y'a marqué: "Developpez.com, Club des développeurs et IT pro" pas "Bisounours.com, Club des habitants du pays enchanté".
On ne devrait donc pas avoir à supporter des commentaires de fanatiques incapables de reconnaître la situation.

Et comme l'a rappelé Cook, les mises à jour c'est bien pour les nouvelles fonctions, mais c'est surtout indispensable du point de vue de la sécurité. Hors est-ce qu'ici tout le monde à la mémoire courte ou ai-je besoin de vous rappeler ce qui était advenu à Windows au début des années 2000 quand les gens ne mettaient peu, voir pas du tout, à jour leur système ?

Concernant les chiffres des dernières versions, même à 14% ça reste ridiculement bas (quand c'est 90% chez Apple). Prenons par exemple le cas de l'API domotique HomeKit d'Apple: dans pas longtemps les 9/10 du milliard de clients d'Apple pourront y avoir accès. Or même quand Google sortira un jour son API, et même que sa base de clients soit supérieure à celle d'Apple (2 milliards ?), seul une infime minorité y aura droit. Ça et un pouvoir d'achat nettement inférieur des utilisateurs d'Android, et on comprend que Google ne sera jamais en position de force.

Ça risque même pas de s'arranger car Google devrait encore à l'avenir sortir de nouvelles versions de son système, augmentant encore un peu plus la fragmentation. Je pense que pour cela à Mountain View ils doivent vraiment s'en mordre les doigts d'êtres si dépendants de Samsung, HTC et les autres. D'autant que financièrement Android ne rapporte pas grand chose à son créateur.
1  0 
Avatar de gretro
Membre actif https://www.developpez.com
Le 05/06/2014 à 14:55
Or même quand Google sortira un jour son API, et même que sa base de clients soit supérieure à celle d'Apple (2 milliards ?), seul une infime minorité y aura droit. Ça et un pouvoir d'achat nettement inférieur des utilisateurs d'Android, et on comprend que Google ne sera jamais en position de force.
Et pourtant, Android est bel et bien en position de force aujourd'hui. De plus, si Google se lance aujourd'hui dans le développement d'une application de domotique, il est fort à parier qu'elle sera compatible avec les anciennes versions de l'OS. Pour avoir développé sous Android (mais juste un peu), je peux te dire que la fragmentation de l'OS est un faux problème. Il suffit de cibler une plateforme minimale, puis d'utiliser l'API de Support qui apporte les nouvelles fonctionnalités aux anciennes versions d'Android (Jusqu'à Android 1.6 si je ne me trompe pas). Le seul défaut de cette approche est que la taille des applications augmente. Le problème est l'inverse avec la plate-forme d'Apple : les développeurs ne créent souvent que des apps pour la dernière version de l'OS. Bonjour l'obsolescence programmée.

Sans tomber dans la catégorie Android fan-boy, j'aime mieux l'approche d'Android dans sa stratégie de distribution, car on y trouve de nombreux constructeurs vendant de nombreux modèles à une multitude de prix. Du coup, on a plus de chances d'y trouver son compte. Cela comporte cependant certains désagréments, comme cette fragmentation de l'OS et les surcouches des constructeurs.
1  0 
Avatar de shine-neko
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 05/11/2014 à 18:12
Je pense que à la différence de IOS. Les gens sur Android aimerait la faire la maj mais non pas tellement le choix. Donc comparons ce qui est comparable.
1  0 
Avatar de macslan
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 05/11/2014 à 19:00
Citation Envoyé par shine-neko Voir le message
Je pense que à la différence de IOS. Les gens sur Android aimerait la faire la maj mais non pas tellement le choix. Donc comparons ce qui est comparable.
Oui parce qu'entre le constructeur et l'opérateur ça prend du temps
1  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web