Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La télévision chinoise s'en prend à Windows 8 et critique sa sécurité
Pékin intensifie sa guerre contre les géants de l'IT américains

Le , par Hinault Romaric

41PARTAGES

2  0 
La Chine n’apprécie pas Windows 8. Le gouvernement a intensifié sa guerre contre le système d’exploitation, après avoir interdit l’OS sur ses nouveaux PC, sous prétexte qu’il voulait éviter qu’un scénario similaire à Windows XP puisse se produire, c’est-à-dire, éviter de se retrouver plus tard avec un nombre important de PC sous un OS qui ne bénéficiera plus de support.

La Chine est allée encore plus loin dans son interdiction, en tentant d’influencer les potentiels citoyens qui seraient intéressés par le système d’exploitation. Un reportage remettant en cause la sécurité de Windows 8 aurait été diffusé par les médias chinois, à la demande de Pékin.

Pendant le reportage diffusé sur la chaine de télévision d’État chinoise CCTV, les journalistes auraient affirmé que le gouvernement était préoccupé par la sécurité de Windows 8, et multiplierait des efforts pour développer son propre système d’exploitation.

Le reportage citait des experts qui ont déclaré que les entreprises américaines collecteraient les données des utilisateurs au travers des solutions informatiques qu’elles commercialisent. « Microsoft ne pourra jamais ouvrir le code source de Windows 8 au gouvernement. Le système de sécurité de l’OS a été conçu pour permettre un meilleur accès à Microsoft aux données des utilisateurs. Pour la Chine, c’est un grand défi pour notre cybersécurité », aurait déclaré Yang Min, professeur à l'Université de Fudan en Chine.

« La NSA a exigé aux grandes entreprises technologiques comme Microsoft, Yahoo, Cisco ou encore Facebook de transférer les informations sur leurs utilisateurs », aurait affirmé un autre expert.

Ces déclarations interviennent alors que le torchon brule entre Pékin et Washington, suite à l’inculpation par le département américain de la justice de cinq officiers chinois pour cyberespionnage et vol de secrets économiques des entreprises américaines des secteurs du nucléaire, des métaux et de l'énergie solaire.

La Chine avait riposté en affirmant qu’elle serait la principale victime de l’espionnage à grande échelle des États-Unis, et que le pays devrait être « rejeté et commandé par le monde entier. » La Chine s’est également attaquée aux entreprises américaines notamment Cisco, pour sa participation honteuse à l’espionnage de la NSA. Pékin a par ailleurs invité les entreprises chinoises du secteur bancaire à abandonner les serveurs d’IBM.

Le gouvernement chinois souhaite réduire sa dépendance des entreprises américaines qui peuvent être à l’origine des fuites de données hors du pays, en faveur des produits locaux. Le gouvernement, grâce à un partenariat avec Canonical, avait procédé au développement d’une variante d’Ubuntu adaptée au marché chinois. Kylin est disponible depuis avril dernier avec Ubuntu 14.04 et pourrait bientôt devenir l’OS de référence de la Chine.

Source : CCTV

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de imikado
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 06/06/2014 à 14:43
Sauf que ça ne concerne pas que la Chine

L'agence de sécurité allemande a préconisé au gouvernement fédéral d'éviter toute solution informatique basée sur Windows 8 et le module d'informatique de confiance (TPM), estimant qu'elles devenaient trop dangereuses.
Munich pousse d'ailleurs de plus en plus à switcher vers GNU/Linux
5  0 
Avatar de imikado
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 10/06/2014 à 12:05
Par expérience, je crois plus snowden quand il parle de backdoor ou d'ecoute que Microsoft qui dit le contraire:

Je m'appuie notamment sur cette affaire pour argumenter ma méfiance envers Microsoft:
selon les documents du tribunal, Microsoft a analysé le compte email du blogueur destinataire des fuites pour remonter la piste jusqu'à la source.

Une pratique d'espionnage d'un compte sans l'avis de son utilisateur, que Microsoft estime légitime : la présence de code source protégé dans l'affaire lui donnait la légitimité pour "scroogler" le compte mail du blogueur supposé vivre en France.
Tout en ayant en tête que le même Microsoft est à l'origine de la campagne scroogled, qui dit en gros que Google regarde vos mails
http://www.microsoftstore.com/store/...oryID.67575900
3  0 
Avatar de Pierre GIRARD
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 10/06/2014 à 14:26
Cela étant, je place Google et µSoft dans le même panier. Par contre, même si c'est l'évidence, µSoft (tout comme Google) ne peut que tout nier en bloc. Et ils le feront tant qu'un procès en bonne et due forme ne sera pas perdu pour eux. En attendant que quelqu'un porte une plainte argumentée contre eux, ils peuvent tout nier en bloc.

... et même c'est eux qui pourraient (devraient ???) porter plainte en diffamation contre toutes ces accusations ... mais si ils ne le font pas, alors ...?
4  1 
Avatar de Chuck_Norris
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 01/07/2014 à 14:08
Pour que Microsoft se sente obligé de démentir une décision locale du gouvernement chinois, c'est qu'ils ont la trouille.

Pourtant, Office ce n'est quand même pas (et surtout ne devrait pas être) la pièce maîtresse d'un système informatique. Et les raisons invoquées par la Chine pourraient l'être par n'importe quel gouvernement. Il faut certes savoir faire la part des choses entre bienveillance aveugle et paranoïa, mais de toute façon dépendre entièrement d'un unique autre pays et d'un unique fournisseur logiciel pour quelque chose d'aussi critique que le système informatique d'un État peut se révéler en effet très dangereux si les choses devaient tourner au vinaigre.
3  0 
Avatar de syracasis
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 06/06/2014 à 22:10
En même temps, les Etats-Unis ont déjà fait une annonce similaire pour dissuader l'achat de produits chinois. Voir même son interdiction. Si l'Allemagne et la Chine donne ce genre de conseil, je pense que je vais les suivre. Niveau téléphonie, je fais déjà confiance à Siemens. Problème, pour le reste vers qui dois-je me tourner?

Petit hors sujet. Pourquoi parle-t-on autant de D-Days à la télé ces temps-ci? Une manière de manipuler l'information, de détourner d'un sujet d'actualité? En tout cas, je me dis juste qu'il s'agit d'une mise en scène pour rappeler en qui la France doit être reconnaissant!
4  2 
Avatar de imikado
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 10/06/2014 à 16:07
Citation Envoyé par Pierre GIRARD Voir le message
Par contre, même si c'est l'évidence, µSoft (tout comme Google) ne peut que tout nier en bloc. Et ils le feront tant qu'un procès en bonne et due forme ne sera pas perdu pour eux. En attendant que quelqu'un porte une plainte argumentée contre eux, ils peuvent tout nier en bloc.

... et même c'est eux qui pourraient (devraient ???) porter plainte en diffamation contre toutes ces accusations ... mais si ils ne le font pas, alors ...?
1. Justement: à l'époque de l'affaire snowden, ils le l'ont pas fait,
2. la récente histoire de recherche dans les emails d'un service en ligne de messagerie privée qu'est hotmail renfonce le clou...
3. Ils n'étaient pas obligé de nier une chose de "notoriété publique", ça renforce la méfiance à leur égard et donne de l'eau au moulin de la Chine.
4. Ca ne fera pas changer la Chine d'avis, au contraire...
2  0 
Avatar de felixltx
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 17/06/2014 à 10:42
Oui, Pierre, je suis en total accord avec toi et sur la globalité des points que tu cites. A propos des virus, effectivement, l'adoption par la chine de la version chinoise d'ubuntu, risque fort de nous voir affecté par des virus comme le sont tous les systèmes windows et qui suscitent une manne substentielle pour les inventeurs d'anti virus dont on perçoit les intérêts qu'ils auraient à élargir un peu leurs champs de compétence. Android en est un excellent exemple. Aujourd'hui, j'ai de plus en plus de personnes qui me demandent d'installer un système simple et à l'abri des attaques. Le plus étonnant dans cette affaire, c'est la rapidité avec laquelle ces personnes -quelquefois agées - comprennent et utilise linux toutes versions confondues, ce qui ne paraissait pas vraiment évident lors des premières installs que j'ai réalisé il y a quelques années. La demande essentielle, ce sont les points que tu développes et je te remercie de tes observations. Felix
2  0 
Avatar de laerne
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 05/06/2014 à 22:47
C'est probablement l'effet le plus pervers de Snowden, un perte du marché par les firmes américaines conséquentes.
Tu m'étonnes qu'il veulent le choper. En même temps les US auraient pu aussi limiter les dégâts en prenant des initiatives plus tôt et en s'excusant plus honnêtement au lieu d'hurler « Snowden est un traître regarder il fuit en Russie ! ». Mais bon c'était peut-être risqué pour démontrer sa bienveillance l'électorat local.
2  1 
Avatar de imikado
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 06/06/2014 à 12:05
Citation Envoyé par Hinault Romaric Voir le message


  • Microsoft n’a jamais intégré un soi-disant « backdoor » dans ses produits ;
  • Microsoft n’a jamais fourni des informations sur ses clients à la NSA ;


Comment dire..
. How is an IT manager to feel when they learn that in every copy of Windows sold, Microsoft has a ‘back door’ for NSA – making it orders of magnitude easier for the US government to access your computer?” he asked.
http://beforeitsnews.com/alternative...9-2679622.html

Edward Snowden is probably the most wanted man in the world right now to the United States, with every single slither of information he releases has huge repercussions for every citizen. Today's revelation? Outlook.com has a backdoor, and Microsoft built it for the NSA.

When Microsoft starting testing Outlook.com, the NSA asked for access. Microsoft were forced to work, asking the FBI for some assistance, which took five month of collaboration to build a workaround that gives the NSA full access to encrypted chats on Outlook.com. The backdoor access began two months before Outlook.com went live.

http://www.tweaktown.com/news/31729/...nsa/index.html
3  2 
Avatar de Pierre GIRARD
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 06/06/2014 à 12:50
Intéressant imikado

Maintenant, je ne vois pas quelle autre réponse µSoft aurait pu avoir en étant attaqué de front comme ça par la Chine, cette réponse ne pouvait guère être différente.

Je pense que si la Chine avait une alternative crédible à Oracle en matière de SGBDR, Oracle subirait exactement le même sort ... et d'autres.
1  0