La télévision chinoise s'en prend à Windows 8 et critique sa sécurité
Pékin intensifie sa guerre contre les géants de l'IT américains

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
La Chine n’apprécie pas Windows 8. Le gouvernement a intensifié sa guerre contre le système d’exploitation, après avoir interdit l’OS sur ses nouveaux PC, sous prétexte qu’il voulait éviter qu’un scénario similaire à Windows XP puisse se produire, c’est-à-dire, éviter de se retrouver plus tard avec un nombre important de PC sous un OS qui ne bénéficiera plus de support.

La Chine est allée encore plus loin dans son interdiction, en tentant d’influencer les potentiels citoyens qui seraient intéressés par le système d’exploitation. Un reportage remettant en cause la sécurité de Windows 8 aurait été diffusé par les médias chinois, à la demande de Pékin.

Pendant le reportage diffusé sur la chaine de télévision d’État chinoise CCTV, les journalistes auraient affirmé que le gouvernement était préoccupé par la sécurité de Windows 8, et multiplierait des efforts pour développer son propre système d’exploitation.

Le reportage citait des experts qui ont déclaré que les entreprises américaines collecteraient les données des utilisateurs au travers des solutions informatiques qu’elles commercialisent. « Microsoft ne pourra jamais ouvrir le code source de Windows 8 au gouvernement. Le système de sécurité de l’OS a été conçu pour permettre un meilleur accès à Microsoft aux données des utilisateurs. Pour la Chine, c’est un grand défi pour notre cybersécurité », aurait déclaré Yang Min, professeur à l'Université de Fudan en Chine.

« La NSA a exigé aux grandes entreprises technologiques comme Microsoft, Yahoo, Cisco ou encore Facebook de transférer les informations sur leurs utilisateurs », aurait affirmé un autre expert.

Ces déclarations interviennent alors que le torchon brule entre Pékin et Washington, suite à l’inculpation par le département américain de la justice de cinq officiers chinois pour cyberespionnage et vol de secrets économiques des entreprises américaines des secteurs du nucléaire, des métaux et de l'énergie solaire.

La Chine avait riposté en affirmant qu’elle serait la principale victime de l’espionnage à grande échelle des États-Unis, et que le pays devrait être « rejeté et commandé par le monde entier. » La Chine s’est également attaquée aux entreprises américaines notamment Cisco, pour sa participation honteuse à l’espionnage de la NSA. Pékin a par ailleurs invité les entreprises chinoises du secteur bancaire à abandonner les serveurs d’IBM.

Le gouvernement chinois souhaite réduire sa dépendance des entreprises américaines qui peuvent être à l’origine des fuites de données hors du pays, en faveur des produits locaux. Le gouvernement, grâce à un partenariat avec Canonical, avait procédé au développement d’une variante d’Ubuntu adaptée au marché chinois. Kylin est disponible depuis avril dernier avec Ubuntu 14.04 et pourrait bientôt devenir l’OS de référence de la Chine.

Source : CCTV


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de laerne laerne - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 05/06/2014 à 22:47
C'est probablement l'effet le plus pervers de Snowden, un perte du marché par les firmes américaines conséquentes.
Tu m'étonnes qu'il veulent le choper. En même temps les US auraient pu aussi limiter les dégâts en prenant des initiatives plus tôt et en s'excusant plus honnêtement au lieu d'hurler « Snowden est un traître regarder il fuit en Russie ! ». Mais bon c'était peut-être risqué pour démontrer sa bienveillance l'électorat local.
Avatar de Hinault Romaric Hinault Romaric - Responsable .NET https://www.developpez.com
le 06/06/2014 à 10:28
Microsoft défend Windows 8 suite aux accusations de la télévision d’Etat chinoise
sur l’exploitation de l’OS par la NSA pour espionner

Windows 8 est sûr et ne partage avec aucun gouvernement les informations sur ses utilisateurs. C’est le message fort qu’adresse Microsoft à la Chine suite à la diffusion d’un reportage sur le média d’État chinois CCTV, remettant en cause la sécurité de l’OS.

La Chine et Microsoft sont dans un conflit depuis que la société a rejeté la requête du gouvernement chinois souhaitant avoir une rallonge de la période de support de Windows XP. Un nombre important de PC dans le pays s’exécutent encore sur le système d’exploitation.

Arguant qu’il ne souhaitait plus se retrouver à nouveau avec un système d’exploitation massivement utilisé et qui ne bénéficie pas de correctifs de sécurité, la Chine avait interdit aux fournisseurs d’inclure Windows 8 dans les équipements qui seront livrés au gouvernement.

Suite au torchon qui brûle entre Pékin et Washington après l’inculpation des militaires chinois pour cyberespionnage économique, la Chine s’est à nouveau attaquée à Windows 8, qui serait un OS à la solde de la NSA, disposant de backdoor (porte dérobée) permettant d’accéder aux informations personnelles des utilisateurs, y compris les carnets d’adresses et numéro de compte bancaire. Pour la Chine Windows 8 représente désormais une menace pour sa sécurité.

Les déclarations de la Chine viennent porter atteinte à l’image de Microsoft, une situation que la firme n’apprécie pas, d’autant plus qu’aucun document révélé sur les vastes programmes d’espionnage de la NSA, n’établit clairement l’existence d’une porte dérobée dans Windows 8, exploitée par l’agence de sécurité.

La société a rejeté toutes les affirmations de la Chine dans une publication sur sa page Weibo (le Twitter chinois). Les cinq points évoqués par la firme sont les suivants :

  • Microsoft n’a jamais aidé un gouvernement dans une attaque contre un autre gouvernement ou un client ;
  • Microsoft n’a jamais offert au gouvernement le pouvoir d’accéder au code de ses produits et services ;
  • Microsoft n’a jamais intégré un soi-disant « backdoor » dans ses produits ;
  • Microsoft n’a jamais fourni des informations sur ses clients à la NSA ;
  • Microsoft n’a jamais caché les demandes d’aucun gouvernement pour obtenir des données de ses clients.


La Chine représente le plus grand marché du PC à travers le monde. Cependant, la commercialisation de Windows dans le pays est grandement affectée par la piraterie.

Source : Weibo Microsoft
Avatar de redcurve redcurve - Membre averti https://www.developpez.com
le 06/06/2014 à 11:12
Citation Envoyé par Hinault Romaric Voir le message
Microsoft défend Windows 8 suite aux accusations de la télévision d’Etat chinoise
sur l’exploitation de l’OS par la NSA pour espionner

Windows 8 est sûr et ne partage avec aucun gouvernement les informations sur ses utilisateurs. C’est le message fort qu’adresse Microsoft à la Chine suite à la diffusion d’un reportage sur le média d’État chinois CCTV, remettant en cause la sécurité de l’OS.

La Chine et Microsoft sont dans un conflit depuis que la société a rejeté la requête du gouvernement chinois souhaitant avoir une rallonge de la période de support de Windows XP. Un nombre important de PC dans le pays s’exécutent encore sur le système d’exploitation.

Arguant qu’il ne souhaitait plus se retrouver à nouveau avec un système d’exploitation massivement utilisé et qui ne bénéficie pas de correctifs de sécurité, la Chine avait interdis aux fournisseurs d’inclure Windows 8 dans les équipements qui seront livrés au gouvernement.

Suite au torchon qui brule entre Pékin et Washington après l’inculpation des militaires chinois pour cyberespionnage économique, la Chine s’est à nouveau attaquée à Windows 8, qui serait un OS à la solde de la NSA, disposant de backdoor (porte dérobée) permettant d’accéder aux informations personnelles des utilisateurs, y compris les carnets d’adresses et numéro de compte bancaire. Pour la Chine Windows 8 représente désormais une menace pour sa sécurité.

Les déclarations de la Chine viennent porter atteinte à l’image de Microsoft, une situation que la firme n’apprécie pas, d’autant plus qu’aucun document révélé sur les vastes programmes d’espionnage de la NSA, n’établit clairement l’existence d’une porte dérobée dans Windows 8, exploitée par l’agence de sécurité.

La société a rejeté toutes les affirmations de la Chine dans une publication sur sa page Weibo (le Twitter chinois). Les cinq points évoqués par la firme sont les suivants :

  • Microsoft n’a jamais aidé un gouvernement dans une attaque contre un autre gouvernement ou un client ;
  • Microsoft n’a jamais offert au gouvernement le pouvoir d’accéder au code de ses produits et services ;
  • Microsoft n’a jamais intégré un soi-disant « backdoor » dans ses produits ;
  • Microsoft n’a jamais fourni des informations sur ses clients à la NSA ;
  • Microsoft n’a jamais caché les demandes d’aucun gouvernement pour obtenir des données de ses clients.


La Chine représente le plus grand marché du PC à travers le monde. Cependant, la commercialisation de Windows dans le pays est grandement affectée par la piraterie.

Source : Weibo Microsoft
Effectivement les documents expliquent bien qu'il n'y a pas de backdoor dans les OS ou même dans les routeurs, et que la NSA intercepte certaine livraison bien spécifique et là modifie certains composants des ordi, routeurs etc. qui les intéressent.
Avatar de imikado imikado - Rédacteur https://www.developpez.com
le 06/06/2014 à 12:05
Citation Envoyé par Hinault Romaric Voir le message


  • Microsoft n’a jamais intégré un soi-disant « backdoor » dans ses produits ;
  • Microsoft n’a jamais fourni des informations sur ses clients à la NSA ;


Comment dire..
. How is an IT manager to feel when they learn that in every copy of Windows sold, Microsoft has a ‘back door’ for NSA – making it orders of magnitude easier for the US government to access your computer?” he asked.
http://beforeitsnews.com/alternative...9-2679622.html

Edward Snowden is probably the most wanted man in the world right now to the United States, with every single slither of information he releases has huge repercussions for every citizen. Today's revelation? Outlook.com has a backdoor, and Microsoft built it for the NSA.

When Microsoft starting testing Outlook.com, the NSA asked for access. Microsoft were forced to work, asking the FBI for some assistance, which took five month of collaboration to build a workaround that gives the NSA full access to encrypted chats on Outlook.com. The backdoor access began two months before Outlook.com went live.

http://www.tweaktown.com/news/31729/...nsa/index.html
Avatar de Pierre GIRARD Pierre GIRARD - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 06/06/2014 à 12:50
Intéressant imikado

Maintenant, je ne vois pas quelle autre réponse µSoft aurait pu avoir en étant attaqué de front comme ça par la Chine, cette réponse ne pouvait guère être différente.

Je pense que si la Chine avait une alternative crédible à Oracle en matière de SGBDR, Oracle subirait exactement le même sort ... et d'autres.
Avatar de imikado imikado - Rédacteur https://www.developpez.com
le 06/06/2014 à 13:04
OUi et non : c'est un peu "bête" de faire un communiqué en "mentant" ouvertement
L'affaire snowden a fait couler beaucoup d'encre il me semble, donc afficher ouvertement un mensonge connu de tous c'est bête, non ?

Pour oracle, il le me semble pas avoir lu d'affaire de back door à son sujet , (ils ont peut etre d'autres défauts mais pas celui-la
Avatar de Pierre GIRARD Pierre GIRARD - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 06/06/2014 à 13:38
Citation Envoyé par imikado Voir le message
...Pour oracle, il le me semble pas avoir lu d'affaire de back door à son sujet , (ils ont peut etre d'autres défauts mais pas celui-la ...
Moi non plus, mais je pense que l'attitude de la Chine dépasse largement le contexte de µSoft, et que toutes les occasions seront bonnes pour botter le c.l des grosses firmes US.
Avatar de imikado imikado - Rédacteur https://www.developpez.com
le 06/06/2014 à 14:43
Sauf que ça ne concerne pas que la Chine

L'agence de sécurité allemande a préconisé au gouvernement fédéral d'éviter toute solution informatique basée sur Windows 8 et le module d'informatique de confiance (TPM), estimant qu'elles devenaient trop dangereuses.
http://www.numerama.com/magazine/267...et-tpm-20.html

Munich pousse d'ailleurs de plus en plus à switcher vers GNU/Linux
Avatar de Pierre GIRARD Pierre GIRARD - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 06/06/2014 à 15:45
J'avoue que j'ignorais pour l'Allemagne.
Avatar de syracasis syracasis - Futur Membre du Club https://www.developpez.com
le 06/06/2014 à 22:10
En même temps, les Etats-Unis ont déjà fait une annonce similaire pour dissuader l'achat de produits chinois. Voir même son interdiction. Si l'Allemagne et la Chine donne ce genre de conseil, je pense que je vais les suivre. Niveau téléphonie, je fais déjà confiance à Siemens. Problème, pour le reste vers qui dois-je me tourner?

Petit hors sujet. Pourquoi parle-t-on autant de D-Days à la télé ces temps-ci? Une manière de manipuler l'information, de détourner d'un sujet d'actualité? En tout cas, je me dis juste qu'il s'agit d'une mise en scène pour rappeler en qui la France doit être reconnaissant!
Contacter le responsable de la rubrique Accueil