Réseaux : les serveurs centraux ont-ils un avenir ou vont-ils disparaitre ?
Une étude montre que le "mainframe" est encore plébiscité

Le , par Gordon Fowler, Expert éminent sénior
Au commencement, il n'y avait rien. Puis il y eut le "mainframe".

Dans les années 70, les premiers réseaux informatiques étaient structurés autour d'un seul "gros" ordinateur central : ce fameux "mainframe".

Indépendamment des capacités de l'époque qui nous semblent aujourd'hui bien faibles (avec des mémoires atteignant les 512 Ko), ce type de réseaux se caractérisaient surtout par une architecture centralisée autour d'une machine imposante qui pouvait, pour certaines, couvrir plusieurs terrains de tennis.

La performance d'une telle architecture était, par définition, celle du "mainframe".
Les terminaux ne pouvaient accéder qu'à cet ordinateur central.
En cas de pépin sur cette unité, c'est tous les utilisateurs qui s'en trouvaient impactés.

A l'époque du Web 2.0, de la communication horizontale, des wikis et des serveurs dédiés, du Cloud Computing et du calcul distribué, on pouvait penser que cette "informatique lourde" était morte.
Ou tout du moins en voie d'extinction.

Il n'en est rien !

Une étude du cabinet de conseil CA montre que les responsables IT des entreprises américaines, européennes et australiennes plébiscitent encore et toujours les solutions "mainframe".

Certes 97% d'entre eux avouent que leurs applications tomberaient en panne si la disponibilité de l'ordinateur centrale de l'entreprise venait à connaitre une perturbation.

Mais loin de les refroidir, 67 % déclarent que plus leur infrastructure informatique grandira plus le "mainframe" deviendra pour eux attractif par rapport à une solution fondée sur un grand nombre de serveurs distribués, notamment pour des raisons de coûts matériels.

L'espace occupé est également invoqué par 81% des interrogés qui préfèrent ainsi augmenter la capacité de leur bon vieux "mainframe" plutôt que de lui ajouter des serveurs dédiés plus encombrants.

Vince Re, vice-président de l'innovation à CA et spécialiste des solutions "mainframe", explique que ce résultat n'est pas si surprenant :

"The mainframe is uniquely suited to the new challenges that IT organizations are facing as they are tasked with delivering more services to more users without being given proportionally increased resources [...] This is why we are seeing an ongoing increase in the number of mainframe [...] being shipped."


Source :

L'étude de CA.

Et vous ?

Pensez-vous que les architectures fondées sur un ordinateur central ont encore un avenir ou que le "mainframe" est un dinosaure de l'informatique qui ne tardera pas à disparaitre ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de gagaches gagaches - Membre averti https://www.developpez.com
le 24/08/2009 à 15:55
Pour l'instant, de tout ce que j'ai vu des architectures centrales/critiques des grands groupes, c'est du mainframe !

Certes, du J2EE gravite autours, on l'attaque avec du tuxedo et des entreprise bus, ... mais la machine centrale reste le mainframe.
Avatar de lukeni2 lukeni2 - Membre habitué https://www.developpez.com
le 24/08/2009 à 19:27
Je pese que les mainframe on encore un grand avenir. parmi les grands avantages des mainframe, il ya la facilité d'administration des application etant données que ceux ci sont installés sur une seulle machine centrale.
Les mise à jour se font donc sur un seul site au lieu de plusieurs.
Avatar de fanning fanning - Membre habitué https://www.developpez.com
le 25/08/2009 à 0:01
Citation Envoyé par lukeni2  Voir le message
Je pese que les mainframe on encore un grand avenir. parmi les grands avantages des mainframe, il ya la facilité d'administration des application etant données que ceux ci sont installés sur une seulle machine centrale.
Les mise à jour se font donc sur un seul site au lieu de plusieurs.

Oui c'est surtout pour sa, au delà du coup matériel, c'est surtout le cout de ceux qui assurent la maintenance, car en nombre réduit de ce fait, m'enfin moi bossant plus dans un environement web, je n'aime pas trop cette solution, j'utilise plutot une hybride,qui me prends pas trop de temps à administrer, mais qui est réparti sur plusieurs sites.
Avatar de benjamin_musique benjamin_musique - Membre habitué https://www.developpez.com
le 25/08/2009 à 16:24
halte-là! pour moi "mainframe" ne signifie pas forcément "application Cobol tout-au-clavier sur écran bichrome ultra moche".
Plein d'appli web 100% java tournent sur Websphere/zOS/z-series. Le tout sur répliqué en temps réel, je vous assure que c'est du solide
et sans aucun "noyau" codé en cobol...
après quelle est la définition du mainframe? normalement c'est juste un ordinateur de grande capacité de traitement... plutôt vague!
par exemple est qu'un blade center peut-être considéré comme un mainframe étant donné qu'il y a plusieurs ordinateurs?

bref on a tendance à mélanger le vieux matériel et vieilles technos : je suis d'accord que les vieilles applis cobols ont la dent dure mais c'est surtout parce qu'on n'a pas le budget pour les ré-écrire. d'ailleurs c'est l'obsolescence du matériel qui pousse à remplacer une vieille appli.

mais je vois pas de nos jours une entreprise réaliser une appli un tant soit peu critique sur un vieil HP9000 plus maintenu.
Avatar de ®om ®om - Membre expert https://www.developpez.com
le 25/08/2009 à 17:11
Si tu parles d'architectures centralisée type "minitel", c'est exactement ce qui se fait beaucoup actuellement : gmail, hotmail, youtube... du vrai Minitel 2.0.
Avatar de ratomms ratomms - Membre actif https://www.developpez.com
le 10/09/2009 à 15:04
Je crois que le concept de "mainframe" est là mé c'est la technologie qui change. je dis ça parce que le "Thin Client" d'aujourd'hui n'est autre que la modernisation de ce concept
Avatar de DrDESTROY DrDESTROY - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 04/11/2010 à 10:41
Citation Envoyé par lukeni2  Voir le message
Je pese que les mainframe on encore un grand avenir. parmi les grands avantages des mainframe, il ya la facilité d'administration des application etant données que ceux ci sont installés sur une seulle machine centrale.
Les mise à jour se font donc sur un seul site au lieu de plusieurs.

Je pense que le mainframe est bien plus performant que vous en orthographe ! C'est une honte de massacrer la langue française ainsi.
Offres d'emploi IT
Développeur perl h/f
Kobaltt - Aquitaine - Pau (64000)
Développeur Talend
GFP - Centre - Chartres (28000)
Lead developer PHP (H/F)
QOBUZ - Ile de France - PARIS

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil