Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Google publie son premier rapport sur la diversité ethnique de ses employés
Pas assez de minorités raciales ni de femmes dans ses rangs

Le , par Stéphane le calme

0PARTAGES

5  1 
Google a rendu public son premier rapport indiquant la répartition ethnique et entre les sexes. Selon le rapport, 70% de ses employés sont des hommes. L’entreprise emploie majoritairement des blancs qui représentent 61% de l’effectif total. Les asiatiques comptent pour 30%, les hispaniques 3% et les noirs 2%.



Dans les postes de direction, l’entreprise emploie 79% d’hommes. Ces postes sont constitués à 72% de blancs, 23% d’asiatiques 2% de noirs et 1% d’hispaniques. Côté technique, l’entreprise a recruté 17% de femmes. 60% de ses techniciens sont des blancs, 34% des asiatiques, 2% des hispaniques et 1% des noirs. A contrario dans les postes non-techniques, avec 48% les femmes sont presque aussi présentent que les hommes. 65% de cette catégorie d’employés est blanche, 23% asiatique, 4% hispanique et 3% noire.

Laszlo Bock, Vice-Président Senior RH chez Google, estime que « nous avons toujours été réticents à l’idée de publier des statistiques sur la diversité de notre personnel. Nous réalisons que nous avions tort et qu’il est temps d’être franc sur la question ». Par la suite il a ajouté « en d’autres termes, nous ne sommes pas où nous voudrions être en termes de diversité et il est difficile de répondre à ce genre de défi si vous n’êtes pas prêt à en discuter ouvertement et avec tous les éléments ».

Pour lui, les efforts consentis par Google, y compris la publication de ces statistiques, contribuent à faire évoluer cette situation. « Il y a des raisons qui peuvent expliquer que des entreprises comme Google peinent à recruter et retenir des femmes et des minorités (raciales) » avance-t-il avant de se baser sur des statistiques pour expliquer que « les femmes obtiennent à peine 18% des diplômes en informatique aux Etats Unis. Quant aux noirs et aux hispaniques, ils représentent moins de 10% des diplômés d’université, et obtiennent moins de 5% des diplômes avec une spécialité en sciences informatiques. ». . C’est la raison pour laquelle la compagnie a décidé d’investir dans l’éducation pour booster la diversité dans ses rangs : au programme entre autre des dons pour l’éducation des femmes en sciences informatique ou un travail main dans la main avec des universités historiquement réservées aux noires pour augmenter les présences en cours d’informatique.

D’ailleurs, pour montrer son ouverture en ce qui concerne la diversité culturelle, Google a mis en avant des sites communautaires constitués par ses propres employés à l’instar des « Gayglers », groupe constitué de Googlers homosexuels, du « Black Google Network », des « Greyglers » groupe constitué de Googlers aux cheveux grisonnants, « Google Woman in Engineering » et d’autres encore.

Il convient de préciser que Google est loin d'être le seul à faire face à ce genre de problème. Chez Amazon par exemple, seulement 18 femmes font partie du groupe des 120 managers seniors, et aucune n'est située directement en dessous de Jeff Bezos, le patron de la société. D'ailleurs, une étude de Gartner publiée il y a deux semaines fait état d'un nombre de femmes occupant un poste de DSI cantonné à 13,2% sur un échantillon de 2 339 DSI dans 77 pays, un « pourcentage relativement statique depuis déjà une décennie » regrette le cabinet.

Source : blog Google, statistiques sur la diversité chez Google, Gartner

Et vous ?

Que pensez-vous de cette action de Google ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Bousk
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 30/05/2014 à 0:35
Ca m'a toujours dérangé ce genre de "statistiques".
Une société devrait chercher à avoir 100% de gens compétents et non 50% de femmes, 30% d'asiatiques et 25% de noirs.
28  0 
Avatar de Issam
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 30/05/2014 à 5:50
j’allais dire un truc dans ce sens .

ça sert a quoi de "savoir" si on a tant d'hommes de femmes, blanc noir orange vert dans une société tant que chacun et chacune fait son travail correctement et que la sélection des employés se fait sur le seul critère des compétences et des aptitudes
12  0 
Avatar de imikado
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 14/08/2014 à 22:02
J'ai un peu de mal avec ces "étiquettes" d'autant qu'en France on met "hispaniques/latinos" dans la catégorie des blancs au même titre que les germaniques, nordiques, anglosaxon...
Pourquoi ne pas distinguer également les etats-uniens, des canadiens, irelandais...

De plus que compte faire Tim Cook: de la discrimination positive pour améliorer ses chiffres ?
Et c'est quoi "autre" ?
9  0 
Avatar de s4mk1ng
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 30/05/2014 à 8:35
A force de faire de la parité le maître mot absolu on en vient à oublier le principal, est ce que ces personnes sont compétentes ou pas...
Autant que pour la paye ou les promotions on ne fasse aucune différence entre les hommes et les femmes me parait la moindre des choses autant prendre des femmes juste pour respecter une pseudo parité ne sert strictement à rien.
7  0 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 30/05/2014 à 8:14
Pour la news en elle-même, je rejoins mes collègues au-dessus : "on s'en fou".

Il ne pourrait y avoir que des umpa lumpa unijambistes albinos hydrocéphales chez Google, que cela serait pareil, ce qui importe les gens par rapport à Google, c'est ce qu'ils font et comment ils le font, pas par qui c'est fait.
6  0 
Avatar de Bousk
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 30/05/2014 à 9:54
Je serais d'accord avec toi Uranne, s'il n'y avait pas eu cette phrase dans l'article
Par la suite il a ajouté « en d’autres termes, nous ne sommes pas où nous voudrions être en termes de diversité et il est difficile de répondre à ce genre de défi si vous n’êtes pas prêt à en discuter ouvertement et avec tous les éléments ».
Que je comprends pour ma part comme "on n'a pas nos quotas dans certaines cases, mais on va tenter d'y remédier".
Entre le politiquement correct et la discrimination positive (qui finalement veulent dire quasiment la même chose)..
6  0 
Avatar de nchal
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 03/06/2014 à 10:26
Je suis exaspéré
Cet article prouve une seule chose : les activistes inutiles ont gagné leur combat et oblige les entreprises a faire les faux-cul et à perdre du temps sur des conneries. Et cela me rend fou.
Ça alors, il y a plus d'hommes que de femmes dans une société IT, je suis choqué, quelle honte !!
On peut avoir les quotas chez les sages-femmes, j'ai le sentiments qu'il n'y a pas assez d'hommes --'
Il faut arrêté avec cette histoire de quotas, il y a des métiers qui attirent certains types de personnes plutôt que d'autre, c'est normal et c'est très bien. 30% de femmes, c'est exemplaire.
Cette année, il y a 1 femme sur 23 élèves dans ma classe, l'année dernière, 1 femme sur 30 élèves, l'année d'avant 7 femmes sur 116 élèves, ...
On est loin des 30% ...
9  3 
Avatar de Agrajag
Membre actif https://www.developpez.com
Le 20/08/2014 à 16:29
Ah la parité... à chaque fois qu'on l'évoque, c'est en opposition totale avec l'égalité.

Que les minorités soient plus représentées dans certains domaines : OUI
Que chaque origine ethnique soit également représentée à tout prix : NON

Le même problème a été posé par les grandes chaines TV il y a quelques temps, supposant que certaines origines étaient peu représentées à l'écran.
Certains journalistes (Audrey Pulvar notamment qui en témoigne) ont été approché plus de-par leur couleur de peau, ou leur sexe, que pour leur compétences.

Donc, embaucher à proportions égales du personnel caucasien, noir, arabe, asiatique, peuple Ewok ou schtroumph, OUI
Mais embaucher une personne classé comme "représentant telle minorité" dès que l'occasion se présente, pour sa couleur de peau et non pour ses compétences, juste parce que la diversité est peu représentée dans l'entreprise, NON.

Embaucher une femme parce que c'est une femme : c'est de la discrimination
Embaucher un homme parce que c'est un homme : c'est de la discrimination
Embaucher quelqu'un pour sa couleur de peau : c'est de la discrimination (et peu importe la couleur, seriously...)

Je suis donc contre cette parité qui discrimine, et rend inégales les chances d'embauches d'individus pour ce qu'ils valent.

Qu'est ce que vous préféreriez :
Que les chauffeurs de bus soient équitablement blancs, blonds, roux, noirs, pakistanais, mexicains, thailandais, avec autant d'hommes, de femmes et transexuels?
Ou que ces chauffeurs soient compétents et amènent tout le monde à bon port à l'heure et sans accident ?
6  0 
Avatar de Uranne-jimmy
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 30/05/2014 à 9:29
Comme très bien indiqué dans l'article : Le soucis ne vient pas de google. Il embauche de la compétence, pas de la peau, ni des origines, et encore moins des couilles ! (si je puis me permettre).

Cet article n'a pas vocation à discuter de la répartition de la diversité chez google mais de montrer premièrement la diversité dans le milieu informatique, et deuxièmement de montrer les efforts que fourni google, étant une entreprise américaine importante, pour favoriser l'accès à l'éducation pour tous.

C'est bien joué de la part de google : bon point médiatique, chance de créer de futur génies si il prend part activement au système scolaire (un micro paternalisme qui pourrait le mener à piocher les meilleurs dossier directement à la sortie, coupant l'herbe sous le pied pour ses concurrents).

Dans un autre sens : oui, il y a un peu trop de politiquement correct là dedans. Dans un pays colonisé par une majorité de blanc, et dans une matière qui attire plus les garçons, pour moi les statistiques de google en font un bon élève, et la parité est respecté, dans le sens naturel des choses.
6  1 
Avatar de TheLastShot
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 15/08/2014 à 0:21
Voilà une remarque bien stupide (de mon point de vue) de la part de Tim Cook.
Je ne comprendrais jamais l'intérêt de ce genre de rapport d'ethnicité. De ce que je pense, une entreprise tel qu'Apple devrait orienter son recruteùent sur les capacités de ceux qu'elle recrute, je ne vois donc pas besoin il faudrait obligatoirement des quotas de x% d'hispanique, y% de noir, z% de femmes, n% d'homosexuel ou autre absurdité de ce genre.
Si je me met à la place d'un recruteur et que j'ai fase à moi un candidat blanc et un candidat noir et que le blanc me semble plus adapté au poste, je prendrais le blanc. Dans le cas contraire je prendrais le noir.

Alors je sais bien que les candidat non caucasien sont sujet à de la discrimination "négative", mais ce n'est pas une raison pour aller à l'extrême opposé.
Si pour une même entreprise il y a plus de candidat blanc que de candidat d'autres ethnies, alors il y aura statistiquement plus d'employé blanc dans l'entreprise.

Pour donner un exemple différent mais sur un sujet similaire, il y a quelque mois un débat a eu lieu au sujet du "manque" d'ingénieur femme en entreprise dans le domaine de l'infromatique. Pour quelle raison ? La discrimination ? Hé bien non, tout simplement parce que (en tout cas dans mon école) il y a environ 10% d'étudiante dans ce domaine (et on observe le même phénomène en terme d'ethnicité), il est donc normal que ce chiffre ce répercute par la suite en entreprise...
5  0