Google intègre CoreOS à sa plateforme cloud
« un hôte idéal pour les systèmes distribués » estime Brandon Philips

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Google rallonge la liste des distributions Linux pouvant être prises en charge par Google Compute Engine. Ainsi, CoreOS, qui était déjà disponible en preview depuis décembre dernier, fait désormais part entière des offres de la plateforme au même titre que Debian, RedHat ou encore Suse. Les entreprises pourront la tester et l'utiliser facilement pour leurs clusters et leurs applications distribuées comme l’explique dans un billet Brandon Philips, directeur technique de CoreOS pour qui « CoreOS est un hôte idéal pour les systèmes distribués et Google Compute Engine est une base idéale pour les clusters CoreOS ».

Une instance CoreOS moyenne ne demande que 161 Mo de mémoire pour tourner, soit deux fois moins que la consommation des autres distributions. De plus, la distribution peut être mise à jour plus rapidement en raison de sa nouvelle utilisation de deux partitions ; pendant que l’une contient la version actuelle du système d'exploitation, il pourrait être mis à jour dans l’autre. Cela signifie que l'OS peut être updaté en une fois, et non paquet par paquet. Bien entendu les utilisateurs peuvent également opter pour la mise à jour automatique de la distribution.

L'équipe de CoreOS a fait un travail d'intégration pour faciliter aux développeurs le jumelage d’applications sur le système d’exploitation allégés avec quelques-uns des services de pointes fournis par la plateforme Cloud de Google. « CoreOS s’intègre facilement avec les équilibreurs de charge de Google et les groupes de réplica pour vous permettre de faire évoluer facilement vos applications à travers des régions et des zones » promet Philips.

La distribution a également un support intégré pour le Preboot Execution Environment ( PXE ), qui permet le démarrage à distance. Du fait de sa conception, CoreOS peut tourner en natif dans un cluster. Les applications peuvent tourner sur plusieurs nœuds et être gérées par un répertoire de service. La distribution donne également accès à plusieurs outils intégrés, utiles pour l'informatique distribuée, comme le verrouillage distribué et le processus d'élection de Master qui permet de maintenir un cluster en cas de déconnexion.

CoreOS est actuellement en version 317.0.0. La distribution tourne avec le kernel Linux 3.14.4 et Docker 0.11.1.

Source : blog CoreOS

Et vous ?

Avez-vous déjà utilisé CoreOS ? Que pensez-vous de cette distribution ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de marsupial marsupial - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 10/06/2014 à 22:42
Bonjour,

A l'aube de l'ère du Big Data, HP se lève.

Conférence Discovery 10-12 juin Las Vegas.

Cordialement,

Marsu
Offres d'emploi IT
Ingénieur H/F
Safran - Ile de France - Moissy-Cramayel (77550)
Spécialiste systèmes informatiques qualité et référent procédure H/F
Safran - Ile de France - Colombes (92700)
Expert décisionnel business intelligence H/F
Safran - Ile de France - Évry (91090)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil